Arméniens

Infos
Les Arméniens sont considérés comme une branche du vaste rameau indo-européen. Certains spécialistes, peut-être à tort, rattachent les Arméniens aux Hittites, même si Hérodote semble exprimer une proximité avec les Grecs. Les théories de Colin Renfrew sur les Indo-européens affirment que l'Anatolie, selon lui, berceau des Arméniens est le lieu d'origine de l'ensemble des Indo-européens. Les Arméniens sont une nation et un groupe ethnique originaire du Cau
Arméniens

Les Arméniens sont considérés comme une branche du vaste rameau indo-européen. Certains spécialistes, peut-être à tort, rattachent les Arméniens aux Hittites, même si Hérodote semble exprimer une proximité avec les Grecs. Les théories de Colin Renfrew sur les Indo-européens affirment que l'Anatolie, selon lui, berceau des Arméniens est le lieu d'origine de l'ensemble des Indo-européens. Les Arméniens sont une nation et un groupe ethnique originaire du Caucase et de l'Anatolie orientale, régions dans lesquelles ils vivaient depuis plus que 4000 ans. Ils forment également une importante diaspora autour du monde. Ils furent les premiers à accepter le christianisme en tant que religion nationale créant et conservant une branche distincte de cette religion, l'Église apostolique arménienne. Le christianisme est adopté comme religion d'État du royaume arménien en 301 ap J-C. Ils parlent deux dialectes différents mais intercompréhensibles : l'arménien oriental utilisé en Arménie et au Caucase, et l'arménien occidental utilisé ailleurs dans le monde. Située entre l'Europe et l'Asie, la nation arménienne a été maîtresse d'une culture unique et endurante. La danse et la musique arméniennes sont parmi les plus anciennes et sont encore pratiquées aujourd'hui. La cuisine, étant aussi ancienne que le peuple, est une riche combinaison de divers mets et arômes originaire du plateau arménien.

Étymologie

Historiquement, le nom Arménien est exonyme. Les Arméniens, en effet, se nomment eux-mêmes, Hay (Հայ, pluriel : Հայեր, Hayer). Ce nom est en lien avec le nom du fondateur mythique du peuple arménien, Haïk.

Histoire

L'histoire de l'Arménie est constituée de périodes d'indépendance interrompue par les conquêtes d'autres peuples. Le premier État appelé "Arménie" était établi vers le début du À son apogée, le royaume arménien s'étendait du Caucase jusqu'à ce qui est maintenant la Turquie centrale, le Liban et l'Iran du nord-ouest. Le règne impérial de Tigrane le Grand est donc la seule période de l'histoire arménienne durant laquelle l'Arménie était perçue comme une sérieuse rivale par les autres puissants empires. Par la suite, l'Arménie fit brièvement partie de l'Empire romain. Vers l'an 301, l'Arménie devint la première nation à adopter le christianisme en tant que religion d'État, déclenchant ainsi une nouvelle ère dans l'histoire du peuple arménien. Plus tard, pour affirmer l'identité nationale arménienne, Mesrob Mashtots inventa l'alphabet arménien en 405 qui et encore utiliser encore de nos jours. Dès lors, l'âge d'or de l'Arménie commença ; plusieurs livres étrangers furent traduits en arménien, devenant donc plus accessibles. L'Arménie a perdu sa souveraineté suite à son rattachement aux empires byzantin et perse en 428. En 885, les Arméniens se rétablirent en tant qu'entité souveraine sous l'égide d'Ashot I de la dynastie bagratide. Après l'occupation de l'Arménie par les Byzantins en 1045 puis par les Turcs seldjoukides en 1064, une portion considérable de la noblesse et du tiers-état arméniens quittèrent l'Arménie pour s'installer en Cilicie, une région anatolienne dans laquelle des Arméniens étaient déjà présents depuis l'époque romaine. Ainsi, en 1080, le royaume de la Petite Arménie fut créé. Il devint le nouveau centre du nationalisme arménien. Les Arméniens développèrent des relations sociales, culturelles, militaires et religieuses avec les croisés. Le royaume de la Petite Arménie s'est effondré en 1375 à cause des invasions mameloukes. Au , l'Arménie orientale fut conquise par les Perses Safavides, alors que l'Arménie occidentale tomba sous la tutelle ottomane. Aux environs de 1820, le territoire correspondant à la république moderne fut incorporé dans l'Empire russe, l'Arménie occidentale faisant, elle, encore partie de l'Empire ottoman. Durant ces périodes tumultueuses, les Arméniens ont pu protéger leur identité grâce à l'Église.

Répartition géographique

Arménie

Les Arméniens étaient présents dans la région orientale de l'Anatolie depuis 4000 ans. L'origine de ce peuplement est légendairement associée à la victoire de Haik, patriarche arménien, face à Bel de Babylone. Cette présence continue des Arméniens dans cette région du monde, s'est brusquement estompée suite aux persécutions ottomanes, et au génocide de 1915. Aujourd’hui, l’Arménie est réduite à un dixième de son territoire historique et s'étend sur une partie du Caucase. Elle compte une population de 3, 5 millions d'habitants, constituée d’Arméniens à 94 %. Des Arméniens sont également présents dans la région de Djavakhie en Géorgie et au Haut-Karabagh, territoire appartenant à l'Azerbaïdjan mais contrôlé par les indépendantistes arméniens. L’ensemble de ces Arméniens, ainsi que ceux d'Iran et de la Russie parlent le dialecte oriental de la langue arménienne. Le pays est laïc du fait des décennies de domination soviétique. Ceci dit, la quasi-totalité de ses citoyens demeurent chrétiens.

Diaspora

Il y a des centaines d'années, de petites communautés existaient hors de l'Arménie. Par exemple, une communauté était mise en place en Terre Sainte et un des quatre quartiers de Jérusalem s'appelait le quartier arménien.http://www.holyland.org/ On peut aussi retrouver des traces de communautés arméniennes en Inde et au Myanmar, ainsi que dans d'autres régions de l'Asie du Sud-Est (dont les frères Sarkies, qui ont fondé une chaîne d'hôtels, dont les plus connus sont le "Strand" de Rangoon, le "Raffles" de Singapour et le "Majapahit" de Surabaya). La diaspora moderne, elle, s'est créée à cause du génocide arménien. Les Arméniens de le diaspora parlent le dialecte occidental de la langue arménienne, sans que le dialecte oriental leur soit incompréhensible. L'Arménien oriental s'utilise plutôt en Iran, en Russie et dans d'autres pays de l'ancien URSS comme la Géorgie et l'Ukraine. Dans certaines communautés où des Arméniens venant de divers pays vivent ensemble, il y a une tendance des différents groupes à s'entremêler.

Voir aussi

Bibliographie

-Béatrice Kasbarian-Bricout, Les Arméniens au , L'Harmattan, 1984
-Histoire des Arméniens, sous la direction de Gérard Dédéyan, Privat.

Notes et références


- Arméniens d'Iran
- Arméniens du Liban
- Arméniens de Turquie Catégorie:Arménie Catégorie:Peuple indo-européen Catégorie:Groupe ethnique d'Arménie Catégorie:Groupe ethnique de Syrie Catégorie:Groupe ethnique de Géorgie Catégorie:Groupe ethnique d'Azerbaïdjan Catégorie:Groupe ethnique de France Catégorie:Groupe ethnique de Russie ar:أرمن az:Ermənilər bg:Арменци cs:Arméni da:Armenierne de:Armenier en:Armenians eo:Armena Popolo es:Pueblo armenio et:Armeenlased fa:ارمنیان fi:Armenialaiset hr:Armenci hu:Örmények it:Armeni ja:アルメニア人 ka:სომხები ko:아르메니아인 lt:Armėnai nl:Armeniërs pl:Ormianie pt:Armênios ru:Армяне sh:Jermeni sk:Arméni sl:Armenci sr:Јермени sv:Armenier tr:Ermeniler uk:Вірмени zh:亚美尼亚人
Sujets connexes
Anatolie   Arménie   Arménien oriental   Arméniens d'Iran   Arméniens de Turquie   Arméniens du Liban   Babylone   Caucase   Chevalier croisé   Christianisme   Cilicie   Diaspora   Djavakhie   Empire ottoman   Empire romain   Génocide arménien   Géorgie (pays)   Haut-Karabagh   Haïk   Hittites   Hérodote   Inde   Indo-européen   Iran   Liban   Quartier arménien de la vieille ville de Jérusalem   Rangoon   Russie   Singapour   Surabaya   Terre Sainte   Ukraine  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^