La France contre les robots

Infos
La France contre les robots est un livre de Georges Bernanos, publié en 1947. Il s'agit d'un recueil de différents textes, ainsi que d'une violente critique de la société industrielle. Bernanos y estime que le progrès technique limite la liberté humaine. Pour lui, la civilisation française est incompatible avec une certaine idolâtrie anglo-saxonne pour le monde de la technique. Il y conteste l'idée selon laquelle la libre entreprise conduirait automatiquement a
La France contre les robots

La France contre les robots est un livre de Georges Bernanos, publié en 1947. Il s'agit d'un recueil de différents textes, ainsi que d'une violente critique de la société industrielle. Bernanos y estime que le progrès technique limite la liberté humaine. Pour lui, la civilisation française est incompatible avec une certaine idolâtrie anglo-saxonne pour le monde de la technique. Il y conteste l'idée selon laquelle la libre entreprise conduirait automatiquement au bonheur de l'humanité, car, selon lui « il y aura toujours plus à gagner à satisfaire les vices de l'homme que ses besoins ». D'autre part « un jour, on plongera dans la ruine du jour au lendemain des familles entières parce qu'à des milliers de kilomètres pourra être produite la même chose pour deux centimes de moins à la tonne » : préfiguration étonnante de ce que seront les soucis de la délocalisation quarante ans plus tard. Il y prédit aussi une révolte future des élans généreux de la jeunesse contre une société trop matérialiste où ceux-ci ne peuvent s'exprimer, et cela plus de vingt ans avant la contestation de la société de consommation qui sera l'un des aspects de Mai 1968. France contre les robots France contre
Sujets connexes
Délocalisation   Georges Bernanos   Liberté   Progrès technique  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^