Réduction du paquet d'onde

Infos
Le principe de superposition, déduit du premier postulat de la mécanique quantique, stipule qu'un état quantique peut être composé de n'importe quelle combinaison linéaire des états possibles, formant un ensemble d'évènements observables, par exemple le fameux « chat de Schrödinger », mi-mort, mi-vivant. Pourtant, lors d'une mesure de l'état quantique, cette superposition, appelée paquet d'onde, semble soudain se réduire pour ne laisser qu'une seule (et unique) solution : ce phé
Réduction du paquet d'onde

Le principe de superposition, déduit du premier postulat de la mécanique quantique, stipule qu'un état quantique peut être composé de n'importe quelle combinaison linéaire des états possibles, formant un ensemble d'évènements observables, par exemple le fameux « chat de Schrödinger », mi-mort, mi-vivant. Pourtant, lors d'une mesure de l'état quantique, cette superposition, appelée paquet d'onde, semble soudain se réduire pour ne laisser qu'une seule (et unique) solution : ce phénomène est connu sous le nom de réduction du paquet d'onde. Dans l'analogie avec le chat, l'animal passe de l'état superposé 50% mort, 50% vivant à un état unique, soit mort, soit vivant. Cet effet est formalisé par le cinquième postulat de la mécanique quantique, appelé aussi "postulat de réduction du paquet d'onde". La physique quantique ne précise pas de quelle façon cette réduction peut être interprétée : certains prétendent que c'est l'observation qui va privilégier une possibilité particulière, d'autres (dont Albert Einstein) prétendent que la particule est, avant toute mesure, déjà dans l'état que l'on observera. Cette dernière hypothèse est en contradiction avec les preuves expérimentales. Reste à savoir si c'est l'appareil de mesure, tel ou tel composant, l'expérimentateur… qui va avoir pour effet la perturbation des probabilités pour sélectionner un état. Par conséquent, la plupart des physiciens actuels considèrent que l'on n'a pas à apporter de réponse à cette question - d'autant plus que la physique quantique ne propose aucun moyen de départager les différentes solutions car cela n'a apparemment aucune influence sur l'expérience. Paul Dirac, un pionnier de la physique quantique, soutint que cette question n'a aucune importance, dans la mesure où la physique quantique s'affaire à effectuer les meilleures prédictions possibles, vérifiées par la suite par l'expérience, laquelle aura le mot final sur la validité, ou non, de la théorie. D'autre part, puisqu'on ne connaît pas le mécanisme exact (ni même l'influence) de la réduction du paquet d'onde, le seul point important reste la précision de la théorie.

Voir aussi

===
Sujets connexes
Albert Einstein   Chat de Schrödinger   Combinaison linéaire   Fonction d'onde   Mécanique quantique   Observation   Paquet d'onde   Paul Dirac   Postulats de la mécanique quantique   Principe de superposition quantique   Problème de la mesure quantique  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^