Système de vote

Infos
L'importance que revêt l'acte de voter dans un système démocratique justifie que de nombreux théoriciens se soient penchés sur les systèmes de vote. À ce jour, plusieurs systèmes de vote sont en vigueur ou proposés ; ils suscitent de nombreuses polémiques qui participent à l'intensification de la démocratie. L'objet de cet article est de faire un inventaire des systèmes de vote en vigueur ou en réflexion et de préciser les contraintes d'un « bon » système de
Système de vote

L'importance que revêt l'acte de voter dans un système démocratique justifie que de nombreux théoriciens se soient penchés sur les systèmes de vote. À ce jour, plusieurs systèmes de vote sont en vigueur ou proposés ; ils suscitent de nombreuses polémiques qui participent à l'intensification de la démocratie. L'objet de cet article est de faire un inventaire des systèmes de vote en vigueur ou en réflexion et de préciser les contraintes d'un « bon » système de vote. Les aspects de procédure électorale (décompte, scrutin, etc.) et de corps électoral et éligibilité sont traités par ailleurs. Un système de vote peut également concerné le poids attribué à chaque votehttp://www.lemonde.fr/cgi-bin/ACHATS/acheter.cgi?offre=ARCHIVES&type_item=ART_ARCH_30J&objet_id=1008418.

Caractéristiques d'un bon système de vote

Théorème d'impossibilité

Il est impossible de dire que tel ou tel système de vote est LE système parfait, car certaines des caractéristiques, qui font qu'un système est bon, sont contradictoires. Si, par exemple, un candidat est extrêmement apprécié par la majorité des électeurs, mais aussi extrêmement haï par les autres ; cela fait-il de lui un meilleur ou un pire candidat que celui qui serait modérément apprécié par tous ? Les systèmes de vote ont chacun une vision différente de ce type de problèmes. Kenneth Arrow a reçu le Prix de la Banque de Suède en sciences économiques en mémoire d'Alfred Nobel en 1972 pour avoir démontré, dans sa thèse de 1951, l'impossibilité de transformer des préférences individuelles en choix collectif sans violer au moins une des conditions suivantes :
- Le système de vote doit toujours aboutir.
- Toutes les éventualités doivent pouvoir se réaliser.
- Pas de dictature : le système ne doit pas tenir compte des choix d'un individu au détriment des autres.
- Si un votant améliore le rang d'une option, cela ne doit jamais la désavantager.
- Ôter un candidat (autre qu'un gagnant) ne doit pas changer le résultat du vote. En fait, tous les différents systèmes violent de différentes façons ces conditions. Beaucoup trouvent que la méthode Condorcet reste suffisamment bonne, car elle ne viole que de façon mineure un critère parmi les moins importants.

Quelques critères à observer

Pour organiser une élection, il est important de créer des conditions pour que le vote soit le plus démocratique possible. Ces critères à respecter sont développés dans l'article procédure électorale. Les différents systèmes de votes possèdent certains avantages et certains inconvénients. Pour déterminer le système de vote qui correspond le mieux à l'objectif de l'organisateur, ont été précisés des critères de systèmes de vote. Ils permettent de faciliter le choix de l'organisateur mais il n'existe aucun système de vote vérifiant tous les critères inventoriés.

Inventaire non exhaustif

Schéma du mode de scrutin proportionnel Schéma du mode de scrutin majoritaire Voir article : Vote nominal Les méthodes étant les mêmes, on ne distinguera pas entre les choix portant sur des personnes (élection) et ceux qui portent sur des décisions : le terme d'option sera utilisé. La plupart des systèmes de vote font partie de l'une des catégories suivantes, ou sont le résultat du mélange de plusieurs de ces catégories. Pour des raisons pratiques, on citera les scrutins à plusieurs tours, bien que ces systèmes puissent s'assimiler à des combinaisons, au sein d'une seule procédure, de plusieurs scrutins distincts et parfois selon des méthodes différentes. Enfin, il faut faire remarquer que le vote est un système de marché particulier : les partis vendent aux électeurs leurs options à l'aide de promesses, et les électeurs achètent ces options à l'aide d'une monnaie ad hoc, la « voix » ; ce sont les options les plus vendues qui sont retenues. À partir de là il est donc possible d'imaginer une infinité de variantes, en changeant un tout petit peu les règles applicables à la monnaie utilisée (la « voix » : donnée irrévocablement ou pouvant être seulement prêtée pour une durée limitée ; échangeable ou non avant le vote ; à durée de vie limitée ou au contraire durable, fractionnable ou non, etc. ), aux options qui peuvent être mises sur le marché, à la gestion du temps (recueil sur une période longue, comme pour une pétition, ou courte), etc. On ne peut donc citer qu'une partie des techniques de vote possible : les plus fréquemment utilisées en réalité, et les plus envisagées par la théorie. Pour mémoire, le système le plus général (le marché où la « voix » est tout simplement la monnaie ordinaire) est évoqué dans l'article marché.

La représentation proportionnelle

Systèmes pré-proportionnels

- Vote à coefficients proportionnel ou vote cumulatif
- Vote unique non transférable
- Vote limité

Systèmes proportionnels

- Vote de liste à la proportionnelle et ses nombreuses variantes (à la plus forte moyenne, au plus fort reste, par circonscription, etc.)
- Vote d'approbation proportionnel
- Système de Hare ou vote unique transférable

Les modes de scrutin majoritaire

Scrutins uninominaux

Ces différents modes de scrutins ne permettent qu'au candidat ayant rassemblé le plus de voix d'être élu.
- Scrutin majoritaire à un tour (First-past-the-post ou Pluralité)
- Vote alternatif (Instant Runoff Voting)
- Scrutin majoritaire à deux tours (Runoff voting) : combinaison de deux vote distinct, le premier
- Système à classement
- Vote par approbation (dit aussi vote par assentiment)
- Méthode Condorcet
- Méthode de Coombs : Ces systèmes de votes par classement présentent cependant une faille concernant l'anonymat décrite dans l'article Système électoral à préférences multiples ordonnées.

Scrutins plurinominaux

Un tel système sélectionne plusieurs (sans limite) options parmi un grand nombre. C'est la procédure qui fixe le nombre d'options retenues, et si ce nombre est fixe par avance ou s'il est un des résultats du vote.
- Scrutin majoritaire plurinominal (Block voting)
- Scrutin majoritaire plurinominal alternatif
- Vote de liste à la majorité

Autres systèmes

- Système à pondération
- Méthode Borda
- Autres systèmes de vote pondéré
- Système mixte

Scrutins visant à l'approbation ou au rejet d'une option prédéterminée

Ce type de scrutin doit, pour fonctionner, être combiné à une procédure pour construire et sélectionner l'option à soumettre. Cela le fait parfois considérer comme moins démocratique, en raison des contraintes pesant sur le choix.
- Ostracisme, Plébiscite et Référendum

Théoriciens des systèmes de vote

- Thomas Hare
- Andrew Inglis Clark
- Marquis de Condorcet
- Jean-Charles de Borda
- Charles Lutwidge Dodgson
- William H. Riker
- Maurice Duverger

Voir aussi

- Vote à main levée
- Polis : naissance de la cité-État dans la Grèce antique
- Politique
- Démocratie
- Abstention
- Effet Spoiler
- Loi de Duverger
- Système bi-partite
- Système des trois classes
- Vote pondéré
- Fraude électorale
- Sièges réservés
- Stochocratie ==
Sujets connexes
Abstention   Corps électoral   Critères de systèmes de vote   Démocratie   Fraude électorale   Grèce antique   Jean-Charles de Borda   Kenneth Arrow   Marché   Maurice Duverger   Méthode Borda   Méthode Condorcet   Méthode de Coombs   Nicolas de Condorcet   Ostracisme   Plébiscite   Polis   Politique   Polémique   Prix de la Banque de Suède en sciences économiques en mémoire d'Alfred Nobel   Procédure électorale   Référendum   Scrutin majoritaire plurinominal   Sièges réservés   Stochocratie   Système des trois classes   Système mixte   Système électoral à préférences multiples ordonnées   Théorème d'impossibilité d'Arrow   Vote   Vote alternatif   Vote cumulatif   Vote d'approbation proportionnel   Vote de liste à la majorité   Vote nominal   Vote par approbation   Vote pondéré   Vote unique non transférable   Vote à main levée  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^