Madère

Infos
Image satellite (NASA) Le cap Girao (hauteur : 580 m) Vue du Pico das Torres (à droite) depuis le Pico do Arieiro Madère (en portugais Madeira) est un archipel dépendant du Portugal, composé de l'île du même nom (797 km²) et de plusieurs autres petites îles, situé dans l'océan Atlantique à l'ouest du Maroc et qui constitue une région autonome du Portugal dont Funchal est la capitale. L'île de Madère, d'origine volcanique, est très érodée, son climat sub
Madère

Image satellite (NASA) Le cap Girao (hauteur : 580 m) Vue du Pico das Torres (à droite) depuis le Pico do Arieiro Madère (en portugais Madeira) est un archipel dépendant du Portugal, composé de l'île du même nom (797 km²) et de plusieurs autres petites îles, situé dans l'océan Atlantique à l'ouest du Maroc et qui constitue une région autonome du Portugal dont Funchal est la capitale. L'île de Madère, d'origine volcanique, est très érodée, son climat subtropical et ses paysages singuliers en font une destination touristique très appréciée pour son exotisme et son authenticité.

Politique

Depuis 1976 Madère, comme les Açores, est constituée en région autonome de la République du Portugal, avec un exécutif propre et une assemblée législative régionale. Le président du gouvernement régional actuel est Alberto João Jardim, en place depuis plus de 20 ans. Le siège du gouvernement régional est situé à Funchal.

Géographie

Situation

Funchal, principale ville et port de la côte sud de l'île de Madère est située à 32° 38' de latitude nord, et 16° 55' de longitude ouest. Elle est distante d'environ 660 km de la côte africaine, 980 de Lisbonne, 400 de Gran Canaria (Capitale des Canaries), et 880 de Santa Maria, la plus proche des Açores. Par sa latitude et sa situation, Madère présente toutes les caractéristiques d'une île subtropicale, où l'on retrouve des éléments des îles tropicales et des îles tempérées plus au nord. Carte de Madère

Composition

Topographie de l'archipel de Madère200x200 pixels L'archipel de Madère comprend également :
- l'île de Porto-Santo et les îlots qui en dépendent (43 km²) ainsi que deux groupes d'ilots déserts qui sont des réserves naturelles :
- les 3 « Desertas » (14 km²) ;
- Deserta Grande ;
- Bugio ;
- Chão ;
- les 3 « Selvagens » (4 km²) ;
- Selvagem Grande ;
- Selvagem Pequena ;
- Fora ;

Paysages

Paysage du centre de l'île de Madère L'île principale, montagne d'origine volcanique coupée de profondes vallées descendant vers l'océan, a une forme allongée d'est en ouest : sa longueur est d'environ 55 km, sa largeur de 24, le développement de ses côtes de 160 km. L'altitude moyenne est de 1300 m, les points culminants sont le Pico Ruivo (1862 m), le Pico das Torres (1850 m) et le Pico do Arieiro (1 818 m). Les côtes sont en général abruptes et découpées, et les plages de sable fin sont rares. À l'est, la Ponta de São Lourenço forme un cap effilé et relativement peu élevé qui se prolonge par deux îlots. Sur la côte sud, à l'ouest de Funchal s’élève le cabo Girao, l'une des plus hautes falaises du monde. La laurisilva, forêt de lauriers qui couvrait l'île avant sa colonisation et lui ont donné son nom (Madeira signifie « bois » en portugais), a été presque entièrement brûlée par les premiers colons, et seules quelques surfaces dans les vallées au nord de l'île ont été préservées. Elle a été classée patrimoine mondial de l'UNESCO en 1999. Mais la forêt a repoussé depuis et des essences européennes et tropicales apportées par les colons cohabitent avec des espèces endémiques. Le sol volcanique très fertile et l'humidité en montagne favorise la croissance d'une végétation exubérante, y compris sur des pentes presque verticales.

Climat

Madère est une île subtropicale : son climat est donc très doux toute l'année, avec une amplitude thermique annuelle faible (16°C l'hiver, 23°C l'été à Funchal) et des températures toujours tempérées par l'océan, dont la température varie entre 17°C et 22°C. Les jours de forte chaleur sont très rares même en été, et la température descend rarement au-dessous de 10°C l'hiver. Le vent souffle d'ouest à nord-ouest en hiver (circulation tempérée) et de nord-est en été (alizés). D'où un contraste saisissant entre une partie nord souvent brumeuse et très arrosée et une partie sud plus sèche et plus ensoleillée, surtout en été. Les précipitations varient de 500 mm au sud-est de l'île à plus de 2000 mm sur les pentes nord. Les précipitations tombent essentiellement d'octobre à mars (régime océanique) et la sécheresse sévit de mai à septembre (anticyclone des Açores) dans la partie sud de l'île. Pour profiter des précipitations régulières du nord et de l'ensoleillement du sud de l'île, les Madériens ont construit un vaste réseau de canaux sinuant le long des courbes de niveau (levadas), réseau qui parcourt toute l'île.

Histoire

Il est probable que Madère ait été connue dès l'Antiquité (les Phéniciens la connaissaient sans doute). Son existence est attestée dès 1351 sur un portulan de Florence et dans des documents géographiques arabes. Les premiers navigateurs portugais lancés dans les explorations maritimes organisées par Henri le navigateur (João Gonçalves Zarco et Tristão Vaz Teixeira) se réfugièrent à Porto Santo (qu’ils nommèrent ainsi en reconnaissance de leur sauvetage) en 1419 et en prirent possession au nom du roi du Portugal. Madère fut repérée et abordée l'année suivante par Zarco, Teixeira et Bartolomeu Perestrelo, à l'emplacement actuel du port de Machico. La colonisation par les Portugais démarra immédiatement, Zarco et Vaz se voyant attribuer le gouvernorat de Madère, tandis que Perestrelo devenait capitaine-gouverneur de Porto Santo L'île fut un point de relâche important pendant l'époque des grandes découvertes. Christophe Colomb séjourna dans l'archipel, où il épousa Felipa Perestrello Moniz, fille de Bartolomeu Perestrelo. Séjour important, puisque Felipa a pu faire connaître à Colomb les cartes de son père, qui l'ont aidé dans sa découverte.

Administration

L'archipel de Madère constitue la région portugaise, Região Autónoma da Madeira, qui est subdivisée en 11 communes (municípios)
- Calheta
- Câmara de Lobos
- Funchal
- Machico
- Ponta do Sol
- Porto Moniz
- Porto Santo
- Ribeira Brava
- Santa Cruz
- Santana
- São Vicente L'archipel constitue l'une des sept régions ultrapériphériques de l'Union européenne.

Population

Lors de sa découverte par les Portugais, Madère était inhabitée: la population actuelle résulte de la colonisation, essentiellement portugaise. Mais géographiquement, elle est à rattacher à l'Afrique plutôt qu'à l'Europe. Eglise de Funchal La population de l'île de Madère est d'environ habitants d'ascendance principalement portugaise. Ils sont en grande majorité (90%) de religion catholique avec un évêché à Funchal. Plus de 50% de la population se concentrent sur moins de 7% de la superficie, notamment sur la côte méridionale, où se trouve la capitale Funchal ( habitants). Celle-ci rassemble 45% de la population totale, et autour d'elle se concentrent les principales structures hôtelières.

Économie

Ouvrages routiers au nord de Funchal L'économie de la région repose essentiellement sur l'agriculture et sur le tourisme, principale ressource. L'agriculture produit des bananes destinées au marché local et métropolitain, des fleurs, et le vin de Madère qui jouit d'une grande réputation à l'exportation. L'industrie est peu diversifiée, elle est surtout à caractère artisanal, avec la production de broderies, de tapisseries, d'articles de vannerie. La zone franche de Madère concentre des activités financières, industrielles et commerciales assurées par des firmes étrangères attirées par des incitations fiscales avantageuses. La Communauté européenne a contribué de façon importante au développement des infrastructures par le moyen de subventions du FEDER. Il y a notamment des travaux très importants d'adaptation du réseau routier, rendus difficiles par la configuration très montagneuse de l'île.

Tourisme

Santana. Le tourisme est un secteur important de l'économie de la région puisqu'il contribue pour 20% au PNB, soutenant toute l'année les activités liées au commerce et aux transports et fournissant un débouché aux productions locales. La part des hôtels et des restaurants dans le PNB (9%) témoigne aussi de cette importance. L'ile de Porto Santo, qui jouit d'un climat ensoleillé et dispose d'une plage de sable de 9 km de long, est entièrement consacrée au tourisme. Ces dix dernières années elle a connu un fort accroissement de ses capacités hôtelières. En 2005 Madère a reçu plus de 850 000 visiteurs. Les touristes viennent majoritairement de l'Union européenne, notamment du Royaume-Uni, d'Allemagne, du Portugal et de Scandinavie. La fréquentation est à son maximum en mars - avril et de juillet à octobre. Les perspectives de développement prévoient de porter la capacité hôtelière à 39 000 lits en 2012 (pour environ 29 000 en 2005). Estatísticas do Turismo http://www.madeiratourism.org/ L'aéroport principal de Madère est situé à Santa Cruz. L'allongement de la piste à 2781 mètres en 2000, qui permet de recevoir pratiquement tous les types d'avions, et l'ouverture d'un nouveau terminal en 2002, ont facilité le développement du tourisme. Madère est reliée à l'Europe (principalement Lisbonne et Porto) ainsi qu'à l'Amérique du Sud et aux Açores. La côte près de Boaventura Les atouts de Madère reposent principalement sur ses paysages, montagnes d'origine volcanique escarpées et souvent spectaculaires, sur son climat doux toute l'année et sur sa flore abondante et variée. L'une des principales activités touristiques sur l'île de Madère est la randonnée le long des levadas, canaux d'irrigation creusés depuis le siècle.

Sport

L'archipel est représenté, dans le sport de au niveau ainsi l'île compte deux formations de football évoluant au plus niveau national. Marítimo et le CD Nacional ont même représenté le Portugal à travers la coupe de l'UEFA. Madère est aussi présent dans le Handball, Basketball au plus au niveau national aussi bien dans les catégories masculines que féminines. Funchal est l'un des passage obligé lors des courses de voiles notamment avec la Transat Jacques Vabre. Tous les ans est organisé le Rallye Vinho Madeira épreuve comptant pour le championnat d'Europe.

Le vin de Madère

À Madère, les vignes sont le plus souvent très hautes et en forme de tonnelles, mais elles existent aussi en espalier. Elles produisent un vin de liqueur qui est très apprécié à l’exportation ; ce sont d’ailleurs les Britanniques qui en favorisèrent, à l’origine, le développement et en acquirent progressivement le monopole. Le madère était le seul vin qui pouvait être exporté vers les colonies britanniques d’Amérique sans transiter par un port britannique. Napoléon I, de passage à Madère pendant son voyage vers l’exil de Sainte-Hélène, en reçut en cadeau du gouverneur britannique de l’île. Son mode d'élaboration est dû pour une part au hasard : afin de mieux le conserver pendant la navigation sous les tropiques, on le complétait avec de l’alcool de canne à sucre. C’est en constatant que ce mélange, agité pendant des semaines dans les soutes surchauffées des navires, acquérait de remarquables qualités gustatives qu’on tenta de reproduire ces conditions : le vin mélangé d’alcool est brassé et étuvé à 50 °C pendant plusieurs semaines pour produire le madère, titré à 18°, et dont on distingue quatre variétés : Malvasia (doux, le plus sucré), Bual (mi-doux), Verdelho (mi-sec) et Sercial (sec). Ce vin peut se conserver pendant des dizaines d’années sans évoluer de façon notable.

Notes et références

Voir aussi

-Levada ===
Sujets connexes
Allemagne   Amérique   Amérique du Sud   Açores   Bartolomeu Perestrelo   Bual   Bugio   Calheta (Madère)   Christophe Colomb   Chão   Club Sport Maritimo   Câmara de Lobos   Deserta Grande   Desertas   Euro   Fonds européen de développement régional   Funchal   João Gonçalves Zarco   Laurier sauce   Laurisilva   Levada   Lisbonne   Machico   Maroc   Océan Atlantique   Ponta do Sol   Porto-Santo   Porto (Portugal)   Porto Moniz   Portugais   Portugal   Portulan   Ribeira Brava   Royaume-Uni   Région ultrapériphérique   Santa Cruz (freguesia)   Santana (Madère)   Scandinavie   Selvagem Grande   Selvagem Pequena   São Vicente (Madère)   Tristão Vaz Teixeira   Union européenne  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^