Seconde (temps)

Infos
La seconde est l'unité de mesure de temps du système international, de symbole s. Le terme provient de la francisation écourtée de l'expression latine minutum secunda (latin médiéval), qui signifiait littéralement minute de second rang, c’est-à-dire seconde division de l'heure.
Seconde (temps)

La seconde est l'unité de mesure de temps du système international, de symbole s. Le terme provient de la francisation écourtée de l'expression latine minutum secunda (latin médiéval), qui signifiait littéralement minute de second rang, c’est-à-dire seconde division de l'heure.

La seconde, étalon de mesure du temps

La définition de la seconde, l'unité SI de temps, a été définie selon les possibilités techniques de chaque époque.
- Elle a d'abord été définie comme une fraction du jour solaire terrestre moyen (1/86 400). L'échelle de temps associée est le temps universel TU.
- En 1960, pour tenir compte des imperfections de la rotation de la terre (voir équation du temps, variations saisonnières) elle a été basée sur la révolution de la Terre autour du Soleil et définie comme une fraction de l'année tropique 1900, soit 1/31 556 925, 9747. C'est la seconde du temps des éphémérides TE.
- Depuis la 13 Conférence générale des poids et mesures, la seconde n'est plus définie par rapport à l'année, mais par rapport à une propriété de la matière ; cette unité de base du système international a été définie en 1967 dans les termes suivants : La seconde est la durée de 9 192 631 770 périodes de la radiation correspondant à la transition entre les niveaux hyperfins F=3 et F=4 de l'état fondamental 6S½ de l'atome de césium 133. La seconde, étalon de mesure du temps, est ainsi un multiple de la période de l'onde émise par un atome de césium 133 lorsqu'un de ses électrons change de niveau d'énergie. Lors de sa session de 1997, le Comité international a confirmé que Cette définition se réfère à un atome de césium au repos, à une température de 0 K. Cette dernière précision souligne le fait qu'à 300K, la transition en question subit, par rapport à sa valeur théorique, un déplacement en fréquence dû aux effets de rayonnement du corps noir. Cette correction a été apportée aux étalons primaires de fréquence et donc au TAI à partir de 1997, quand elle a cessé d'être négligeable par rapport aux autres sources d'incertitude. On dispose aujourd'hui d'une exactitude allant jusqu'à la 14e décimale (10-14). La stabilité et l'exactitude de l'échelle dite du temps atomique international (TAI) obtenue principalement à partir d'horloges atomiques à jet de césium sont environ 100 000 fois supérieures à celles du temps des éphémérides. C'est d'ailleurs l'unité du SI la plus précisemment connue. De nombreuses expériences en cours sur des transitions atomiques à des fréquences optiques, beaucoup plus élevées que les 9 GHz de la définition actuelle de la seconde, indiquent clairement que les performances obtenues avec l'atome de césium sont ou seront dépassées de plusieurs ordres de grandeur dans un avenir proche. Il faut s'attendre à ce qu'une nouvelle définition de la seconde voie le jour dans la décennie 2010-2020, dès que le meilleur des différents atomes candidats (calcium, ytterbium, strontium, mercure...) aura été désigné par l'expérience.

Temps et durée

La définition de la seconde met en lumière la notion de temps et de durée. Bien que généralement on parle de « temps » exprimé en des unités comme la seconde, la définition de cette dernière n'est finalement qu'un nombre, ni plus ni moins. La notion du temps se rapporte habituellement à une variable t continue et linéaire, comme dans les équations de la mécanique. Il est cependant difficile de lui donner une signification propre, alors que finalement la définition de la seconde correspond à la mesure d'une durée, c'est-à-dire un intervalle de temps. Cette subtilité est d'importance dans la compréhension de la physique fondamentale, et notamment de l'utilisation du calcul différentiel (où la vitesse est définie comme la limite pour un intervalle de temps tendant vers 0). L'évènement le plus court jamais enregistré à ce jour l'a été à l'Institut Max Planck d'optique quantique : la durée du trajet d'électrons excités par les impulsions de 250 attosecondes d'un laser à ultraviolets ; position mesurée toutes les 100 attosecondes, correspondant à 100×10 secondes. (information parue dans la revue Nature en février 2004). Pour avoir une meilleure idée de la prouesse, dans le modèle d'atome d'hydrogène de Niels Bohr, l'orbite d'un électron autour du noyau dure 150 attosecondes (mais les modèles atomiques actuels considèrent que l'électron ne tourne pas ; cf atome).

Unités dérivées de la seconde

Les multiples de la seconde en usage avec le système international (tableau VIII) sont :
- la tierce, de symbole t, dont la durée est de 1/60 seconde ;
- la minute, de symbole min, dont la durée est de 60 secondes ;
- l'heure, de symbole h, dont la durée est de 60 minutes, soit ;
- le jour, de symbole d, dont la durée est de 24 heures, soit (cette durée correspond approximativement à celle d'un jour solaire).

Multiples de la seconde

Les préfixes du système international permettent également de créer des multiples et sous-multiples décimaux de la seconde. Les multiples, comme la kiloseconde (ks), la mégaseconde (Ms) ou la gigaseconde (Gs) sont très peu usités. Il n'en est pas de même pour les sous-multiples à partir de la milliseconde. Le tableau suivant est très utile pour les études scientifiques

Estimation

Il est souvent utile d'estimer un intervalle de temps, lorsqu'on est dépourvu de la possibilité d'utiliser une montre ou un chronomètre.

Exemples d'utilités

- Estimer la durée du balancement d'une pendule (exemple historique : la première définition de la seconde se faisait à partir d'un pendule )
- Estimer la distance de sécurité entre son véhicule et celui qui nous précède. (Voir sécurité routière)

Méthodes

- Compter avec son pouls (exemple historique précédemment cité !)
- Prononcer une phrase ou une expression. Ainsi les Français comptent les Y ("Un I grec, deux I grecs..."), et les américains comptent les Mississipi ("Un Mississipi, deux Mississipi."), les parachutistes comptent en sautant de l'avion "331! 332! 333!".

Références

Voir aussi

-Seconde intercalaire Catégorie:Unité de temps Catégorie:Unité SI de base Catégorie:Unité CGS als:Sekunde ar:ثانية arc:ܪܦܦܐ ast:Segundu bg:Секунда bn:সেকেন্ড ca:Segon cs:Sekunda da:Sekund de:Sekunde el:Δευτερόλεπτο en:Second eo:Sekundo es:Segundo et:Sekund eu:Segundo fa:ثانیه fi:Sekunti fy:Sekonde gl:Segundo he:שנייה hi:सेकंड hr:Sekunda ht:Segonn hu:Másodperc ia:Secunda id:Detik is:Sekúnda it:Secondo ja:秒 jbo:snidu ka:წამი ko:초 (시간) la:Secundum lb:Sekonn lt:Sekundė lv:Sekunde mr:सेकंद ms:Saat nds:Sekunn nl:Seconde nn:Sekund no:Sekund pl:Sekunda pt:Segundo qu:Sikundu ro:Secundă ru:Секунда simple:Second sk:Sekunda sl:Sekunda sr:Секунд sv:Sekund sw:Sekunde ta:நொடி (கால அளவு) th:วินาที tr:Saniye uk:Секунда vi:Giây yi:סעקונדע zh:秒
Sujets connexes
Année   Année tropique   Atome   Calcium   Chronomètre   Conférence générale des poids et mesures   Corps noir   Césium   Fréquence   Février   Heure (temps)   Horloge atomique   Jour   Kelvin   Laser   Matière   Mercure (chimie)   Minute (temps)   Montre (horlogerie)   Nature (journal)   Niels Bohr   Niveau d'énergie   Onde électromagnétique   Orbite   Pendule (horlogerie)   Pendule simple   Pouls   Rayonnement   Seconde intercalaire   Soleil   Strontium   Système international d'unités   Temps   Temps atomique international   Temps universel   Température   Terre   Tierce (temps)   Unité de mesure   Vitesse   Y   Ytterbium  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^