Europe 1

Infos
Europe 1 (anciennement Europe n° 1) est une radio privée française généraliste de catégorie E du groupe Lagardère Active créée au premier trimestre 1955 par Charles Michelson et Louis Merlin.
Europe 1

Europe 1 (anciennement Europe n° 1) est une radio privée française généraliste de catégorie E du groupe Lagardère Active créée au premier trimestre 1955 par Charles Michelson et Louis Merlin.

Histoire

L'origine de la station date de l'immédiat après-guerre, en 1945, lorsque Charles Michelson, qui en 1939 avait obtenu une concession pour exploiter une radio à Tanger, et dont le projet avait été annulé, reçut en compensation la concession des ondes courtes de la principauté de Monaco qu'il transforma en autorisation d'établir une station de télévision dans la principauté (TMC Monte Carlo). Il créa alors la société Image et Son, société de droit monégasque dont l'objectif initial semble avoir été à un réseau de stations de télévision privée en France. Localisation de la Sarre En 1952 le monopole de la télévision et de la radiodiffusion en Sarre fut attribué à M. Michelson et à sa société (à l'époque, la Sarre, à l'est du Luxembourg, administrée par la France était indépendante de la République fédérale d'Allemagne). Michelson projette alors de constituer Télé-Sarre ainsi qu'une radio « périphérique », échappant au monopole français de la radiodiffusion. Pour concevoir les programmes de la nouvelle station baptisée Europe n°1, Michelson recrute Louis Merlin, artisan du succès de Radio Luxembourg. Il débauche également Pierre Sabbagh le créateur du journal télévisé français pour diriger la rédaction. Europe n°1 s'installe au « 26 bis rue François I » à Paris, dans les anciens studios de Voice of America. La première émission expérimentale eut lieu le 1955 à 6h30 et dut s'interrompre 30 minutes plus tard car elle perturbait d'autres émetteurs. Durant les jours suivants, Europe n°1 changea plusieurs fois de fréquence brouillant les émissions d'autres stations européennes qui protestèrent (Ainsi, le 8 janvier, c'est par exemple Radio Luxembourg qui fut parasité et qui, bien qu'elle-même ne bénéficia d'aucune autorisation, protesta vigoureusement). Ce n'est finalement que le 3 avril 1955 qu'Europe n°1, reprenant l'ancienne fréquence de Radio Paris, se fixa sur 1647 m grandes ondes (182 kHz), depuis l'émetteur situé sur le plateau du Felsberg, près de Sarrelouis (Saarlouis) en Sarre. En septembre 1955, Sylvain Floirat fut appelé par le gouvernement français pour reprendre la société Europe n° 1, qui, après la faillite de Michelson, consécutive aux premières difficultés de la station, n'était plus viable financièrement. Il en devint propriétaire en juillet 1956. La régie publicitaire Régie n°1 est créée en 1960. À partir de 1959, l'État prend le contrôle d'une partie du capital de la société par l'intermédiaire de la Sofirad. La naissance de la station, coïncida avec l'apparition de trois inventions qui eurent une grande influence sur son style : le nagra (magnétophone portable qui donnait une plus grande souplesse d'intervention aux reporters), le transistor qui favorisa l'écoute individuelle de la radio (en particulier celle des jeunes), et le disque microsillon. Maurice Siegel modifia sensiblement le style des journaux parlés, permettant à Europe n°1 d'acquérir une bonne réputation dans le domaine de l'information. Parmi les premières émissions à succès d'Europe n°1, on compte « Pour ceux qui aiment le jazz » (1955), le « café de l'Europe » (1955), « Signé Furax » (1956), « Vous êtes formidables » (1956), « Salut les copains » (1959), « La Coupe des reporters » (1959) En 1968 Europe n° 1 surnommée par certains « Radio Barricades » fut accusé par les autorités de donner une version trop favorable aux manifestants des événements de mai 68. Le ministre de l'Intérieur estimant que les reportages en direct des radios périphériques (dont Europe n°1) créaient un danger pour l'ordre public, interdit l'usage des voitures émettrices durant quelques jours. Sur ordre de Matignon, le ministre de l'Intérieur fait également couper les fréquences des stations périphériques pour contrer la diffusion en direct des manifestations. Plusieurs journalistes jugés trop engagés furent licenciés l'année suivante. En 1974, le nouveau président de la République Valéry Giscard d'Estaing et son Premier ministre Jacques Chirac accusant la radio de « persifler » poussèrent le directeur Maurice Siegel et plusieurs autres dirigeants à la démission. Jean-Luc Lagardère prit alors en main la société assisté d'Étienne Mougeotte, directeur d'antenne. À partir de 1976 la radio parvient en tête des audiences d'abord devant RTL puis France Inter. Après l'élection de François Mitterrand en 1981, Étienne Mougeotte est amené à démissionner. La gauche met en place la nouvelle direction et s'immisce dans les choix éditoriaux de la radio. Les radios privées désormais autorisées sur la bande FM captent une partie de l'audience d'Europe 1 qui amorce alors son déclin. Philippe Gildas prend la tête de la direction de l'antenne. Sont crées le Top 50 et de nouvelles émissions insolentes, comme celle animée par Coluche. Cependant les radios généralistes voient fondrent leurs audiences face aux radios FM et face aux actualités télévisées de plus en plus efficaces. Le 3 avril 1986, la Sofirad vend à Jean-Luc Lagardère et à sa société Hachette sa participation de 34, 9 % dans Europe 1. La radio est ainsi complètement privatisée. En 1995, Europe 1, passe de la seconde position à la cinquième position des stations les plus écoutées, avec moins de 10 % d'audience. Jérôme Bellay, le créateur de France Info, devient directeur général de l'antenne en 1996. Europe 1 change de format : la musique est retirée de l'antenne et la station adopte le format de « news & talk ». Le célèbre carillon marquant les heures de la station est "modernisé". La musique, le divertissement et les jeux sont supprimés des programmes et la part belle est faite aux actualités et à l'interactivité avec les auditeurs. En juin 2004, Europe 1 comptait 192 fréquences à travers la France. Le 8 avril 2005, Arnaud Lagardère, Président-directeur général de Lagardère Active, pôle audiovisuel du groupe Lagardère, nomme Jean-Pierre Elkabbach directeur général de l'antenne d'Europe 1, en remplacement de Jérôme Bellay, et administrateur de Lagardère Active Broadcast. La rentrée 2005/2006 est marquée par un nouveau logo, un nouveau slogan ("Parlons-nous!") et un nouvel habillage sonore. Légère modification du fameux carillon, emblème de la station. Les émissions phares de l'antenne sont On va s'gêner animé par Laurent Ruquier, Europe Sport par Laurent Luyat, Christian Jeanpierre et Denis Brogniart. Sans oublier Comprendre de Jacques Pradel et Le journal de la télé de Jean-Marc Morandini.

Une courbe d'audience déclinante

Depuis le départ de Jérôme Bellay, la station subit une érosion de son audience. Lors de la dernière vague Médiamétrie (avril-juin 2007), Europe 1 voit sa part d'audience chuter vertigineusement de 9, 5% à 8, 9%. Avec 4, 6 millions d'auditeurs, la radio du groupe Lagardère prend ainsi la 6 place. Europe 1 a perdu 270 000 auditeurs sur un an (- 5, 6%). Parallèlement, plusieurs grands journalistes quittent la rue François 1 (Christophe Delay, Vincent Parizot, Nicolas Charbonneau, Donat-Vidal-Revel...). Des départs qui ne devraient pas être compensés à la rentrée 2007-2008. Image:LogoE1 2.gif|Logo Europe 1 de 1955 à 1965. Image:E1logo3.gif|Logo Europe 1 de 1965 à 1975. Image:Europe1ancienlogo.jpg|Logo Europe 1 de 1975 à 1990. Image:Logo_Europe1_1990.jpg|Logo Europe 1 de 1990 à 2005.

Capital d'Europe 1

120px
- 100 % Lagardère Active
- La société n'est plus côtée à la Bourse de Paris

Emissions

Émissions disparues

-Arret sur infos
-Arthur et les Pirates
-Pour ceux qui aiment le Jazz
-Signé Furax
-Salut les Copains
-Top 50
-Bonjour Monsieur Le Maire
-Crime Story, les rendez-vous d'Alfred Hitchcock racontés par Serge Sauvion (page consultée le 27 août 2007) http://archives.emissions.ca/artisan_4194.html
-
Le Match Du Lundi (présenté par Eugène Saccomano, puis par Pierre-Louis Basse)

-Campus
-Le Club de la Presse
-La Coupe des reporters
-Ma vie a son secret
-La Pyramide numéro 1
-Gilbert Bécaud, son piano et vous
-Interpol
-Seul contre tous
-Les tyrans sont parmi nous (feuilleton)
-La Coupe des meneurs de jeu
-Le Visiteur du soir
-La Coupe des chansonniers (ensemble de ces huit émissions écrites et réalisées par Pierre Laforet entre la naissance de la station et 1960). Pierre Laforet fit en outre ériger une pyramide à Neuilly, pyramide qui devait abriter des documents destinés aux générations futures. Elle fut détruite mais demeure la première pyramide « parisienne » dans laquelle défilèrent toutes les célébrités (relaté dans L'histoire et ses méthodes, collection La Pléiade).
-Concerto pour Transistors (1972 - 1986) consacrée à la musique classique, produite et présentée par Eric Lipmann. Managers: un PDG interrogé par trois PDG, émission animée par Gabriel Milesi (1996-1999)

Emissions actuelles

-Carnets du monde: émission dominicale consacrée à l'actualité et aux sociétés du reste du monde.
-C'est arrivé cette semaine (9h à 10h samedi matin) émission consacrée à l'actualité de la semaine
-Comprendre (9H00 à 10h30 quotidien) émission culturelle d'1h30 animée par Jacques Pradel du lundi au vendredi matin.
-
Europe Sport
: consacrée au sport, le mardi et le mercredi soir durant 2h30 et le jeudi soir durant 1h30.
-Générations Europe 1: émission thématique diffusée du lundi au vendredi de 23h à 0h00: stand-up le lundi, nouvelles technologies le mardi, Quinquagénaires avec William Leymergie le mercredi, le pédopsychiatre Marcel Rufo le jeudi, musique avec Thierry Lecamp le vendredi.
-Le Grand Rendez-vous: interview d'un(e) politique durant une heure, le dimanche de 18h à 19.
-Les enfants d'Europe 1: émission du dimanche matin de 10h à 11h consacrée à l'histoire de la station de radio sous forme d'entretien entre le présentateur et un invité, avec diffusion d' archives sonores.
-Mêlée ouverte: émission consacrée au rugby le mardi de 21h à 22h.
-On connait la musique: émission musicale de Thierry Lecamp le samedi de 23h à 1h du matin. Le dimanche de 23h30 à 00h, l'émission est consacrée au jazz.
-On va s'gêner: émission satirique de Laurent Ruquier du lundi au vendredi.
-Paroles d'accusés: émission judiciaire le samedi de 16h à 17h.
-Regarde les hommes changer: Interview pendant une heure d'une personnalité du monde de la culture menée par Frédéric Taddéi du lundi au vendredi.
-Le journal de la télé: émission d'1h30 consacrée aux média par Jean-Marc Morandini du lundi au vendredi matin.
-À l'air libre présenté par Guillaume Durand
-Le grand direct: émission de 11h à 14h animée par Jean-Marc Morandini comprenant: 1h d'infos sur les médias de 11h à 12h, un grand journal à 12h puis des réactions, débats: un Grand Chat à 12h45 qui met en scène une personne présente dans l'actualité et qui répond à Jean-Marc Morandini ainsi qu'aux auditeurs. A 13h15, c'est le Grand Débat avec deux personnalités ayant des opinions differentes qui débatent sur un thème d'actualité.

Animateurs et journalistes célèbres

Avant les années 1990

Journalistes

Georges Altschuler, Pierre Andro, André Arnaud, Raymond Aron, Alexandre Balou, Philippe Bauchard, Jean Bedel, Christian Bernadac, Jean-Pierre Berthet, Julien Besançon, Pierre Bonte, Pierre Bouteiller, Robert Bré, Maurice Bruzek, Laurent Cabrol, Gérard Careyrou, Richard Caron, Robert Chapatte, Fernand Choisel, Maurice Ciantar, Guy Claisse, Lucien Combel (Monsieur Larousse), Roger Couderc, Jean-Claude Dejey, Olivier De Rinckesen, Albert Ducrocq, André Dumas, Albert Duroy, Georges Fillioud, Charles Finaltéry, Jacques Forestier, François Gerbaud, Phillipe Gildas, Jean Gorini, Claude Guillaumin, André Harris, Marcel Haedrich, Marc Hillel, François Jeanin, André Julien, Philippe Labro, Pierre Laforet, Bernard Lalane, Paul Lefevre, Jean Legastellois, Georges Leroy, Ivan Levaï, Olivier Mazerolles, Jacques Médecin, Ralph Messac, Pierre Meuthey, Michel Moineau, Etienne Mougeotte, Robert Namias, Louis-Roland Neil, Jacques Paoli, Jean Pichon, Raphaël Pinto, Frédéric Pottecher, Edouard Sablier, Eugène Saccomano, Maurice Siegel, Albert Simon, Claude Terrien, Guy Thomas, Emile Toulouse, Edmond Zuchelli.

Meneurs de jeu et animateurs

Christian Barbier, Annick Bauchamp, Pierre Bellemare, Maurice Biraud, Francis Blanche, Michel Cogoni, Coluche, François Diwo, Michel Drucker, Roger Duquesne, Denise Fabre, Daniel Filipacchi, Micheline Francey, Jean-Pierre Foucault, Maurice Gardett, Jean-Bernard Hebey, Hubert, Harold Kay, Jean-Loup Lafont, Michel Lancelot, Alexandre Lichan, Eric Lipmann, Jean-François Mansart, Robert Marcy, Jacques Martin, Maryse, Christian Morin, Lucien Morisse, Anne Pérez, François Perrier, Gonzague Saint Bris, Henri Salvador, Madame Soleil, Patrick Topaloff, Guy Vial, Vony, Robert Willar, Jean Yanne.

Polyvalents

Viviane Blassel, François Jouffa, Jacques Ourevitch, Franck Ténot.

Producteurs

Jacques Antoine

Animateurs phares (années 90-2000)

Par ordre alphabétique : Jean Amadou, Julie Andrieu, Arthur, Christian Barbier, Muriel Barel, Yves Bigot, Jacques Barsamian, Laurence Boccolini, Jérôme Bonaldi, Jean-Claude Brialy, Pascal Brunner, Laurent Cabrol, Thierry Calvet, Géraldine Carré, Alexandra Dayan, Christophe Dechavanne, Philip de la Croix, Jean-Luc Delarue, Yves Derisbourg, Olivier Doran, Caroline Dublanche, Fanfan, Michel Field, Claude Fournier, Jacky Gallois, Jean Garreto, Laurent Gerra, Isabelle Giordano, Lucianne Gordon, Didier Gustin, Gérard Holtz, Jade, François Jouffa, Laurent Joulin, Julie, Yann Kulig, Eric Lacoeuilhe, Jean-Yves Lafesse, Max Lafontaine, Jean-Claude Laval, Yves Lecoq, Thierry Lecamp, Christian Ledan, Bernard Lenoir, Maryse, Catherine Muller, Christophe Nicolas, Marc Menant, Jean-Marc Morandini, Isabelle Morizet, Les Nuls, Michel Pacaud, Laurent Pellé, Isabelle Pelletier, Mazarine Pingeot, Jacques Pradel, Pierre Rance, Françoise Rivière, Jean Roucas, Laurent Ruquier, Nathalie Saint-Cricq, Serge Sauvion, Daniel Schick, Cécile Teisseire, Marc Toesca, Gilbert Tordjman, Caroline Tresca, Patrick Verbeke, Véronique, Karl Zéro...

Journalistes phares (années 90-2000)

Par ordre alphabétique : Alain Acco, Amandine Alexandre, Elizabeth Assayag, Sylvain Attal, Philippe Aubert, Jean-Philippe Balasse, Jean-Charles Banoun, Astrid Bard, Pierre-Louis Basse, Brigitte Béjean, Patrice Belin, Claude Bellet, Guillaume Biet, Christian Boner, Bérangère Bonte, Wendy Bouchard, Jean-Luc Boujon, Catherine Boullay, Corrine Boulloud, Thierry Bourgeon, Ariane Bouissou, Dominique Bressot, Christophe Brun, Jean-Bernard Cadier, Yves Calvi, Christophe Carrez, François Clémenceau, Jean-Yves Chaperon, Nicolas Charbonneau, Christophe Charles, Pascale Clark, Caroline Corvaisier, Pierre de Cossette, Stéphanie Coudurier, François Coulon, Antoine Cormery, Charles Dantzig, Jean-Claude Dejey, Mathieu Delahousse, Christophe Delay, Francis Demoz, Marcel Desailly, Jean-Yves Dhermain, Jérôme Dorville, Alain Duhamel, André Dumas, Guillaume Durand, Valérie Durier, Olivier De Rincquesen, Jean-Pierre Elkabbach, Luc Evrard, Nicolas Fauroux, Emmanuel Faux, Fabiola Flex, Hélène Fontanaud, Marielle Fournier, Thierry Fréret, Jean Fritsch, Gérard Fusil, Thierry Geffrotin, Jean-René Godart, Bibiane Godefroye, Yaël Goosz, Lionel Gougelot, Damien Gourlet, Michel Grossiord, Laurent Guimier, Marc Guiraud, Erik Israëlewicz, Jean-François Kahn, Hélène Kohl, François Clauss, Jean-Jacques Lachaud, Jean-Karl Lambert, Sophie Larmoyer, Hélène Le Gall, Fabienne Le Moal, Esther Léneman, Aude Leroy, Catherine Marguerite, Marie Marquet, Elizabeth Martichoux, Patrick Meneyrol, Marc Messier, Gabriel Milesi, Michel Moineau, Cyril de la Morinerie, Fabien Namias, Catherine Nay, Catherine Nivez, Stéphane Paoli, Marie Peyraube, Céline Pigalle, Stéphane Place, Christian Prudhomme, Jean-François Rabilloud, Emmanuel Renard, Karim Rissouli, Eugène Saccomano, Virginie Salmen, Oliver Samain, Diane Shenouda, Noémie Schulz, Raphaëlle Shapira, Dominique Souchier, Stéphane Soumier, Maxime Switek, Mélanie Taravant, Axel de Tarlé, Yann Théroux, Patrice Thomas, Jean-Noël Tournier, Marc Tronchot, Pierre de Vilno, Benjamin Vincent, Martial You, Hélène Zelany, Edmond Zucchelli...

Voir aussi

- Émetteur d'Europe 1
- Bâtiment d'émetteur de Europe 1

Bibliographie

- La grande histoire d'une grande radio
- Vingt ans, ça suffit ! de Maurice Siegel
- La prodigieuse aventure d'Europe 1 de Pierre Laforet - éditions Pïerre Horay, 1960
- C'était formidable ! de Louis Merlin ==
Sujets connexes
Alain Duhamel   Albert Ducrocq   Albert Simon   Allemagne   André Arnaud   Antoine Cormery   Arnaud Lagardère   Arthur (animateur)   Bernard Lenoir   Bourse de Paris   Broadcast   Bâtiment d'émetteur de Europe 1   Catherine Nay   Charles Dantzig   Christian Barbier   Christian Bernadac   Christian Jeanpierre   Christian Morin   Christian Prudhomme   Christophe Dechavanne   Christophe Nicolas   Claude Fournier   Coluche   Concession   Daniel Filipacchi   Denis Brogniart   Denise Fabre   Didier Gustin   Disque microsillon   Dominique Souchier   Edmond Zucchelli   Edmond Zuchelli   Eric Lipmann   Eugène Saccomano   Fanfan (cocogirl)   France   France Info   France Inter   Francis Blanche   François Clémenceau   François Gerbaud   François Jouffa   François Mitterrand   François Perrier   Françoise Rivière   Frédéric Pottecher   Georges Altschuler   Georges Fillioud   Gonzague Saint Bris   Gouvernement Jacques Chirac (1)   Groupe Lagardère   Guillaume Durand   Guy Thomas   Géraldine Carré   Gérard Fusil   Gérard Holtz   Hachette   Harold Kay   Henri Salvador   Hubert Wayaffe   Information   Isabelle Giordano   Ivan Levaï   Jacky Gallois   Jacques Antoine   Jacques Barsamian   Jacques Martin   Jacques Médecin   Jacques Paoli   Jacques Pradel   Jade   Jazz   Jean-Bernard Cadier   Jean-Bernard Hebey   Jean-Charles Banoun   Jean-Claude Brialy   Jean-François Kahn   Jean-Luc Delarue   Jean-Luc Lagardère   Jean-Marc Morandini   Jean-Pierre Berthet   Jean-Pierre Elkabbach   Jean-Pierre Foucault   Jean-René Godart   Jean-Yves Lafesse   Jean Amadou   Jean Fritsch   Jean Roucas   Jean Yanne   Journal télévisé   Juin 2004   Julie (animatrice)   Julie Andrieu   Jérôme Bellay   Jérôme Bonaldi   Karl Zéro   Lagardère Active   Larousse   Laurence Boccolini   Laurent Cabrol   Laurent Gerra   Laurent Guimier   Laurent Luyat   Laurent Ruquier   Les Nuls   Lucien Morisse   Luxembourg (pays)   Madame Soleil   Magnétophone   Mai 68   Marc Menant   Marc Messier   Marc Toesca   Marcel Desailly   Marcel Haedrich   Marcel Rufo   Maryse Gildas   Mathieu Delahousse   Maurice Biraud   Maurice Gardett   Maurice Siegel   Mazarine Pingeot   Michel Cogoni   Michel Drucker   Michel Field   Michel Lancelot   Micheline Francey   Ministère de l'Intérieur (France)   Monaco   Nicolas Charbonneau   Nouvelles technologies   Olivier Doran   On va s'gêner   Ordre public   Paris   Pascal Brunner   Pascale Clark   Patrick Topaloff   Patrick Verbeke   Philippe Gildas   Philippe Labro   Pierre-Louis Basse   Pierre Bellemare   Pierre Bonte   Pierre Bouteiller   Pierre Sabbagh   Pierre de Vilno   Privatisation   Président-directeur général   RTL (France)   Radio Paris   Radio Télévision Luxembourg   Ralph Messac   Raymond Aron   Robert Chapatte   Robert Namias   Robert Willar   Roger Couderc   Salut les copains (émission)   Sarre (Land)   Sarrelouis   Serge Sauvion   Signé Furax (feuilleton radiophonique)   Stéphane Paoli   Sylvain Attal   Sylvain Floirat   TMC Monte Carlo   Tanger   Thierry Geffrotin   Top 50   Transistor   Télé-Sarre   Valéry Giscard d'Estaing   Viviane Blassel   Voice of America   Véronique   William Leymergie   Yves Bigot   Yves Calvi   Yves Derisbourg   Yves Lecoq  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^