Lee Smolin

Infos
Lee Smolin Lee Smolin est un théoricien de la physique, un écrivain et un professeur américain. Il est un des principaux réalisateurs de la gravitation quantique à boucles (Loop Quantum Gravity en anglais), une des principales approches d'unification de la relativité générale et de la mécanique quantique, les deux grandes théories du . Il est actuellement un chercheur à l'Institut Perimeter (Waterloo, Ontario, Canada), institut consacré à la physique théoriq
Lee Smolin

Lee Smolin Lee Smolin est un théoricien de la physique, un écrivain et un professeur américain. Il est un des principaux réalisateurs de la gravitation quantique à boucles (Loop Quantum Gravity en anglais), une des principales approches d'unification de la relativité générale et de la mécanique quantique, les deux grandes théories du . Il est actuellement un chercheur à l'Institut Perimeter (Waterloo, Ontario, Canada), institut consacré à la physique théorique. Il est l'auteur de plusieurs ouvrages scientifiques, dont The Life of The Cosmos (qui traite de sa théorie sur les Univers féconds) et Three Roads to Quantum Gravity (un ouvrage présentant les trois principales approches de la gravitation quantique, dont la gravitation quantique à boucles et la théorie de cordes). Voici les quatre principes physiques de Smolin (source: http://www.cornu.eu.org) :
- il n'existe rien en dehors de l'univers ;
- il n'est plus possible de distinguer l'observateur de l'observé (voir relativisme opposé au réalisme): on parle d'une logique dépendante de l'observateur ou "Topos Theory". L'information est incomplète, suivant où on est il est même impossible d'avoir certaines informations (en dehors du cone de lumière). Il faut donc rapprocher de nombreux points de vue : Théorie de la représentation ;
- la notion de décohérence : si nous percevons l'univers d'une certaine façon et non autrement, c'est parce que nous lui posons des questions particulières qui éliminent les autres solutions théoriquement possibles : "les questions posées éliminent la possibilité de réponses en superposition" (consistent history formulation). On a un univers unique vu par différents observateurs plutôt que des univers différents. On a la même notion en économie avec la Prophétie autoréalisatrice où la régulation intervient par l'abondance d'acteurs ;
- le monde n'est pas fait d'objets mais de processus. Il faut donc prendre en compte le mouvement, l'histoire. Il s'agit d'un univers relationnel (composé d'événements). L'apparente continuité de l'espace et du temps sont des illusions. les particules élementaires ne sont pas des objets mais des processus se déroulant à l'échelle de Planck.

Enfance et études

Smolin est né à New York. Il finit son baccalauréat au Hampshire College en juin 1975, spécialité « physique et philosophie ». Par la suite, en mars 1978, il obtient sa maîtrise à Harvard puis devient docteur en physique théorique en juin de l'année suivante. Sa thèse était intitulée : « Études sur la gravitation quantique ».

Travaux

Il a travaillé dans différents instituts et universités, en collaboration avec plusieurs physiciens, mais ses principaux emplois furent au Pennsylvania State University et à Perimeter Institute for Theoretical Physics. Ces principaux travaux se concentrent sur la gravitation quantique à boucles, bien qu'il contribue aussi à l'avancement de la théorie des cordes, et sur les Univers féconds (ou « sélection naturelle cosmologique »).

Gravitation quantique à boucles

Grosso modo, l'espace-temps ne serait pas continu et uniforme, mais granulaire et discontinu. Il existerait un espace et un temps indivisibles. Cette théorie simple à se représenter et élégante a fait ses preuves sur plusieurs points de vue, comme l'explication des aires et des volumes en géométrie, mais laisse à désirer encore sur la dynamique.

Sélection naturelle cosmologique

Smolin propose d'appliquer la sélection naturelle de Darwin à la cosmologie, de sorte que l'Univers que nous connaissons est le résultat d'une évolution et d'une mutation d'univers plus vieux, primitifs et grands encore. Imaginez un univers. Chacun des trous noirs qu'il contient ouvre une porte sur un autre univers où les lois fondamentales de la nature, comme la vitesse de la lumière par exemple, peuvent être différentes. Les univers les plus dominants sont ceux qui contiennent le plus de trous noirs. Certaines critiques mettent en avant le fait que cette « théorie » n'est basée sur aucun raisonnement scientifique et qu'il est impossible pour les scientifiques de prouver ou contredire les prédictions de Smolin. À cela, l'Américain réplique par le fait que l'étude des trous noirs de notre Univers peut affirmer ou infirmer cette théorie.

Citation

-« Je suis convaincu que la mécanique quantique n'est pas une théorie ultime. Je crois cela puisque je n'ai jamais rencontré une formulation dans l'actuelle mécanique quantique ayant un sens pour moi. J'ai étudié en profondeur et travaillé fort sur ces formulations, mais au bout du compte, la théorie quantique n'a toujours aucun sens pour moi. »

Bibliographie

- Rien ne va plus en physique ! L'échec de la théorie des cordes, éd. Dunod, 2007. ==
Sujets connexes
Gravitation quantique à boucles   Mécanique quantique   New York   Physique   Physique théorique   Planck   Relativité générale   Théorie   Université Harvard   Waterloo (Ontario)  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^