Ernst Stavro Blofeld

Infos
Ernst Stavro Blofeld est un personnage fictif dans la série de romans James Bond, écrits par Ian Fleming. Il est sans doute le pire ennemi de James Bond. Blofeld est le chef du SPECTRE, redoutable organisation criminelle dont le siège se trouve à Paris.
Ernst Stavro Blofeld

Ernst Stavro Blofeld est un personnage fictif dans la série de romans James Bond, écrits par Ian Fleming. Il est sans doute le pire ennemi de James Bond. Blofeld est le chef du SPECTRE, redoutable organisation criminelle dont le siège se trouve à Paris.

Biographie

Ernst Stavro Blofeld est né à Gdynia d'un père polonais et d'une mère grecque. Après s'être inscrit à l'université de Varsovie pour suivre des cours de Sciences Economiques et d'histoire politique, il étudia le métier d'ingénieur et la radio à l'institut Technique de la même ville. A l'âge de 25 ans, il obtint un poste modeste dans l'administration centrale des P.T.T. car il souhaitait y mettre à l'épreuve sa théorie selon laquelle d'être le premier à disposer d'informations exactes est, en temps de paix comme en temps de guerre, la base de toute décision efficace et permet d'asseoir une réputation. Il se mit à appliquer cette théorie en examinant soigneusement les câbles, les messages radio qui passaient entre ses mains et en se servant de ces informations pour effectuer quelques placements boursiers d'importance réduite. Un changement dans la nature du trafic postal lui permit d'avoir accès à des renseignements concernant les ravitaillements militaires et à des messages diplomatiques. Il conçut alors que cette tache sans intérêt pour lui pouvait avoir une grande importance pour les puissances étrangères. S'intéressant particulièrement aux messages comportant les mentions du genre "confidentiel" ou "top secret", il mit au point un réseau d'informateurs, parfaitement imaginaire mais extrêmement plausible, basé sur les noms des personnages subalternes qui étaient les destinataires des messages qu'il interceptait. Son réseau fictif baptisé TARTAR, il se mit en contact avec l'attaché militaire allemand qui devint son premier "client". L'ambition accompagna ses premières rentrées d'argent et il envisagea de diversifier ses clients. Cette expansion lui réussit également et, finalement, à la tête d'une coquette somme, il réussit à cesser cette première activité sans douleur. C'est à ce moment qu'il parvint également à faire disparaître la page de l'état civil de Gdynia sur laquelle il figurait et, muni du passeport d'un marin canadien, il se rendit en Suède. Il voyagea ensuite sous différentes identités avant de louer, sagement, les services d'un autre réseau fictif (le RAHIR) aux forces alliées, ce qui lui permit, à la fin de la guerre, d'être encensé par les vainqueurs. De là, il fila vers l'Amérique du Sud dont il revint quelques années plus tard et sous l'identité de Ernst Blofeld, pour créer le Service Pour l'Espionnage, le Contre-espionnage, le Terrorisme, les Règlements et l'Extortion. Au fil des années, son organisation a développé son influence sur divers groupements de moindre importance et ses domaines d'action se sont diversifiés. Pour des raisons de sécurité, Blofeld, qui est particulièrement sensible à cet aspect de la vie marginale, a déplacé son quartier général à de nombreuses reprises. Dans le même temps, il a su profiter des progrès de la chirurgie plastique pour changer d'apparence plusieurs fois - allant même jusqu'à sacrifier la forme de ses oreilles afin de revendiquer l'héritage du titre de Comte de Bleuchamp. Il semblerait d'ailleurs qu'il se soit octroyé l'exclusivité d'une découverte de pointe applicable en remplacement de la chirurgie esthétique et qu'il soit en mesure de reproduire son aspect physique sur des volontaires de son organisation. Lors d'un passage à Paris, Blofeld a vécu pendant quelques années avec une française qui a donné naissance à Néna, héritière "légitime" pour la direction de SPECTRE. Dans les romans, il apparaît tout d'abord, en tant que grand organisateur de Opération Tonnerre. Il en est fait mention dans Motel 007, puis nous le retrouvons enfin dans Au service secret de Sa Majesté, où il teste un virus sur des jeunes filles dans une clinique pour personnes allergiques. Responsable de la mort de Tracy, la femme de James Bond, le jour même de leur mariage, il réapparaîtra ensuite dans le roman suivant On ne vit que deux fois, où James Bond l'élimine. Le génie du mal y vit reclus, vêtu en samouraï dans sa forteresse médiéval au Japon. Il a élaboré un jardin des supplices, un domaine couvert de plantes vénéneuses, de fleurs aux parfums mortels, d'arbustes empoisonnés où viennent mourir les Japonais candidats au suicide. Dans ces deux derniers romans, il est secondé par la terrible Irma Bunt, assistante et compagne, qui échappe à la mort avant de revenir dans la nouvelle de Raymond Benson, Le spectre du passé. Ian Fleming écrit que Blofeld est né le 28 mai 1908 ; il a donc la même date de naissance que son auteur. Au cinéma, Blofeld est le responsable qui se trouve aux commandes de complots extravagants dans toute une série de films : James Bond contre Docteur No (en fait le SPECTRE y est seulement évoqué), Bons baisers de Russie (seules apparraissent sa silhouette et ses mains) et Opération Tonnerre (il apparaît de même, mais on ne peut voir son visage). Il devient ensuite le véritable protagoniste et ennemi de James Bond dans les films On ne vit que deux fois, Au service secret de Sa Majesté et Les Diamants sont éternels. Il apparaît, sans qu'il lui soit fait référence dans Rien que pour vos yeux. Nous le retrouvons ensuite comme ennemi principal dans Jamais plus jamais. Au cinéma, Blofeld est souvent habillé d'une veste Mao et caresse tendrement un chat Angora blanc. Sa calvitie est redondante mais pas exclusive. A l'écran Blofeld est incarné par: 1. Anthony Dawson, fournit le corps et la tête dont on ne voit jamais le visage dans Bons baisers de Russie et Opération Tonnerre. 2. Eric Pohlmann, qui donne sa voix à Blofeld dans Bons baisers de Russie et Opération Tonnerre. 3. Jan Werich, le Blofeld qui tourna plusieurs scènes puis fut écarté du rôle dans On ne vit que deux fois, avant d'être remplacé par Donald Pleasence. 4. Donald Pleasence, chauve et balafré dans On ne vit que deux fois . 5. Telly Savalas, chauve et inquiétant dans Au service secret de Sa Majesté. 6. Charles Gray, très anglais et portant cheveux dans Les Diamants sont éternels. 7. John Hollis, qui incarne un Blofeld non nommé (problèmes de droits) chauve et en fauteuil roulant dans Rien que pour vos yeux. 8. Robert Rietti, qui donne sa voix à Blofeld dans Rien que pour vos yeux. . 9. Max Von Sydow, cool, serein et barbu dans Jamais plus jamais.

Parodie

- Docteur Gang, dans Inspecteur Gadget.
- Le Docteur Denfer (Docteur Terreur au Québec), dans les films de la série Austin Powers
- Mr. Chairman, président de la société ACME, dans Les Looney Tunes passent à l'action
- Groupe de Power Funk BLOFELD Blofeld Blofeld en:Ernst Stavro Blofeld es:Ernst Stavro Blofeld fi:Ernst Stavro Blofeld it:Ernst Stavro Blofeld ja:エルンスト・スタヴロ・ブロフェルド nl:Ernst Stavro Blofeld pl:Ernst Stavro Blofeld pt:Ernst Stavro Blofeld ru:Эрнст Ставро Блофельд sv:Ernst Stavro Blofeld th:เอิร์นส์ สตาฟโร โบลเฟลด์ ----
Sujets connexes
ACME   Au service secret de Sa Majesté   Austin Powers   Bons baisers de Russie   Charles Gray   Donald Pleasence   Ian Fleming   Inspecteur Gadget   Jamais plus jamais   James Bond   Les Diamants sont éternels   Les Looney Tunes passent à l'action   On ne vit que deux fois   Opération Tonnerre   Raymond Benson   Rien que pour vos yeux   SPECTRE   Samouraï   Telly Savalas  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^