Orchestre symphonique

Infos
L'orchestre symphonique de Melbourne Dans la musique instrumentale classique, un orchestre symphonique est un orchestre de grande taille — généralement, plus de cinquante musiciens, parfois, plus de cent... — principalement dédié aux œuvres de musique symphonique depuis la fin du à nos jours.
Orchestre symphonique

L'orchestre symphonique de Melbourne Dans la musique instrumentale classique, un orchestre symphonique est un orchestre de grande taille — généralement, plus de cinquante musiciens, parfois, plus de cent... — principalement dédié aux œuvres de musique symphonique depuis la fin du à nos jours.

Historique

L'orchestre symphonique a considérablement augmenté son effectif entre le et la fin du avec des phalanges passant de moins de cinquante personnes (orchestre typiquement « mozartien ») à plus d'une centaine. Les Gurre-Lieder de Schönberg réclament typiquement 122 musiciens. Cette inflation est due au rôle de plus en plus important des vents nécessitant un rééquilibrage des cordes. La disposition de chaque type d'instruments n'a pas toujours été fixée : l'orchestre pré-mozartien avait, au premier plan, les vents avec les cordes disposées en arrière. Hector Berlioz a décrit, en Allemagne, une formation avec les cordes à gauche et les vents à droite. La configuration actuelle (décrite ci-dessous) date du milieu du , mais certaines œuvres contemporaines requièrent un brassage différent des instrumentistes.

Composition de l'orchestre

L'orchestre symphonique est constitué de quatre familles d'instruments : les cordes, les bois, les cuivres et les percussions. La composition précise de l'orchestre dépend de l'œuvre exécutée. Chaque famille comprend un premier soliste (pouvant être secondé par un second ou un troisième soliste) dont le rôle, comme son nom l'indique, est de jouer les parties solo d'une partition orchestrale, mais aussi de diriger des répétitions partielles de son pupitre. Les autres musiciens sont appelés des tuttistes. Le « premier violon solo » a un rôle hiérarchique et représente souvent l'orchestre devant son chef (qui le salue lors des concerts) et devant le public (commande les levers des musiciens et accueille le chef d'orchestre). Il est de tradition que cela soit lui qui demande le « la » au hautbois (en l'absence de pianiste) pour vérifier l'accord des instruments. La disposition des différents pupitres peut varier si l'orchestre est caché (dans le cas d'une fosse d'opéra par exemple).

Les cordes frottées

Les cordes sont la partie la plus constante de l'orchestre symphonique. Elles sont divisées en cinq pupitres, habituellement répartis de la manière suivante, de gauche à droite (en regardant l'orchestre).
- Les premiers violons, au nombre de 15 environ
- Les seconds violons, au nombre de 15 environ
- Les altos, au nombre de 12 environ
- Les violoncelles, au nombre de 10 environ
- Les contrebasses, au nombre de 8 environ

Les bois

Disposés en arrière des cordes, les bois se composent de tout ou partie des instruments suivants.
- La flûte « piccolo » ou petite flûte
- 2 ou 3 flûtes traversières
- 2 ou 3 hautbois
- Le hautbois d'amour (en la)
- Le cor anglais (en fa)
- La clarinette en mi bémol (dite « petite clarinette »)
- 2 ou 3 clarinettes en si bémol (plus rarement en ut)
- La clarinette en "la"
- La clarinette basse
- 2 ou 3 bassons
- Le contrebasson

Les cuivres

Disposés en arrière des bois, les cuivres se composent des instruments suivants.
- 2 ou 3 trompettes
- 4 ou 6 cors français
- 4 ou 5 trombones
- 1 trombone basse
- 1 tuba

Les percussions

Les percussions se composent des instruments suivants.
- Les timbales
- Les cymbales
- Le triangle
- Le tambour
- La grosse caisse
- La caisse claire
- Le marimba
- Le vibraphone
- Le xylophone

Direction de l'orchestre

Sociologie de l'orchestre

Bernard Lehmann a retrouvé une ascendance sociale plus élevée pour les cordes par rapport aux vents pour les orchestres parisiens. Cette gradation existe également des instruments les plus aigus aux plus graves. Cela serait du à l'âge d'apprentissage de l'instrument (plus précoce pour les cordes), au choix de ce dernier — volontaire pour les violons (en raison du prestige de l'instrument allant de pair avec l'étendue du répertoire), souvent de circonstance pour les vents, et particulièrement pour les cuivres issus d'harmonies municipales. En contrepartie, les vents ont une proportion de solistes nettement plus importante que pour les cordes, essentiellement composées de tuttistes, ce qui se ressent au niveau individualisme et salaire.

Sujets connexes

- Liste des orchestres symphoniques
- Philharmonie
- Musique symphonique
- Musique de chambre
- Musique instrumentale
- Organologie

Référence


-1 ca:Orquestra simfònica el:Συμφωνική ορχήστρα es:Orquesta sinfónica lt:Simfoninis orkestras
Sujets connexes
Alto (violon)   Arnold Schönberg   Basson   Caisse claire   Clarinette   Contrebasse   Contrebasson   Cor anglais   Cor d'harmonie   Cymbale   Flûte traversière   Grosse caisse   Hautbois   Hector Berlioz   Instrumentiste   Liste des bois (musique classique)   Liste des cuivres (musique classique)   Liste des formations et ensembles de musique classique   Liste des percussions (musique classique)   Marimba   Musicien   Musique classique   Musique de chambre   Musique instrumentale   Musique symphonique   Opéra (musique)   Orchestre   Organologie   Philharmonie   Piccolo (musique)   Premier violon   Pupitre   Soliste   Solo   Tambour (musique)   Timbales (musique classique)   Triangle (musique)   Trombone   Tuba (musique)   Tutti   Vibraphone   Violon   Violoncelle   Xylophone  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^