Force basque

Infos
Les épreuves de force basque ont leur origine dans l'exercice des travaux quotidiens. Depuis des siècles, les jeunes Basques se lançaient des défis d'une ferme à l'autre. Du travail de la forêt du Pays basque sont nés les aizkolariak - bûcherons qui travaillent à la hache ou arpanariak, les scieurs de long. Des travaux du bâtiment, cathédrales, monastères, … sont à l'origine des arrijasotzaileak - ceux qui soulèvent les pierres. Des travaux
Force basque

Les épreuves de force basque ont leur origine dans l'exercice des travaux quotidiens. Depuis des siècles, les jeunes Basques se lançaient des défis d'une ferme à l'autre. Du travail de la forêt du Pays basque sont nés les aizkolariak - bûcherons qui travaillent à la hache ou arpanariak, les scieurs de long. Des travaux du bâtiment, cathédrales, monastères, … sont à l'origine des arrijasotzaileak - ceux qui soulèvent les pierres. Des travaux des champs et de la ferme sont nées plusieurs épreuves, dont les plus connues et pratiquées sont : lastoaltxatzea, le lever de la paille à la fourche ou à la poulie, orga joko, le levé de la charrette, zakulasterka, la course aux sacs individuelle ou en relais, et untziketariak, le parcours avec les pichets de lait. Il y a enfin le soka-tira, le tir à la corde, discipline internationalement connue et pratiquée dans pas moins de 14 pays.

Intégration aux sports locaux

La force basque est intégrée dans cet ensemble de sports dits locaux et une fédération mondiale regroupe sous le sigle sports locaux tous jeux sportifs locaux. En 1992 à Bonn a eu lieu la première Olympiade des sports locaux. 38 pays furent représentés. Les Basques avaient délégué 6 athlètes. Pendant 3 jours, des joutes et des démonstrations eurent lieu. En journée clôture, devant plus de 100 000 spectateurs, les Basques furent déclarés vainqueurs grâce à leurs prouesses sportives et à la qualité de leur présentation.

Les épreuves de force basque

-Soka tira (tir à la corde) : l'épreuve réunit huit hommes par cordée. Pour vaincre, chaque équipe devra tirer son adversaire sur 4 mètres. L'épreuve se déroule en deux manches gagnantes.
-Untziketariak ou Esneketariak (épreuve des bidons) : c'est une épreuve individuelle. Chaque concurrent devra parcourir la distance la plus grande avec un bidon de 41 kg à chaque main.
-Zaku lasterka ou Zalulariak (sprint avec un sac sur l'épaule) : il s'agit d'une course en relais. Elle engage une équipe de trois coureurs, utilisant comme témoin un sac de maïs de 81 kg. Cette épreuve existe aussi en course individuelle.
-Arpanariak (scieurs de long) : il s'agit pour une équipe de deux sportifs d'effectuer plusieurs coupes le plus rapidement possible sur un tronc de 60 à 75 cm de diamètre, avec une scie passe partout.
-Orga joko (épreuve de la charrette) : le sportif doit faire tourner, à bout de bras, une charrette de 360 kg sur son timon. Le sportif doit le faire sur la plus grande distance circulaire possible.
-Aizkolariak (bûcherons) : il s'agit de couper le plus rapidement possible un nombre de troncs de hêtre donné, d'un diamètre de 35 à 60 cm. Les troncs sont disposés horizontalement, verticalement au sol et à 6 mètres de hauteur.
-Lasto altxatzea ou lasto altxari (lever de ballots de paille) : le concurrent hisse une botte de paille de 45 kg au bout d'une corde, à l'aide d'une poulie, à une hauteur de 8 mètres. Le mouvement se répète le plus grand nombre de fois en deux minutes. Une autre épreuve se déroule avec un ballot de 14 kg qu'il s'agit, à l'aide d'une fourche, de faire passer par-dessus une barre transversale et ce, le plus haut possible.
-Harri altxatzea (lever de la pierre) : l'athlète soulève des pierres de différents poids (250 à 300 kg) et les hisse sur son épaule. L'épreuve dure 4 minutes.

Concours

Au Pays basque français, le festival de force basque de Saint-Palais est l'un des plus importants et a lieu au mois d'août. Image:Leverpailler.JPG|Épreuve du lever de paille Image:Charette.JPG|Épreuve de la charrette Image:Tircorde.JPG|Épreuve du tir à la corde ==
Sujets connexes
Bayonne   Bonn   Cathédrale   Espelette   Forêt   Lait   Pays basque   Pays basque français   Roche   Saint-Palais (Pyrénées-Atlantiques)  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^