Creutzwald

Infos
Creutzwald (Kreuzwald en allemand) est une commune du département de la Moselle, en Lorraine, près de la frontière allemande. Elle est localisée dans la région naturelle du Warndt et dans le bassin de vie de la Moselle-est. Ses habitants sont appelés les Creutzwaldois/Creutzwaldoises.
Creutzwald

Creutzwald (Kreuzwald en allemand) est une commune du département de la Moselle, en Lorraine, près de la frontière allemande. Elle est localisée dans la région naturelle du Warndt et dans le bassin de vie de la Moselle-est. Ses habitants sont appelés les Creutzwaldois/Creutzwaldoises.

Géographie

Située sur la frontière allemande, conjointe avec Überherrn du côté allemand. Elle partage également une magnifique forêt, le Warndt avec l'Allemagne. À la frontière de l'Allemagne et à proximité de l'autoroute A4, la ville constitue une voie de transit privilégiée. Les principaux quartiers de la commune sont : Altschacht, Beau Site, Bellevue, Breckelberg, Centre, Fatima, Garang, Houvergarten, La Houve, Maroc, Neuland.

Histoire

À l'origine, Creutzwald était formée de trois villages indépendants : Creutzwald la Croix, Wilhelmsbronn et Creutzwald La Houve. C'est à partir de 1602 que la famille de Condé se porte acquéreur de la forêt de La Croix dans le Warndt, qui appartenait alors à l’abbaye de Bouzonville. Le village qui s'y développe, Creutzwald la Croix, deviendra en 1611 le support d’une seigneurie relevant de la souveraineté de Lorraine. Cependant, une partie du village naissant fût détruite pendant la guerre de Trente Ans (1618 - 1648) et même si les habitants se dispersèrent, ils revinrent après la guerre. C'est alors qu'en 1626, Daniel de Condé crée sur les terres du comte Guillaume de Nassau-Sarrebruck une nouvelle agglomération qui prendra le nom de Creutzwald Nassau ou encore Wilhelmsbronn. Deux villages indépendants coexistent alors puis créent leurs verreries respectives, attirant ainsi nombre d'ouvriers. En 1705, le duc Léopold, accorde la charte de fondation d’une verrerie au lieu-dit La Houve, afin de relancer la prospérité à ses états. Un troisième village voit ainsi le jour, et prend le nom de Creutzwald La Houve. En 1766, les trois communes sont rattachées à la France. La ville est formée en 1810 par souhait des habitants de réaliser la fusion des trois villages de La Croix, La Houve et Wilhelmsbronn. Elle prend alors la dénomination de Creutzwald La Croix. On continuera longtemps de l'appeler Creutzwald-la-Croix bien qu'il s'agisse d'un pléonasme, le mot allemand Kreuz signifiant croix. Le nom de la ville est officiellement simplifié en 1961. La ville tient son nom de la croix (ou calvaire) érigée par un père de l'abbaye de Bouzonville, croix protégée par des chênes, des hêtres et des bouleaux. Après les dommages subits lors de la guerre de Trente Ans, cette croix fit place vers 1630 à une chapelle en bois. Une église y fut construite en 1730, à l'actuel emplacement de l'église du centre.

Le verre

Le premier essor industriel est lié au verre, grâce à l'abondance du bois et la présence de sable siliceux, nécessaires au fonctionnement des fours à verrerie. La première verrerie fût ouverte entre 1607 et 1611, et cette activité a perduré jusqu’au milieu du XIXe siècle (comme en témoignent encore quelques traces dans les rues de la ville : place de Condé, place des Verriers).

La forge

C’est vers le milieu du XVIIIe siècle que la sidérurgie démarre dans la forêt de la Houve. D’abord alimentés par le charbon de bois, les cahiers de doléances en portent témoignage, les hauts fourneaux ont ensuite bénéficié de la houille et du coke jusqu’à la fin de l’exploitation au lendemain de la Seconde Guerre mondiale.

La houille

L’exploitation de la houille, connue en Sarre depuis le XVe siècle, se développe au XVIIIe siècle lorsqu’on commence à remplacer le bois dans les forges et les salines. Il faut dire que au puits Marie du siège 1, la première couche de charbon n’est atteinte qu’en 1898. La production va cependant rapidement et considérablement s’accroître, à l'instar de la population locale. L'exploitation se poursuivra jusqu'au 23 avril 2004, où pour des raisons de mondialisation et l'arrivée de combustibles plus rentables et plus performants, la production française de charbon fût abandonnée. Creutzwald est ainsi la dernière ville de France à avoir eu une mine de charbon en activité.

Administration

Suite à la démission de André Bohl (pour raisons personnelles) le 30 janvier 2007, c'est Jean-Luc Wozniak qui a été élu maire de Creutzwald. L'agglomération de Creutzwald constitue, avec les communes de Bisten-en-Lorraine, Guerting, Ham-sous-Varsberg et Varsberg la communauté de communes du Warndt. Bien qu'elle soit la ville la plus peuplée de l'arrondissement dont elle fait partie, Creutzwald n'en est pas le chef-lieu de canton, particularité fréquente dans l'organisation cantonale française, liée à l'évolution démographique depuis le début du : la population de Bouzonville, en 1885, était encore de 1 698 habitants quand celle de Creutzwald n'atteignait que 1 493 habitants.

Démographie

ImageSize = width:300 height:200 PlotArea = left:40 right:10 top:10 bottom:20 TimeAxis = orientation:horizontal AlignBars = justify Colors = id:gray1 value:gray(0.9) DateFormat = yyyy Period = from:1960 till:2000 ScaleMajor = unit:year increment:10 start:1960 PlotData = bar:20000 color:gray1 width:2 from:start till:end bar:17500 color:gray1 from:start till:end bar:15000 color:gray1 from:start till:end bar:12500 color:gray1 from:start till:end bar:10000 color:gray1 from:start till:end LineData = layer:front points:(52, 82)(90, 96) color:oceanblue width:3
-de 1962:13 649 à 1968:14 471 points:(90, 96)(134, 114) color:oceanblue width:3
-1975: 15 540 points:(134, 114)(178, 106) color:oceanblue width:3
-1982: 15 060 points:(178, 106)(228, 108) color:oceanblue width:3
-1990: 15 169 points:(228, 108)(284, 94) color:oceanblue width:3
-1999: 14 360

Enseignement

La ville dispose de :
- 9 Ecoles maternelles (Bellevue, Breckelberg, Jules Ferry, Garang, Houvergarten, La Houve, Maroc, Nassau, Schuman)
- 6 Ecoles élémentaires (Bellevue, Centre, Jules Ferry, La Houve, Schuman, Schweitzer)
- 2 Collèges (Breckelberg et Garang)
- 3 Lycées (Lycée Polyvalent Félix Mayer, L.P Georges Bastide, L.P Romain Rolland)
- 2 Etablissements spécialisés (institut Les Genêts, ESAT Les Genêts) La ville dispose également d'un parcours bilingue français-allemand, dispensé dans les écoles maternelles et élémentaires (La Houve et Schuman).

Jumelage

, Sarre

Economie

Infrastructures

- Régie municipale d'électricité
- Chaine télévisée locale CVS, depuis 1988, constituant ainsi une des premières télévisions locales de France.

Lieux et monuments

Le lac de Creutzwald
- Plan d'eau (créé en 1967, sur le lit de la Bisten)
- Ancienne mine de La Houve
- Eglise Sainte-Croix construite en 1910, de style romano-byzantin, avec coupole.
- Salle Baltus le lorrain
- Piscine municipale
- Mini-golf (près du lac)

Galerie

Image:Lh1 03.jpg|Mine Marie-Jules Image:Lh2 02.jpg|Siège de la Houve Image:Lh2 03.jpg|Puits III

Associations

-
- http://www.sourisram.fr/
-
-
-

Références

- ==
Sujets connexes
Allemagne   Allemand   Arrondissement de Boulay-Moselle   Autoroute A4   Bisten-en-Lorraine   Bisten (rivière)   Bouzonville   Canton de Bouzonville   Communauté de communes   Communes de la Moselle   Condé   Cours d'eau   Département français   Forge (métallurgie)   Forêt   France   Frontière   Gentilé   Guerre de Trente Ans   Guerting   Ham-sous-Varsberg   Houille   La Houve   Lorraine   Mondialisation   Moselle-est   Moselle (département)   Nassau   Pléonasme   Sarre (Land)   Sarrebruck   Sidérurgie   Varsberg   Verrerie   Warndt   XIXe siècle   XVIIIe siècle   XVe siècle  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^