Mirecourt

Infos
Mirecourt est une ville du nord-est de la France, chef-lieu de canton du département des Vosges, dans l'arrondissement de Neufchâteau. Ses habitants sont appelés les Mirecurtiens. Vue aérienne de Mirecourt
Mirecourt

Mirecourt est une ville du nord-est de la France, chef-lieu de canton du département des Vosges, dans l'arrondissement de Neufchâteau. Ses habitants sont appelés les Mirecurtiens. Vue aérienne de Mirecourt

Géographie

Mirecourt est située au cœur de la plaine des Vosges, au confluent du Madon et du Val d'Arol. C'est aussi un carrefour routier, à 24 km de Vittel, 35 km d'Épinal, 40 km de Neufchâteau et 48 km de Nancy. L'accès à l'autoroute A31 est à 15 km.

Histoire

Mirecourt fut fondée au premier millénaire : Mercuri Curtis fut vouée par les Romains au culte de Mercure. Elle fut propriété des comtes de Toul. C'est en 960 que l'on trouve une première trace écrite de Mirecourt. Ce texte fait état d'une donation d'un dénommé Urson qui fait donation de son domaine de Mirecourt (deux métaieries et leurs dépendances) à l'abbaye de Bouxières-aux-Dames. Dans le courant du , elle était propriété du duc de Lorraine qui lui accorda des lettres de franchise. Un acte de 1284 constate l'annexion de Mirecourt et de son territoire au duché de Lorraine (Ferry III). Mirecourt, chef-lieu de l'important « Bailliage de Vôge » fut avant tout une cité de grand négoce. En 1766, Mirecourt fut annexé à la France. En 1776, Nicolas-Louis François de Neufchâteau achète l'office de lieutenant général de baillage. Mirecourt fut érigé en chef-lieu de district puis en chef-lieu d'arrondissement, distinction qu'elle abandonna en 1926. On y fabrique encore de la dentelle notamment à la maison de la dentelle. C'est également un grand centre de lutherie depuis le , Mirecourt se réclame digne héritière de la famille Stradivarius. Une école de lutherie y a été créée en 1970 par Étienne Vatelot. On y fabriquait aussi des instruments mécaniques (orgues de manège, serinettes...). Mirecourt accueillit l'une des toutes premières écoles normales de garçons de France, fondée en 1828. ; Blasonnement :
-80 px De sinople, à la fasce d'or. (Malte-Brun, la France illustrée, tome V, 1884)
-80 px Depuis le 2 août 1811 : D'azur, à la bande d'or ; au franc-quartier senestre de gueules chargé d'un N d'argent surmonté d'une étoile rayonnante du même.

Tradition et spécialités

La lutherie

middle Source: L'origine de la lutherie lorraine semble remonter aux voyages des ducs de Lorraine en Italie, d'où ils ramenèrent d'excellents musiciens et luthiers à la fin du . C'est tout particulièrement à Mirecourt que la lutherie prend son essor ; on compte 43 luthiers en 1635 et près de 2000 au . On produisait à cette époque plus de instruments par an. Ce sont de véritables dynasties de luthiers et archetiers qui font la renommée de cet Art parmi lesquels on note les Lupot, Gand, Bernard, Jacquot, Nicolas, Mougenot, Vuillaume, dont Jean-Baptiste, surnommé le Stradivarius français, Charotte, Apparut, Hilaire, Collin, Laberte, Magnié, Peccate, Bazin, Ouchard. Le début du voit disparaître bon nombre de ses prestigieux ateliers. Toutefois, dans les années 1970 apparaît un renouveau grâce à la création de l'École nationale de lutherie à Mirecourt De nos jours, la Lutherie fait toujours partie des traditions de la ville, qui se perpétuent grâce à l'École nationale de lutherie et aux luthiers qui exercent encore dans la commune. Un musée municipal de la lutherie permet d'approfondir sa connaissance de cet artisanat d'art. Comme œuvres picturales on notera un Portrait d'un musicien peint par le peintre belge François-Joseph Navez, daté de 1836 et la reproduction photographique d'un Portrait du luthier Nicolas Lupot, par Henriette Lorimier, daté de 1805, l'original a été déposé par le musée municipal de la lutherie à la Cité de la musique de Paris.

La dentelle

right Source:L'art aux fuseaux remonterait à l'époque égyptienne. Les grandes invasions plongèrent cet art dans l'oubli et ce n'est qu'à partir du , qu'il fut introduit en Lorraine et notamment à Mirecourt par les luthiers italiens, soutenus par les Ducs de Lorraine. Saint Pierre Fourier, curé de Mattaincourt, créa la confrérie des Sœurs de Notre-Dame et encouragea celles-ci à enseigner la dentelle dans leur école et à l'orphelinat. Les jeunes filles de grandes familles travaillaient à cet art d'agrément pour garnir leur trousseau. Les enfants de l'orphelinat, les femmes de familles ouvrières, les paysannes, s'y adonnaient pour le profit. En 1790, des milliers de dentellières travaillaient déjà pour des négociants de tous les pays voisins de nos frontières et Mirecourt était mondialement connu, ainsi vers 1850, ce fut l'âge d'or de la dentelle. Au milieu du , il ne reste à Mirecourt que quelques dentellières qui enseignèrent cet art, assurant ainsi le maintien de cette activité. Aujourd'hui, grâce à une association dynamique avec plus de 140 participants, Mirecourt a retrouvé sa renommée internationale avec sa dentelle aux fuseaux d'une finesse incomparable, jusqu'à la création de l'association Promotion et Renouveau de la dentelle. Grâce à celle-ci la dentelle renaît à Mirecourt, on y dispense des cours et organise des expositions permanentes, avec des dentellières au travail à la Maison de la Dentelle.

Administration

Le canton de Mirecourt compte 32 communes pour une population de 12 401 habitants : Ambacourt, Baudricourt, Biécourt, Blémerey, Boulaincourt, Chauffecourt, Chef-Haut, Dombasle-en-Xaintois, Domvallier, Frenelle-la-Grande, Frenelle-la-Petite, Hymont, Juvaincourt, Madecourt, Mattaincourt, Mazirot, Ménil-en-Xaintois, Mirecourt, Oëlleville, Poussay, Puzieux, Ramecourt, Remicourt, Repel, Rouvres-en-Xaintois, Saint-Menge, Saint-Prancher, Thiraucourt, Totainville, Valleroy-aux-Saules, Villers et Vroville. La communauté de communes du Pays de Mirecourt regroupe 8 communes cumulant 8 093 habitants : Ambacourt, Domvallier, Juvaincourt, Mirecourt, Poussay, Puzieux, Ramecourt et Thiraucourt.

Économie

Le centre hospitalier spécialisé.
- CHS de Ravenel : le centre hospitalier psychiatrique départemental des Vosges est situé sur la commune de Mirecourt. Il est encore à ce jour le premier employeur de la commune (environ un millier de salariés). Sur le territoire de la commune se trouve l'aérodrome de Mirecourt. Il est géré par la Chambre de commerce et d'industrie des Vosges.

Démographie

Lieux et monuments

Image:Mirecourt_halle_2004.jpg|L'ancienne halle Image:Mirecourt_eglise_ND_2004.jpg|Église Notre-Dame Image:Mirecourt_chapelle_Oultre_2004.jpg|Chapelle de la Oultre Image:Mirecourt_Madon_2004.jpg|Le Madon Image:Mirecourt_guitareverte_2004.jpg|Hommage à la lutherie Image:Mirecourt_maison_grand_violoncelle_2004.jpg|Maison du plus grand violoncelle du monde Image:Mirecourt_cour_interieure_2004.jpg|Une cour intérieure.

Personnalités liées à la commune

; Personnalités nées à Mirecourt :
-Pierre Fourier, saint catholique, en 1565.
-Jean-Baptiste Vuillaume, luthier, en 1768.
-Jean-Baptiste Jacquot, dit Eugène de Mirecourt, homme de lettres, et 1812.
-Louis Joseph Buffet, Président du Conseil, en 1818.
-Hector France, militaire puis homme de lettres, en 1840.
-Jack Lang, homme politique, en 1939.
-Jean-Marie Cavada, journaliste et homme politique, en 1940.
-Roger Viry-Babel, universitaire et cinéaste, en 1945.

Bibliographie

- Aimé Gauge, Mirecourt, Éditions S.A.E.P. Colmar-Ingersheim, 1971 (pas d'ISBN)
- Roger Viry-Babel, Mirecourt et la lutherie, Éditions de l'Est. Nancy, 1993

Sources

==
Sujets connexes
Ambacourt   Arrondissement de Neufchâteau   Autoroute française A31   Baudricourt   Biécourt   Blémerey (Vosges)   Boulaincourt   Bouxières-aux-Dames   Canton de Mirecourt   Chauffecourt   Chef-Haut   Cité de la musique   Communauté de communes du Pays de Mirecourt   Dombasle-en-Xaintois   Domvallier   Eugène de Mirecourt   Ferry III de Lorraine   France   François-Joseph Navez   Frenelle-la-Grande   Frenelle-la-Petite   Gentilé   Henri Parisot   Hymont   Jack Lang   Jean-Baptiste Vuillaume   Jean-Marie Cavada   Juvaincourt   Liste des ducs de Lorraine   Lorraine   Lutherie   Luthier   Madecourt   Madon   Mattaincourt   Mazirot   Mercure (mythologie)   Ménil-en-Xaintois   Nancy   Neufchâteau (Vosges)   Nicolas-Louis François de Neufchâteau   Oëlleville   Pierre Fourier   Poussay   Puzieux (Vosges)   Ramecourt (Vosges)   Remicourt (Vosges)   Repel   Roger Viry-Babel   Rouvres-en-Xaintois   Saint-Menge   Saint-Prancher   Serinette   Sigolsheim   Thiraucourt   Totainville   Toul   Valleroy-aux-Saules   Victor Adolphe Malte-Brun   Villers (Vosges)   Vittel   Vosges (département)   Vroville  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^