Concile de Jérusalem

Infos
Le concile de Jérusalem est un nom appliqué rétrospectivement à une réunion décrite dans le livre des Actes des Apôtres, quinzième chapitre. Les évènements qui y sont décrits sont généralement datés des environs de l'an 50, une dizaine d'années avant la mort de Jacques le Juste, le frère de Jésus.
Concile de Jérusalem

Le concile de Jérusalem est un nom appliqué rétrospectivement à une réunion décrite dans le livre des Actes des Apôtres, quinzième chapitre. Les évènements qui y sont décrits sont généralement datés des environs de l'an 50, une dizaine d'années avant la mort de Jacques le Juste, le frère de Jésus.

Le débat

Le point de débat était celui-ci : la foi en Jésus était-elle suffisante pour être sauvé ou devait-on en plus observer les règles traditionnelles du judaïsme ? Le cas fut amené à Jérusalem qui était l’Église-Mère. Dans cette Église, Pierre représentait le chef des apôtres et Jacques le Juste le chef des Anciens. Même Jacques le Juste, l’hébraïsant par excellence, était d’accord avec Pierre, Paul et Barnabé pour dire que Jésus était le Sauveur de tous et qu’il ne fallait pas imposer les règles judaïques traditionnelles aux chrétiens issus du paganisme. L’Église avait su surmonter cette première difficulté et s’adapter à une nouvelle situation. Jacques, chef de l'Église de Jérusalem, a donné sa décision, connue ultérieurement sous le nom de Lettre apostolique (ou décret apostolique) (Actes 15, 23-29) :. : « Les apôtres et les anciens, vos frères, aux frères de la gentilité qui sont à Antioche, en Syrie, et en Cilicie, salut ! Ayant appris que, sans mandat de notre part, certaines gens venus de chez nous ont, par leur propos, jeté le trouble parmi vous et bouleverser vos esprits, nous avons décidé d'un commun accord de choisir des délégués et de vous les envoyer avec nos bien-aimés Barnabé et Paul, ces hommes qui ont voué leur vie au nom de notre Seigneur Jésus-Christ. Nous vous avons donc envoyé Jude et Silas, qui vous transmettent de vive voix le même message. L'Esprit Saint et nous-mêmes avons décidé de ne pas vous imposer d'autres charges que celles-ci qui sont indispensables : vous abstenir des viandes immolées aux idoles, du sang, des chairs étouffées et des unions illégitimes. Vous ferez bien de vous en garder. Adieu. » La grande conséquence de ce concile fut l’entrée massive des païens dans l’Église.

Bibliographie

- Marcel Simon. The Apostolic Decree and its Setting in the Ancient Church Bulletin of the John Rylands Library, LII (1969-1970), pp. 437-460

Liens

- origines du christianisme Jérusalem Catégorie:Histoire du christianisme Catégorie:Thèmes judéo-chrétiens cs:Apoštolský koncil da:Apostelmødet de:Apostelkonzil en:Council of Jerusalem es:Concilio de Jerusalén it:Concilio di Gerusalemme ko:예루살렘 공의회 nl:Concilie van Jeruzalem pl:Sobór jerozolimski pt:Concílio de Jerusalém simple:Council of Jerusalem sv:Apostlamötet
Sujets connexes
Actes des Apôtres   Antioche   Apôtre   Barnabé   Cilicie   Foi   Idole   Jacques le Juste   Judaïsme   Jude   Jérusalem   Lettre apostolique   Marcel Simon   Origines du christianisme   Paganisme   Paul de Tarse   Pierre (apôtre)   Syrie  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^