Lusitanie

Infos
La Lusitanie dans l'Empire romain, vers 120 La Lusitanie (Lusitania) était une province romaine qui couvrait la partie de l'actuel Portugal au sud du Douro, une partie du León et de l'Estrémadure. Elle fut séparée de l'Hispanie ultérieure vers 27 av. J.-C., selon le cours de l'AnaPline l'Ancien, Histoire Naturelle, III, 2.. La capitale de cette province impériale était Emerita Augusta (auj. Mérida). Voir l’Hispanie ultérieure pour la période pr
Lusitanie

La Lusitanie dans l'Empire romain, vers 120 La Lusitanie (Lusitania) était une province romaine qui couvrait la partie de l'actuel Portugal au sud du Douro, une partie du León et de l'Estrémadure. Elle fut séparée de l'Hispanie ultérieure vers 27 av. J.-C., selon le cours de l'AnaPline l'Ancien, Histoire Naturelle, III, 2.. La capitale de cette province impériale était Emerita Augusta (auj. Mérida). Voir l’Hispanie ultérieure pour la période précédant l’ère chrétienne. Cette zone habitée dans l'Antiquité par plusieurs peuples fut intégrée à l'Empire romain après d'âpres luttes contre les Lusitaniens, l'un de ces peuples, qui donna ainsi son nom à la province romaine de Lusitania nouvellement créée par Auguste dans le dernier tiers du av. J.-C. Cette province aux confins de l’Empire romain connut plusieurs siècles de pax romana, sans événement remarquable. Sa romanisation est plus ou moins profonde suivant les zones et leurs niveaux de richesse. Ainsi les zones d'interface qu'elles soient côtières ou frontalières d'autres provinces (surtout la Bétique étaient plus riches, les vestiges archéologiques y sont plus abondants , les villae plus nombreuses). L'un des principaux héritages sera pour les futurs peuples qui occuperont cette zone la langue qui du latin vulgaire donnera naissance au Portugais et Espagnol modernes. La province compte une cinquantaine de cités sous Auguste, pour une population estimée à 700 000 habitants.
- Olisipo (Lisbonne), ayant le statut de municipe romain Villes ayant le statut de colonie romaine :
- Norba Caesarina (Cáceres)
- Metelinum (Medellin)
- Emerita Augusta (Mérida), fondée en -25
- Pax Julia (Beja) Autres villes :
- Salmanica (Salamanque)
- Caesarobriga (Talavera la Reina),
- Augustobriga (Talavera la Vieja)
- Conimbriga (Condeixa-a-Velha)
- Aeminium (Coimbra)
- Scallabis (Santarém)
- Vipasca (Aljustrel)
- Ebora Liberalitas Julia (Évora)
- Portus Cale (Porto), qui donnera son nom au Portugal, au Moyen Âge. La constitution de la province sous le règne d'Auguste fut complétée par la création des conventus (des sous-divisions administratives) du temps de la dynastie flavienne, très probablement dès le règne de Vespasien. Ces conventus étaient au nombre de trois avec pour capitales Emerita Augusta, Scallabis et Pax Iulia. Les réformes dioclétiennes ne changèrent pas la donne pour la province qui fut reconduite à l'identique bien qu'intégrée dans un nouvel échelon, le vicariat d'Hispanie. Si l'histoire politique de la province semble bien maigre (les siècles d'intégration romaine semblent avoir été un grand moment de paix), elle se confond avec une vie économique semble-t-il intense où la province occupait une place plus qu'importante dans les exportations de garum, il semble d'ailleurs qu'elle ait occupé la première place dans cette industrie exportatrice à l'échelle de tout l'empire et qu'elle alimentait l'ensemble du bassin méditerranéen occidental, la ville de Rome et même l'Orient. Les liens qui l'unissait à l'Afrique du Nord et à la province de Bétique avec leurs grandes aristocraties marchandes est plus qu'indéniable et quelques grandes familles romaines y possédaient des domaines agricoles importants notamment dans la région actuelle de l'Alentejo portugais particulièrement adaptée à la constitution de villae. Bien qu'elle n'ait pas été directement victime des raids maures de la seconde moitié du de notre ère, une certaine agitation semble y régner à cette époque. Elle ne fut pas directement touchée par les premiers raids germaniques du et du . En revanche le fut une période de bouleversements :
- En 409, un groupe hétéroclite de peuples germaniques: Vandales Hasdings et Sillings, Suèves et Alains ravagea la Péninsule Ibérique après avoir pénétré en Gaule l'année précédente. Les faibles résistances des troupes romaines sur place, embourbées dans une guerre civile entre différents aspirants au trône impérial d'Occident, laissa la place à l'occupation germanique. La Péninsule fut ainsi partagée entre ces peuples et la Lusitanie échut aux Alains qui avaient aussi pris possession de la province ibérique de la Cartaginensis.
- En 417, les Wisigoths au service de l’empereur d'Occident détruisent les royaumes alain et vandale silling. Les survivants se joignent aux Vandales Hasdings en Galice, puis quittent l’Espagne en 429 sous l'égide du roi Genséric pour envahir l'Afrique du Nord où ils vont fonder un royaume vandale aussi grand qu'éphémère.
- En 439, les Suèves restés seuls en Péninsule Ibérique aux côtés des Romains étendent leur domination de la Galice à la Lusitanie et à la Bétique et s’emparent de Mérida et de Séville. Ils sont refoulés par les Wisigoths en 456 qui reviennent dans la Péninsule mais pour s'y installer cette fois-ci.
- En 468, les Wisigoths s’emparent de la Lusitanie et l’intègrent au royaume des Wisigoths. Le nom de cette province a donné naissance à celui du cheval Lusitanien.

Notes

Voir aussi

===
Sujets connexes
Alains   Aljustrel   Auguste   Beja (Portugal)   Bétique   Coimbra   Colonie (Rome)   Cáceres (Espagne)   Douro   Espagnol   Estrémadure (Espagne)   Garum   Gaule   Genséric   Gouverneur romain   Guadiana   Hispanie   León (Espagne)   Lisbonne   Medellín (Espagne)   Mérida (Espagne)   Porto (Portugal)   Portugais   Portugal   Province romaine   Salamanque   Santarém (Portugal)   Suèves   Toponymie basque   Vandales   Vespasien   Wisigoths  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^