Télécommunications

Infos
Les télécommunications (abrév. fam. télécoms), étymologiquement : communications à distance, ne sont pas considérées comme une science, mais comme des technologies et techniques appliquées. On entend par télécommunications toute transmission, émission et réception à distance, de signes, de signaux, d’écrits, d’images, de sons ou de renseignements de toutes natures, par fil électrique, radioélectricité, optique ou autres systèmes
Télécommunications

Les télécommunications (abrév. fam. télécoms), étymologiquement : communications à distance, ne sont pas considérées comme une science, mais comme des technologies et techniques appliquées. On entend par télécommunications toute transmission, émission et réception à distance, de signes, de signaux, d’écrits, d’images, de sons ou de renseignements de toutes natures, par fil électrique, radioélectricité, optique ou autres systèmes électromagnétiques (définition de l'OFTEL, aujourd'hui Ofcom). Le mot télécommunication a été utilisé pour la première fois en 1904 par Édouard Estaunié, ingénieur aux Postes et Télégraphes, directeur de 1901 à 1910 de l'école professionnelle des Postes et Télégraphes (ancêtre de l'École nationale supérieure des télécommunications), dans son Traité pratique de télécommunication électrique. Le télescope spatial Hubble, qui retransmet ses photos via des télécommunications transorbitales, constitue une sévère concurrence aux performances des télescopes terrestres qui subissent les effets perturbateurs de l'atmosphère.

Histoire

Au Moyen Âge : naissance de la Poste aux lettres et apparition des messagers. Aux XVIIe et s, développement des bureaux de Poste. En 1830 : la distribution du courrier dans les campagnes. Le premier timbre-poste français paraît en 1849. La modernisation s’installe, les progrès techniques permettent de moderniser les services : acheminement par wagons-poste, distribution à bicyclette, utilisation de l’avion et de l’automobile par la suite. Les uniformes des postiers évoluent. La première machine à oblitérer Daguin est mise en service en 1881. Les télécommunications débutent en France avec le télégraphe (optique) aérien des frêres Chappe (1792). Dans les années 1870, Bell invente le téléphone. En 1878, la Poste et le Télégraphe ne forment plus qu’une seule administration. Au milieu du apparaît le télégraphe électrique. Née avec le siècle, la T.S.F. (télégraphie sans fil) est placée sous la tutelle des P.T.T. (poste, télégraphe, téléphone) jusqu’en 1939. Après la guerre de 1939-1945, les téléimprimeurs font leur apparition dans les entreprises, les communications à distance s’accélèrent.

- 1464 : Création de la Poste Royale par Louis XI

- 1792 : Début du télégraphe optique de Claude Chappe

- 1801 : Code de la Poste par Napoléon
- 1816 : Invention de la photographie par Nicéphore Niepce
- 1832 : Invention du télégraphe électrique par Samuel Morse
- 1837 : Création de l'Administration du télégraphe au ministère de l'Intérieur par Louis-Philippe Ier
- 1851 : Autorisation d'accès privé au télégraphe par Napoléon III
- 1854 : Projet de téléphone de F. Bourseul
- 1860 : Lois de l'électromagnétisme par Maxwell
- 1865 : Création de l'Union internationale du télégraphe (ITU)
- 1866 : Premier câble télégraphique transatlantique
- 1876 : Téléphone de Graham Bell & Elisha Gray
- 1876 : Premiers enregistrements de Thomas Edison
- 1879 : En France, premier ministère des Postes et du Télégraphe, P et T
- 1887 : Ondes radioélectriques de H. Hertz
- 1889 : Nationalisation de la Société française du téléphone
- 1892 : Téléphone automatique de d'A. Strowger
- 1892 : Radiodiffusion par W. Crooker
- 1895 : Cinématographe des frères Lumière
- 1896 : Première liaison de "TSF" par G. Marconi
- 1897 : Émission radio au Panthéon de Paris par Eugène Ducretet
- 1900 : Bobines d'induction de Pupin
- 1900 : En France, premières associations syndicales P et T

- 1901 : Première liaison radio transatlantique
- 1902 : Découverte de l'ionosphère par O. Heaviside
- 1906 : Diode de Sir John Ambrose Fleming
- 1906 : Triode de Lee De Forest
- 1909 : Grèves des P et T
- 1912 : En France, monopole d'État sur la radiodiffusion
- 1912 : Transmission de texte par E. Belin
- 1914 : Images mobiles de G. Rignoux
- 1915 : Téléphone automatique Rotary
- 1917 : Radio militaire du général Ferrié
- 1917 : Télégraphe d'E. Baudot
- 1919 : Rattachement de la radiodiffusion au ministère des P et T
- 1921 : Premiers "courants porteurs" d'E. Colpits et O.
- 1922 : Premières émissions régulières de radiodiffusion de la tour Eiffel
- 1923 : Création du Budget annexe et du Conseil supérieur des PTT
- 1923 : Commutateur français R6
- 1925 : Première société de télévision de J. Baind
- 1926 : Premier câble à grande distance électronisé
- 1929 : Kinéscope de V. Zworgkin
- 1930 : Introduction de l'"auto-rural" en France
- 1932 : Création de l'Union internationale des télécommunications, UIT
- 1934 : Grèves des PTT
- 1935 : Émissions régulières de télévision depuis la tour Eiffel
- 1935 : Réseau de radiodiffusion de l'État par G. Mandel, ministre des PTT
- 1936 : Premier télex Creed
- 1938 : Principes de la numérisation par A. Reeves
- 1938 : Les "40 heures" aux PTT
- 1939 : Autonomie de la radiodiffusion et de la télévision
- 1940 : Création du CCTI, Comité de coordination des télécommunications
- 1941 : Création de la Direction générale des télécommunications, DGT
- 1941 : Calculateur électronique de G. Stilitz et de Howard Aiken
- 1941 : Création de l'ENST, École Nationale Supérieure des Télécommunications
- 1941 : Mise au point du radar
- 1943 : Premier calculateur électronique ENIAC de J. Mauchly et J.-P. Eckert
- 1944 : Grève insurrectionnelle des PTT
- 1944 : En France, création du CNET
- 1947 : Invention du transistor par W. Shockley
- 1948 : Création de Sotelec
- 1949 : Système SECAM de télévision française
- 1951 : Premiers faisceaux hertziens
- 1952 : En France, création des Directions régionales des télécommunications
- 1952 : Premier câble coaxial de la DGT
- 1953 : Grève des PTT
- 1954 : Premiers postes radio à transistor
- 1956 : Câble sous-marin transistorisé
- 1957 : Traité de Rome européen
- 1957 : Premier satellite artificiel Spoutnik
- 1958 : Création de Socotel
- 1959 : En France, réseau hertzien de l'ORTF
- 1959 : Premiers circuits intégrés de J. Kilby et R. Noyce
- 1962 : Télévision par satellite Amérique-France
- 1963 : Commutateurs crossbar CP400 et Pentaconta
- 1966 : Première liaison numérique MIC
- 1966 : Télévision en couleur en France
- 1966 : Plan Calcul
- 1967 : Création de la Caisse nationale des télécommunications, CNT
- 1968 : Grève générale
- 1969 : Création des Sociétés de financement des télécommunications
- 1970 : Autocommutateur temporel Platon
- 1970 : Fibres optiques de Corning Glass
- 1971 : Premiers microprocesseurs
- 1971 : En France, mise en service du premier autocommutateur électronique du monde
- 1971 : Création des Directions opérationnelles
- 1973 : VIe plan : la DGT, premier investisseur public
- 1974 : Satellite de télécommunications Symphonie
- 1974 : Grève des PTT
- 1974 : Réforme de l'ORTF et séparation de TDF
- 1974 : Réforme du CNET, création de la Direction des affaires industrielles
- 1975 : Plan de rattrapage téléphonique
- 1977 : Création de l'ENST Bretagne, École Nationale Supérieur des Télécommunications de Bretagne / Choix de la commutation temporelle
- 1977 : Création de l'IDATE, Institut de Développement de l'Audiovisuel et des Télécommunications en Europe
- 1978 : Rapport Nora-Minc sur la télématique
- 1978 : Réseau Transpac
- 1980 : Expérimentation du terminal Minitel par la DGT
- 1982 : Loi de communication et création de la Haute autorité
- 1982 : création de la division espace de Thomson-CSF spécialisée dans les satellites de communication
- 1982 : Les États-Unis mettent en service leur 1 autocommutateur électronique, 11 ans après la France
- 1982 : Lancement du "Plan câble"
- 1984 : Lancement du satellite de télécommunications Télécom 1A
- 1984 : Démantèlement du Bell System
- 1986 : Loi de communication et création de la CNCL
- 1987 : Privatisation de la 1re chaîne de télévision
- 1987 : "Livre vert" de la Commission européenne sur les télécommunications
- 1987 : Débuts du RNIS français
- 1988 : Lancement du satellite de télécommunications TDF1
- 1989 : Loi de communication et création du Conseil supérieur de l'audiovisuel
- 1990 : Loi de réforme des PTT
- 1996 : Loi de réglementation des télécommunications et création de l'ART, Autorité de régulation des télécommunications

- 2004 : Loi 2004-669 transposant en droit français le Paquet Télécom 2002
- 2005 : Lancement de la Télévision numérique terrestre en France le 31 mars
- 2005 : L'ART voit ses attributions étendues aux communications électroniques et aux activités postales, elle devient l'ARCEP, autorité de régulation des communications électroniques et des postes
- 2006 : Lancement du pré-déploiement du réseau FTTH de France Telecom-Orange sur Paris

Inventions et avancées technologiques majeures

- Le sémaphore de Chappe, système nerveux de la France de Napoléon
- Le Télégraphe électrique : Premières transmissions sur des fils.
- Le téléphone : Transmission des sons et voix.
- Le standard ou commutateur automatique, ou la disparition d'un goulet d'étranglement
- Le radiotéléphone : Le téléphone sans fil en duplex.
- Le minitel : Les transmissions de données pour le très grand public.
- Le réseau des réseaux : Internet.
- La fibre optique : Un facteur 1000 gagné en moins de dix ans à coût égal.
- Le satellite de télécommunication.
- Le téléphone mobile, GSM, La visio.
- Les technologies xDSL (Digital Subscriber Line) en particulier l'ADSL permettant le haut débit sur paire téléphonique existante.
- Les réseaux sans fil (Wi-Fi, Wimax, UMTS, bluetooth) ou la transmission numérique haut débit.
- Les technologies intégrant voix, données et autres : VoIP, ATM...
- WDM (Wavelength Division Multiplexing) Multiplexage en longueur d'onde sur une seule fibre optique.

Aujourd'hui

Ce secteur connaît une forte croissance depuis les années 1980, grâce aux progrès technologiques réalisés dans les domaines scientifiques dont ce secteur est le carrefour :
- mathématiques : le traitement du signal, la cryptographie, la théorie de l'information et le numérique ;
- physique : l'électromagnétisme, les semi-conducteurs, l'électronique et l'opto-électronique ;
- informatique : le génie logiciel et la diffusion de la micro-informatique ;
- chimie : Réaction d'oxydo-réduction (réduction de poids et autonomie prolongée des batteries des appareils portatifs). Il a vu et voit encore la normalisation et l'uniformisation des protocoles —UIT, ECMA, IETF, 3GPP— permettant l'inter-fonctionnement des produits quel qu'en soit leur constructeur. Notons que des batailles commerciales n'ont pour seul but que d'imposer des standards, qu'ils soient logiciels ou simplement au niveau de la connectique. Elles n'ont pas toujours pour horizon premier la satisfaction du client. Ainsi, le secteur des télécommunications évolue très rapidement. Il est parfois difficile, à l'instar du monde des ordinateurs, de s'y retrouver.

Réglementation Radio

Le secteur des télécommunications était historiquement lié à la puissance publique de chaque État et exploité par cet État. Depuis les années 1980-1990, un mouvement mondial de dé-réglementation (ou dé-régulation) du secteur des télécommunications est intervenu. Pour optimiser l'utilisation du spectre de fréquence et limiter les interférences entre systèmes, les états s'accordent au niveau international :
- CEPT : au niveau de l'Europe élargie à la Russie (Zone 1) ;
- UIT - (agence de l'ONU): au niveau international. Des révisions du "Réglement des Radiocommunications" ou "RR" sont prévues dans le cadre des CMR qui ont lieu tous les 3 à 4 ans : les dernières conférences : Genève, 1995 (CMR-95) Genève, 1997 (CMR-97) Istanbul, 2000 (CMR-2000) Genève, 2003 (CMR-03) La prochaine échéance est fixée en Octobre 2007 lors de la CMR-07 à Genève. Pour la France, la position officielle est déterminée par l'ANFR (Agence Nationale des Fréquences) qui, dans ces conférences, représente les affectataires français tels que :
- l'ARCEP - qui organise le spectre pour les besoins civils ;
- l'AC pour les besoins de l'aéronautique civile ;
- le BMNF pour les besoins de la défense nationale. Les décisions du "RR" sont déclinées au niveau français dans le TNRBF (Tableau National de Répartition des Bandes de Fréquences). Il précise notamment les bandes et services radio gérés par les différents affectaires et définit les priorités entre eux. La dernière version du TNRBF est l'édition 2004, il est disponible auprès de l'ANFR sur demande écrite (ANFR, 78, avenue du Général de Gaulle, BP400, 94704 Maisons-Alfort Cedex).

Par pays

Maroc

Agence National de Réglementation des Telecommunication (ANRT) L'Agence Nationale de Réglementation des Télécommunications, ANRT, est un établissement public institué auprès du Premier Ministre, doté de la personnalité morale et de l'autonomie financière. Depuis sa création, l’ANRT œuvre à la libéralisation progressive du secteur. L’octroi de la seconde licence GSM pour plus d’un milliard de dollars a initié en 1999 le processus. D’autres licences concernant les technologies GMPCS, VSAT, Fixe, 3G et de partage des ressources radios (3RP) ont été ensuite attribuées. L’introduction de la concurrence et la privatisation de l’opérateur historique ont permis un développement important du marché marocain aussi bien en terme de consommation qu’en terme de dynamisme de l’offre. En effet, ces actions ont permis une forte progression du nombre d’abonnés mobiles, qui a été multiplié par 30 en 4 ans (permettant ainsi au taux de pénétration de la téléphonie de passer de 6% en 1997 à plus de 35% en 2004), et l’élargissement de la couverture de la population marocaine, qui atteint actuellement prés de 95%. Trois opérateurs se partagent actuellement le marché marocain : Maroc Telecom (IAM), Meditel et, depuis 2007, Wana (ex. Maroc Connect). Maroc Telecom est l'opérateur historique issu de la scission avec la Poste Marocaine (PM), Méditel est le second arrivé, enfin Wana, dernier arrivé possède une infrastructure NGN pré-IMS, entierement basée sur le protocole SIP pour le cœur de reseau et le CDMA pour l'accès. Dossier portant sur l'exposé

Algérie

En Algérie, c'est une agence gouvernementale ARPT, qui gère les licences de télécommunication. L'opérateur historique bénéficie automatiquement de toutes les licences ( GSM, WLL ). Les opérateurs privés doivent quant à eux, acheter, lors de ventes aux enchères, ces licences qui sont finalement accordées aux plus offrants. Actuellement, il existe deux opérateurs privés : le premier opérateur est le leader sur le marché Djezzy (Orascom Telecom) et le deuxième est Nedjma (Wataniya Telecom) et un opérateur historique Mobilis ( Algerie Telecom).

Belgique

Voir Belgacom Voir Mobistar Voir Base
-Institut belge des services postaux et des télécommunications

France

La France est un acteur important dans la recherche et le développement en télécommunications avec un foyer historique situé en Bretagne. Par exemple, le Minitel a été développé au Centre national d'études des télécommunications (CNET, maintenant France Télécom R&D), à Lannion, et au Centre commun d’études de télédiffusion et télécommunications (CCETT), à Rennes, au début des années 1980. L'enseignement est un point fort des télécommunications en France, voir enseignement des télécommunications dans les écoles d'ingénieurs en France.

Suisse

-L'Office fédéral de la communication

Tunisie

La Tunisie a créé des technopôles et des centres de recherches tel que le centre CERT et les instituts de télécommunications comme l'Institut supérieur de l'informatique et des technologies de la communication et l'École supérieure des communications de Tunis. En Tunisie, il existe trois opérateurs de télécommunications : Tunisie Télécom, Tunisiana et Divona Telecom (premier opérateur de télécommunications par satellite en Tunisie).

Entreprises de télécommunication

Constructeurs

Opérateurs

voir aussi : la liste des opérateurs de télécommunications et la Catégorie Opérateur de télécommunications''
- alloDom
- AT&T
- Algérie Télécom (Mobilis)
- Bell Canada
- Orascom Telecom Algérie (Djezzy)
- Budget Telecom
- British Telecom
- T-Mobile
- B3G
- Belgacom (Skynet, fournisseur internet et Proximus, réseau téléphonique mobile)
- Base
- Bouygues Télécom
- COLT Télécom
- Completel
- Delta Multimedia
- Dzsol.com
-Global BroadBand Solution
- Mobistar
- Maroc Telecom
- Meditelecom
- Neuf (Wengo)
- France Télécom (Orange SA, Wanadoo, Equant, Etrali)
- NTT DoCoMo
- Orange
- Phonesystems
- SFR
- Sprint
- Swisscom
- Sunrise
- Télus
- Tradingcom Europe
- TUNISIANA
- Tunisie Télécom
- Transatel
- TIGO SENTEL A MIC senegal by M G
- Divona Telecom (Tunisie)
- Verizon
- Vodafone
-
- Streamwide
- Bell Benin Communications Republic of Benin
- CAMTEL Republic of Cameroon
- MTN
- Moov
- CELTEL CONGO
- KOZ

Organismes de normalisation

- l'ETSI : European Telecommunication Standards Institute ou Institut européen des normes de télécommunication
- l'ITU : International Telecommunication Union ou Union internationale des télécommunications
- l'IETF : Internet Engineering Task Force
- l'ATM Forum
- l'ANSI : American National Standard Institute
- l'IEEE: Institute of Electrical and Electronics Engineers

Brouillage et espionnage des télécommunications

Espionnage | NSA

- Echelon
- Frenchelon
- Tempest

Brouillage

- HAARP
- Impulsion électromagnétique (EMP)((IEM))

Voir aussi

===
Sujets connexes
Aastra Matra   Aastra Technologies   Alcatel   Alexandre Graham Bell   Algérie Télécom   Almon Strowger   American National Standards Institute   Aménagement numérique   Amérique   Automobile   Autorité de régulation des communications électroniques et des postes   Avaya   Avion   Base (entreprise)   Baudot   Belgacom   Belgacom Skynet   Belin   Bicyclette   Bluetooth   Bourseul   Budget Telecom   CNET   Calculateur   Campagne   Centre national d'études des télécommunications   Chimie   Cinématographe   Cisco Systems   Claude Chappe   Commission européenne   Communication   Commutateur   Commutation   Completel   Comverse Technology   Connectique   Conseil supérieur de l'audiovisuel   Couleur   Courrier   Creed   Cryptographie   Câble coaxial   Câble sous-marin   Diode   Direction générale des télécommunications   Distribution   Djezzy   Droit   Droit de l'informatique   Droit des télécommunications   Duplex   EMP   ENIAC   Echelon   Elisha Gray   Enseignement   Enseignement des télécommunications dans les écoles d'ingénieurs en France   Entreprise   Ericsson   Etrali   Eugène Ducretet   European Telecommunications Standards Institute   Fibre optique   Fil électrique   France   France Télécom   France Télécom R&D   Frenchelon   Global System for Mobile Communications   Goulet   Grève   Grèves des PTT   Génie logiciel   Haut débit   Heinrich Rudolf Hertz   Howard Aiken   IDATE   IEM   IP Multimedia Subsystem   Image   Impulsion électromagnétique   Informatique   Ingénieur   Institut supérieur de l'informatique et des technologies de la communication   Internet   Internet Engineering Task Force   Ionosphère   James Clerk Maxwell   John Ambrose Fleming   Joseph Nicéphore Niépce   Kinéscope   Lannion   Lee De Forest   Liste des opérateurs de télécommunications   Livre vert (rapport)   Louis-Philippe Ier   Lucent Technologies   MTN   Machine Daguin   Marconi   Maroc Telecom   Mathématiques   Meditelecom   Michael Idvorsky Pupin   Micro-informatique   Microprocesseur   Militaire   Minitel   Mobilis   Mobistar   Monopole   Motorola   Moyen Âge   Multiplexage en longueur d'onde   NTT DoCoMo   Napoléon III   Nature   Nedjma   Next Generation Network   Nokia   Nora   Nortel   Numérique   Numérisation   Optique   Opto-électronique   Orange France   Orascom Telecom Algérie   Ordinateur   Panthéon de Paris   Paris   Philips   Phonesystems   Photographie   Physique   Plan Calcul   Poste   Postes, télégraphes et téléphones (France)   Privatisation   Progrès   Proximus   Radar   Radioamateur   Radiodiffusion   Radiophonie   Radiotéléphonie   Radioélectricité   Reeves   Rennes   Renseignement   Réaction d'oxydo-réduction   Récepteur radio   Réforme   Réforme des PTT de 1990   Réglementation   Réseau   Réseau informatique   Sagem   Samuel Morse   Satellite artificiel   Satellite de télécommunications   Science   Semi-conducteur   Services (économie)   Session Initiation Protocol   Siemens AG   Signe   Son (physique)   Sony Ericsson   Spoutnik   Sprint (entreprise)   Standard   Sunrise   Swisscom   Symphonie   Sémaphore (communication)   T-Mobile   Technique   Technologie   Tempest   Thales (entreprise)   Thomas Edison   Thomson-CSF   Thomson (entreprise française)   Théorie de l'information   Tour Eiffel   Traitement du signal   Traité instituant la Communauté européenne   Transistor   Transmission   Transpac   Triode   Tunisiana   Tunisie   Tunisie Télécom   Tutelle   Télescope spatial Hubble   Télex   Télécommunications en Côte d'Ivoire   Télégraphe   Télématique   Téléphone   Téléphone mobile   Télévision   Télévision par satellite   Uniforme   Union internationale des télécommunications   Visiophonie   Voix   Wagon   Wanadoo   Wengo   Wi-Fi   XVIIe siècle  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^