Massif central

Infos
Le Massif central, Massiu centrau en occitan, est un massif hercynien qui occupe le centre-sud de la France. Avec une surface de 85 000 km², c'est le massif le plus vaste du territoire. C'est aussi un massif âgé (globalement formé il y a 500 millions d'années), d'altitude moyenne, aux reliefs arrondis. Il culmine à 1 886 mètres au sommet volcanique du Puy de Sancy (Puy-de-Dôme). Le Massif central abrite en effet l'essentiel des volcans français.
Massif central

Le Massif central, Massiu centrau en occitan, est un massif hercynien qui occupe le centre-sud de la France. Avec une surface de 85 000 km², c'est le massif le plus vaste du territoire. C'est aussi un massif âgé (globalement formé il y a 500 millions d'années), d'altitude moyenne, aux reliefs arrondis. Il culmine à 1 886 mètres au sommet volcanique du Puy de Sancy (Puy-de-Dôme). Le Massif central abrite en effet l'essentiel des volcans français. Géographiquement, le Massif-central est inclus dans dix-huit départements : l'Allier, l'Ardèche, l'Aude, l'Aveyron, le Cantal, la Corrèze, la Creuse, le Gard, l'Hérault, la Loire, la Haute-Loire, le Lot, la Lozère, le Puy-de-Dôme, le Rhône, le Tarn, le Tarn-et-Garonne et enfin la Haute-Vienne. Dans chacun d'entre eux, l'altitude dépasse au moins une fois les 500 m. Géologiquement, le massif déborde de cette enceinte sur les départements de la Charente, de la Vienne, de l'Indre, du Cher, de la Saône-et-Loire, de la Haute-Garonne, du Lot-et-Garonne et de la Dordogne. Enfin, administrativement, le Massif-central regroupe, selon un décret de 2004 pris pour application de la loi "montagne" de 1985, vingt-deux départements : - la région Auvergne en totalité avec l'Allier, le Cantal, la Haute-Loire et le Puy-de-Dôme ; - la région Bourgogne avec, pour partie, ses quatre départements, soit la Saône-et-Loire, la Côte d'Or, l'Yonne et la Nièvre, l'ensemble constituant le Morvan ; - la région Languedoc-Roussillon avec la Lozère en totalité, le Gard et l'Hérault pour leur partie montagneuse, et le nord de l'Aude ; - la région Limousin en totalité avec la Corrèze, la Creuse, et la Haute-Vienne ; - la région Midi-Pyrénées avec l'Aveyron, le Lot et le Tarn en totalité, et le Tarn-et-Garonne pour partie ; - la région Rhône-Alpes avec la Loire en totalité, la partie montagneuse de l'Ardèche et les monts du Lyonnais du Rhône.

Orogenèse

Origine du terme de « Massif central »

Localisation du Massif central sur une carte des départements. On voit que quatre départements sont situés entièrement dans le massif : Aveyron, Lozère, Cantal, Haute-Loire. Le terme actuel de Massif central est récent. La notion apparaît dès 1841 sur les cartes géologiques de Pierre-Armand Dufrénoy et Elie de Beaumont. C'est le géographe et auteur de cartes murales scolaires Paul Vidal La Blache qui baptise en 1903 Massif central ce groupe de hautes terres.Le Massif central, itinéraires de découvertes, Odile Faure, Éd. Ouest-France, 2005

Relief

Constitué à l'ère primaire, le Massif central comprend l'essentiel des volcans français. Il est le quatrième massif le plus élevé de France métropolitaine, après les Alpes, les Pyrénées et la Corse, et devant le Jura, les Vosges, le Morvan et les Ardennes. Image:Puy de Sancy JPG01.jpg|Le puy de Sancy Image:Mont Gerbier de Jonc (en venant de St Martial au nord-est).JPG|Le Mont Gerbier de Jonc Image:Causse Méjean été.JPG|Le Causse Méjean Image:Gorges du Tarn point sublime.jpg|Les Gorges du Tarn

Principaux sommets

- Puy de Sancy (1886 m), point culminant du Massif
- Plomb du Cantal (1855 m), point culminant du département du Cantal
- Puy Mary (1787 m), dans le Cantal
- Mont Mézenc (1754 m), point culminant du département de la Haute Loire et de l'Ardèche
- Mont Lozère (1702 m), le plus haut sommet non volcanique
- Pierre-sur-Haute (1634 m), qui domine le Forez
- Mont Aigoual (1567 m)
- Truc de Fortunio (1552 m), sommet du massif de la Margeride en Lozère
- Mont Gerbier de Jonc (1551 m), en Ardèche. La Loire y prend sa source.
- Signal de Mailhebiau (1469 m), qui domine l'Aubrac
- Puy de Dôme (1464 m), qui domine Clermont-Ferrand
- Crêt de la Perdrix à (1432 m), qui domine Saint-Étienne et constitue le sommet du massif du Pilat.
- les Bois Noirs (1287 m)
- le Merdelou, dans l'Aveyron (Lacaune à 1100 m).
- Le Montgrand (1264 m) au Sud de Lacaune.
- Sommet de l'Espinouse (1124 m), dans l'Hérault.
- Mont Caroux (1091 m), dans l'Hérault.
- Pic du Pal (Puèg del Pal) (1155 m), dominant le plateau du Lévézou dans l'Aveyron
- Mont Saint Rigaud (1012 m) dans le Rhône
- Mont Bessou (977 m)

Sous-ensembles topographiques

- Auvergne : Bourbonnais - Cézallier - Chaîne des Puys - Combrailles - Limagne - Livradois - Monts du Cantal - Monts Dore - Monts du Forez - Monts de la Madeleine - Velay
- Limousin : Monts d'Ambazac - Monts de Blond - Plateau de Millevaches - Monts de Châlus - Massif des Monédières
- Midi-Pyrénées : Grands Causses - Lévézou - Monts de Lacaune - Quercy - Causses du Quercy - Rouergue - Ségala - Aubrac - Sidobre
- Languedoc-Roussillon : Cévennes - Caroux-Espinouse - Larzac - Montagne noire - Séranne
- Rhône-Alpes et Bourgogne : Beaujolais - Charolais - Mâconnais - Monts du Lyonnais - Monts d'Or - Pilat - Vivarais - Coiron

climats

- La façade Ouest (Département du Tarn, Rouergue, Lévezou, Aubrac, Limousin, Volcans d'Auvergne), est sous influence océanique : bocages et hauts pâturages verdoyants à la belle saison grâce aux précipitations régulières, abondantes en altitude avec un pic de novembre à février (record pluviométrique français dans les Monts du Cantal : 226 cm/an au Lioran et probablement 250 cm près du Puy Mary). Les cumuls moyens sont généralement compris entre 100 et 150 cm/an. L'enneigement, quoique très variable, est généralement tenace de décembre à mars au-dessus de 1200 mètres, et fortement modelé par le vent sur les plateaux et les crêtes (congères et corniches, zones "balayées" et verglacées). Les versants nordiques et orientaux des plus hauts sommets, Cantal et Sancy, sont enneigés environ 6 mois/an et abritent des névés jusqu'en juillet. La lisière haute de la forêt (hêtres, sapins) se situe vers 1500 mètres, elle est plus basse que dans les Alpes ou les Pyrénées, signe d'un climat plus rude pour la végétation à altitude égale. - La façade Nord-Est (Vallées de l'Allier et de la Loire, Monts du Forez, du Livradois, de Margeride, du Velay, du Nord-Vivarais et du Beaujolais), est continentale : comprenant des bassins rendus fertiles par l'irrigation, mais faiblement arrosés (parmi les records d'aridité français : 53 cm/an à Meilhaud dans le Puy de Dôme) et des plateaux et hautes croupes à dominante forestière, modérément mais régulièrement arrosés avec de nombreux orages de mai à septembre (cumuls annuels de 115 cm à Chalmazel dans la Loire, 110 cm aux Estables en Haute-Loire, 85 cm à Châteauneuf de Randon en Lozère). Bien que les hivers soient plus froids que sur la façade Ouest, l'enneigement est moins abondant en raison du déficit de précipitations (les perturbations océaniques se déchargent sur les premiers reliefs). Mais la neige tombe souvent plus bas, notamment par flux de Nord qui induit aussi un vent glacial en montagne : la burle. Les névés s'attardent sur le Haut Forez et le Mézenc jusqu'en mai/juin. La forêt spontanément peut atteindre les sommets (pins). - La façade Sud-Est (Sud-Vivarais, Cévennes, Larzac, Haut-Languedoc) est méditerranéenne, caractérisée par la sécheresse estivale et des précipations occasionnellement diluviennes en automne (pic d'octobre) et encore soutenues en hiver et début de printemps. Les cumuls sont globalement aussi importants voire un peu supérieurs à ceux de la la façade Ouest (Villefort 184 cm/an, Mont Aigoual 228 cm), mais l'ensoleillement est bien meilleur : les perturbations sont plus intenses et plus espacées. L'enneigement est fort irrégulier d'une année à l'autre, mais c'est dans cette région qu'ont été pour la moyenne montagne française relevés les cumuls records durant les dernières décennies (hiver 1980-81). La forêt (hêtres, sapins, pins)peut atteindre les plus hauts sommets. Dans les vallées s'installe une végétation typiquement méditerranéenne de garrigue et maquis (chênes verts, châtaigners et même quelques cèdres).

Aménagement du territoire

Ruralité et urbanisme

Le Massif central est une région plutôt rurale et vieillissante, au sein de laquelle se trouvent quelques grandes villes comme Clermont-Ferrand, Saint-Étienne et Limoges. Cette région, de moins en moins isolée grâce notamment à l'A75 "la méridienne", comporte de nombreux départements au secteur agricole et agro-alimentaire riches et dynamiques. De nouvelles grandes agglomérations se dessinent, notamment Rodez (plus de 49 000 habitants), Brive-la-Gaillarde (58 000 habitants) ou encore Le Puy-en-Velay.

Transports

Réseau autoroutier du Massif central

Réseau routier

Si le chemin de fer a permis le désenclavement de la région au cours du avec la construction de plus d'un millier de km de voies, la route a fini par s'imposer. Ainsi, deux axes autoroutiers majeurs traversent désormais le Massif central : l'A75 Paris-Clermont-Ferrand-Montpellier (qui suit d'ailleurs en grande partie le tracé de la ligne des Causses, en déclin) favorise les échanges entre Paris et la Méditerranée, tandis que l'A89 Bordeaux-Clermont-Ferrand-Lyon se pose comme le chaînon manquant de la traversée est-ouest de l'Europe. D'autres autoroutes, telles l'A20 ou l'A72 contribuent au désenclavement.

Réseau ferré

Aéroports

Réseau fluvial

Économie

Agriculture

Industrie

Tourisme

Le thermalisme, implanté de longue date, est complété depuis la deuxième moitié du par quelques stations de sports d'hiver, implantées pour la plupart en Auvergne (Le Lioran, Mont-Dore, ...) et, depuis les années 1980, par le tourisme vert (notamment en Limousin et en Auvergne).

Références

Lien externes

-
-
-
- af:Sentraalmassief ca:Massís Central Francès cs:Francouzské středohoří de:Zentralmassiv en:Massif Central eo:Centra Masivo es:Macizo Central fi:Ranskan keskiylänkö hr:Središnji masiv it:Massiccio Centrale ja:中央高地 (フランス) lt:Centrinis masyvas nl:Centraal Massief nn:Massif Central no:Sentralmassivet oc:Massís Central pl:Masyw Centralny pt:Maciço Central ru:Центральный массив sk:Francúzske stredohorie sv:Centralmassivet zh:法國中央高原
Sujets connexes
Allier (département)   Alpes   Ardèche   Aubrac   Autoroute française A20   Autoroute française A72   Autoroute française A89   Auvergne   Beaujolais   Bordeaux   Bourbonnais (duché)   Brive-la-Gaillarde   Cantal   Caroux-Espinouse   Causse Méjean   Charolais   Chaîne des Puys   Clermont-Ferrand   Combrailles   Corrèze (département)   Corse   Creuse (département)   Crêt de la Perdrix   Cévennes   Cézallier   Dordogne (département)   Europe   Forez   France   Gard   Gorges du Tarn   Grands Causses   Haute-Garonne   Haute-Loire   Haute-Vienne   Hercynien   Hérault   Indre (département)   Larzac   Le Lioran   Le Puy-en-Velay   Ligne des Causses   Limagne   Limoges   Limousin   Loire (département)   Loire (fleuve)   Lot-et-Garonne   Lot (département)   Lozère   Lyon   Lévézou   Margeride   Massif ardennais   Massif des Monédières   Massif des Vosges   Massif du Jura   Merdelou   Mont-Dore (Puy-de-Dôme)   Mont Aigoual   Mont Bessou   Mont Caroux   Mont Gerbier de Jonc   Mont Lozère   Mont Mézenc   Montpellier   Monts Dore   Monts d'Ambazac   Monts d'Or   Monts de Blond   Monts de Lacaune   Monts du Cantal   Morvan   Mâconnais   Occitan   Paléozoïque   Paris   Pierre-sur-Haute   Pilat   Plateau de Millevaches   Plomb du Cantal   Puy-de-Dôme   Puy Mary   Puy de Dôme   Puy de Sancy   Pyrénées   Quercy   Rhône (département)   Roche métamorphique   Roche sédimentaire   Roche volcanique   Rodez   Rouergue   Saint-Étienne   Saône-et-Loire   Sidobre   Signal de Mailhebiau   Station de sports d'hiver   Ségala   Tarn-et-Garonne   Thermalisme   Tourisme   Truc de Fortunio   Velay   Vienne (département)   Vivarais   Volcan  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^