Empirisme

Infos
L'empirisme est une doctrine épistémologique (en philosophie et en psychologie) qui fait de toute connaissance le résultat de notre expérience sensible (d'où l'idée de tabula rasa, la table rase, cf. Locke). :On notera que l'adjectif « empirique » est souvent employé pour signifier : qui est issu des faits statistiques, de la réalité, par opposition à une idée issue de la théorie.
Empirisme

L'empirisme est une doctrine épistémologique (en philosophie et en psychologie) qui fait de toute connaissance le résultat de notre expérience sensible (d'où l'idée de tabula rasa, la table rase, cf. Locke). :On notera que l'adjectif « empirique » est souvent employé pour signifier : qui est issu des faits statistiques, de la réalité, par opposition à une idée issue de la théorie.

Contexte

À l'origine, l'empirisme pouvait se concevoir comme un matérialisme, dans la mesure où il fut l'une des formes d'opposition à la scolastique, lors de la naissance de la science moderne (Galilée). L'empirisme définissait ainsi des modes de connaissance dérivés de la méthode empirique et de la méthode expérimentale, qui n'étaient pas propres à la Révélation. Pourtant, parler de matérialisme au est un anachronisme, puisque le terme "matérialisme" n'est apparu qu'au . Dans le même ordre d'idée, l'empirisme se distingue assez nettement du positivisme, dans la mesure où celui-là met davantage l'accent sur l'explication des phénomènes par des formulations mathématiques. Il est vrai qu'Auguste Comte appuya sa philosophie en partie sur celle de Francis Bacon, mais cela n'est pas suffisant pour trouver beaucoup de points communs entre empirisme et positivisme. Il serait plus judicieux de présenter l'empirisme comme antinomique du rationalisme des philosophes continentaux (Descartes, Leibniz et Kant en particulier). En effet, on pourrait voir dans cette distinction les prémices d'une séparation culturelle entre l'Angleterre (aujourd'hui le monde anglo-saxon) et le continent, signe de la différence entre le "peuple de la mer" et le "peuple de la terre". Enfin, il ne faut pas confondre l'empirisme avec le pragmatisme (William James). L'empirisme se fonde sur l'expérience, le pragmatisme sur l'action. Le pragmatisme, dénué de toute ambition métaphysique, peut ainsi entrer en conflit avec une véritable éthique, ce qui ne devrait pas être le cas pour l'empirisme. L'empirisme constitue la tradition philosophique dominante en Angleterre, le pragmatisme, l'une des traditions philosophiques américaines, qui ne sont pas les mêmes. Un observateur "continental" fait souvent la confusion.

Histoire

Peut-être faut-il d'abord noter que l'empirisme représentait un courant philosophique dans l'antiquité. Il s'est particulièrement manifesté dans la médecine empirique, qui a elle-même beaucoup influencé Sextus Empiricus. Il ne semble néanmoins pas que cette forme d'empirisme ait joué un rôle dans l'élaboration du mouvement né en Angleterre, si ce n'est peut-être chez Hume, par l'intermédiaire de l'influence du scepticisme. Plus d'informations peuvent être trouvées dans l'œuvre de Victor Brochard, La Méthode expérimentale chez les Anciens. L'empirisme qui nous intéresse ici est un mouvement philosophique qui naît d'abord en Angleterre. Il prend racine au et s'épanouit principalement au . Ses plus célèbres représentants sont :
- Francis Bacon (que l'on considère souvent comme le père de l'empirisme),
- Robert Boyle, physicien et chimiste irlandais, qui s'inspira de Francis Bacon, et fut le père de la philosophie naturelle,
- Thomas Hobbes, philosophe anglais,
- John Locke, philosophe anglais, fondateur de la philosophie politique moderne, avec Montesquieu,
- George Berkeley,
- David Hume,
- James Mill
- et John Stuart Mill. Cette doctrine a notamment été condamnée par Pie X dans son encyclique Pascendi.

Doctrine

Thèse

Lorsque l'on est empiriste, on considère d'abord que le fondement et la première source de la connaissance se trouvent dans l'expérience. Pour les empiristes, il n'y a que les objets singuliers et les phénomènes qui sont réels. L'empirisme admet l'existence de concepts, images ou synthèses d'images issues de l'expérience. L'esprit est alors conçu comme une tabula rasa sur laquelle s'impriment des impressions sensibles. La connaissance humaine est un assemblage d'habitudes reçues.

Distinctions

On définit souvent l'empirisme en l'opposant au rationalisme ou à l'idéalisme, mais il faut nuancer, car l'opposition n'est pas simplement entre partisans de la raison et partisans de l'expérience, puisque les empiristes ne nient pas que la raison puisse jouer un rôle dans le processus de la connaissance. Ils refusent seulement l'idée qu'il puisse y avoir des connaissances purement rationnelles ou a priori, et ils mettent l'accent sur la méthode expérimentale. En outre, dans certains cas, (voir Berkeley, Condillac), l'empirisme ne soutient pas la thèse de l'existence du monde extérieur indépendamment de nous, et défend au contraire l'idéalisme sur ce point. L'empirisme radical est une variante défendue par William James (1842-1910) et qui affirme, comme l'empirisme classique, qu'il ne faut rien rajouter à l'expérience, mais aussi, ce qui fait sa spécificité, qu'il ne faut rien lui retirer : nous avons une expérience des relations, qui sont aussi réelles que les termes de l'expérience (Cf. Essais d'empirisme radical, Agone, 2005, Essais 1 à 4).

Bibliographie

- Novum Organum, Bacon
- Considérations sur l'utilité de la physique expérimentale, Robert Boyle
- De natura humana, Hobbes
- Law of nature, Locke
- Essai sur l'entendement humain, Locke
- Traité de la nature humaine, Hume
- Système de logique déductive et inductive, John Stuart Mill
- Essais d'empirisme radical, William James

Voir aussi

===
Sujets connexes
Action   Angleterre   Auguste Comte   Connaissance   David Hume   Doctrine   Emmanuel Kant   Empirisme   Esprit   Existence   Expérience   Francis Bacon   Galileo Galilei   George Berkeley   Gottfried Wilhelm von Leibniz   Idéalisme (philosophie)   James Mill   John Locke   John Stuart Mill   Matérialisme   Monde (univers)   Métaphysique   Méthode expérimentale   Objet (philosophie)   Philosophe   Philosophie   Philosophie naturelle   Philosophie politique   Phénomène   Pie X   Positivisme   Pragmatisme   Psychologie   Raison   Rationalisme   René Descartes   Robert Boyle   Révélation   Scepticisme   Science empirique   Scolastique   Sextus Empiricus   Tabula rasa (psychologie)   Thomas Hobbes   Victor Brochard   William James  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^