Francis Ford Coppola

Infos
Francis Ford Coppola est un réalisateur, producteur et scénariste américain, né le à Detroit dans le Michigan (États-Unis). Il est le père des réalisateurs Sofia et Roman Coppola, le frère de Talia Shire et l'oncle de l'acteur Nicolas Cage. En 1969, il fonde avec son ami George Lucas les studios American Zoetrope, basés à San Francisco. Le studio produit alors le THX 1138 de ce même Lucas, dont l'échec ruine les ambitions de Coppola. Contraint à accepter u
Francis Ford Coppola

Francis Ford Coppola est un réalisateur, producteur et scénariste américain, né le à Detroit dans le Michigan (États-Unis). Il est le père des réalisateurs Sofia et Roman Coppola, le frère de Talia Shire et l'oncle de l'acteur Nicolas Cage. En 1969, il fonde avec son ami George Lucas les studios American Zoetrope, basés à San Francisco. Le studio produit alors le THX 1138 de ce même Lucas, dont l'échec ruine les ambitions de Coppola. Contraint à accepter une commande de studio, il réalise Le Parrain d'après un roman de Mario Puzo. Le gigantesque succès de cette superproduction le ramène vers l'indépendance et ressuscite ses rêves de conquête de Hollywood. A l'origine, Lucas devait réaliser lui-même un autre projet de Zoetrope, Apocalypse Now, d'après le roman Au cœur des ténèbres de Joseph Conrad, et il avait travaillé durant cinq ans sur le scénario avec John Milius. Mais Lucas décidant de s'atteler à La Guerre des étoiles, Coppola décide de reprendre le projet « Apo » ; cela brouilla les deux amis pendant plusieurs années. Après une production proprement démentielle dans la jungle des Philippines, durant laquelle Coppola, tombé dans la drogue, faillit perdre la raison, le film, sorti en 1979, remporte la Palme d'Or du Festival de Cannes. En 1982, le désastre de Coup de cœur achève les ambitions de Coppola ; réduit par une montagne de dettes à des commandes telles que le Parrain, 3ème partie, Dracula et Jack, il doit désormais se contenter d'une activité de producteur : ainsi les films de sa fille Sofia, Virgin Suicides et Lost in Translation ou Sleepy Hollow de Tim Burton. Personnage fantasque, mégalomane, on le surnomme parfois à juste titre « le Napoléon du cinéma ». Doté d'un orgueil monstrueux que n'ont pas atténué les échecs, Coppola ne laisse jamais indifférent, il se montre volubile, arrogant, extraverti, doté d'une remarquable capacité à enfoncer les portes qu'on ferme devant lui ; il est typique des « auteurs-tyrans » qui considèrent les autres comme des pions pour mener à bien leur propre ambition démiurgique. Apocalypse Now est certainement le film qui a transcendé cette nature pour devenir un chef-d'œuvre cinématographique sur la folie.

Vie et Carrière (1960 à 1978)

Francis Ford Coppola est né de Carmine Coppola, le premier flûtiste de l’orchestre symphonique de Detroit, et de sa femme Italia à Détroit, Michigan le 7 avril 1939, le deuxième de trois enfants. Deux ans plus tard, Carmine est devenu le premier flûtiste de l’Orchestre Symphonique de NBC et la famille a déménagé à Long Island, New York, ou Francis a passé le reste de son enfance. Coppola a eu la polio, et passa une grande partie de son enfance alité, ce qui favorisa son imagination avec les productions théâtrales de marionnette faites à la maison. En utilisant la caméra 8 mm de son père, il a commencé à faire des films quand il avait 10 ans. Il a étudié le théâtre de l’Université de Hofstra avant d’aller à MFA en réalisation de l’École UCLA Film School où il a rencontré Jim Morrison, dont la musique a plus tard été utilisée dans le célèbre Apocalypse Now. Au début des années 1960, il a commencé sa carrière professionnelle en faisant des films à petit budget avec Roger Corman et écrivant les scénarios. Son premier film notable fut avec Corman, le petit budget Dementia 13. Après avoir gradué avec You’re a Big Boy Now, Coppola s’est vu offrir les rênes de la version cinématographique de la pièce musicale de Broadway Finian’s Rainbow, mettant en vedette Petula Clark, dans son premier film américain, et le vétéran Fred Astaire. Le producteur Jack Warner, rendu perplexe par l'allure hirsute du cinéaste, l’a laissé à lui-même. Il a emmené sa distribution à Napa Valley pour les séquences extérieures, mais ces scènes étaient dans le contraste tranchant avec les studios d’Hollywood, ayant comme résultat un regard disjoint au film. Traiter le matériel démodé à la fois quand la popularité des comédies musicales était en pente, le résultat final de Coppola était à seulement demi réussi, mais son travail avec Clark a sans aucun doute contribué à sa nomination de meilleur actrice. Durant cette période, Coppola a habité pour un temps avec sa femme et a déménagé sa famille à Mandeville Canyon en Brentwood, Californie, En 1971, Coppola a gagné un Oscar pour son scénario de Patton. Cependant, son nom comme cinéaste a été fait quand il a co-écrit et réalisé Le Parrain (1972) et Le Parrain 2 (1974), qui lui a rapporté deux Oscars pour le meilleur film, devenant la première suite à le faire. Entre les deux premiers films du Parrain, Coppola a réalisé Conversation secrète, l'histoire d’un paranoïaque mis sur écoute et d'un expert de surveillance (joué par Gene Hackman) qui se trouvent sur une histoire possible de meurtre. Conversation secrète est sorti en 1974 au cinéma et a été nominé pour le meilleur film, ce qui a fait de Coppola le premier cinéaste à avoir réalisé deux films concourant pour l’oscar du meilleur film puisque le nombre annuel de candidats a été abaissé à cinq en 1945 ; pendant que Le Parrain 2 a gagné l’Oscar, Conversation secrète a gagné en 1974 la Palme d'or au Festival de film de Cannes. Pendant cette période il a aussi écrit le scénario pour l’infructueux succès critique et commercial adapté du roman de Francis Scott Fitzgerald Gatsby le Magnifique (mettant en vedette Mia Farrow et Robert Redford) et produit le film de George Lucas, American Graffiti. Aussi durant cette période, Coppola a investi dans le city Magazine de San Francisco, engageant un tout nouveau personnel, y compris la fille d’un criminel et écrivaine Susan Berman, et s’est nommé éditeur. Bien que critiquement acclamé, ça n’a pas duré longtemps. Le dernier numéro sera publié en 1976. Coppola a souvent travaillé avec des membres de sa famille. Il fait jouer ses deux fils dans Le Parrain dans une scène de combat de rue et dans les funérailles de Don Corleone. Sa sœur, Talia Shire, joue Connie Corleone dans la trilogie et sa fille Sofia incarne un rôle important dans la troisième partie. Son père Carmine a co-écrit plusieurs musiques de ses films.

autres activités

Il a racheté et rénové l'un des plus vieux et plus importants vignobles américains, Inglewood. Il gère plusieurs hôtels après un premier au Belize.

Filmographie en tant que réalisateur

- 1960 : Nebo zovyot (film russe ; Coppola responsable de l'adaptation américaine)
- 1961 : Tonight for Sure
- 1962 : The Playgirls and the Bellboy
- 1963 : The Terror (film de Roger Corman. Non crédité au générique)
- 1963 : Dementia 13
- 1966 : Big Boy (You're a Big Boy Now)
- 1968 : La Vallée du bonheur (Finian's Rainbow)
- 1969 : Les Gens de la pluie (The Rain People)
- 1972 : Le Parrain (The Godfather)
- 1974 : Conversation secrète (The Conversation)
- 1974 : Le Parrain II (The Godfather II)
- 1979 : Apocalypse Now
- 1982 : Coup de cœur (One from the Heart)
- 1982 : Faerie Tale Theatre (série TV) (épisode Rip Van Winkle)
- 1983 : Outsiders (The Outsiders)
- 1983 : Rusty James (Rumble Fish)
- 1984 : Cotton Club ( The Cotton Club)
- 1986 : Captain Eo (film musical de 17 minutes, mettant en scène Michael Jackson, qui fut diffusé dans les parcs d'attraction Walt Disney)
- 1986 : Peggy Sue s'est mariée (Peggy Sue Got Married)
- 1987 : Jardins de pierre (Gardens of Stone)
- 1988 : Tucker (Tucker : The Man and His Dream)
- 1989 : New York Stories (segment Life Without Zoe)
- 1990 : Le Parrain III (The Godfather III)
- 1992 : Dracula (Bram Stoker's Dracula)
- 1996 : Jack
- 1997 : L'Idéaliste (The Rainmaker)
- 2000 : Supernova (film de Walter Hill. Non crédité au générique)
- 2007 : L'Homme sans âge (Youth Without Youth)

Nominations et récompenses

- Oscar du meilleur scénario original en 1970 pour Patton
- Oscar du meilleur film en 1972 pour le Parrain
- Oscar du meilleur film en 1974 pour le Parrain II
- Oscar du meilleur réalisateur en 1974 pour le Parrain II
- Palme d'or au Festival de Cannes 1974 pour Conversation secrète
- Palme d'or au Festival de Cannes 1979 pour Apocalypse now Il fut le président du 49 Festival de Cannes en 1996. ==
Sujets connexes
American Zoetrope   Années 1960   Apocalypse Now   Belize   Broadway   Californie   Captain Eo   Conversation secrète   Cotton Club (film)   Coup de cœur   Dementia 13   Dracula (film, 1992)   Drogue   Détroit   Festival de Cannes   Festival de Cannes 2001   Francis Scott Fitzgerald   Fred Astaire   Gene Hackman   George Lucas   Jack   Jack (film)   Jack Warner   Jim Morrison   John Milius   Joseph Conrad   L'Homme sans âge   L'Idéaliste   La Guerre des étoiles   Le Parrain (film)   Long Island   Lost in Translation   Mario Puzo   Mia Farrow   Michael Jackson   Michigan   New York   Nicolas Cage   Oscar   Oscar du meilleur film   Oscar du meilleur réalisateur   Oscar du meilleur scénario original   Palme d'or   Peggy Sue s'est mariée   Petula Clark   Robert Redford   Roger Corman   Roman Coppola   Rusty James   San Francisco   Sleepy Hollow (film)   Sofia Coppola   Supernova (film, 2000)   THX 1138   Talia Shire   Tim Burton   Tucker (film)   Union des républiques socialistes soviétiques   Virgin Suicides   Walter Hill  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^