Front populaire de libération de la Palestine

Infos
175px Le Front populaire de libération de la Palestine ou FPLP anciennement connu sous le nom de Mouvement nationaliste arabe est une organisation palestinienne militante, qui combine nationalisme arabe et marxisme, fondée en 1967 sous la direction de Georges Habache et Ahmed Jibril. Ce groupe rejoint l'Organisation de libération de la Palestine (OLP) en 1968 et devient, dans l'organisation, le deuxième groupe par son importance après le Fatah de Yasser Ar
Front populaire de libération de la Palestine

175px Le Front populaire de libération de la Palestine ou FPLP anciennement connu sous le nom de Mouvement nationaliste arabe est une organisation palestinienne militante, qui combine nationalisme arabe et marxisme, fondée en 1967 sous la direction de Georges Habache et Ahmed Jibril. Ce groupe rejoint l'Organisation de libération de la Palestine (OLP) en 1968 et devient, dans l'organisation, le deuxième groupe par son importance après le Fatah de Yasser Arafat. La doctrine du FPLP est une doctrine anti-impérialiste en Palestine, dans une optique mondiale. Le mouvement est motivé par la guerre populaire animé par le marxisme-léninisme et le nationalisme arabe. Le parti revendique une théorie de la lutte des classes. Le FPLP lutte contre plusieurs « ennemis », Israël, l'impérialisme, le sionisme, les capitalistes et les classes exploitantes arabes. Pour le mouvement, Israël est un État impérialiste par nature, car pour eux le « sionisme mondial » soutient l'État d'Israël. Mais le parti croit qu'au sein de la population israélienne, la classe opprimée - c’est-à-dire les prolétaires - est susceptible de faire la révolution et de créer un État palestinien nouveau. Le FPLP se définit au sein du mouvement révolutionnaire mondial. Il annonce une Palestine égalitaire entre juifs et arabes, mais intégrée dans la « nation arabe ». Car pour le FPLP, le nationalisme arabe représente une inspiration et une fin fondamentales, qu'il tâche d'accorder à la théorie marxiste-léninisteLe nationalisme arabe, Olivier Carré, p.118. Le FPLP a connu plusieurs scissions depuis sa création :
- en 1968, Ahmed Jibril forme un groupe indépendant FPLP-GC (General Command) soutenu par les Syriens.
- en 1969, Nayef Hawatmeh forme le Front démocratique pour la libération de la Palestine (FDLP), idéologiquement plus proche des maoïstes. La chute de l'Union soviétique, la poussée des mouvements palestiniens islamistes et les attaques ciblées israéliennes contre les dirigeants du FPLP ont fait perdre de son influence à cette organisation. Ahmad Saadat succède à Abou Ali Mustafa en 2001, après son assassinat à Ramallah par l'armée israélienne. Le mouvement via les Brigades d'Abou Ali Mustafa revendique, en , l'assassinat du Ministre israélien du tourisme Rehavam Zeevi. Saadat se réfugie dans la Mouqata'a auprès de Yasser Arafat, qui refuse alors de le remettre à Israël. Après des négociations avec les États-Unis et le Royaume-Uni, un accord est conclu entre Israël et l'Autorité palestinienne. Saadat est arrêté et jugé devant un tribunal militaire. Il est emprisonné dans la prison palestinienne de Jéricho, et la responsabilité de sa surveillance est confiée aux Américains et aux Britanniques. La cour suprême palestinienne déclare cette condamnation, anticonstitutionnelle, et ordonne sa libération, mais l'Autorité palestinienne s'y refuse. Début , les gardiens américains et britanniques décident de quitter leur poste rompant de facto l'engagement de Londres et de Washington d'assurer la surveillance de la prison de Jéricho. Le , l'armée israélienne lance un assaut contre la prison de Jéricho. Après une journée de siège, elle obtient la reddition de Saadat. Cet assaut fait deux morts et 20 blessés tous palestiniens (gardiens et prisonniers) et déclenche une série d'enlèvements d'occidentaux dans la bande de Gaza . L'Autorité palestinienne ressort affaiblie dans la bande de Gaza, les étrangers fuient le territoire alors que le Hamas tarde toujours à constituer son cabinet après sa victoire aux élections législatives palestiniennes de 2006. Des groupuscules se réclamant du FPLP revendiquent les enlèvements et les incendies visant des bâtiments occidentaux.

Références

Voir aussi

- Brigades d'Abou Ali Mustafa
- Ilich Ramírez Sánchez

Lien externe

- Catégorie:Organisation palestinienne Catégorie:Parti politique palestinien Catégorie:Nationalisme arabe Catégorie:Mouvement de libération nationale ar:الجبهة الشعبية لتحرير فلسطين br:Talbenn ar Bobl evit Dishualded Palestina ca:Front Popular per a l'Alliberament de Palestina da:Folkefronten til Palæstinas Befrielse de:Volksfront zur Befreiung Palästinas en:Popular Front for the Liberation of Palestine es:Frente Popular para la Liberación de Palestina eu:Palestinaren Askapenerako Herri Frontea fi:PFLP he:החזית העממית לשחרור פלסטין it:Fronte Popolare per la Liberazione della Palestina ja:パレスチナ解放人民戦線 ms:Barisan Pembebasan Popular Palestin nl:Volksfront voor de Bevrijding van Palestina no:Folkefronten for Palestinas frigjøring pl:Ludowy Front Wyzwolenia Palestyny pt:Frente Popular para a Libertação da Palestina ru:Народный фронт освобождения Палестины sv:Folkfronten för Palestinas befrielse zh:解放巴勒斯坦人民阵线
Sujets connexes
Ahmad Saadat   Ahmed Jibril   Autorité palestinienne   Bande de Gaza   Brigades d'Abou Ali Mustafa   Capitalisme   Fatah   Front démocratique pour la libération de la Palestine   Georges Habache   Hamas   Ilich Ramírez Sánchez   Impérialisme   Jéricho   Mouqata'a   Mouvement nationaliste arabe   Nationalisme arabe   Nayef Hawatmeh   Organisation de libération de la Palestine   Prolétariat   Ramallah   Rehavam Zeevi   Royaume-Uni   Sionisme   Union des républiques socialistes soviétiques   Yasser Arafat  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^