Carlos Saura

Infos
Carlos Saura Atarés est un réalisateur de cinéma espagnol né à Atarés (province de Huesca) le 4 janvier 1932. Originaire d'une famille d'artistes (sa mère était pianiste, tandis que son frère Antonio était peintre), il développe pendant son enfance le sens artistique appliqué à la photographie. À Madrid, en 1957, il obtient le diplôme de réalisateur de l'Institut de Recherches et d'Études cinématographiques, dont il devient professeur jusqu'en 1963. En 1957-58
Carlos Saura

Carlos Saura Atarés est un réalisateur de cinéma espagnol né à Atarés (province de Huesca) le 4 janvier 1932. Originaire d'une famille d'artistes (sa mère était pianiste, tandis que son frère Antonio était peintre), il développe pendant son enfance le sens artistique appliqué à la photographie. À Madrid, en 1957, il obtient le diplôme de réalisateur de l'Institut de Recherches et d'Études cinématographiques, dont il devient professeur jusqu'en 1963. En 1957-58 a lieu le tournage de son premier film documentaire, Cuenca. En 1960, avec Golfos (Les Voyous), il décrit le problème de la délinquance des jeunes dans les quartiers démunis de Madrid. En 1963, avec le film Llanto por un bandido, il réalise une reconstitution historique. En 1965 son style, à la fois lyrique et documentaire, centré sur les problèmes des plus démunis, reçoit la reconnaissance de la communauté internationale au Festival de Berlin, où il reçoit l'Ours d'argent pour son film La Caza (La Chasse). En 1967, son film Peppermint frappé est à nouveau premier à Berlin. Les films La Prima Angélica (La Cousine Angélique, 1973) et Cría Cuervos (Nourris des corbeaux, 1975) reçoivent le prix spécial du jury au Festival de Cannes. Son film Mama cumple 100 años (Maman fête ses cent ans) est nommé à l'Oscar du meilleur film en langue étrangère en 1979. En 1991, il est enfin reconnu dans son pays et reçoit les Prix Goya du meilleur réalisateur et du meilleur script pour son film ¡ Ay, Carmela ! (1990). Il est choisi comme réalisateur pour mettre en scène le film officiel des Jeux Olympiques de Barcelone en 1992, Marathon. Aujourd'hui, Carlos Saura est considéré comme l'un des classiques de l'histoire du cinéma contemporain européen. Il a su retraiter l'évolution de la société lors de la transition démocratique espagnole et son opposition à la dictature franquiste.

Filmographie

- 1956 : El Pequeño río Manzanares
- 1957 : La Tarde del domingo
- 1958 : Cuenca
- 1962 : Los Golfos
- 1963 : La Charge des brigands ou Les bandits (Llanto por un bandido)
- 1966 : La Caza
- 1967 :
Peppermint frappé''
- 1968 : Stress es tres tres
- 1969 : La Madriguera
- 1970 : Le Jardin des délices
- 1972 : Anna et les loups
- 1973 : La Cousine Angelique
- 1975 : Cria Cuervos
- 1977 : Elisa, mon amour
- 1978 : Les Yeux bandés
- 1979 : Maman a cent ans
- 1980 : Vivre vite
- 1981 : Noces de sang
- 1982 : Doux moments du passé
- 1982 : Antonieta
- 1983 : Carmen
- 1984 : Los Zancos
- 1986 : El Amor brujo
- 1987 : El Dorado
- 1989 : La Noche oscura
- 1990 : Ay Carmela !
- 1992 : El Sur
- 1992 : Marathon
- 1992 : Sevillanas
- 1993 : ¡Dispara!
- 1995 : Flamenco
- 1997 : Taxi de noche
- 1997 : Pajarico
- 1998 : Esa luz!
- 1998 : Tango
- 1999 : Goya
- 2001 : Buñuel et la Table du Roi Salomon
- 2002 : Salomé
- 2004 : Le 7 Jour
- 2005 : Iberia

Œuvre littéraire

- Pajarico solitario ==
Sujets connexes
Anna et les loups   Barcelone   Berlinale   Carmen (film, 1983)   Cinéma espagnol   Dictature   Elisa, mon amour   Festival de Cannes   Flamenco (film, 1995)   Franquisme   Jeux Olympiques d'été de 1992   Madrid   Noces de sang (film)   Oscar du meilleur film en langue étrangère   Ours d'argent   Peinture   Pianiste   Prix Goya du meilleur réalisateur   Province de Huesca   Réalisateur   Transition démocratique espagnole  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^