Tableau périodique des éléments

Infos
Le tableau périodique des éléments (également appelé Table de Mendeleïev, classification périodique des éléments (CPE), tableau de Mendeleïev, ou simplement tableau périodique) représente tous les éléments chimiques, groupés par leur numéro atomique.
Tableau périodique des éléments

Le tableau périodique des éléments (également appelé Table de Mendeleïev, classification périodique des éléments (CPE), tableau de Mendeleïev, ou simplement tableau périodique) représente tous les éléments chimiques, groupés par leur numéro atomique.

Tableau

Dans des conditions normales de pression et de température :
- Les éléments dont le numéro atomique est rouge sont gazeux ;
- Les éléments dont le numéro atomique est bleu sont liquides (il n'y en a que deux : le brome et le mercure);
- Les éléments dont le numéro atomique est noir sont solides. Dans la nature :

Historique

La première véritable version de ce tableau, incomplète car tous les éléments n'étaient pas encore connus, a été créée par le Russe Dimitri Ivanovich Mendeleïev en 1869. Une première classification avait déjà été réalisée auparavant par Lothar Meyer en 1864, mais celle-ci ne comportait que 28 éléments, ceux ci n'étant classés que par valence seule. De plus, Meyer ne pensa pas à prédire d'autres éléments et à corriger le poids atomique à partir de ce tableau. Mendeleïev remarqua que certaines propriétés variaient de manière périodique avec la masse atomique. Ainsi, au lieu de classer tous les éléments sur une même colonne, il les classa sur 5 colonnes de 18 éléments (son tableau était vertical, aujourd'hui il est horizontal, le nombre de lignes et de colonnes est donc inversé), en laissant des cases vides, prévoyant que d'autres éléments seraient découverts plus tard. En 1913, la classification évolue : on s'aperçoit que si on tient compte des propriétés chimiques des éléments naturels, les éléments ne doivent pas être classés selon les masses atomiques mais selon les nombres de charge (numéros atomiques, notés Z).

Note

Ce tableau est dit périodique car tous les atomes situés dans une même colonne (de 1 à 18), présentent des propriétés chimiques proches. Par exemple : dans la colonne 1, le lithium Li et le sodium Na ont un comportement chimique proche. L'explication de ce comportement repose sur le fait que le nombre d'électrons de leur couche de valence (tous les électrons présents en plus de la configuration du dernier gaz rare) est identique. Li et Na ont un seul électron de valence. C'est cet électron externe qui sera disponible pour les réactions chimiques avec d'autres atomes. D'où des propriétés chimiques proches et par conséquent leur regroupement. Les atomes sont groupés en :
- métaux : à gauche
- non-métaux : à droite
- métalloïdes : entre les deux précédents (B, Si, Ge, As, Sb, Te, Po)
- métaux pauvres entre les métalloïdes et les métaux de transition (Al, Ga, In, Sn, Tl, Pb, Bi).
-les métaux de transition (colonnes 3 à 12)
-les lanthanides : Z = 57 à 71
-les actinides : Z = 89 à 103 Certains éléments d'une même colonne ont reçu des noms :
- 1 : métaux alcalins
- 2 : métaux alcalino-terreux
-14 : cristallogènes
-15 : pnictogènes
-16 : chalcogènes
-17 : halogènes
-18 : gaz nobles Plus le nombre atomique Z (nombre de protons) est élevé, plus les noyaux sont gros. Plus le rapport N/Z (nombre de neutrons sur nombre de protons) est loin de la courbe de stabilité, plus le noyau est instable : il va émettre des particules pour se rapprocher des valeurs stables. On dit qu'il est radioactif. Dans le tableau périodique, les atomes dont aucun isotope n'est stable sont :
-le technétium (Z=43);
-le prométhium (Z=61);
-tous les éléments à partir du polonium donc avec Z supérieur ou égal à 84. Certains éléments prédits n'ont encore jamais été observés. Certaines de leurs propriétés sont inconnues, mais présumées. C'est pourquoi la série chimique, représentée par des couleurs sur le tableau, peut apparaître en plus clair. C'est le cas de :
-Ununseptium

Moyens mémotechniques

Voir la section "Tableau périodique des éléments"

Voir aussi

===
Sujets connexes
Arsenic   Atome   Bore   Brome   CPE   Chalcogène   Couche de valence   Cristallogène   Croatie   Gaz   Gaz noble   Halogène   Isotope   Lanthanide   Liquide   Lithium   Masse atomique   Mercure (chimie)   Métal   Métal de transition   Métal pauvre   Métalloïde   Non-métal   Numéro atomique   Plomb   Pnictogène   Polonium   Prométhium   Radioactivité   Réaction chimique   Silicium   Sodium   Split   Table des isotopes   Tableau périodique des éléments détaillé   Technétium   Terre   Ununseptium   Valence (chimie)   Version étendue du tableau périodique des éléments  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^