Zyklon B

Infos
Récipients de Zyklon B exposés à Auschwitz Boite utilisée de Zyklon-B (Musée Auschwitz-Birkenau) Zyklon B est le nom d'un produit de la firme allemande Degesch, un pesticide à base d'acide cyanhydrique. Pendant la Seconde Guerre mondiale, les Nazis l'ont utilisé à grande échelle pour tuer des prisonniers. Ce pesticide, mis au point par le chimiste allemand et prix Nobel Fritz Haber, était utilisé pour la dératisation et la désinsectisation (élimination des poux) a
Zyklon B

Récipients de Zyklon B exposés à Auschwitz Boite utilisée de Zyklon-B (Musée Auschwitz-Birkenau) Zyklon B est le nom d'un produit de la firme allemande Degesch, un pesticide à base d'acide cyanhydrique. Pendant la Seconde Guerre mondiale, les Nazis l'ont utilisé à grande échelle pour tuer des prisonniers. Ce pesticide, mis au point par le chimiste allemand et prix Nobel Fritz Haber, était utilisé pour la dératisation et la désinsectisation (élimination des poux) afin de lutter contre le typhus, notamment à bord des navires.

Propriétés

Ce pesticide fait partie de la catégorie des anoxiants. Lors de son utilisation, le Zyklon B dégage du cyanure d'hydrogène (Blausäure (acide prussique) en allemand, d'où le symbole B), un gaz toxique, rapidement mortel à de faibles concentrations. Le Zyklon B vide les corps : excréments, urine, vomi, les yeux sortant parfois de leur orbite, dans une longue et douloureuse agonie.Charlie Hebdo numéro 764, du Mercredi 7 janvier 2007, page 13, dans "La bibliothèque de Michel Polac".

Histoire du Zyklon B

Zyklon B est tristement célèbre de par son utilisation par les Nazis, durant la Seconde Guerre mondiale, dans les chambres à gaz des camps d'extermination d'Auschwitz et de Majdanek (près d'un million de victimes). Il est constitué d'acide cyanhydrique (acide prussique), d'un stabilisant et d'un parfum (pour signaler les fuites) imprégnés sur divers substrats. Il était stocké dans des containers étanches ; exposé à l'air, le substrat dégage du cyanure d'hydrogène gazeux. Ce pesticide avait été mis au point par le chimiste allemand Fritz Haber, chimiste allemand juif qui dut quitter l'Allemagne en 1934. Il était produit durant la Première Guerre mondiale par TASCH (Technischer Ausschuss für Schädlingsbekämpfung, ou Comité technique pour le contrôle de la peste) comme agent contre les poux. De TASCH fut créée Degesch, la Deutsche Gesellschaft für Schädlingsbekämpfung mbH, qui joua un rôle important dans la fabrication du Zyklon B durant la Seconde Guerre mondiale. Beaucoup de firmes allemandes avaient des intérêts dans Degesch mais, finalement, ils les vendirent au géant Degussa au début des années 1920. Degussa développa le procédé de fabrication du Zyklon B en cristaux, celui qui fut utilisé durant la Seconde Guerre mondiale. Pour trouver des capitaux, Degussa vendit une partie de son contrôle sur Degesch à IG Farben en 1930 : chacune des sociétés possédant 42, 5 % du capital, le reste étant dans les mains de Th. Goldschmidt AG de Essen. À ce moment, le rôle de Degesch se limitait à l'acquisition de brevets et des propriétés intellectuelles, mais elle ne fabriquait pas le Zyklon B. La fabrication était à charge de la Dessauer Werke für Zucker et de la Chemische Werke qui achetait le stabilisant à IG Farben, le parfum de sécurité à Shering AG et l'acide prussique à Dessauer Schlempe et assemblait le tout pour parfaire le produit final. L'acide prussique était extrait du sous-produit de purification du sucre de betterave. De 1943 à 1945, les Kaliwerken de la ville de Kolin en Bohême-Moravie, ont fourni l'acide prussique à Dessauer Werke. Quand le Zyklon B commença à être utilisé dans les chambres à gaz, les Nazis donnèrent l'ordre de retirer le parfum, en conflit avec la loi allemande. Pour diminuer les frais, Degussa vendit les droits de marché à deux intermédiaires : la Heerdt et Linger GmbH (Heli) et Tesch et Stabenow (Tesch und Stabenow, Internationale Gesellschaft für Schädlingsbekämpfung m.b.H.) ou Testa d'Hambourg. Ces deux firmes étendirent leurs ventes le long de l'Elbe avec Heli ayant ses clients vers l'ouest et Testa vers l'est. :en:Zyklon B] cite Emil Proester, Vraždeni čs. cikanu v Buchenwaldu (The Murder of Czech Gypsies in Buchenwald). Document No. UV CSPB K-135 on deposit in the Archives of the Museum of the Fighters Against Nazism, Prague. 1940. (Quoted in: Miriam Novitch, Le Génocide des Tziganes sous le régime nazi (''Genocide of Gypsies by the Nazi Regime), Paris, AMIF, 1968) Le Zyklon B est encore produit en République tchèque à Kolin sous le nom de Uragan D2, vendu pour la lutte contre les insectes et les rongeurs. En France, le Zyklon B a été homologué en 1958 sous le numéro 5800139 pour la protection des semences de céréales et la protection des céréales stockées. Ce produit commercial a été interdit en 1988E-phy, consulté le 30 oct 2007, http://e-phy.agriculture.gouv.fr/spe/5800139-2604.htm. Étiquette de boîte allemande de Zyclon B, en 1946. On peut lire « Poison gazeux, ne doit être ouvert que par des personnes expérimentées »

Utilisation du Zyklon B par les nazis

Dans leur recherche d'une méthode d'extermination de masse, les Nazis testèrent le Zyklon B en décembre 1941 sur des prisonniers russes à Auschwitz. Rudolf Höß, le commandant d'Auschwitz, jugea le procédé plus pratique que le monoxyde de carbone et l'adopta pour le gazage des déportés. Les Nazis construisirent ensuite des chambres à gaz dans des camps d'extermination et de concentration, qui permettaient de gazer en même temps plusieurs milliers de personnes à l'aide du Zyklon B. Ils utilisèrent ces chambres à gaz jusqu'en 1945.

Notes

Bibliographie

Hervé JOLY, « L’implication de l’industrie chimique allemande dans la Shoah : le cas du Zyklon B », Revue d’histoire moderne et contemporaine, 47-2, avril-juin 2000, p. 368-400. http://halshs.archives-ouvertes.fr/index.php?halsid=c75f4343ea92c344c82b323bcfd1352e&view_this_doc=halshs-00188958&version=1 Catégorie:Gaz toxique Catégorie:Camp de concentration de la Seconde Guerre mondiale Catégorie:Cyanure br:Ziklon B cs:Cyklon B de:Zyklon B en:Zyklon B es:Zyklon B fi:Zyklon B ga:Zyklon B he:ציקלון בה hu:Zyklon–B is:Zyklon B it:Zyklon B ja:ツィクロンB nl:Zyklon B no:Zyklon B pl:Cyklon B pt:Zyklon B ru:Циклон Б sk:Zyklon B sl:Zyklon B sv:Zyklon B tr:Zyklon B zh:齊克隆B
Sujets connexes
Anoxiant   Auschwitz   Camp d'extermination   Camp de concentration   Chambre à gaz   Charlie Hebdo   Chimiste   Cyanure d'hydrogène   Décembre   Elbe (fleuve)   Essen   Fritz Haber   Hambourg   Majdanek   Monoxyde de carbone   Nazisme   Paris   Pesticide   Prague   Prix Nobel   Rudolf Höß   Russie   République tchèque   Seconde Guerre mondiale   Typhus  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^