Gaston Lagaffe

Infos
Gaston Lagaffe est le personnage principal de la bande dessinée humoristique du même nom, créée en février 1957 par André Franquin, également créateur du Marsupilami, Modeste et Pompon et dessinateur de Spirou et Fantasio. Il a été rendu célèbre par le magazine de bande dessinée belge Le Journal de Spirou.
Gaston Lagaffe

Gaston Lagaffe est le personnage principal de la bande dessinée humoristique du même nom, créée en février 1957 par André Franquin, également créateur du Marsupilami, Modeste et Pompon et dessinateur de Spirou et Fantasio. Il a été rendu célèbre par le magazine de bande dessinée belge Le Journal de Spirou.

Les personnages

Gaston Lagaffe

Gaston Lagaffe est employé de bureau au Journal de Spirou. Il porte des espadrilles très usées, un pull à col roulé vert trop court et un blue-jeans. Mince, la tête ronde, le nez gros et les cheveux toujours en bataille, son dessin s'affine avec le temps. Son expression favorite est « M'enfin », souvent associée au « Rogntudjuuuu » de Prunelle. Son arrivée dans le journal est annoncée mystérieusement par des traces de pas dans les marges des pages du journal. Sans explication pour le lecteur dans un premier temps. Titre de la série dans le Journal de Spirou N°985 au N°988 Il apparaît pour la première fois dans le journal de Spirou le 28 février 1957, en costume et nœud papillon, la semaine suivante en jean noir, pull-over vert et espadrilles, puis la semaine d'après assis sur une chaise, cigarette aux lèvres. La semaine suivante un communiqué de Fantasio (autre personnage de Spirou) tente d'éclaircir la situation aux lecteurs : Gaston a été recruté par une personne dont il ne se rappelle pas le nom, mais est persuadé qu'il est bâti pour une carrière de héros. Ne pouvant être intégré dans une série du journal de Spirou, il devient le premier héros sans emploi. On découvre ce dialogue digne de ce qui sera plus tard l'introduction du feuilleton Le Prisonnier : :- Qui êtes vous ? :- Gaston. :- Qu'est-ce que vous faites ici ? :- J'attends. :- Vous attendez quoi ? :- J'sais pas… J'attends... :- Qui vous a envoyé ? :- On m'a dit de venir.... :- Qui ? :- Sais plus... :- De venir pour faire quoi ? :- Pour travailler... :- Travailler comment ? :- Sais pas… On m'a engagé... :- Mais vous êtes bien sûr que c'est ici que vous devez venir ? :- Beuh...

Gaston première manière

Gaston est au début simplement indolent, paresseux et à l'occasion gaffeur (trouvant le moyen de mettre le feu aux extincteurs, par exemple). Ses gaffes lui donneront, bien après son apparition, un nom de famille et une fonction récurrente dans le journal : empêcher de signer des contrats importants avec M. De Mesmaeker (précisons que De Mesmaeker est le nom dans le civil du dessinateur Jidéhem, dont le père a servi de modèle au célèbre homme d'affaires malchanceux), inonder les locaux, etc. Il passe alors la plus grande partie de son temps à essayer d'éviter de travailler (en se cachant dans une armoire, ou bien plus simplement en dormant sur son bureau...). Malgré tous ces problèmes parfois très graves, Gaston ne se fait jamais renvoyer.

Gaston seconde manière

Au fil des années, d'indolent qu'il était, Gaston devient astucieux et invente divers objets et procédés destinés à lui faciliter le travail. Son système de classement du courrier, à base de micro-perforations, laissera pantois Prunelle et Fantasio jusqu'à ce qu'ils découvrent l'origine des petits trous : Gaston classait en bellevue en accrochant le courrier sur son cactus géant.

L'univers de Gaston

Une Fiat 509 peinte des mêmes couleurs que celle de Gaston. Gaston s'est régulièrement essayé à la pratique de la musique, chantant parfois, utilisant des instruments conventionnels (guitare, trombone, tuba, batterie) mais surtout des instruments dont il est le créateur, le plus emblématique étant le gaffophone, apparenté à la harpe africaine, mais de plus grande taille, muni d'un pavillon, et doté d'une sonorité aux effets dévastateurs et inattendus. Dans une série de gags récurrents, on voit ainsi le gaffophone causer la destruction de divers immeubles (dont le sixième étage de la rédaction), équipements et véhicules (camion de déménagement, avion de chasse… ) mais également déclencher la panique ou l'exode massif de divers animaux. Dans le domaine alimentaire, Gaston affiche d'une part une attirance pour une série de produits populaires et peu élaborés (sardines à l'huile, pilchards, saucisses en boîte, crêpes...) dont la consommation ou la préparation s'effectue bien sûr au détriment de son travail de bureau. Là aussi, les tentatives réciproques de Gaston pour parvenir à ses fins, de Fantasio et plus tard Prunelle pour l'en empêcher, donneront lieu à de multiples variations. D'autre part, il pratique en toute bonne foi une cuisine expérimentale et qui se voudrait gastronomique (morue aux fraises, cabillaud à l'ananas) mais qui ne parvient qu'à susciter le dégoût et entraîner divers états pathologiques dans son entourage, à l'exception (outre de lui-même) de quelques amis et ouvriers de passage. Doté d'un esprit presque scientifique, Gaston s'adonne à la « chimie amusante », à l'aide de kits destinés aux enfants. Évidemment, il pratique cette activité dans le bâtiment de la rédaction de Spirou, au plus grand désespoir de Fantasio, puis de Prunelle. Gaffeur de nature, Gaston, ne lisant bien-sûr pas le mode d'emploi, réussira plusieurs fois à faire exploser une partie de l'immeuble avec ses nombreuses expériences. Gaston s'est entouré peu à peu de divers animaux : un chat turbulent ("le chat dingue", inspiré du propre chat de Franquin), une mouette rieuse attaquant les personnes à proximité lors de ses jours de colère, un poisson rouge (Bubulle) et quelques souris (dont l'une est dénommée Cheese) qui semblent résider de manière permanente au bureau. D'autres apparaissent de façon ponctuelle: une vache gagnée à une loterie, un hérisson "kissifrott'"), un lionceau, un éléphant peint en rose, des tortues marines, une dinde et même un homard (ces deux derniers destinés initialement à être cuisinés échappant à ce sort par l'intervention de Gaston). Comme son inventeur, Gaston est un défenseur de la cause animale, ce qui se découvre dans plusieurs planches. On peut citer, entre autres, son intervention avec un couvercle de poubelle et un té de dessinateur pour empêcher Prunelle de prendre un classeur où des souriceaux viennent de naître, mais aussi la planche où; en lieu et place de son travail de bureau, il soigne beaucoup d'animaux, et donne le biberon à des chatons en disant à Fantasio "Oui, abandonnés, toute une nichée : il y a des gens qu'il faudrait f… en prison". Gaston a une famille, notamment sa tante Hortense que l'on ne voit jamais mais à qui il rend service. Elle est propriétaire d'un jardin et a des goûts musicaux aux antipodes de ceux de Prunelle… Il a également un oncle conducteur de bus et un neveu (ce qui laisse supposer qu'il a un frère ou une sœur).

Les collègues de bureau

- Fantasio (celui de Spirou et Fantasio) est l'un des piliers de la rédaction. On le voit généralement lorsqu'il tente de signer les contrats avec M. De Mesmaeker - sans y parvenir, en raison des interventions de Gaston… Étonnante inversion : symbole lui-même dans les aventures de Spirou de la fantaisie et de l'invention face au sérieux de Spirou, il adopte l'attitude inverse face à Gaston qui devient à Fantasio ce que Fantasio était à Spirou ! Au moment de la reprise de la série Spirou et Fantasio par Jean-Claude Fournier (~1970), Fantasio disparaît de la série Gaston Lagaffe, Franquin ne voulait pas de deux Fantasio différents dans deux séries différentes et prises en charge par deux dessinateurs différents.
- Léon Prunelle est le successeur de Fantasio au poste de chef de Gaston. Colérique, grand consommateur d'adrénaline, fumant la pipe, il s'est juré d'être « l'homme qui a fait travailler Gaston » et à ce titre il le pourchasse continuellement pour l'empêcher de faire toute sieste ou toute pause et pour lui rappeler qu'il doit s'occuper du courrier en retard. Il tente également d'empêcher de cuisiner, de bricoler, d'inventer et, bien évidemment, de gaffer. À noter que Prunelle est le premier personnage de bande dessinée à jurer ouvertement, usant notamment du rognnntudju, qui est en réalité une déformation d'un authentique juron:« Nom de Dieu ! ».
- Yves Lebrac est l'un des dessinateurs du journal. Il est beaucoup plus décontracté que Prunelle et a tendance à perdre ses outils de travail : gomme, crayon, encre de Chine… Souvent Gaston ou son chat y sont pour quelque chose. Il fait la cour (perpétuelle) à la secrétaire qui est dans son bureau. Il est également un habitué des jeux de mots cocasses qui bien souvent déplaisent à Prunelle.
- Bertje Van Schrijfboek est le traducteur du journal (son nom dérive du flamand schrijven, écrire, et boek, livre). Il rigole bien souvent des trouvailles de Gaston.
- Spirou (également celui de Spirou et Fantasio) apparaît dans quelques gags, pour donner la réplique à Fantasio.
- Joseph Boulier, comptable acariâtre des éditions Dupuis, n'a de cesse de traquer les dépenses inutiles de la rédaction et particulièrement les coûteuses gaffes de Gaston.
- Mélanie Molaire et Jules Soutier, respectivement femme de ménage et concierge des éditions Dupuis, ils sont généralement furieux contre les gaffes de Gaston qui saccage le matériel quand ce n'est pas la chaudière ou l'ascenseur.
- Charles Dupuis, directeur des Éditions Dupuis. On parle de lui, on entrevoit sa personne parfois, mais on ne verra jamais son visage dans la BD.
- Yvan Delporte, rédacteur en chef à la barbe célèbre, est souvent montré, mais jamais nommé.
- Jef Van Schrijfboek, frère de Bertje, apparaît dans quelques gags de Gaston.
- Raoul Cauvin, scénariste de Les Tuniques bleues, apparaît dans quelques gags de Gaston.

Les secrétaires

- Mademoiselle Jeanne ("M'oiselle Jeanne" pour Gaston) est une collègue de Gaston, cependant, elle occupe une place toute particulière. En effet, elle est amoureuse de Gaston, qui est également amoureux d'elle. Jeanne voue une admiration sans borne à Gaston. Elle admire son talent, son courage, sa capacité à oser les choses les plus folles, etc. Gaston, quant à lui, va jusqu'à emprunter la grande échelle des pompiers grâce à l'un de ses amis pour lui rendre visite alors que celle-ci a eu des mots avec sa mère. Cependant, il lui arrive parfois de la décevoir : alors qu'elle croit qu'il grave un cœur avec leurs initiales sur l'écorce d'un tronc d'arbre, Gaston est en fait en train de dessiner un visage... D'abord présentée sous les traits d'une personne timide au style très classique, elle évolue progressivement vers un personnage beaucoup plus « à la page ».
- Mademoiselle Yvonne, châtain
- Mademoiselle Sonia, brune
- Mademoiselle Suzanne, blonde

Les copains

- Jules-de-chez-Smith-en-face est un bon ami de Gaston. Il « travaille » dans le bureau juste en face de celui de Gaston, de l'autre côté de la rue. Aussi tentent-ils de communiquer grâce à une ficelle reliée à des pots de yaourt tendue entre leurs fenêtres, ou bien ils s'envoient des avions téléguidés, ou alors ils tentent de tendre une corde au-dessus de la rue en plein hiver pour qu'il s'y forme des stalactites de glace… C'est un gaffeur comme Gaston.
- Bertrand Labévue est un autre ami de Gaston. Comme son nom l'indique, il est également un grand gaffeur. Gaston tente souvent de l'aider quand celui-ci passe des moments difficiles au bureau, par exemple en tentant de lui fournir des ouvre-boîtes lorsque Prunelle se met en guerre contre les boîtes de fruits au sirop et les ouvre-boîtes indispensables. Dépressif, Bertrand est également très gourmand, mais les « exploits » culinaires de Gaston ne font que renforcer sa dépression...
- Manu, quant à lui, exerce des métiers très divers : tantôt il est ramoneur, tantôt égoutier ou responsable de l'installation des panneaux signalétiques dans la rue. Il est toujours prêt à aider Gaston pour embêter Longtarin.

Longtarin

Joseph Longtarin est un policier gradé (il est brigadier-chef) travaillant dans le quartier de la rédaction de Spirou. Il est l'une des « victimes » préférées de Gaston et ses amis : ils abîment ses chers parcmètres, les remplacent par des distributeurs de bonbons, y ajoutent un système de télécommande pour ne plus avoir à descendre « nourrir l'affreux mange-pièces », ou bien au contraire les équipent de fusées de détresse permettant de repérer facilement les contraventions. En contrepartie, Longtarin s'acharne sur Gaston : il examine ses nouveaux véhicules sous toutes les coutures pour vérifier s'ils sont bien aux normes, surveille particulièrement les parcmètres autour desquels se gare Gaston et met son énergie à lui dresser le plus grand nombre de contraventions possible. Cependant il ne manque pas de cœur : lorsque Gaston et ses amis se débrouillent pour faire pousser un arbre autour d'un parcmètre, arbre sur lequel des oiseaux font leur nid, Longtarin décide (sous la pression de Gaston et ses amis) que les personnes voulant se garer devront payer en nourrissant les oisillons.

M. De Mesmaeker

Aimé De Mesmaeker, dit M. De Mesmaeker, est un riche homme d'affaires : il possède un avion privé (détruit par Gaston) et a au moins deux filles, dont l'ainée ne roule qu'en Alfa Romeo. On le voit toujours alors qu'il essaye de signer « les contrats » avec Fantasio puis Prunelle, et, de rares fois, Boulier ou M. Dupuis. Gaston fait à chaque fois rater la signature de ces contrats (dont Franquin lui-même déclara ne pas connaître le contenu) : il s'en sert pour faire une démonstration de sa machine à recycler le papier, déclenche les systèmes anti-incendies sur le cigare de M. De Mesmaeker, etc. Cela lui attire les foudres de ses collègues et provoque une fureur récurrente de M. De Mesmaeker. Ce dernier lui propose toutefois dans une bande de signer un contrat pour la vente de sa soupe aux légumes, et dans une autre pour son horloge Apollo (le Cosmo-coucou, l'horloge en avance sur son temps). A noter que le nom de M. De Mesmaeker est tiré de celui du dessinateur Jidéhem ("JDM" = Jean De Maesmaker), ami de Franquin et co-auteur de la série lors des premières années de la série.

MM. Ducran & Lapoigne

Ducran & Lapoigne sont associés d'une entreprise de Travaux Publics spécialisée dans la construction de ponts. Pour leur plus grand malheur, leurs bureaux sont mitoyens des éditions Dupuis. Ils subissent fréquemment les retombées des gaffes gastoniennes.

Les albums

Les albums de Gaston Lagaffe sont très particuliers. En effet, 15 albums principaux ont été édités entre 1963 et 1996, et en 1997 a eu lieu une réédition complète, en 19 albums, de tous les gags parus dans Le Journal de Spirou, classés par ordre chronologique.En 2006, les albums EO sont réédités par les éditions Dupuis et marsu prod.

La légende du numéro 5

La première édition des albums de 1 à 5 étaient en petits formats. C'est à partir du numéro 6 que le format A4 fut adopté. Des albums A4 reprenant les gags des albums 1 à 5 parurent ensuite, avec des numéros commençant par R comme « rétrospective » ou « réédition », si bien que le numéro R1 est paru après le numéro 2 et le numéro 0 vingt ans plus tard. Comme le matériel présent dans les 5 albums petit format était insuffisant, il fallut compléter par des gags en texte pour publier 4 albums, et il n'existait pas de recueil R5, laissant un trou dans la collection. Ce fut la base de nombreuses spéculations et nombreux gags. Même quand un album fut consacré à la genèse du personnage (reprenant des textes et dessins parus uniquement dans Le Journal de Spirou), il fut numéroté 0 et non 5 ou R5. Cependant, en 1986, les éditions Dupuis ont publiés un album de gags jusque-là jamais mis en album de Gaston, laissant ainsi une légende d'un album R5 introuvable s'effondrer. Cette légende du N°5 à même été la source d'une histoire de Spirou et Fantasio (Vilain faussaire !) présente dans l'album La jeunesse de Spirou ou l'on voit un trafiquant tentant de vendre aux collectionneurs un faux numéro 5 de Gaston (Le nom du faux N°5 de l'histoire : Lagaffe plein le paf). À l'occasion des 50 ans de gaston lagaffe, les 5 albums à l'italienne sont réédités et distribués en Belgique exclusivement.

La collection originale

- 0 : Gaston (1960) : Le premier album de Gaston sort en 1960 en édition Dupuis. Il est dans un format très allongé : 8 cm sur 19, 5 et comprend 49 pages. Sorti discrètement il se nomme seulement "Gaston" et ne comprend aucun numéro. On ne sait pas à combien d'exemplaire ce bouquin à été tiré et comme sa naissance n'avait été accompagnée d'aucune publicité, des libraires ont cru qu'il s'agissait d'une prime gratuite et l'ont distribué à leurs clients. À L'époque, les services commerciaux disaient : "cet album ne se vendra jamais. Trop petit, mal présenté. D'ailleurs, personne ne peut s'intéresser à un anti-héros. M.Franquin ferait mieux de se consacrer aux aventures de Spirou. Voilà un bon personnage...".
- 1 : Gare aux gaffes (1966) : L'album qui porte le numéro 1 n'est pas le premier sorti mais le cinquième. Il est présenté, dans le Journal de Spirou, comme une réédition du premier Gaston (0) "L'album "Gare aux gaffes" est le premier de la série Gaffes de Gaston. Dvenu introuvable, il vient d'être réédité à la demande de nombreux Gastophiles". En fait, il n'a rien à voir avec le premier album paru en 1960. Il est dans un format 15 sur 22 cm et comprend 60 pages, il est co-réalisé avec Jidéhem.
- 2 : Gala des gaffes (1963) : Sorti en 1963 au édition Dupuis, cet album porte le numéro 2. Il est dans un format 15 sur 22 cm et comprend 60 pages, il est co-réalisé avec Jidéhem.
- 3 : Gaffes à gogo (1964) : L'album portant le numéro 3 parait en 1964 au édition Dupuis. Il est dans un format 15 sur 22 cm et comprend 60 pages, il est co-réalisé avec Jidéhem.
- 4 : Gaffes en gros (1965) : L'album portant le numéro 4 parait en 1965 au édition Dupuis. Il est dans un format 15 sur 22 cm et comprend 61 pages, il est co-réalisé avec Jidéhem.
- 5 : Les Gaffes d'un gars gonflé (1967) : L'album portant le numéro 5 parait en 1967 au édition Dupuis. Il est dans un format 15 sur 22 cm et comprend 61 pages, il est co-réalisé avec Jidéhem.
- 6 : Des gaffes et des dégâts (1968) : L'album portant le numéro 6 parait en 1968 au édition Dupuis. Il est le premier album de Gaston à paraître en grand format et comprend 59 pages. L'édition originale ne comprend pas d'ISBN, juste en 4 de couverture un D1968/0089/83.
- 7 : Un gaffeur sachant gaffer (1969) : L'album portant le numéro 7 parait en 1969 au édition Dupuis. En grand format il comprend 59 pages. L'édition originale ne comprend pas d'ISBN, juste en 4 de couverture un D1969/0089/69.
- 8 : Lagaffe nous gâte (1970) : L'album portant le numéro 8 parait en 1970 au édition Dupuis. En grand format il comprend 59 pages. L'édition originale ne comprend pas "Du glucose pour Noémie" dans le catalogue Spirou et Fantasio à la fin de l'album.
- 9 : Le cas Lagaffe (1971) : L'album portant le numéro 9 parait en 1971 au édition Dupuis et porte l'ISBN 2-8001-0091-5. En grand format il comprend 52 pages.
- 10 : Le géant de la gaffe (1972) : L'album portant le numéro 10 parait en 1972 au édition Dupuis. En grand format il comprend 52 pages. L'édition originale ne comprend pas d'ISBN.
- 11 : Gaffes, bévues et boulettes (1973) : L'album portant le numéro 11 parait en 1973 au édition Dupuis. En grand format il comprend 44 pages. L'édition originale ne comprend pas d'ISBN.
- 12 : Le gang des gaffeurs (1974) : L'album portant le numéro 12 parait en 1974 au édition Dupuis et porte l'ISBN 2-8001-0400-7. En grand format il comprend 44 pages.
- 13 : Lagaffe mérite des baffes (1979) : L'album portant le numéro 13 parait en 1979 au édition Dupuis et porte l'ISBN 2-8001-0658-1. En grand format il comprend 46 pages. Dans l'édition originale, Prunelle fait une apparition en fin d'album pour signaler que "En grand format, il n'y a pas, il n'y aura jamais d'album Gaston N°5". 1800 exemplaires HC numérotés mais non signés à été réservé aux journalistes et à certains libraires.
- 14 : La saga des gaffes (1982) : L'album portant le numéro 14 parait en 1982 au édition Dupuis et porte l'ISBN 2-8001-0955-6. En grand format il comprend 44 pages. L'édition originale n'a pas de code barre au 4 plat; marqué 4 trimestre. Une édition tirage de tête de cet album est aussi sortie tiré à 6000 exemplaires.
- 15 : Gaffe à Lagaffe ! (1996) : L'album portant le numéro 15 parait en 1996 au édition Marsu Productions et porte l'ISBN 2-908462-73-7. En grand format il comprend 45 pages. L'édition originale à pour ISBN sur la page de garde: 2-908-4627-10. Une édition de luxe de cet album à aussi été tirée à 800 exemplaires et 30 "hors série" numérotés avec une sérigraphie couleur signée.

Les rééditions

En 1970, les premiers numéros de Gaston en petit format sont introuvables. Les éditions Dupuis décident de les rééditer en grand format.
- 0 : Gaffes et gadgets (1985) : Cet album reprend le contenu du premier album 0 de la série originale + des inédits. Il parait en 1985 au édition Dupuis et porte l'ISBN 2-8001-1248-4. En grand format il comprend 46 pages, il est co-réalisé avec Jidéhem et Yvan Delporte.
- R1 : Gala de gaffes à gogo (1970) : Cet album reprend le contenu des numéros 2 et 3 de Gaston. Il parait en 1970 au édition Dupuis et porte l'ISBN 2-8001-0093-1. En grand format il comprend 59 pages, il est co-réalisé avec Jidéhem.
- R2 : Le bureau des gaffes en gros (1972) : Cet album reprend le contenu du numéro 4 de Gaston + des inédits. Il parait en 1972 au édition Dupuis et porte l'ISBN 2-8001-0094-X. En grand format il comprend 52 pages, il est co-réalisé avec Jidéhem.
- R3 : Gare aux gaffes du gars gonflé (1973) : Cet album reprend le contenu des numéro 1 et 5 de Gaston. Il parait en 1973 au édition Dupuis et porte l'ISBN 2-8001-0308-6. En grand format il comprend 52 pages, il est co-réalisé avec Jidéhem.
- R4 : En direct de la gaffe (1974) : Cet album contient des gags jamais publiés + des "en direct de...". Il parait en 1974 au édition Dupuis et porte l'ISBN 2-8001-0370-1. En grand format il comprend 44 pages, il est co-réalisé avec Yvan Delporte.
- R5 : Le lourd passé de Lagaffe (1986) : La série Gaston a pendant longtemps manqué un N°5 en grand format. En 1986, les éditions Dupuis craquent et décident de compléter la collection Gaston en sortant un album numéroté R5. Il contient des gags inédits, des dessins publiés pour animer le journal Spirou et des planches de pub pour le soda Orange Piebœuf. En grand format il comprend 46 pages et porte l'ISBN 2-8001-1473-8, il est co-réalisé avec Jidéhem.
- En 1984 les éditions Rombaldi sortent 5 tomes de Gaston en format normal de 220 pages chacun.
- A la fin des années 1980, les éditions "J'ai lu" sortent en format de poche l'intégrale de Gaston en 17 tomes.
- Les éditions France-Loisirs ont sorti des albums doubles de Gaston. Seul celui doublé avec le n°15 est original et à pour titre "A fond la gaffe !".
- En 1997, pour le 40 anniversaire de Gaston, les éditions Dupuis décident de sortir l'intégrale de Gaston dans l'ordre chronologique en 18 albums numérotés de 1 à 17, cette édition comptant en fait 19 albums les 2 derniers étant sortis sous Marsu Productions.
- En 1998 une nouvelle édition sort, elle ressemble beaucoup à la précédente. La tache d'encre présente sur la couverture disparaît. Les couleurs sont refaites par Jidéhem et le studio Leonardo. Seul le tome 19 est composé d'inédits.
- En 2005 les éditions Dupuis sortent des Fac-similés de l'édition originale qui sont composés des Rééditions 0 à 5 et de la collection originale de 6 à 14. Le dernier Fac-similés (N°15 original) sortant aux éditions Marsu Productions. Ces albums ont été tirés à 6 000 exemplaires.
- Les éditions Marsu Productions ont sorti en 2005 et 2006 l'intégrale de Gaston. Les 2 premiers volumes (57-58 et 59-60) ont été tirés à 2 000 exemplaires numérotés de 1 à 2000 + 200 exemplaires hors-commerce numérotés de H.C.
- En 2007, le journal Belge, Le Soir a vendu avec son journal des Fac-similés des N°1 à 5 de l'édition originale.

Hors Série

- Biographie d'un gaffeur (1965) : En 1965, les éditions Dupuis tente de lancer des petits albums bon marché. Cet album contient des gags de Gaston déjà publié dans la collection originale, en noir et blanc et tramage. Les gags ont été redessinés pour être mis au format de poche.
- Tome 1 (1977) : En 1977 les éditions Héritage sorte cet album en format normal de 90 pages.
- Gaston et le Marsupilami (1978) : Sorti en 1978 au édition Dupuis, cet album de 30 pages contient des inédits de Gaston et du Marsupilami.
- Gaston 0 (1979) : Un album pirate qui reprend les gags paru dans le Gaston 0 de l'édition originale. En format à l'italienne il à été imprimé à 225 exemplaires.
- Gaston dessine et colorie : Un album sorti en 1979 au édition Dupuis. Il est en grand format.
- Il était une fois les Belges (1980) : planche inédite Le moteur à paperasse (idée Paul Ide)
- 1/3 Gaston Premières Gaffes (1981) : Une édition pirate limitée a 260 exemplaires + 37 HC Format 18 x 8.5 Couverture couleur et pages en N&B.
- 2/3 Gaston Gaffes à Nouveau (1981) : Une édition pirate limitée a 260 exemplaires + 37 HC Format 18 x 8.5 Couverture couleur et pages en N&B.
- 3/3 Gaston au Sommet (1981) : Une édition pirate limitée a 260 exemplaires + 37 HC Format 18 x 8.5 couverture couleur et pages en N&B.
- Les Robinsons du Rail (1981): Feuilleton paru dans le journal de Spirou durant l'année 1964 sous forme d'un récit écrit par Yvan Delporte, illustré par Franquin et Jidéhem. Publié une première fois en album aux édition de l'Atelier. Réédité en 1993 aux éditions de la petite Sirène. Là ou un train atomique emballé (par notre gaffeur) parcourt l'Europe avec Fantasio, Gaston et quelques figurants à bord, et où Gaston ne sait vraiment pas que l'Angleterre est une île...
- Une gaffe chasse l'autre (1982) : Une édition pirate sortie en 1982, limitée à 500 Exemplaires pour la 1 édition. Couverture en couleur et intérieur en noir et blanc.
- Baston Labaffe N°5 : La Ballade des baffes (1983) : Album parodie sorti en 1983 aux éditions SEDLI-Jacquy Goupil à cette époque la série Gaston ne comprend pas de N°5 en grand format. Comme une collection sans numéro 5 (en grand format), ce n'est pas une vraie collection plusieurs auteurs s'associent pour lui en donner un. Il a été tiré une édition de luxe toilée et numérotée de 1 à 1000 et réservée aux membres du Club Des Mille Sabords. Une réédition chez Vents d'Ouest est sortie en 1988.
- Gaffes en grand (1986) : Un album de 68 pages sorti au édition Khani, il a été tiré à 1000 exemplaires numérotés et signés.
- Lagaffe de A à Z (1999) : En 1999 lors de la sortie du tome 19, Marsu Productions avait offert comme dossier de presse cet album de 24 pages à l'italienne contenant une présentation de Gaston, un abécédaire, une bibliographie de Franquin et une autre de Gaston.
- Gaffes au volant (2003) : Un album de 44 pages sorti au édition Dupuis en 2003, il est composé d'un best-of des meilleurs gags de Gaston au volant.
- Gaston 1957 2007 (2007) : un album commémoratif sorti le jour des 50 ans de la première apparition dans Le journal de Spirou. C'est un best-of des meilleurs gags et dessins de Gaston. Il fut tiré à 100 000 exemplaires.

Album publicitaire

- Le cas lagaffe (1972) : Réédition de l'album 9 pour Total.
- Le géant de la gaffe (1973) : Réédition de l'album 10 pour La Redoute.
- Gaston en action (1976) : Album sorti pour Chevron sortie en 1976 et édité par Chevron.
- Illustré-La bible du Scrableur (1976) : Album sorti aux éditions De Luz en 1976. Format 17.5 x 13.5 Couvertures couleur avec Gaston pages N&B avec 2 ou 3 illustrations de Franquin et 2 ou 3 de Tibet.
- La Fantastica Fiat 509 di Gaston Lagaffe (1977) : Album pour Fiat sortie en 1977 et édité par Fiat. En grand format il contient 52 pages et un dépliant.
- Gaston au Novotel (1980) : Album pour Novotel sorti en 1980 au édition Gibert. En format à l'italienne il contient 16 pages.
- Lagaffe chez Transat (1982) : Album pub pour Transat sorti en 1982 au édition Dupuis. En format à l'italienne il contient 4 pages.
- La banque dessinée (1983) : Album pour le Crédit mutuel sorti en 1983 et édité par le Crédit mutuel. En format normal il contient 27 pages.
- Engagé dans l'armée de la soif par... (1983) : Réédition sorti à 2 000 exemplaires de l'album 14 pour Joker et Super Poker.
- Lagaffe qui rit (1985) : Album pour les fromageries Bel sorti en 1985 aux éditions Dolci promotion. En format normal il contient 48 pages. Il est livré avec 18 autocollants et 1 poster.
- Gaffes à Solmer ! : Offert par la Solmer pour prévenir des accidents du travail. Quelques cases dessinées par Franquin, le reste par Jacot pour les dessins et par Jean-Pierre Hubrecht pour le scénario. En format normal il contient 32 pages.
- Gaston et les piles philips (1987) : Album publicitaire pour les piles Philips sorti en 1987 aux éditions Adriaensens. En format à l'italienne il contient 14 pages. 4000 exemplaires ont été numérotés.
- Fou du bus (1987) : Album sorti en 1987 aux éditions KIS.S. En format normal il comprend 42, 44 ou 47 pages selon les éditions. Il a été édité pour plusieurs sociétés de transports en commun (TUSQ, RATP, STCR-autoplus, STP, TCL, CTS, TN, Un nouveau mode de ville, STGA, RTM, CGFTE, TUR). Il contient des gags inédits sur Gaston et le bus. Une édition de luxe de 48 pages verra même le jour aux éditions Dupuis.
- Gaffes et gadgets : Réédition de l'album 0 (en grand format) pour les gaufrettes TIFA.
- La Saga des Gaffes (1988) : Réédition de l'album 14 pour Total.
- Spring Gum : Album édité par Dupuis pour Spring Gum.
- Decalco (1988) : Album pour Decalco sorti en 1988 aux éditions Anagraphis. En format 15.5 x 12 il contient 4 pages de décalco de Gaston et ses amis.
- Rempile et désopile (1989) : Album sorti en 1989 et édité par Libro Sciences. En format à l'italienne il a été tiré à 2500 exemplaires. Les 100 premiers hors commerce avec une sérigraphie couleur et une N&B. Du n°101 au n°500, édition luxe avec une sérigraphie couleur n°/s. par Franquin. Du n°501 au n°2500, édition courante numérotée.
- 1/4 Problèmes de robinets (1992) : Album pour Teisseire sorti en 1992 aux éditions Dupuis. Il est le premier tome d'une série de 4. Il est en format à l'italienne.
- 2/4 Ca se gâte (1992) : Album pour Teisseire sorti en 1992 aux éditions Dupuis. Il est le deuxième de la série. Il est en format à l'italienne.
- 3/4 Baignade interdite (1992) : Album pour Teisseire sorti en 1992 aux éditions Dupuis. Il est le troisième tome de la série.
- 4/4 G comme Givré (1992) : Album pour Teisseire sorti en 1992 aux éditions Dupuis. Il est le dernier tome de la série. Il est en format normal.
- Le facteur est mon ami (1992) : Album pour La Poste sorti en 1992 aux éditions Dupuis.
- 1/4 Lagaffe nous gâte (1996) : Réédition de l'album 8 pour les pellicules AGFA. Il est le premier volume d'une série de 4 albums.
- 2/4 Gaffes, bévues et boulettes (1996) : Réédition de l'album 11 pour les pellicules AGFA. Il est le deuxième volume de la série.
- 3/4 Le gang des gaffeurs (1996) : Réédition de l'album 12 pour les pellicules AGFA. Il est le troisième volume de la série.
- 4/4 La saga des gaffes (1996) : Réédition de l'album 14 pour les pellicules AGFA. Il est le quatrième volume de la série.
- Roulez sans gazer ! (1997) : Album contre la pollution sortie en 1997 aux éditions Lion. En Format A5 il contient 32 pages + coupon réponse 16 pages en Français et 16 autres en Flamand.
- Lagaffe Touch (2004) : Album sorti en 2004 à l'occasion de l'expo Franquin à la Cité des sciences et de l'industrie de Paris. Il contient 24 pages et est édité par la Cité des sciences et de l'industrie.
- Balade de gaffes (2006) : Album pour Total sorti en 2006 aux éditions Marsu Productions. En grand format il contient 46 pages.

Traductions

Les albums de Gaston Lagaffe ont été traduits et édités dans différents pays, soit par les éditions Dupuis (Croatie, Danemark, Espagne, Italie, Pays-Bas, Pologne, Portugal et Serbie) soit par d'autres éditeurs. Gaston Lagaffe change de nom dans certaines langues :
- : Gaston (sans nom de famille. Dans les premières traductions : Jo-Jo)
- 20px Bretagne : Gaston Beiadeg
- : Sergi Grapes
- : Vakse Viggo
- : Tomás Elgafe
- 20px Espéranto : Gastono Lafuso
- : Gomer Goof (Quelques histoires traduites par Fantagraphics)
- : Niilo Pielinen
- : Gaston
- : Viggo Vidutan
- : Gaston
- : Viggo
- : Guust Flater (quelques couvertures de la revue Sjors)
- : Gaston
- : Gastao Dabronca
- : Gaston
- Serbo-croate : Gasa
- : Chapchal Gazi (Sapsal Gazi)
- : Gaston Libiestreye

Langues régionales et dialectes

Après avoir édité un premier « Gaston » en breton, l'éditeur Yoran Embanner a signé un contrat avec Dupuis afin de traduire l'album n° 10 de la nouvelle collection en sept langues : le wallon, l'alsacien, le basque, le breton, le corse, l'occitan et le savoyard. L'album n° 10 reprend des gags des albums Un gaffeur sachant gaffer, Lagaffe nous gâte et En direct de la gaffe. Il a été édité à 4000 exemplaires en wallon, à 1500 exemplaires en corse et à 2000 exemplaires dans les autres langues. La version wallonne, dont le traducteur est Yannick Bauthière, est la première BD éditée en Wallon unifié.

Le film

La bande dessinée a été adaptée en 1981 dans un film live français intitulé Fais gaffe à la gaffe!. Il fut réalisé par Paul Boujenah et comprenait Roger Mirmont dans le rôle du personnage de Gaston. Le film fut un échec. L'interprétation des personnages caricaturaux de la B.D. dans un contexte crédible étant déjà difficile (bien que les comédies françaises aient tendance à montrer des personnages caricaturaux sans grand problème), mais la réalisation n'était apparemment pas non plus à la hauteur. Un problème particulier venait d'une intervention de Franquin lui-même: il ne voulait pas que ses personnages soient directement adaptés et avait interdit que l'on emploie leurs noms. En raison de cette intervention, les personnages ont changé de nom, ce qui ne pouvait que décevoir encore plus les fans: Gaston fut renommé « G », Prunelle « Prunus », Mademoiselle Jeanne « Pénélope » et de Mesmaeker « Mercantilos ».

Références

-Le livre de Bernard Demory La créativité contient une analyse en détail de Gaston première manière et deuxième manière, en indiquant les relations qui existent souvent entre les deux dans la vie également.
-Un album parodique, Baston, la balade des baffes, numéroté 5 (un album 5 pirate, donc...), est également sorti, misant sur un humour plus vulgaire. ==
Sujets connexes
Agfa-Gevaert   Aimé De Mesmaeker   Alfa Romeo   André Franquin   Bande dessinée   Belgique   Bertje Van Schrijfboek   Bertrand Labévue   Blue-jeans   Bretagne   Charles Dupuis   Chevron Corporation   Cité des sciences et de l'industrie   Col roulé   Compagnie des transports strasbourgeois   Crédit mutuel   Des gaffes et des dégâts   Du glucose pour Noémie   Ducran & Lapoigne   Dupuis   En direct de la gaffe   Espadrille   Espéranto   Fais gaffe à la gaffe!   Fantasio   Fiat   Fiat 509   Film live   Gaffe à Lagaffe !   Gaffes, bévues et boulettes   Gaffes en gros   Gaffes et gadgets   Gaffes à gogo   Gaffophone   Gala de gaffes à gogo   Gala des gaffes   Gare aux gaffes   Gare aux gaffes du gars gonflé   Gaston (album 0)   Gaston Lagaffe   Gaston et le Marsupilami   Gibert Joseph   Groupe Bel   ISBN   J'ai lu   Jean-Claude Fournier   Jef Van Schrijfboek   Jidéhem   Joseph Boulier   Joseph Longtarin   Jules-de-chez-Smith-en-face   Jules Soutier   La Poste (France)   La Redoute (vente par correspondance)   La saga des gaffes   Lagaffe mérite des baffes   Lagaffe nous gâte   Le Prisonnier   Le Soir   Le cas Lagaffe   Le gang des gaffeurs   Le géant de la gaffe   Le lourd passé de Lagaffe   Les Gaffes d'un gars gonflé   Les Robinsons du Rail   Les Tuniques bleues   Léon Prunelle   Mademoiselle Jeanne   Marsu Productions   Marsupilami   Marsupilami (Marsupilamus Fantasii)   Modeste et Pompon   Mouette rieuse   Mélanie Molaire   Paris   Paul Boujenah   Philips   Poisson rouge   Prunelle   Raoul Cauvin   Rombaldi   Régie des transports de Marseille   Serbo-croate   Soupe   Souris   Spirou & Fantasio   Spirou (personnage)   Spirou et Fantasio   Stalactite   Teisseire   Tibet (auteur)   Transports en commun lyonnais   Transports publics du littoral neuchâtelois   Transports urbains de Reims   Un gaffeur sachant gaffer   Vents d'Ouest   Vitalis   Wallon unifié   Yvan Delporte   Yves Lebrac  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^