Alpha Lyrae

Infos
Véga (Alpha Lyrae) est l'étoile principale de la constellation de la Lyre, en été située presque au zénith aux latitudes moyennes de l'hémisphère nord. C'est une étoile proche située à seulement 25, 4 années-lumière du Soleil. Avec Arcturus et Sirius, c'est l'une des étoiles les plus brillantes au voisinage du Soleil et dans l'hémisphère nord elle est la deuxième étoile la plus lumineuse après Sirius. Véga est de couleur blanche. Sa classe spectrale e
Alpha Lyrae

Véga (Alpha Lyrae) est l'étoile principale de la constellation de la Lyre, en été située presque au zénith aux latitudes moyennes de l'hémisphère nord. C'est une étoile proche située à seulement 25, 4 années-lumière du Soleil. Avec Arcturus et Sirius, c'est l'une des étoiles les plus brillantes au voisinage du Soleil et dans l'hémisphère nord elle est la deuxième étoile la plus lumineuse après Sirius. Véga est de couleur blanche. Sa classe spectrale est A0Va (Sirius, une A1V, est légèrement moins lumineuse) et elle se trouve dans la séquence principale, ce qui signifie que son énergie provient de la fusion de l'hydrogène en hélium. La masse de Véga est environ deux fois et demi celle du Soleil. Étant donné que les étoiles plus massives consomment leur hydrogène plus vite, la durée de vie de Véga est estimée à seulement un milliard d'années pour un âge actuel d'environ 350 millions d'années. Véga est entourée d'un disque de poussières et de gaz en rotation, découvert par le satellite IRAS au milieu des années 1980. La température de ce disque serait de -180°C. Des modèles numériques expliquent la structure de ce disque par la présence d'une planète de la masse de Neptune en son sein, orbitant à une distance de Véga équivalente à la distance entre Neptune et le Soleil. Cet orbite éloignée de l'étoile suggère que la planète, formée près de l'étoile, s'en serait éloignée, balayant au passage le disque de poussière et favorisant ainsi la formation de petites planètes rocheuses. Ces planètes pourraient expliquer la présence de petites bosses dans le disque. Aux alentours de l'an 11 750, Véga prendra la place de l'étoile polaire en tant qu'étoile indiquant le nord du fait de la précession des équinoxes. Les astronomes ont utilisé Véga pour la calibration de l'échelle absolue de brillance en photométrie. Quand l'échelle fut fixée, il s'est trouvé que la magnitude de Véga était proche de zéro, il fut donc décidé que par définition la magnitude visuelle de Véga serait le zéro à toutes les longueurs d'ondes. Elle a également un spectre électromagnétique relativement plat dans le domaine de la vision (à savoir entre 350 et 850 nanomètres). Cependant il a récemment été découvert que Véga a un vitesse de rotation élevée, et que son diamètre à l'équateur est donc fortement supérieur à son diamètre polaire (distance entre les deux pôles). Cela créée une différence de température entre l'équateur et les pôles, et remet en cause la décision de l'utiliser comme référence. Véga est connue sous d'autres noms : Wega (chez les Allemands), ou Harp Star (chez les anglo-saxons). L'origine du nom Véga serait arabe : abrégé de Al Nasr Al Waki, l'aigle en piqué.

Voir aussi

-Liste des étoiles les plus brillantes

Références

==
Sujets connexes
Alpha Bootis   Alpha Ursae Minoris   Année-lumière   Années 1980   Constellation   Fusion nucléaire   Infrarouge   Jansky   Latitude   Liste des étoiles les plus brillantes   Longueur d'onde   Lyre (constellation)   Magnitude absolue   Micromètre   Neptune (planète)   Photométrie (astronomie)   Précession des équinoxes   Sirius   Soleil   Spectre électromagnétique   Type spectral   Télescope spatial IRAS   Variable de type Delta Scuti   Zénith (astronomie)  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^