Zététique

Infos
La zététique est définie comme « l'art du doute » par Henri Broch. Dans son acception la plus communément utilisée, la zététique est présentée comme l'étude rationnelle des phénomènes présentés comme paranormaux, des pseudosciences et des thérapies étranges. La zététique ne s'attaque qu'aux théories scientifiquement réfutables. De fait, contrairement aux autres mouvements sceptiques, elle ne pose pas la question des religions (tant que celles-ci n'ut
Zététique

La zététique est définie comme « l'art du doute » par Henri Broch. Dans son acception la plus communément utilisée, la zététique est présentée comme l'étude rationnelle des phénomènes présentés comme paranormaux, des pseudosciences et des thérapies étranges. La zététique ne s'attaque qu'aux théories scientifiquement réfutables. De fait, contrairement aux autres mouvements sceptiques, elle ne pose pas la question des religions (tant que celles-ci n'utilisent pas à tort un discours de type scientifique ni n'emploient de façon douteuse des preuves réfutables). La zététique, considérée dans son application quasi-exclusive à l'étude des phénomènes dits paranormaux et aux pseudo-sciences, est une variation moderne du scepticisme zététique, variation que l'on peut attribuer à Henri Broch (voir la partie « origine du mot » sur cette page). La zététique, bien que constituant à proprement parler un art, se réclame aussi du Scepticisme scientifique, et plus généralement de la démarche de doute cartésien nécessaire en science comme en philosophie.

Origine du mot

"Zététique" vient du grec zêtein qui signifie « chercher », l'adjectif zététique trouvant son équivalent dans l'adjectif grec zêtêtikos « qui aime chercher », « qui recherche ». Elle a été enseignée par le philosophe grec Pyrrhon (365 / 275 av. notre ère). Peu usité jusque là, le terme « zététique » a été remis au goût du jour en 1998 en français par le professeur Broch, créateur du laboratoire de zététique à l'Université de Nice. Avant lui, c'est Marcello Truzzi qui, en 1975 remit le mot « zetetics » au goût du jour dans le monde anglo-saxon. Selon la définition d'Henri Broch, la zététique est « l'art du doute ». Ce n'est donc pas à proprement parler une science, mais plutôt une démarche philosophique et pratique. S'inspirant du scepticisme, elle s'appuie sur la méthode scientifique pour essayer d'appréhender efficacement le réel, par le biais d'enquêtes et d'expériences. Elle se distingue en cela du pyrrhonisme - voir par exemple la définition sur le site de l'observatoire de zététiqueVoir par exemple Zététique, petite définition, . Elle a pour objectif de contribuer à la formation chez chaque individu d'une capacité d'appropriation critique du savoir humain. Entre autres illustrations de la démarche zététique, Henri Broch a organisé durant quinze ans, le Défi zététique international (dont le prix n'a jamais été décroché), comparable au défi proposé par James Randi. La zététique recommande de penser avec ordre et méthode, en tenant à distance dogmes, préjugés et idées reçues. Elle se veut, pour reprendre le mot du biologiste Jean Rostand, une « hygiène préventive du jugement ».

Principes

L'astrologie, la parapsychologie, les "médecines" magiques, les pseudo-sciences et autres phénomènes paranormaux ont pignon sur rue. Le but de la zététique est de chercher l'origine de ces croyances et d'en montrer les faiblesses épistémologiques, ou de proposer des explications raisonnables aux phénomènes paranormaux. Pour expliquer les origines de ces croyances, le laboratoire de zététique met en cause :
- La caisse de résonance formée par les médias
- La dérive déontologique du milieu journalistique
- La courroie de transmission que constitue le milieu éducatif
- Le remplacement de la raison par la sensation : substitution du couple "symbole écrit + analyse étayée" par le couple "image visuelle + sensation immédiate" Moyen de lutte :
- démystifier :
- donner une interprétation scientifique du phénomène
- expliquer quels subterfuges ou quels raisonnements erronés sont utilisés et nous amènent à croire à la véracité du phénomène ou de la pseudo-science
- promouvoir le développement de la culture scientifique, notamment à l'école
- apprendre les principes d'une observation scientifique (c'est-à-dire une expérimentation et une recherche impartiale des données)
- apprendre à bien interpréter les résultats, et à en tirer les bonnes conclusions

Exemples de domaines critiqués par la zététique

Cette liste n'est pas exhaustive. Elle présente les sujets les plus réputés et les plus controversés :
- la parapsychologie : non pour son objet mais pour ses protocoles scientifiques souvent incorrects ;
- le dessein intelligent, car l'idée que ce que nous pouvons percevoir comme complexe viendrait d'un Créateur arrêterait net toute possibilité de recherche scientifique - dans cette hypothèse, dès qu'un chercheur serait devant un problème, il dirait que c'est parce qu'il y a un Créateur et à quoi bon continuer ? puisque l'explication se suffirait à elle-même... ;
- l'homéopathie, en raison de son efficacité non prouvée, et des difficultés à reproduire le phénomène de la mémoire de l'eau qui pourrait l'expliquer ;
- l'astrologie, le tarot divinatoire, la numérologie, l'astrologie chinoise, qu'elle réfute en se fondant notamment sur l'effet Barnum et les principes de la lecture froide ;
- le réchauffement climatique ;
- l'étude du suaire de Turin ;
- l'aura, en particulier sa représentation par l'effet Kirlian ;
- l'ufologie : (ex : Théorie des Anciens Astronautes) (pour une critique de l'hypothèse extraterrestre voir le modèle sociopsychologique du phénomène ovni) ;
- la psychanalyse ;
- les pseudo-sciences en général (voir la liste dans la catégorie pseudo-science). Parmi les plus populaires :
-la graphologie,
-la morphopsychologie,
-l'acupuncture,
-ou bien encore la PNL ...

Organismes zététiques en France

Laboratoire de zététique de l'université de Nice Sophia-Antipolis

Structure universitaire dirigée par le professeur Henri Broch, le laboratoire propose un enseignement de zététique à la faculté des sciences sur le site de Sophia-Antipolis. Il propose également une activité de recherche : en octobre 2007, Richard Monvoisin est devenu le premier docteur en zététique sous la co-direction de Henri Broch et de Patrick Lévy (faculté de médecine de Grenoble).

Observatoire zététique

Association loi de 1901 fondée en 2003, le siège de l'observatoire zététique est situé à Grenoble. Ces activités sont : enseignements, conférences, dossiers en ligne, newsletter, veille médiatique, liste de discussion publique.

Cercle zététique

Association fondée en 1994 et dissoute pour mutation en 2005.

Références

Voir aussi

===
Sujets connexes
Acupuncture   Art   Association loi de 1901   Astrologie   Astrologie chinoise   Aura (parapsychologie)   Bertrand Méheust   Blurg   Canular   Cercle zététique   Croyance   Culte du cargo   Dessein intelligent   Dogme   Doute   Défi zététique international   Effet Barnum   Esprit critique   Georges Charpak   Graphologie   Gérard Majax   Henri Broch   Homéopathie   Impostures intellectuelles   Interprétation   James Randi   Jean Rostand   Laboratoire de zététique   Lecture froide   Marc Hallet   Michel de Pracontal   Modèle sociopsychologique du phénomène ovni   Morphopsychologie   Mémoire de l'eau   Méthode scientifique   Numérologie   Parapsychologie   Paris   Philosophie   Preuve   Programmation neuro-linguistique   Pseudo-science   Psychanalyse   Raison   René Descartes   Réchauffement climatique   Scepticisme   Scepticisme scientifique   Science   Sensation   Sextus Empiricus   Suaire de Turin   Tarot divinatoire   Ufologie   Zététique  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^