Séoul

Infos
Panorama urbain sur Séoul depuis Yeouido. Palais Royal de Gyeongbokgung Séoul (en hangeul : 서울) est, depuis plus de 600 ans, la capitale de la Corée et, depuis la guerre de Corée, la capitale de la République de Corée. C'est aussi la plus grande ville de la péninsule coréenne. Le nom de la ville dérive de l'ancien coréen Seorabeol ou Seobeol, qui signifie "ville capitale". La ville a été connue dans le passé par plusieurs noms suc
Séoul

Panorama urbain sur Séoul depuis Yeouido. Palais Royal de Gyeongbokgung Séoul (en hangeul : 서울) est, depuis plus de 600 ans, la capitale de la Corée et, depuis la guerre de Corée, la capitale de la République de Corée. C'est aussi la plus grande ville de la péninsule coréenne. Le nom de la ville dérive de l'ancien coréen Seorabeol ou Seobeol, qui signifie "ville capitale". La ville a été connue dans le passé par plusieurs noms successifs : Wiryeseong (위례성 ; 慰禮城 ; Paekche), Hanyang (한양; 漢陽) et Hanseong (한성; 漢城; période Koryo et période Chosŏn). Elle est située sur le fleuve Han, au nord-ouest du pays. La zone démilitarisée (DMZ), quant à elle, est à environ 45 kilomètres du centre-ville. Avec une population de 22 446 567 habitants (Séouliens) et une aire urbaine de plus de 22 800 000 habitants en incluant Incheon, Séoul est la troisième ville la plus peuplée au monde. Plus de 3 000 000 véhicules y sont comptabilisés, ce qui entraîne des embouteillages quotidiens au-delà de minuit.

Histoire

On pense que les premiers hommes habitaient le long des berges inférieures du fleuve Han pendant l'Âge Paléolithique, car des ruines préhistoriques ont été déterrées à Amsa-dong (village), Gangdong-gu (district). Avec l'introduction du bronze il y a 700 ans avant J-C, les hommes se sont progressivement dispersés du bassin du fleuve vers les régions intérieures. Seoul la nuit Les immeubles du centre de Seoul L'histoire de Séoul remonte à 18 av. J.-C. Cette année, le nouveau royaume de Paekche construisit sa capitale dans la région de Séoul sous le nom de Wiryeseong (慰禮城). À l'époque où les Trois Royaumes se disputaient l'hégémonie de la Corée, Séoul fut souvent le site où se réglèrent les conflits. On considérait que seul le royaume qui contrôlait la région aux alentours était capable de contrôler toute la péninsule. C'est pourquoi au le dirigeant de la dynastie Koryŏ construisit un palais à Séoul, qui était considérée comme la capitale du Sud. La ville vit changer son nom de Hanyang (漢陽) en Hansŏng (漢城) lorsqu'elle devint la capitale de la dynastie Chosŏn en 1394 (elle fut connue sous ce nom en chinois -Hancheng- jusqu'en octobre 2005, mois eu fut adopté Shou'er 首爾 à la demande du maire de Séoul-http://goodcharacters.com/newsletters/summer2006-seoul-korea.html). Elle fut rebaptisée Kyŏngsŏng (京城 -- Keijō en japonais) lors de l'occupation japonaise et retrouva finalement le nom de Seoul à la libération en 1945. Ce mot avait été utilisé depuis le royaume Silla (57 av. J.-C.-935) ; il provient des mots anciens sŏbŏl ou 'sŏrabŏl'. Tous deux désignaient Kyŏngju, alors capitale de Silla, et signifiaient capitale. Ils furent ensuite translittérés en plusieurs types reflétant les changements progressifs au cours du temps et arrivèrent à Séoul. Le hanja kyŏng (京) signifie aussi « capitale » et est utilisé pour représenter Séoul dans les noms des lignes ferroviaires et des autoroutes - par exemple la ligne ferroviaire Kyŏngbu (Seoul-Busan) et l'autoroute Kyŏngin (Seoul-Inch'ŏn). Vers la fin du XIXe siècle, après des centaines d'années d'isolement, Séoul a ouvert ses portes aux étrangers et a commencé à se moderniser. Séoul est devenu la première ville en Asie de l'Est à avoir l'électricité, le tramway, l'eau courante, le téléphone, et le télégraphe. Beaucoup de ceci était dû au commerce avec les États-Unis. Par exemple, la Seoul Electric Company, Seoul Electric Trolley Company, et Seoul Fresh Spring Water Company étaient des entreprises possédées par les américains. En 1904, un Américain nommé Angus Hamilton a visité la ville et a dit : "Les rues de Séoul sont magnifiques, spacieuses, propres, admirablement faite et bien-drainées. Les voies étroites, sales ont été élargies, les gouttières ont été couvertes, les chaussées sont agrandies. Séoul est dans la mesure de devenir la plus importante, la plus intéressante et la plus propre des villes dans l'est." En 1905, le Japon établi un protectorat en Corée, suite au traité de Portsmouth qui clôt la Guerre russo-japonaise, faisant de Séoul une capitale coloniale. Sous l'occupation japonaise (1910-1945), la ville a été appelée Kyŏngsŏng (경성; 京城, en japonais Keijō). Le Japanese General Government Building (détruit en 1995) a servi comme siège du Gouvernement colonial japonais. Après la Seconde Guerre mondiale et la libération de la Corée, la ville a pris son nom présent de Séoul. Quand la République de Corée (Corée du Sud) a été déclarée, le nouvel état a adopté la ville comme la capitale. En 1950, la Guerre de Corée a éclaté et Séoul a changé plusieurs fois d'occupants entre les Coréens du nord appuyés par la Chine et les Coréens du sud soutenu par l'ONU, la ville a été gravement endommagée pendant cette guerre. Une évaluation des dégâts étendus déclare qu'au moins 191 000 bâtiments, 55 000 maisons, et 1 000 usines étaient en ruines. De plus, une foule de réfugiés du Nord venant peupler la ville, qui était déjà en pénurie de logements. Avec les afflux de réfugiés la population était estimée à 2 500 000 personnes à la fin de la guerre. Avec l'aide des États-Unis, Séoul est devenu le centre d'une reconstruction immense et de modernisation. La croissance économique rapide accomplie pendant l'industrialisation des années 1960 et 1970 a considérablement élevée le niveau de vie des habitants. Les tours de bureaux et les appartements ont commencé à pousser partout dans la ville pendant le boom des constructions des années 1980. La pollution et les embouteillages sont devenus des problèmes majeurs alors que l'urbanisation dans le pays s'accélère et de plus en plus de personnes ont commencé à migrer vers Séoul et ses régions environnantes. En dépit d'une ceinture verte établie autour de la ville pour éviter l'étalement urbain, la zone métropolitaine de Séoul va aussitôt devenir l'une des plus grandes du monde en termes de population et une des plus entassée. Pendant les années 1990, la ville a commencée à attirer beaucoup d'ouvriers d'autres pays. Précédemment, presque tous les résidants de Séoul étaient coréens, sauf l'exception d'une petite minorité chinoise. Aujourd'hui, il est estimé que 200 000 ressortissants étrangers habitent à Séoul. Ceux-ci incluent des travailleurs du Bangladesh, Chine, Inde, Indonésie, Mongolie, Nigeria, Pakistan, Philippines, Ouzbékistan et Vietnam. En tant que centre d'affaires, commercial et financier majeur, Séoul a aussi beaucoup de cadres et d'analystes venus d'Amérique du Nord, d'Europe et du Japon. Séoul se classe 7 dans le monde en terme du nombre de sociétés multinationales classés au Fortune 500, ayant leur siège à Séoul. C'est aussi la seconde ville la plus chère du monde, devant Tokyo et Hong-Kong (classifié 3 et 4, respectivement). Séoul a accueilli les jeux Olympiques de 1988 et la coupe du monde de football 2002.

Géographie

Gyeongbokgung

Situation géographique

Le centre historique s'est édifié sur un site adossé à la montagne et ouvert vers le fleuve Han, répondant ainsi à des critères géomanciques favorables. La colline de Namsan (la montagne du sud), juste au sud du centre historique, est maintenant un point de repère pratique permettant de repérer le centre ville de presque partout, grâce à sa tour de télévision.

Démographie

Climat

200px Séoul se trouve en zone tempérée. La température moyenne annuelle est de 12, 2°C. La différence de température entre les saisons est très importante ; ainsi, la température maximale en été totalise en moyenne 38, 4°C, tandis que la température la plus basse en hiver est de -23, 1°C.

Economie

La Corée du Sud a le 12 plus haut Produit intérieur brut du monde et Séoul est classé 7 mondiale au nombre de multinationales appartenant au classement Fortune 500:
-Samsung Electronics(삼성전자): 46 ème au Fortune 500
-LG(엘지 Lucky-GoldStar): 72 (récemment divisée en LG et en GS)
-Hyundai Motor(현대/현대 자동차): 80
-SK(에스케이): 111
-Samsung Life Insurance (삼성/삼성생명보험): 224
-Korea Electric Power(한국 전력공사): 240
-Kookmin Bank(국민은행): 364
-Hanwha/Korean Air(한화 그룹): 381
-SK Networks(에스케이 텔레콤): 467

Transports et communications

Transports urbains
Transports en commun
Séoul a 8 lignes de métro, presque 200 lignes d'autobus et 6 autoroutes majeures qui lient les arrondissements de la ville entre eux et avec le région environnante. Le métro de Séoul(서울 지하철) a été inauguré en 1974 et est actuellement l'un des plus importants au monde. Le prix d'un trajet étant assez bas (et approximativement proportionnel à la distance parcourue), la majorité de la population utilise les transports en commun. Avec plus de 8 millions de passagers par jour, Séoul a un des métros les plus fréquentés dans le monde. C'est le moyen de transport le plus rapide dans la capitale et il est pratique pour les étrangers, car sur les plans du réseau et dans les gares, le nom des stations est écrit, non seulement en coréen, mais aussi en transcription "romanisée". Le réseau compte 8 lignes différentes qui restent en service de 5h du matin à minuit. Il compte 201 stations et mesure 280 km de long.
Routier
Il existe deux types d'autobus: les bus standards (de couleur bleue, vert et jaune) et les bus rouges.
- Bus standards : Le réseau d'autobus quadrille la ville et est réparti suivant trois types de dessertes.
- les bus bleus desservent les principales artères (longues distances) de Séoul sur au moins deux arrondissements.
- les bus verts opèrent dans un même arrondissement de Séoul, transportant les passagers à des arrêts de transferts.
- les bus jaunes circulent en boucle dans les principaux arrondissements de Séoul.
- Les bus rouges : ce sont des bus express qui relient Séoul aux zones peri-urbaines.
Communications extérieures
Aériennes
La ville est desservie par deux aéroports : celui d'Incheon (인천 국제공항) (pour les vols internationaux), situé sur une île en face du port de cette ville, et celui de Gimpo(김포 국내공항) (destiné aux vols intérieurs).
Ferroviaires
Les lignes de KNR (Korean National Railroad) (한국 철도공사) couvrent la presque totalité du territoire à partir de Séoul. Il existe 3 types de trains le KTX, le première classe Saemeul (새마을) et le seconde classe Mugunghwa (무궁화).
- Gare de Séoul (서울역): c'est le principal point de départ de la plupart des chemins de fer.
- Gare de Cheongnyangni
- Gare de Seongbuk
Routières
Cinq gares routières desservent Séoul : Seoul Express Bus Terminal (서울 버스 터미널), Dong Seoul Bus Terminal (동서울 버스 터미널) , Sangbong Bus Terminal (상봉 버스 터미널) et Nambu Bus Terminal (남부 버스 터미널). Les zones parcourues par les express bus sont à plus de 60% des autoroutes et ceux-ci n'effectuent pas d'arrêts à mi-parcours.

Culture

right L'ancien site de l'université nationale de Séoul (fondée en 1946 et déménagée en 1975), devenu le parc Marronnier. Il possède notamment un pont Mirabeau. Des anciennes fortifications, il reste essentiellement Namdaemun (la grande porte du sud, trésor national n°1 de la Corée 37°33'36"N, 126°58'31"E) et Dongdaemun, la grande porte de l'Est. Parmi les palais du centre : Gyeongboggung (Kyŏngbokkung) et Deogsugung, qui jouxtent la place de la mairie.

Éducation

Séoul comporte un grand nombre d'universités. Les trois principales sont néanmoins l'Université nationale de Séoul, la Yonsei University et l'Université de Corée. L’université de Sejong travaille actuellement à la construction d’une langue universelle, l’Unish.

Sports

Séoul a accueilli les Jeux Olympiques d'été en 1988. Ainsi que la Coupe du monde de football, avec le Japon en 2002.

Administration

Séoul est composé de 25 arrondissements appelés
Gus (구), qui sont eux-mêmes composés de quartiers appelés Dongs''. 325px
-Dobong-gu (도봉구 ; 道峰區)
-Dongdaemun-gu (동대문구 ; 東大門區)
-Dongjak-gu (동작구 ; 銅雀區)
-Eunpyeong-gu (은평구 ; 恩平區)
-Gangbuk-gu (강북구 ; 江北區)
-Gangdong-gu (강동구 ; 江東區)
-Gangnam-gu (강남구 ; 江南區)
-Gangseo-gu (강서구 ; 江西區)
-Geumcheon-gu (금천구 ; 衿川區)
-Guro-gu (구로구 ; 九老區)
-Gwanak-gu (관악구 ; 冠岳區)
-Gwangjin-gu (광진구 ; 廣津區)
-Jongno-gu (종로구 ; 鍾路區)
-Jung-gu (중구 ; 中區), centre historique
-Jungnang-gu (중랑구 ; 中浪區)
-Mapo-gu (마포구 ; 麻浦區)
-Nowon-gu (노원구 ; 蘆原區)
-Seocho-gu (서초구 ; 瑞草區), au sud du fleuve Han, dans lequel se trouvent la bibliothèque nationale de Corée et le lycée français.
-Seodaemun-gu (서대문구 ; 西大門區)
-Seongbuk-gu (성북구 ; 城北區)
-Seongdong-gu (성동구 ; 城東區)
-Songpa-gu (송파구 ; 松坡區)
-Yangcheon-gu (양천구 ; 陽川區)
-Yeongdeungpo-gu (영등포구 ; 永登浦區)
-Yongsan-gu (용산구 ; 龍山區)

Archevêché

-Archidiocèse de Séoul
-Cathédrale de Séoul

Jumelages

Depuis octobre 2005, la ville française d'Issy-les-Moulineaux est jumelée avec la ville de Séoul / district de Guro (source ).

Voir aussi

-Jeux Olympiques d'été de 1988
- am:ሶል ar:سيول ast:Seúl az:Seul bg:Сеул bn:সিউল bs:Seul ca:Seül cs:Soul csb:Seul da:Seoul de:Seoul el:Σεούλ en:Seoul eo:Seulo es:Seúl et:Sŏul eu:Seul fa:سئول fi:Soul ga:Seoul gl:Seúl - 서울 he:סיאול hi:सियोल hr:Seul ht:Seoul hu:Szöul hy:Սեուլ ia:Seoul id:Seoul io:Seoul it:Seoul ja:ソウル特別市 ko:서울특별시 ku:Sêûl la:Seoulum lij:Seoul lt:Seulas lv:Seula mk:Сеул mr:सोल ms:Seoul nl:Seoel nn:Seoul no:Seoul nov:Seoul pl:Seul pms:Seoul pt:Seul rm:Seoul ro:Seul ru:Сеул scn:Seoul sh:Seoul simple:Seoul sk:Soul sl:Seul sq:Seoul sr:Сеул sv:Söul sw:Seoul ta:சியோல் tg:Сеул th:โซล tl:Seoul tpi:Sol tr:Seul uk:Сеул vi:Seoul vo:Söul zh:首爾 zh-classical:首爾 zh-yue:首爾
Sujets connexes
Archidiocèse de Séoul   Asie de l'Est   Autoroute   Aéroport international d'Incheon   Aéroport international de Gimpo   Capitale   Chemin de fer   Corée   Corée du Sud   Coréen   Dobong-gu   Dongdaemun-gu   Dongjak-gu   Eunpyeong-gu   Fortune 500   GS   Gangbuk-gu   Gangdong-gu   Gangnam-gu   Gangseo-gu   Geumcheon-gu   Guerre de Corée   Guerre russo-japonaise   Guro-gu   Gwanak-gu   Gwangjin-gu   Géomancie   Han (fleuve)   Hangeul   Hanja   Histoire de la Corée sous occupation japonaise   Incheon   Issy-les-Moulineaux   Japon   Japonais   Jeux Olympiques d'été de 1988   Jongno-gu   Jung-gu   Jungnang-gu   Koryŏ   Liste des mégapoles   Lucky-Goldstar   Mapo-gu   Métro de Séoul   Nowon-gu   Organisation des Nations unies   Paekche   Panorama urbain   Produit intérieur brut   Période Chosŏn   SK   Samsung   Samsung Electronics   Seconde Guerre mondiale   Seocho-gu   Seodaemun-gu   Seongbuk-gu   Seongdong-gu   Songpa-gu   Trois Royaumes de Corée   Unish   Université de Sejong   Université nationale de Séoul   Yangcheon-gu   Yeongdeungpo-gu   Yongsan-gu   Zone coréenne démilitarisée  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^