Micrologiciel

Infos
En informatique, un micrologiciel (ou firmware en anglais) est un logiciel qui est intégré dans un composant matériel (en anglais hardware). Le micrologiciel peut résider:
- dans une mémoire non volatile, donc stockant le programme et les données même lorsqu'elle n'est pas alimentée en électricité. C'est le cas le plus courant.
- dans une mémoire volatile, qui est donc effacée lorsqu'elle n'est plus alimentée en électricité. Dans ce cas, le micr
Micrologiciel

En informatique, un micrologiciel (ou firmware en anglais) est un logiciel qui est intégré dans un composant matériel (en anglais hardware). Le micrologiciel peut résider:
- dans une mémoire non volatile, donc stockant le programme et les données même lorsqu'elle n'est pas alimentée en électricité. C'est le cas le plus courant.
- dans une mémoire volatile, qui est donc effacée lorsqu'elle n'est plus alimentée en électricité. Dans ce cas, le micrologiciel est généralement chargé par un pilote à la mise sous tension. Dans la plupart des cas ce logiciel gère le fonctionnement local du système électronique. D'une manière générale, le micrologiciel cumule les avantages du logiciel, dont la souplesse est maximale puisqu'il est aisé de le modifier, et du matériel, dont le coût mais aussi la souplesse sont moindres. Cette organisation apparaît clairement dans les noms en anglais: soft > firm > hard (-ware). Dans ce contexte, quand on oppose logiciel et l'anglicisme 'firmware' (qui est un type de logiciel) on considère que « logiciel » signifie « logiciel de haut niveau exécuté par le CPU ». De son côté, le micrologiciel interagit avec des composants matériels qui ne peuvent plus être modifiés une fois fabriqués, ce qui réduit la nécessité de le mettre à jour. L'utilisateur final n'a d'ordinaire pas accès directement au micrologiciel mais peut parfois le modifier par l'installation de mises-à-jour (MaJ logicielle) pour profiter d'améliorations mineures ou de corrections de bogues. Pour cela il faut que le micrologiciel réside dans certains types de mémoires ROM « reprogrammables », le plus souvent il s'agit de d'EEPROMs ou, ces derniers temps, de mémoire flash (c'est-à-dire des EEPROMs rapides). En français, on utilise parfois et encore l'expression « logiciel interne » ou « logiciel embarqué » ou encore « logiciel d'exploitation » pour parler de micrologiciel.

Exemples de micrologiciel

- Les BIOS présents dans les ordinateurs de type PC ; On peut noter une petite subtilité de terminologie dans le monde du PC dont les programmes des BIOS sont exécutés par le CPU x86 (ex : code de gestion de la carte mère, d'une carte vidéo ou SCSI) alors que les micrologiciels restent uniquement locaux aux périphériques et sont exécutés par le matériel qu'ils contiennent (ex : lecteur DVD IDE ou SCSI, employant des micro-contrôleurs ou circuits de diverses familles). Les deux cas sont parfois réunis, par exemple lorsque la ROM d'un périphérique contient le BIOS x86 ainsi que le micrologiciel destiné à son circuit propre, le BIOS déclenchant le chargement et l'exécution du micrologiciel. Accessoirement cela permet de mesurer le degré d'indépendance d'un périphérique vis-à-vis du type de machine hôte car toute extension munie d'un BIOS pour PC n'est utilisable que sur une machine de ce type alors que celles qui n'emploient qu'un micrologiciel sont indépendantes de la machine hôte. C'est par exemple le cas des lecteurs/graveurs CD/DVD IDE, qui sont conformes à la norme ATAPI donc fonctionnent sur toute machine IDE (PC, Mac...))''
- Open Firmware est le nom d'un micrologiciel présent dans les ordinateurs de type Macintosh ;
- Les programmes qui gèrent les composants d'un téléphone mobile GSM, d'un lecteur de DVD ou d'un baladeur MP3 ;
- La gestion de l'injection électronique d'un moteur à explosion.
- Un programme stocké dans une clef USB équipée d'un microprocesseur
- Un programme stocké sur une machine à laver gérant les différents programmes
- Le programme gérant la couche réseau d'une imprimante
- Le micrologiciel des machines Bull appelé SMS
- L'iPod
- La PlayStation Portable
- Le programme faisant fonctionner la machine à voter ESF1
- La Wii Catégorie:Micrologiciel ar:البرنامج الثابت bn:ফার্মওয়্যার bs:Firmware ca:Firmware cs:Firmware de:Firmware en:Firmware es:Firmware eu:Firmware fa:Firmware fi:Firmware gl:Firmware he:קושחה hu:Firmware id:Firmware it:Firmware ja:ファームウェア ko:펌웨어 nds:Firmware nl:Firmware pl:Oprogramowanie wbudowane w urządzenie pt:Firmware ro:Firmware ru:Микропрограмма sk:Firmware sr:Фирмвер sv:Firmware th:เฟิร์มแวร์ tr:Donanım yazılımı zh:韌體
Sujets connexes
Anglais   Basic Input Output System   Bull   Compatible PC   DVD   ESF1   Global System for Mobile Communications   IPod   Informatique   Logiciel   Macintosh   Mise à jour   Moteur à explosion   Mémoire flash   Mémoire informatique   Open Firmware   Ordinateur   PlayStation Portable   Processeur   Téléphone mobile   X86  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^