Bologne

Infos
Bologne est une ville italienne d'environ habitants, située dans le nord-est du pays, entre le Pô et les Apennins. C'est le chef-lieu de la région d'Émilie-Romagne (plaine du Pô) et de la province de même nom et l'une des villes principales de l'Italie. Elle est le siège de la plus ancienne université du monde occidental, l'université de Bologne (1088). Ce rayonnement culturel et son université lui ont valu le surnom de La Dotta (la savante). La ville possède
Bologne

Bologne est une ville italienne d'environ habitants, située dans le nord-est du pays, entre le Pô et les Apennins. C'est le chef-lieu de la région d'Émilie-Romagne (plaine du Pô) et de la province de même nom et l'une des villes principales de l'Italie. Elle est le siège de la plus ancienne université du monde occidental, l'université de Bologne (1088). Ce rayonnement culturel et son université lui ont valu le surnom de La Dotta (la savante). La ville possède également d'autres surnoms comme La Rossa (la rouge), en référence à ses tuiles en terre cuite et aussi pour son âme politique de gauche, et La Grassa (la grasse) pour son excellente cuisine. Ses habitants sont les Bolonais mais très curieusement l'on parle de « spaghetti à la bolognaise » (qui n'existent d'ailleurs pas dans la cuisine bolognaise). Chaque année au printemps, Bologne accueille un salon du livre jeunesse de renommée internationale, la La Fiera del Libro per Ragazzi ou Foire du livre de jeunesse de Bologne.

Géographie

Bologne est située dans une zone de plaines et de collines, entre la vallée du Reno et celle du Savena. La commune se divise en neuf circonscriptions administratives qui portent le nom de "quartiers": Borgo Panigale, San Donato, San Vitale, Sàvena, Navile, Porto, Saragozza, Santo Stefano, Reno.

Histoire

Bologne a été fondée par les Étrusques sous le nom de Felsina en 534 av J.C. dans une zone habitée de longue date par le peuple de Villanova, un peuple de fermiers et de bergers. La ville étrusque a grandi autour d'un sanctuaire construit sur une colline, qui était entourée d'une nécropole. Au IVe siècle av. J.-C., la ville a été conquise par les Boïens, d'où son ancien nom, Bononia, donné par les romains à cette colonie conquise en 191 av. J.-C.. 3000 familles de colons romains menées par les Consuls Lucius Valerius Flaccus, Marcus Atilius Seranus et Lucius Valerius Tappo, s'installèrent dans cette nouvelle colonie romaine. La construction de la Via Æmilia en 187 av. J.-C. fait de Bologne un carrefour routier, relié à Arezzo par la Via Flaminia mineur et à Aquileia ( Aquilée ) par le Via Aemilia Altinate. En 88 av J.-C., la ville devient une municipium. Elle est constituée de rues rectilignes avec six cardi et huit decumani, qui font encore la structure de la ville aujourd'hui. La ville compta près de 10 000 habitants sous l'Empire romain, ainsi que de nombreux temples, thermes, théâtres et une arène. Pour Pomponius Mela, Bononia figurait parmi les cinq opulentissimae ( plus riches ) villes d'Italie. La ville fut reconstruite par Néron après un incendie. Après un long déclin, Bologne renaît au sous l'impulsion de l'évêque Petronius, qui a construit l'église de S. Stefano. Après la chute de l'Empire romain, Bologne a été transformée en forteresse sur les frontières de l'Exarchat de Ravenne dans le Pianura Padana. La ville était protégée par une enceinte qui ne protégeait néanmoins pas les ruines de l'ancienne ville antique romaine. En 728 la ville a été conquise par Liutprand, Roi des Lombards, et annexée au Royaume des Lombards. Au , Bologne connaît une nouvelle période de croissance et elle devient une Commune puis rejoint la Ligue Lombarde en 1164 pour lutter contre Frédéric Barberousse. En 1088 l'Université de Bologne est créée, elle est aujourd'hui la plus vieille université d'Europe. Des personnages illustres ont fréquenté cette université aux Moyen Âge comme Irnerius, Dante, Boccaccio et Petrarca. Au , le développement de la ville nécessite l'extension de son enceinte, suivie d'une nouvelle extension au . En 1256 Bologne promulgue le Legge del Paradiso (la "loi du paradis"), qui a supprimé le servage féodal et libéré les esclaves grâce à l'argent de la ville. Au même moment le centre de la ville se couvre de tours, construites par les riches et influentes familles de la ville pour montrer leur puissance, d'édifices publics, d'églises et d'abbayes. Cette croissance et cette richesse amène le ville à figurer en 1294 parmi les dix villes les plus peuplées d'Europe. Bologne "La Rossa" Comme la plupart des communes italiennes de l'époque, Bologne a été déchirée par les luttes internes, qui conduisirent à l'expulsion de la famille Ghibelin en 1274. Après avoir été écrasée lors de la bataille de Zappolino par Modène en 1325, Bologne commence à régresser et demande la protection du Pape au début du . Après des années heureuses sous l'autorité de Taddeo Pepoli (1337-1347), Bologne tombe aux mains des Visconti, mais revient dans l'orbite papale avec le Cardinal Gil de Albornoz en 1360. Les années suivantes ont vu une alternance entre des gouvernements républicains (comme en 1377, lequel a fait construire la Basilica di San Petronio et la Loggia dei Mercanti et une domination papale ou des Visconti. Pendant ce temps là, les familles de la ville s'engageaient dans des combats fratricides pour son contrôle. Au milieu du , la famille Bentivoglio conquiert le pouvoir avec Sante (1445-1462) et Giovanni II (1462-1506). Cette période est l'une des plus florissantes de la ville, avec la présence de célèbres architectes et peintres dans ses murs, qui transforment Bologne en une véritable ville italienne de la Renaissance. Le règne de Giovanni II se finit en 1506 lorsque les troupes papales de Jules II assiègent et pillent la ville. De cette date, et ce jusqu'au , Bologne fera partie des états papaux et elle sera dirigée par un Cardinal legato et un Sénat qui élit tous les deux mois un gonfaloniere (juge), secondé par huit consuls plus âgés. La prospérité de la ville continue de croître, bien qu'une peste à la fin du ait ramené la population de 72 000 à 59 000 habitants. Cette prospérité se traduit par la construction de nombreux édifices, comme en 1564 avec la Piazza Nettuno et le Palazzo dei Banchi. La domination papale voit la construction de beaucoup d'églises et d'autres établissements religieux, et la rénovation des plus anciens. Avec 96 couvents, Bologne détient le record pour l'Italie. Les artistes travaillant à cette époque dans la ville fondèrent l'École bolonaise, parmi lesquels figurent Annibale Carracci, Domenichino, Guercino et d'autres de renommée européenne. Sous Napoléon, Bologne devient la capitale de la République cispadane. Après la chute de Napoléon, Bologne retombe sous la coupe papale, se rebellant en 1831 puis en 1849. Après la visite du Pape Pie IX de 1857, la ville vote son annexion au Royaume de Sardaigne en 12 juin 1859, participant donc au Risorgimento. Depuis l'histoire de Bologne se confond avec celle de l'Italie. Pendant les années de plomb, l'Attentat de la gare de Bologne (connu en Italie comme la strage di Bologna) fut une des plus importantes actions terroristes qui ont touché l'Italie. L'attentat fit 85 morts et blessa plus de 200 personnes dans la gare de Bologne le 2 août 1980, à 10h25. Des membres d'un groupe d'extrême droite furent condamnés pour l'attentat. Bologne est aujourd'hui un important centre culturel mais aussi un nœud commercial, industriel et de communications. Au début du les vieux murs ont été détruits afin de construire un boulevard et de nouvelles habitations.

Économie

Economiquement, Bologne est une ville très prospère. Elle est la capitale d'une région riche et dynamique, grâce entre autre, à l'innovation, la recherche et son pole étudiant. Elle possède une grosse activité industrielle ( 30% des emplois en 1998 ) avec notamment des groupes prestigieux comme Ducati ou Lamborghini dans le secteur automobile et Borbonese dans la mode. La ville possède également un des plus grands parcs d’exposition d’Europe. Bologne est aussi un important centre culturel et touristique grâce à son histoire et ses superbes monuments. Bologne profite encore de sa position, pour être aujourdhui un carrefour européen. Elle est au cœur du réseau autoroutier du nord de l’Italie ( A1, A13, A14 ), mais aussi sur le tracé de la plus importante ligne de chemin de fer italienne. Enfin son aéroport "G. Marconi", situé à 6 km de la ville propose des vols nationaux et internationaux.

Culture

La ville et ses monuments

Panorama: la Basilique de San Petronio et Piazza Maggiore La fontaine de Neptune Bologne est resté l'une des villes médiévales les mieux préservées d'Europe, possédant une grande valeur historique. En dépit des dommages considérables lors de bombardements en 1944, le centre historique de Bologne, un des plus grands d'Europe, recèle de richesses aussi bien médiévales, de la Renaissance que Baroques.
- La Piazza Maggiore est la principale place de la ville dont la forme actuelle date du . Cette place contient les principaux bâtiments médiévaux de la Ville. En effet, le Palazzo d’Accursio, la Basilique San Petronio, le Palais des Notaires, le Palazzo del Podestà et le Palazzo dei Banchi donne sur cette place. La place est adjacente à une autre place remarquable de la ville, la Piazza Nettuno.
- Le Palazzo d'Accursio, aussi appelé Palazzo Comunale, est la mairie de Bologne. À l'origine, résidence de François Accurse, il devint vite le siège du pouvoir bolonais. Le palais qui vit le couronnement de Charles Quint, possède de nombreuses fresques retraçant l'histoire de la ville.
- La Basilique de San Petronio est la plus grande église de la ville, et la cinquième au monde. La Basilique dont la construction a commencée en 1390, est située sur la Piazza Maggiore et elle est une des principales curiosités de la ville, grâce notamment à sa façade inachevée.
- Le Palazzo dei Banchi est un palais, datant du XVe- situé sur la Piazza Maggiore. C'est de là que part que le célèbre portique : le Pavaglione.
- Le Palais des Notaires ( Palazzo dei Notai ) est un palais érigé par la société des Notaires en 1381. L’une des façade a été refaite en 1437, et le bâtiment rénové dans son ensemble au début du .
- La Fontaine de Neptune ( La Fontana del Nettuno ) est une monumentale sculpture de bronze posé sur un socle. Réalisé par Charles Borromée entre 1563 et 1537, la statue trône sur la Piazza Nettuno devant le Palais du Roi Enzo.
- Le Palais du Roi Enzo ( Palazzo Re Enzo ) fut construit en 1245, et servira de prison au roi Enzio de Sardaigne jusqu’à sa mort en 1272. Il est situé à coté du Palais du Podestat.

Évêché

-Diocèse de Bologne
-Cathédrale de Bologne

Personnalités célèbres

Sports

Bien que le football soit le sport roi en Italie, Bologne se caractérise par son Basket. En effet la ville est surnommée "Basket City" (la ville du Basket), et elle doit cela à ses deux clubs de Basket-ball : le Virtus Bologne et le Fortitudo Bologne. Ces deux équipes sont parmi les meilleurs italiennes mais aussi européennes avec des victoires en Coupe d'Europe. La ville possède néanmoins un club de football, Bologne FC 1909, mais celui-ci, aujourdhui, ne joue pas les premiers rôles, il évolue actuellement en Serie B.
- Bologne FC 1909 (Football)
- Virtus Bologne (Basket-ball)
- Fortitudo Bologne (Basket-ball)
- Fortitudo Baseball (Baseball)
- Zinella Bologne (Volley-ball)

Administration

Hameaux

Communes limitrophes

Anzola dell'Emilia, Calderara di Reno, Casalecchio di Reno, Castel Maggiore, Castenaso, Granarolo dell'Emilia, Pianoro, San Lazzaro di Savena, Sasso Marconi, Zola Predosa

Jumelage

Bologne est jumelée avec 12 villes dans le monde :
- (21 avril )
- Bientôt
- (5 août)
- (23 novembre)
- (2 mai)
- (30 juillet)
- (29 octobre)
- (21 mai)
- (9 décembre)
- (23 novembre)
- (21 juillet)
- (27 mars)
- (5 mai) En outre, divers protocoles de coopération ont été signés avec les villes de : Florence, Belo Horizonte (Brésil), Chongqing (Chine), Craiova (Roumanie), Hitabashi (Tokyo, Japon), Nijni-Novgorod (Russie), Portland (Orégon, États-Unis)

Voir aussi


- Liste des villes italiennes de plus de 25 000 habitants
- Sport à Bologne ===
Sujets connexes
Adriano Banchieri   Agostino Carracci   Alberto Tomba   Annibale Carracci   Années de plomb   Anzola dell'Emilia   Apennins   Aquilée   Arbitre (football)   Architecture Renaissance   Arezzo   Attentat de la gare de Bologne   Auteur-compositeur-interprète   Baseball   Basilique de San Petronio   Basket-ball   Belo Horizonte   Bentivoglio (famille)   Boccaccio Boccaccino   Bologne (Haute-Marne)   Bologne (volley-ball masculin)   Bologne FC 1909   Boïens   Bruno Pulga   Brésil   Calderara di Reno   Cardo   Casalecchio di Reno   Castel Maggiore   Castenaso   Charles Quint   Chongqing   Commune (Moyen Âge)   Commune française   Consul   Craiova   Culture de Villanova   Decumanus   Ducati   Démocrates de gauche   Empire romain   Enzio   Europe   Exarchat de Ravenne   Filippo Argelati   Florence   Foire du livre de jeunesse de Bologne   Fontaine de Neptune (Bologne)   Football   Fortitudo Baseball   Fortitudo Bologne   Francesco Guccini   Frédéric Barberousse   Gianfranco Fini   Gianni Morandi   Gil Álvarez Carrillo de Albornoz   Giorgio Morandi   Giovan Francesco Barbieri Guercino   Granarolo dell'Emilia   Grégoire XIII   Guglielmo Marconi   Guido Reni   Hameau italien   Haute-Marne   IVe siècle av. J.-C.   Irnerius   Italie   Japon   Jules II   Lamborghini   Liste des villes italiennes de plus de 25 000 habitants   Liutprand   Lodovico Carracci   Lombards   Lucio Dalla   Modène (Italie)   Moyen Âge   Municipe   Napoléon Ier   Nijni-Novgorod   Néron   Ottorino Respighi   Palais des Notaires   Palazzo d'Accursio   Palazzo dei Banchi   Pianoro   Piazza Maggiore   Pie IX   Pier Ferdinando Casini   Pier Paolo Pasolini   Pierluigi Collina   Plaine du Pô   Pomponius Mela   Portland   Prix Nobel   Province de Bologne   Pupi Avati   Pétrarque   Pétrone de Bologne     Risorgimento   Romano Prodi   Roumanie   Royaume de Sardaigne   Russie   République cispadane   République populaire de Chine   San Lazzaro di Savena   Sasso Marconi   Sauce bolognaise   Scipione del Ferro   Sergio Cofferati   Stefano Benni   Umberto Eco   Université de Bologne   Via Flaminia   Via Æmilia   Virtus Bologne   Visconti   Volley-ball   XVe siècle   Zola Predosa  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^