Padoue

Infos
Padoue (Patavium en latin, Padova en italien) est une ville italienne, de Vénétie région de la plaine du Pô, située dans le nord de la péninsule à 40 kilomètres de Venise, sur la rivière Bacchiglione. Saint Antoine de Padoue doit son nom à cette ville.
Padoue

Padoue (Patavium en latin, Padova en italien) est une ville italienne, de Vénétie région de la plaine du Pô, située dans le nord de la péninsule à 40 kilomètres de Venise, sur la rivière Bacchiglione. Saint Antoine de Padoue doit son nom à cette ville.

Blason et Étendard

La commune de Padoue a son propre Blason et Étendard, reconnu par décret daté du 22 août 1941.

Desription héraldique du blason

Sur fond de couleur argent à la croix rouge avec une couronne ornée de huit fleurons (cinq étant visibles).

Étendard (bannière)

Géographie

Histoire

Antiquité

Padoue prétend être la plus ancienne cité d'Italie, les habitants affirmant descendre du Troyen Anténor dont les ossements auraient été retrouvés dans un grand sarcophage de pierre en 1274. Les Padouans défendirent la République romaine à la bataille de Cannes et la ville devint si importante qu'on prétendait qu'elle pouvait lever deux cent mille hommes. Abano au voisinage de Padoue est le lieu de naissance de Tite-Live ; Padoue est la ville natale de Valerius Flaccus, Asconius Pedianus et Thrasea Paetus. Padoue, comme le reste de l'Italie, eut à souffrir des Huns qui attaquèrent la ville en 452. La ville passa ensuite au pouvoir des rois goths Odoacre et Théodoric le Grand, avant de se soumettre à l'Empire byzantin en 540. La ville fut conquise par les Goths sous Totila mais reprise par les troupes byzantines de Narsès en 568.(à mettre au conditionnel)

Moyen Âge

Padoue fut ensuite soumise aux Lombards. Cette période est marquée par une révolte de la ville contre le roi Agilulf en 601 qui fut sévèrement réprimée dans le sang. La cité ne s'était pas encore remise lorsque Charlemagne devint roi des Lombards. Pendant la domination franque la ville releva du duché ou marquisat de Frioul, jusqu'en 828. Cette année-là à la diète d'Aix-la-Chapelle le marquisat fut scindé en quatre comtés dont l'un prit le nom de la ville. La ville ne tarda pas à tomber sous le seul contrôle de son évêque. Pendant la Querelle des Investitures sa politique pencha pour l'Empire, ses évêques étant pour la plupart d'origine germanique. Cependant d'autres mouvements encore imperceptibles commencèrent à se faire sentir. Au début du les citoyens établirent une constitution, composée d'un conseil général — assemblée législative — et d'une credenza — assemblée exécutive. Et pendant le siècle suivant la ville fut en conflit avec Venise et Vicence pour des droits d'eaux sur le Bacchiglione et la rivière Brenta. Mais alors que la ville croissait en puissance et en indépendance, de grandes familles, les Camposampiero, D'Este et Da Romano commencèrent à émerger et à se partager les quartiers de la ville. Afin de protéger leurs libertés les citoyens élirent un podestà. Leur premier choix se porta sur un membre de la maison d'Este (vers 1175). Les premiers succès de la Ligue lombarde semblèrent renforcer la ville mais des rivalités internes l'affaiblirent et en 1236 Frédéric II de Hohenstauffen n'eut aucun mal à établir Ezzelino III da Romano comme son vicaire à Padoue. À sa mort en 1259 la ville connut une courte période de prospérité, l'université s'accrut, la construction de la basilique commença et la ville contrôlait celle de Vicenza. Le 29 septembre 1222 fut fondée l'université à la suite d'un massif mouvement d'étudiants et professeurs en provenance de l'université de Bologne. Jusqu'en 1399 les disciplines qui y étaient enseignées étaient droit civil, droit canonique et théologie (Universitas Iuristarum), à partir de cette date va naître l'Université des artistes (Universitas Artistarum). Les nouvelles disciplines comprennent astronomie, dialectique, philosophie, grammaire, médecine et rhétorique. André Vésale, Albertino Mussato, Le Tasse, Pic de la Mirandole, Nicolas Copernic et Galilée fréquentèrent cet établissement. Galilée y enseigna de 1592 à 1610. La ville ne tarda cependant pas à tomber sous la domination de Cangrande della Scala, seigneur de Vérone en 1311. Pour avoir libéré la ville des Della Scala, Jacopo de Carrara fut élu seigneur de Padoue en 1318. De cette date à 1408, à part les deux années (1388-1390) lorsque Giangaleazzo Visconti dirigea la ville, neuf membres de la famille da Carrara se succédèrent comme seigneurs de Padoue. Mais ces seigneurs étaient continuellement en guerre et disparurent devant les puissances montantes qu'étaient Venise et les Visconti

Époque moderne

À partir de 1405 et, excepté une brève coupure à l'époque de la guerre de la Ligue de Cambrai, jusqu'en 1797, la ville fut sous la domination vénitienne. Venise y avait deux représentants, l'un civil (le Podestà), l'autre militaire (le Capitaine). La ville conservait néanmoins ses lois datant de 1276 et 1362. Elle avait deux chambellans et déléguait tout les cinq ans un représentant noble à Venise pour y représenter ses intérêts.

Époque contemporaine

Avec la chute de la République de Venise la ville subit comme son ancienne maîtresse les rivalités franco-autrichiennes. Avec la défaite de Sadowa lorsque les derniers Autrichiens furent chassés de Vénétie toute la région, et Padoue, devint italienne.

Économie

Culture

Basilique Saint-Antoine Monuments :
-Le Palazzo della Ragione (Palais de la Raison) commencé en 1172 et achevé en 1219. Il fut remanié suite à un incendie en 1420.
-Sur la Piazza dei Signori la très belle loggia nommée la Gran Guardia commencée en 1493 et achevée en 1526, et à côté du Palazzo del Capitani, résidence des gouverneurs vénitiens, avec son portail œuvre de Falconetto of Verona, 1532.
-Le plus célèbre église de Padoue est la basilique dédiée à saint Antoine de Padoue, ici appelée Il Santo (le saint). Ses reliques sont conservées dans une chapelle richement ornée de marbre sculpté, œuvre de différents artistes dont Sansovino et Falconetto. La basilique fut commencée en 1230 et sa construction se poursuivit sur plusieurs siècles.
-Sur la place devant cette église une statue équestre dédiée au Gattamelata, condottière des armées vénitiennes de 1437 à 1439 Erasmo da Narni, général vénitien (1438-1441), réalisée par Donatello.
-Les Eremitani est le nom d'une église augustine du qui contient les tombes de Jacopo (1324) et Urbertino (1345) da Carrara (de Carrare), seigneurs de Padoue et qui possède des fresques de Mantegna dans ses chapelles Saint-Jacques et Saint-Christophe. Les foyers de la Renaissance artistique en Italie :Nord : Venise, Padoue, Ferrare, Mantoue, Milan, Parme.Centre : Florence, Urbino, Pérouse Sud : Rome.
-À côté de cette église, la chapelle des Scrovegni ou église de l'Arena dont les murs intérieurs sont entièrement couverts de peintures de Giotto.
- Prato della Valle (Pré de la Vallée), la plus grande place padouane et une des plus grandes d'Europe .
- Mur de Via Anelli

Évêché

-Diocèse de Padoue
-Cathédrale de Padoue

Événement commémoratif

Afin de protéger leur équipe de football (calcio), les habitants de Padoue descendent dans la rue le jour de l'an vêtus du maillot de leur formation et d'un short, et ce, malgré la température relativement basse, en récitant des louanges.

Fêtes, foires

Padoue célèbre chaque année le macaron en hommage à mr cédric originaire de cette si belle cité.

Administration

Hameaux

Altichiero, Arcella, Bassanello, Brusegana, Chiesanuova, Forcellini, Guizza, Mandria, Montà, Mortise, Paltana, Ponte di Brenta, Ponterotto, Pontevigodarzere, Sacra Famiglia, Salboro, Stanga, Terranegra, Volta Brusegana.

Communes limitrophes

Abano Terme, Albignasego, Cadoneghe, Legnaro, Limena, Noventa Padovana, Ponte San Nicolò, Rubano, Saonara, Selvazzano Dentro, Vigodarzere, Vigonovo (Venise), Vigonza, Villafranca Padovana.

Personnalités nées à Padoue

- Enrico Alfonso (1988- ... ), footballeur, évoluant au poste de gardien de but.
- Arrigo Boito (1842-1918), compositeur, romancier et poète connu surtout pour ses livrets d'opéra.
- Giacomo Dondi surnommé Horologius (1298-1359), médecin, inventeur d'une horloge qui marquait, outre les heures, les révolutions du soleil et des planètes et les phases de la lune.
- Giovanni Antonio Magini, (1555-1617), astronome, astrologue, cartographe, mathématicien et universitaire.
- Andrea Marcato (1983- ... ), joueur de rugby à XV, évoluant au poste de demi d'ouverture.
- Riccardo Patrese (1954- ... ), pilote automobile de Formule 1, ayant disputé 256 Grands Prix (record) de 1977 à 1993.
- Francesco Toldo (1971-....), footballeur
- Francesco Zabarella, (1360-1417), religieux et juriste

Jumelages

-
-
-
-
-
-
-
-
-

Galerie de photos

Image:Prato 7 canale.JPG|Vue sur le canal du Prato della Valle Image:Padova-Basilika der hl. Justina.jpg|Basilique de la Sainte Justine de Padoue Image:Padova-Il dehor del Caffè Pedrocchi.jpg|Café Pedrocchi

Voir aussi

- Liste des villes italiennes de plus de 25 000 habitants

Notes

Padoue Padoue Padoue ar:بادوفا bg:Падуа br:Padova bs:Padova ca:Pàdua cs:Padova da:Padova de:Padua el:Πάδοβα en:Padua eo:Padovo es:Padua et:Padova fi:Padova he:פאדובה hr:Padova hu:Padova it:Padova ja:パドヴァ ka:პადუა ko:파도바 la:Patavium (urbs) lt:Paduja nap:Padova nl:Padua (stad) no:Padova pl:Padwa pms:Padoa pt:Pádua ro:Padova ru:Падуя simple:Padua sk:Padova sr:Падова sv:Padua tl:Lungsod ng Padova vec:Pàdoa vi:Padova vo:Padova zh:帕多瓦
Sujets connexes
Abano Terme   Agilulf   Aix-la-Chapelle   Albertino Mussato   Albignasego   Andrea Marcato   André Vésale   Antoine de Padoue   Anténor (mythologie)   Arrigo Boito   Astronomie   Bacchiglione   Basilique   Bataille de Cannes   Bataille de Sadowa   Cadoneghe   Camposampiero   Cangrande della Scala   Championnat du monde de Formule 1 1977   Championnat du monde de Formule 1 1993   Chapelle des Scrovegni   Condottière   Della Scala   Dialectique   Diète (politique)   Donatello   Droit canonique   Droit civil   Duché   Démocratie chrétienne (Italie)   Empire byzantin   Enrico Alfonso   Ezzelino III da Romano   Ferrare   Florence   Formule 1   Francesco Toldo   Francesco Zabarella   Frioul   Frédéric II du Saint-Empire   Galileo Galilei   Gardien de but   Giacomo Dondi   Giotto di Bondone   Giovanni Antonio Magini   Goths   Grammaire   Hameau italien   Histoire de l'Italie   Horloge   Huns   Héraldique   Italie   Italien   Jacopo de Carrara   Jean Galéas Visconti   L'Olivier   Latin   Le Tasse   Legnaro   Ligue lombarde   Limena   Liste des villes italiennes de plus de 25 000 habitants   Lombards   Maison d'Este   Maison des libertés   Mantoue   Marquisat   Milan   Médecine   Narsès   Nicolas Copernic   Noventa Padovana   Odoacre   Padoue   Palazzo della Ragione   Parme   Philosophie   Pilote (automobile)   Plaine du Pô   Podestat   Ponte San Nicolò   Province de Venise   Pérouse (Italie)   Querelle des Investitures   Renaissance artistique   Rhétorique   Riccardo Patrese   Rome   Rubano   Rugby à XV   Sansovino   Saonara   Selvazzano Dentro   Théodoric le Grand   Théologie   Tite-Live   Totila   Troie   Université de Bologne   Université de Padoue   Urbin   Valerius Flaccus   Venise   Vicence   Vigodarzere   Vigonovo   Vigonza   Villafranca Padovana   Visconti   Vénétie   Vérone  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^