Jean Gabin

Infos
Buste de Jean Gabin à Mériel, sur la place du musée qui lui est consacré Jean Gabin, de son vrai nom Jean Gabin Alexis Moncorgé, était un acteur de cinéma français et chanteur de revue et d'opérette, né le 17 mai 1904 à Paris, Île-de-France, ayant grandi à Mériel, mort le 15 novembre 1976 à Neuilly-sur-Seine, Hauts-de-Seine d'une leucémie.
Jean Gabin

Buste de Jean Gabin à Mériel, sur la place du musée qui lui est consacré Jean Gabin, de son vrai nom Jean Gabin Alexis Moncorgé, était un acteur de cinéma français et chanteur de revue et d'opérette, né le 17 mai 1904 à Paris, Île-de-France, ayant grandi à Mériel, mort le 15 novembre 1976 à Neuilly-sur-Seine, Hauts-de-Seine d'une leucémie.

Biographie

- 1904, le 17 mai, il naît à Paris, au 23 boulevard Rochechouart, sous le nom de Jean-Alexis Moncorgé, de Ferdinand Joseph Moncorgé, tenancier de café et comédien d'opérette sous le nom de scène de Joseph Gabin, et d'Hélène Petit, chanteuse de café-concert. Il a six frères et sœurs aînés. Il passera son enfance et son adolescence à la campagne pour laquelle il gardera toute sa vie une profonde affection, dans le petit bourg campagnard de Mériel du Val-d'Oise, loin de la vie Parisienne du spectacle de ses parents, où il est élevé par sa sœur aînée Madeleine, dans une maison au bord d'une voie ferrée.
- 1914 à 10 ans, un coup appuyé lors d'un combat de boxe lui écrase le nez.
- 1919 alors qu'il a 15 ans, sa mère décède. Il est mauvais élève et délaisse le lycée Janson-de-Sailly à Paris où il est inscrit et enchaîne les petits métiers, garçon de bureau à la compagnie parisienne d'électricité, cimentier à la gare de la Chapelle, manœuvre dans une fonderie, magasinier aux magasins d'automobiles de Drancy, vendeur de journaux. À 17 ans il veut, comme son grand-père maternel, devenir conducteur de locomotive à vapeur dont il peut voir les évolutions sur le grill depuis sa chambre. Bourru, il osait se plaindre de ce qui lui déplaisait mais son œil bleu magique participait avec ses amis à la joie de vivre.
- 1922 à 18 ans, son père le force à entrer dans le monde du spectacle aux Folies-Bergère d'abord comme figurant. Le directeur, Fréjol, est un ami à lui à qui il aurait dit: " Tiens, voici mon fiston. Il aimerait faire du théâtre. Peux-tu l'aider ? Si tu arrives à en tirer quelque chose, tu auras bien du mérite. Moi, j'y renonce…". Il est placé sous la bienveillance du comique troupier Charles-Joseph Pasquier, dit Bach.
- 1924 et 1925 il fait son service militaire dans la marine militaire, et pendant une permission du début de l'année 1925 il épouse une admiratrice, la future actrice Camille Basset, dite Gaby, avec qui il n'aura pas d'enfant.
- 1926 à 22 ans, il devient un véritable artiste de music-hall et chanteur d'opérette. Il imite Maurice Chevalier et entame un tour de chant avec succès pendant deux ans dans toute la France et en Amérique du Sud.
- 1928 il devient partenaire de Mistinguett, qui vient de rompre avec Maurice Chevalier, au Moulin-Rouge et au Bouffes-Parisiens dont le directeur est le célèbre auteur de l'époque Albert Willemetz.
- 1928 arrivée en Europe du cinéma parlant.
- 1929 il joue à partir de cette année les jeunes premiers dans des opérettes comme " Flossie " ou " les Aventures du Roi Pausole ", toutes deux sur des paroles d'Albert Willemetz. Il vit une amourette avec Jacqueline Francell, sa partenaire de " Flossie ", et il divorce de Gaby.
- 1930 il débute sa carrière d'acteur dans le film Chacun sa chance, un des premiers films parlant du cinéma français, aux côtés de son ex femme Gaby (avec qui il jouera aussi plus tard dans Touchez pas au grisbi, Gas-oil et Maigret tend un piège).
- 1933 le 20 novembre, il épouse à Paris 16 Jeanne Mauchain, meneuse de revue et danseuse nue du Casino de Paris, connue sous le nom de Doriane Mauchain (Son père décède trois jours avant son mariage).
- 1936 il devient une star du cinéma grâce à son charisme exceptionnel et à Julien Duvivier qui lui offre les personnages principaux de La Belle Équipe et Pépé le Moko. Il incarne à merveille les héros tragiques et romantiques d'origine populaire. De là, il enchaîne film sur film au sommet du box-office francais tout au long de sa longue carrière, 95 au total (Filmographie).
- 1938 il joue dans Quai des brumes de Marcel Carné où il rencontre Michèle Morgan à qui il murmure « T'as d'beaux yeux tu sais », laquelle répond « embrassez-moi ».
- 1939 le 2 septembre, il est mobilisé dans la marine de guerre à Cherbourg, pendant la Seconde Guerre mondiale. Il obtient une permission exceptionnelle pour terminer le film Remorques avec Michèle Morgan. Ils ont une brève idylle.
- 1941 2 février, refusant de tourner pour les Nazis pendant l'occupation, il s'expatrie à Hollywood aux États-Unis où il va retrouver les Français Jean Renoir, Julien Duvivier, Charles Boyer, Jean-Pierre Aumont... Il tourne deux films, Moon tide et The impostor qui ne passeront pas à la postérité, et rencontre Ginger Rogers brièvement puis Marlène Dietrich pendant l'été 1941 : ils resteront amants jusqu’en février 1947.
- 1943 le 18 janvier, il divorce de sa seconde épouse Jeanne Mauchain et, déjà très célèbre, il s'engage dans les Forces françaises libres du Général de Gaulle et participe à la victoire des alliés comme second maître chef du char Le Souffleur du Régiment blindé des fusiliers marins de la 2 DB du général Leclerc. Il est décoré de la médaille militaire et de la Croix de guerre. Il restera toute sa vie très attaché à la marine.
- 1945 il est démobilisé à l'âge de 41 ans et revient au monde du spectacle. Il a les cheveux blancs.
- 1949 il se marie avec Christiane Fournier, dite Dominique, mannequin chez le couturier Lanvin, qui a déjà un fils Jacki et avec qui il a trois enfants : Florence Moncorgé-Gabin (1949), Valérie (1952) et Mathias (1956).
- 1952 il réalise un de ses rêves d'enfant en investissant le restant de sa vie toute sa fortune au fur et à mesure dans le domaine de " La Pichonnière " à Moulins-la-Marche dans l'Orne, en Normandie, sur lequel il fait construire " La Moncorgerie ". Il se lance dans l'élevage de près de 300 bovins et d'une écurie d'une quinzaine de chevaux de course pour assouvir sa passion pour l'élevage de chevaux.
- 1954 il renoue avec le succès grâce à Touchez pas au grisbi de Jacques Becker, L'Air de Paris de Marcel Carné et French Cancan de Jean Renoir en 1955.
- 1960 il est promu Officier de la Légion d'honneur sur le plateau où il tourne Les Vieux de la vieille de Gilles Grangier.
- 1962 dans la nuit du 27 au 28 juillet, 700 agriculteurs encerclent son domaine familial normand de La Pichonnière pour protester contre la centralisation des terres, en exigeant la location de certaines fermes à de jeunes éleveurs en difficulté. Ils se servent d'un conflit ouvert avec le célèbre acteur pour médiatiser leurs problèmes du monde agricole. Cette situation a profondément bouleversé et blessé à vie l'intéressé, qui s'est senti rejeté par la communauté paysanne normande dont il avait profondément pris à cœur de faire partie.
- 1963 il crée avec Fernandel la société de production Gafer pour son film L'Âge ingrat.
- 1976 le 15 novembre, alors qu'il vient juste de décider la vente de son domaine Normand de La Pichonnière, il meurt d'une leucémie (il avait eu une alerte en 1973 lors du tournage de deux hommes dans la ville de José Giovanni) à l'âge de 72 ans à l'hôpital américain de Neuilly-sur-Seine. Ses cendres seront dispersées dans la mer d'Iroise, selon ses dernières volontés, à vingt milles au large des côtes bretonnes.
- 1981 Le Monde du Cinéma lui rend hommage en créant le Prix Jean Gabin, récompense décernée tous les ans depuis aux meilleurs espoirs masculins du Cinéma Français.
- 1987 Un César d'Honneur lui est remis à titre posthume.
- 1992 la commune de Mériel du Val-d'Oise, la commune de son enfance, a ouvert un musée qui lui est dédié.

Répliques célèbres

Jean Gabin
- Dans Quai des brumes, il murmure « T'as d'beaux yeux tu sais!..." à Michèle Morgan.
- Dans Le Pacha (dialogues de Michel Audiard), « Quand on parle pognon, à partir d'un certain chiffre tout le monde écoute ».
- Dans Le Gentleman d'Epsom (dialogues de Michel Audiard), s'adressant à Jacques Marin , « Nous n'avons pas appris le cheval dans les mêmes écoles, pendant que j'étais à Saumur vous étiez à Vaugirard… Alors brisons là voulez vous, Monsieur, chacun dans sa sphère, et je vous prierai de ne plus m'adresser la parole, même de loin ».
- Dans Un singe en hiver d'Henri Verneuil (dialogues de Michel Audiard) : « Le Yang Tsé Kiang n'est pas un fleuve, c'est une avenue, une avenue d'cinq mille kilomètres qui dégringole du Tibet pour finir dans la Mer Jaune, avec des jonques et puis des sampans d'chaque côté. Pis au milieu y a des, des tourbillons d'îles flottantes, avec des orchidées hautes comme des arbres. Le Yang Tsé Kiang, camarade, c'est des millions de mètres cubes d'or et d'fleurs qui descendent vers Nankin. Et avec, tout l'long, des villes-pontons où on peut tout acheter. De l'alcool de riz, d'la religion, et pis des garces, d'l'opium. Ch'peux vous affirmer, tenancière, que le fusilier marin a été longtemps l'élément décoratif des maisons d'thé. Dans c'temps-là, on savait rire. Elle s'était mise sur la paille, pour un maquereau roux et rose, c'était un juif, il sentait l'ail, il l'avait, venant de Formose, tirée d'un bordel de Shanghai. »
- Dans Le cave se rebiffe (dialogues de Michel Audiard), à la question de Bernard Blier qui lui demande : " Ça laisserait net combien à chacun ? " Il répond : " 20 ans de placard, le bénéfice ça se divise, la réclusion ça s'additionne ".
- Dans Le Président d'Henri Verneuil (dialogues de Michel Audiard), l'ancien président du Conseil Émile Beaufort dit au curé de son village, étonné de son invitation à être vu en sa compagnie : «tout antisémite a son Juif, tout anti-clérical peut bien avoir son curé (...)» et à Bernard Blier : «on ne dit rien à sa femme quand on a épousé une banque ! Ca s'paie la fortune, c'est c'qui coûte le plus cher.» Et aussi, le dialogue avec un député : «Il y a des patrons de gauche, je tiens à vous l'apprendre ! — Il y a aussi des poissons volants, mais qui ne constituent pas la majorité du genre ! »
- On peut également citer quelques chansons célèbres de Jean Gabin notamment
Quand on s’promène au bord de l’eau
chantée dans le film La Belle Équipe de Julien Duvivier.

Décorations

-Officier de la Légion d'honneur
-Médaille militaire
-Croix de guerre 1939-1945

Récompenses

- Prix d’interprétation masculine (coupe Volpi) à la Mostra de Venise 1951 pour La nuit est mon royaume de Georges Lacombe
- Prix d’interprétation masculine (coupe Volpi) à la Mostra de Venise 1954 pour L'Air de Paris de Marcel Carné et Touchez pas au grisbi de Jacques Becker
- Ours d'argent du Meilleur Acteur au Festival international du film de Berlin 1959 pour Archimède le clochard de Gilles Grangier
- Ours d'argent du Meilleur Acteur au Festival international du film de Berlin 1971 pour Le Chat de Pierre Granier-Deferre
- Le prix Jean-Gabin est une récompense attribuée chaque année depuis 1981 à un comédien, espoir du cinéma français et francophone.

Filmographie sélective parmi 95 films et courts métrages

Années 1930-1939

- 1930 : L'Héritage de Lilette ou Ohé! les valises court métrage muet de Michel du Lac - rôle inconnu
- 1930 : On demande un dompteur ou Les lions court métrage muet réalisateur inconnu - rôle: Un clochard
- 1930 : Chacun sa chance de Hans Steinhoff et René Pujol - rôle de Marcel Grivot, vendeur
- 1931 : Méphisto d'Henri Debainet Nick Winter - rôle de L'inspecteur Jacques Miral
- 1931 : Paris Béguin de Augusto Genina - rôle de Bob, un cambrioleur
- 1931 : Pour un soir de Jean Godard - rôle d'un marin.
- 1931 : Tout ça ne vaut pas l'amour de Jacques Tourneur - rôle de Jean Cordier, marchand de T.S.F.
- 1931 : Cœurs joyeux de Hanns Schwarz, Max de Vaucorbeil - rôle de Charles, opérateur de cinéma
- 1931 : Gloria d'Hans Behrendt, Yvan Noé - rôle de Robert Nourry, le mécanicien
- 1932 : Les Gaietés de l'escadron de Maurice Tourneur avec Raimu et Fernandel - rôle du cavalier Fricot
- 1932 : Cœur de lilas d'Anatole Litvak - rôle de Martousse, un mauvais garçon
- 1932 : La Belle Marinière d'Harry Lachmann - rôle du capitaine de la péniche
- 1932 : La Foule hurle de Jean Daumery - rôle de Joé Greer, coureur automobile
- 1933 : Pour un soir de Jean Godard - Rôle de Jean, quartier maître en permission
- 1933 : L'Étoile de Valencia de Serge de Poligny - rôle de Pedro Savreda, mécanicien du "Léone"
- 1933 : Adieu les beaux jours de Johannes Meyer, André Beucler - rôle de Pierre Lavernay, jeune ingénieur
- 1933 : Die Schönen tage von Aranjuez - Version allemande du film précédent réalisé par Johannes Meyer - apparition de Jean Gabin à confirmer
- 1933 : Le Tunnel de Kurt Bernhardt - rôle de Mac Allan, ingénieur.
- 1933 : Du haut en bas de Georg Wilhelm Pabst - rôle de Charles Boulla, footballeur
- 1934 : Zouzou de Marc Allégret avec Joséphine Baker - rôle de Jean, l'orphelin électricien
- 1934 : Maria Chapdelaine de Julien Duvivier avec Madeleine Renaud - rôle de François Paradis, trappeur
- 1935 : Variétés de Nicolas Farkas - rôle de Georges ? trapéziste
- 1935 : Golgotha de Julien Duvivier - rôle de Ponce Pilate, le gouverneur
- 1935 : La Bandera de Julien Duvivier - rôle de Pierre Gilleth, le légionnaire
- 1936 : La Belle Équipe de Julien Duvivier - rôle de Jean, un ouvrier
- 1936 : Les Bas-Fonds de Jean Renoir - rôle de Pépé, dit « Waska », cambrioleur
- 1937 : Pépé le Moko de Julien Duvivier - rôle de Pépé le Moko, chef de bande à Alger
- 1937 : La Grande Illusion de Jean Renoir - rôle du lieutenant Maréchal
- 1937 : Le Messager de Raymond Rouleau - rôle de Nicolas Dange dit « Nick »
- 1937 : Gueule d'amour de Jean Grémillon - rôle de Lucien Bourrache dit « Gueule d'amour »
- 1938 : Quai des brumes de Marcel Carné avec Michèle Morgan - rôle de Jean le déserteur
- 1938 : La Bête humaine de Jean Renoir - rôle de Jacques Lantier, mécanicien loco
- 1939 : Le Récif de Corail de Maurice Gleize - rôle de Trott Lennard, aventurier
- 1939 : Le jour se lève de Marcel Carné - rôle de François, ouvrier sableur

Années 1940-1949

- 1940 : Screen snapshots séries 19 numéro 6 court métrage de Ralph Staub - J.Gabin tient son propre rôle.
- 1941 : Remorques de Jean Grémillon - rôle d'André Laurent, capitaine du "Cyclone".
- 1942 : La Péniche de l'amour (Moontide) de Archie Mayo - rôle de Bobo, un aventurier
- 1944 : L'Imposteur (The Impostor)ou (Strange confession) de Julien Duvivier - rôle de Clément le condamné, alias Maurice Lafarge.
- 1946 : Martin Roumagnac de Georges Lacombe - rôle de Martin Roumagnac, entrepreneur en maçonnerie.
- 1947 : Miroir de Raymond Lamy - rôle de Pierre Lussac, administrateur
- 1949 : Au-delà des grilles (Le mura di Malapaga) de René Clément - rôle de Pierre, le passager clandestin etc.

Années 1950-1959

- 1950 : La Marie du port de Marcel Carné - rôle de Henri Chatelard, riche commerçant.
- 1951 : Pour l'amour du ciel (È più facile che un camello…) de Luigi Zampa - rôle de Carlo Bacchi, industriel romain.
- 1951 : Victor de Claude Heymann - rôle de Victor Messerand, inventeur.
- 1951 : La Nuit est mon royaume de Georges Lacombe - rôle de Raymond Pinsard, mécanicien loco.
- 1952 : La Vérité sur Bébé Donge de Henri Decoin - rôle de François Donge, industriel dauphinois.
- 1952 : Le Plaisir -sketch : "La maison Tellier" de Max Ophuls - rôle de Joseph Rivet, menuisier.
- 1952 : La Minute de vérité de Jean Delannoy - rôle du docteur Pierre Richard.
- 1953 : Leur dernière nuit de Georges Lacombe - rôle de Pierre Ruffin, directeur de la bibliothèque.
- 1953 : Fille dangereuse (Bufere) de Guido Brignone - rôle de Antonio Sanna, chirurgien.
- 1953 : La Vierge du Rhin de Gilles Grangier - rôle de Jacques Ledru, alias: Martin Schmidt.
- 1954 : Touchez pas au grisbi de Jacques Becker - rôle de Max le menteur, un truand.
- 1954 : L'Air de Paris de Marcel Carné - rôle de Victor le Garrec, entraîneur de boxe.
- 1955 : Napoléon de Sacha Guitry - rôle du maréchal Lannes.
- 1955 : Le Port du désir de Edmond T. Gréville - rôle du commandant Le Quevic
- 1955 : French Cancan de Jean Renoir - rôle de Henri Danglard, directeur de cabaret.
- 1955 : Razzia sur la chnouf de Henri Decoin - rôle du commissaire Henri Ferré dit: Le Nantais.
- 1955 : Chiens perdus sans collier de Jean Delannoy- rôle du juge Julien Lamy.
- 1955 : Gas-oil de Gilles Grangier - rôle de Jean Chappe, camionneur.
- 1956 : Des gens sans importance de Henri Verneuil - rôle de Jean Viard, routier.
- 1956 : Voici le temps des assassins de Julien Duvivier - rôle de André Châtelin, traiteur aux halles.
- 1956 : Le Sang à la tête de Gilles Grangier - rôle de François Cardinaud, armateur.
- 1956 : La Traversée de Paris de Claude Autant-Lara - rôle de Grandgil, artiste peintre.
- 1956 : Crime et Châtiment de Georges Lampin - rôle du commissaire Gallet.
- 1957 : Le Cas du docteur Laurent de Jean-Paul Le Chanois - rôle du docteur Laurent.
- 1957 : Le rouge est mis de Gilles Grangier - rôle de Louis Bertain dit "Le Blond", garagiste.
- 1958 : Les Misérables "film diffusé en deux époques" de Jean-Paul Le Chanois - rôle de Jean Valjean, forçat évadé.
- 1958 : Maigret tend un piège de Jean Delannoy - rôle du commissaire Jules Maigret.
- 1958 : Le Désordre et la nuit de Gilles Grangier - rôle de l'inspecteur Georges Vallois.
- 1958 : En cas de malheur de Claude Autant-Lara - rôle de maître André Gobillot, avocat.
- 1958 : Les Grandes Familles de Denys de La Patellière - rôle de Noël Schoudler, banquier.
- 1959 : Archimède le clochard de Gilles Grangier - rôle de Joseph, Hugues, Guillaume Boutier-Blainville, dit: Archimède.
- 1959 : Maigret et l'affaire Saint-Fiacre de Jean Delannoy - rôle du commissaire Jules Maigret.
- 1959 : Rue des prairies de Denys de La Patellière - rôle de Henri Neveux, ouvrier parisien.

Années 1960-1969

- 1960 : Le Baron de l'écluse de Jean Delannoy - rôle du baron Jérôme, Napoléon Antoine, aventurier.
- 1960 : Les Vieux de la vieille de Gilles Grangier - rôle de Jean-Marie Pejat, réparateur de vélos.
- 1961 : Le Président d' Henri Verneuil - rôle de Émile Beaufort, ancien président.
- 1961 : Le cave se rebiffe de Gilles Grangier - rôle de Ferdinand Maréchal dit: "Le Dab"
- 1962 : Un singe en hiver de Henri Verneuil - rôle de Albert Quentin, hôtelier.
- 1962 : Le Gentleman d'Epsom (également sorti sous le titre Les Grands Seigneurs) de Gilles Grangier - rôle de Richard Briand-Charmery dit: "Le Commandant".
- 1963 : Mélodie en sous-sol de Henri Verneuil -rôle de Charles, le vieux truand.
- 1963 : Maigret voit rouge de Gilles Grangier - rôle du commissaire Jules Maigret.
- 1964 : Monsieur de Jean-Paul Le Chanois - rôle de René Duchesne le banquier dit: "Monsieur".
- 1964 : L'Âge ingrat de Gilles Grangier - rôle de Émile Malhouin, contremaître.
- 1965 : Le Tonnerre de Dieu de Denys de La Patellière - rôle de Léandre Brassac, vétérinaire.
- 1966 : Du rififi à Paname de Denys de La Patellière - rôle de Paul Berger dit "Paulo les diams".
- 1966 : Le Jardinier d'Argenteuil de Jean-Paul Le Chanois - rôle de Monsieur Martin dit: "Père Tulipe" faux monnayeur.
- 1967 : Le Soleil des voyous de Jean Delannoy - rôle de Denis Ferrand, un ancien truand.
- 1968 : Le Pacha de Georges Lautner - rôle du commissaire Joss, de la P.J.
- 1968 : Le Tatoué de Denys de La Patellière - rôle du comte Enguerrand de Montignac dit: Legrain.
- 1969 : Sous le signe du taureau de Gilles Grangier - rôle de Albert Raynal, inventeur.
- 1969 : Le Clan des Siciliens d'Henri Verneuil - rôle de Vittorio Manalèse, un truand.

Années 1970-1976

- 1970 : La Horse de Pierre Granier-Deferre - rôle de Auguste Maroilleur, le patriarche.
- 1971 : Le Chat de Pierre Granier-Deferre - rôle de Julien Bouin, ancien typographe.
- 1971 : Le drapeau noir flotte sur la marmite de Michel Audiard - rôle de Victor Ploubaz, aventurier mythomane.
- 1972 : Le Tueur de Denys de La Patellière - rôle du commissaire Le Guen.
- 1973 : L'Affaire Dominici de Claude Bernard-Aubert - rôle de Gaston Dominici, le patriarche.
- 1973 : Deux Hommes dans la ville de José Giovanni - rôle de Germain Cazeneuve, éducateur.
- 1974 : Verdict d' André Cayatte - rôle de Maître Leguen, président du tribunal.
- 1976 : L'Année sainte de Jean Girault - rôle de Max Lambert, le vieux caïd. (nb: certains de ses films ont été colorisés pour des versions télévisées et VHS: La Traversée de Paris, Le cave se rebiffe, Le Gentleman d'Epsom...)

Images d'archives / documentaires

- 1960 : Spécial Noël : Jean Gabin documentaire de Frédéric Rossif : Participation de Jean Gabin
- 1975 : Échos du plateau
- 1977 : Ciné Follies de Philippe Collin : images d'archives
- 1980 : Mon oncle d'Amérique d'Alain Resnais : images d'archives
- 1985 : Carné, l'homme à la caméra documentaire de Christian-Jaque : images d'archives
- 2006 : Gabin intime documentaire de Serge Korber : images d'archives

Bibliographie

- Jean Gabin, Anatomie d'un mythe, Claude Gauteur, Ginette Vincendeau, Nouveau Monde éditions.
- Dans "Prévert, portrait d'une vie" (Ramsay, 2007, 239 p., pp.216), Carole Aurouet écrit : "Après avoir vu "Drôle de drame", ce dernier a envie de travailler avec Prévert et Carné. Il le fait savoir. En 1938, il est dans "Le Quai des brumes". Les deux amis se souviennent avoir attendu ensemble les réactions du public dans un café de la rue des Saints-Pères, Jacques précisant en rigolant : « On avait glissé sur un bouchon de limonade ! ». L’accueil fut plutôt bon. Gabin ajoute avec humour : « Dans le fond, on était la nouvelle vague de l’époque ». On retrouvera l'acteur dans "Le jour se lève", "Remorque" et "La Marie du port". Jacques écrit de lui qu’il a « le regard toujours bleu et encore enfantin », qu’il est l’« acteur tragique de Paris/gentleman du cinéma élisabéthain/dans la périphérie du film quotidien » et que « Jean Gabin/c’est l’évidence même/l’évidence même d’un être humain/qui joue son rôle publiquement/devant tant d’autres qui joue le leur secrètement/et si mal la plupart du temps ». « Jean Gabin/Toujours le même jamais pareil/Toujours Jean Gabin/Toujours quelqu’un »

Voir aussi

-
-
-
- INA Archives Télé
-
- en 1970, parle de sa carrière au cinéma, une archive de la Télévision suisse romande Catégorie:Acteur français Catégorie:Acteur français des années 1960 Catégorie:Chanteur français Catégorie:Nom de scène Catégorie:Officier de la Légion d'honneur Catégorie:Naissance en 1904 Catégorie:Décès en 1976 bg:Жан Габен bs:Jean Gabin cs:Jean Gabin de:Jean Gabin en:Jean Gabin eo:Jean Gabin es:Jean Gabin fi:Jean Gabin hr:Jean Gabin hu:Jean Gabin it:Jean Gabin ja:ジャン・ギャバン ka:ჟან გაბენი lb:Jean Gabin nl:Jean Gabin pl:Jean Gabin pt:Jean Gabin ru:Габен, Жан sv:Jean Gabin
Sujets connexes
Acteur   Adieu les beaux jours   Alain Cuny   Alain Delon   Alain Resnais   Albert Willemetz   Alcool de riz   Amérique du Sud   Anatole Litvak   André Beucler   André Cayatte   Annabella   Annie Cordy   Annie Girardot   Antoine Balpêtré   Antonin Berval   Archie Mayo   Archimède le clochard   Arletty   Arthur Devère   Au-delà des grilles   Augusto Genina   Berlinale   Bernard Blier   Bernard Giraudeau   Bing Crosby   Blanchette Brunoy   Bourvil   Box-office   Boxe   Bretagne   Brigitte Auber   Brigitte Bardot   Carné, l'homme à la caméra   Carole Aurouet   Casino de Paris   Chacun sa chance (film, 1930)   Chanteur   Charles-Joseph Pasquier   Charles Bayard   Charles Blavette   Charles Boyer   Charles de Gaulle   Charlotte Clasis   Chiens perdus sans collier (film)   Christian-Jaque   Ciné Follies   Cinéma   Claude Autant-Lara   Claude Bernard-Aubert   Claude Brasseur   Claude Heymann   Claude Piéplu   Crime et Châtiment (film, 1956)   Croix de guerre 1939-1945   Daniel Gélin   Danielle Darrieux   Danièle Delorme   Darry Cowl   Denys de La Patellière   Des gens sans importance   Deux Hommes dans la ville   Dora Doll   Du haut en bas   Du rififi à Paname   Edmond T. Gréville   Edwige Feuillère   Ellen Drew   En cas de malheur   Europe   Fernand Sardou   Fernandel   Fille dangereuse   Florence Moncorgé-Gabin   Forces françaises libres   France   Françoise Christophe   Frédéric Rossif   Fréhel (chanteuse)   Fusilier marin   Félix Marten   Gabrielle Dorziat   Gabrielle Fontan   Gaby Basset   Gafer   Gas-oil (film)   Geneviève Fontanel   Georg Wilhelm Pabst   Georges Bever   Georges Fronval   Georges Lacombe (1902-1990)   Georges Lampin   Georges Lautner   Gilles Grangier   Ginette Garcin   Ginette Leclerc   Ginger Rogers   Gisèle Casadesus   Gloria (film, 1931)   Golgotha (film, 1935)   Gueule d'amour   Gérard Darrieu   Gérard Depardieu   Gérard Oury   Hans Behrendt   Hans Steinhoff   Hauts-de-Seine   Henri Crémieux   Henri Debain   Henri Decoin   Henri Verneuil   Hollywood   Jacky Blanchot   Jacqueline Maillan   Jacques Becker   Jacques Castelot   Jacques Courtois   Jacques Dynam   Jacques Marin   Jacques Monod (acteur)   Jacques Rispal   Jacques Tourneur   Jean-Claude Brialy   Jean-Jacques Delbo   Jean-Louis Barrault   Jean-Paul Belmondo   Jean-Paul Le Chanois   Jean-Pierre Aumont   Jean-Pierre Cassel   Jean-Pierre Castaldi   Jean-Pierre Mocky   Jean Dasté   Jean Daumery   Jean Dax   Jean Delannoy   Jean Gabin   Jean Girault   Jean Godard   Jean Godard (cinéaste)   Jean Grémillon   Jean Lefebvre   Jean Marais   Jean Ozenne   Jean Piat   Jean Renoir   Jeanne Mauchain   Jeanne Moreau   John Clark   Jonque   José Giovanni   Joséphine Baker   Jules Berry   Julien Bertheau   Julien Carette   Julien Duvivier   Juliette Faber   L'Affaire Dominici (film, 1973)   L'Air de Paris   L'Année sainte   L'Héritage de Lilette   L'Imposteur (film, 1944)   L'Âge ingrat (film, 1964)   L'Étoile de Valencia   La Belle Marinière   La Belle Équipe   La Bête humaine (film, 1938)   La Grande Illusion   La Horse   La Marie du port   La Minute de vérité   La Péniche de l'amour   La Traversée de Paris   La Vierge du Rhin   La Vérité sur Bébé Donge   La nuit est mon royaume   Lanvin   Le Baron de l'écluse   Le Cas du docteur Laurent   Le Chat (film)   Le Clan des Siciliens   Le Désordre et la nuit   Le Gentleman d'Epsom   Le Jardinier d'Argenteuil   Le Messager (film, 1937)   Le Pacha (film, 1968)   Le Plaisir   Le Port du désir   Le Président (film, 1961)   Le Sang à la tête (film, 1956)   Le Soleil des voyous   Le Tatoué   Le Tonnerre de Dieu   Le Tueur   Le Tunnel (film)   Le cave se rebiffe   Le drapeau noir flotte sur la marmite   Le jour se lève   Le rouge est mis   Les Bas-fonds (film, 1936)   Les Gaietés de l'escadron   Les Grandes Familles (film)   Les Misérables (film, 1958)   Les Vieux de la vieille   Leucémie   Leur dernière nuit   Lino Ventura   Locomotive à vapeur   Louis Daquin   Louis Jouvet   Louis de Funès   Lucienne Bogaert   Luigi Zampa   Luis Mariano   Lycée Janson-de-Sailly   Légion d'honneur   Léon Zitrone   Léonce Corne   Madeleine Renaud   Mady Berry   Maigret et l'affaire Saint-Fiacre (1959)   Maigret tend un piège   Maigret voit rouge   Marc Allégret   Marcel Carné   Marcel Chabrier   Marcel Dalio   Marcel Duhamel   Marcelle Arnold   Maria Chapdelaine (film, 1934)   Marie-France (chanteuse)   Marie Dubois   Marine militaire   Marlène Dietrich   Martin Roumagnac   Martine Carol   Maurice Baquet   Maurice Barrier   Maurice Chevalier   Maurice Dorléac   Maurice Escande   Maurice Gleize   Maurice Tourneur   Max de Vaucorbeil   Mer Jaune   Mer d'Iroise   Michel Audiard   Michel Barbey   Michel Bouquet   Michel Fortin   Michel Piccoli   Michel Simon   Micheline Bernard   Micheline Presle   Michèle Mercier   Michèle Morgan   Mimsy Farmer   Mireille Balin   Mireille Darc   Miroir (film)   Mistinguett   Mon oncle d'Amérique   Monsieur (film)   Mostra de Venise   Moulins-la-Marche   Muriel Catala   Music-hall   Médaille militaire   Mélodie en sous-sol   Méphisto (film)   Mériel   Napoléon (film, 1955)   Neuilly-sur-Seine   Nick Winter   Nicolas Farkas   Nicole Courcel   Nicole Desailly   Normandie   Odette Laure   On demande un dompteur   Opium   Opérette   Paris   Paris Béguin   Patrick Préjean   Paul Azaïs   Paul Barge   Paul Demange (acteur)   Paul Faivre   Paulette Dubost   Pauline Carton   Philippe Dumat   Philippe Noiret   Pierre Blanchar   Pierre Brasseur   Pierre Collet   Pierre Dac   Pierre Dux   Pierre Fresnay   Pierre Granier-Deferre   Pierre Mondy   Pierre Renoir   Pour l'amour du ciel (film, 1950)   Pour un soir   Pépé le Moko   Quai des brumes   Raimu   Ralph Staub   Raymond Aimos   Raymond Bussières   Raymond Cordy   Raymond Lamy   Raymond Rouleau   Razzia sur la chnouf   Remorques   René Blancard   René Clément   René Donnio   René Pujol   Renée Faure   Revue (théâtre)   Robert Arnoux   Robert Castel (acteur)   Robert Dalban   Robert Dhéry   Robert Hossein   Roger Blin   Roger Dumas   Roger Hanin   Rue des prairies   Sacha Guitry   Sami Frey   Sampan   Saturnin Fabre   Screen snapshots séries 19 numéro 6   Seconde Guerre mondiale   Serge Korber   Serge Reggiani   Serge de Poligny   Shanghai   Simone Signoret   Sophia Loren   Sous le signe du taureau   Stéphane Bouy   Suzanne Dantès   Suzanne Flon   Thé   Tibet   Touchez pas au grisbi   Tout ça ne vaut pas l'amour   Télévision suisse romande   Un singe en hiver   Val-d'Oise   Variétés (film)   Verdict (film)   Victor Lanoux   Voici le temps des assassins   Yvan Noé   Yves Deniaud (acteur)   Yves Montand   Zouzou (film)  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^