Fernandel

Infos
Fernandel, au civil Fernand Joseph Désiré Contandin, est un chanteur et acteur français né à Marseille le 8 mai 1903, décédé à Paris le 26 février 1971 à l'âge de 67 ans. C'est sa belle-mère, Mme Manse, qui inventa son pseudonyme ; en parlant de son gendre, elle disait : « Voilà le Fernand d'elle ! ».
Fernandel

Fernandel, au civil Fernand Joseph Désiré Contandin, est un chanteur et acteur français né à Marseille le 8 mai 1903, décédé à Paris le 26 février 1971 à l'âge de 67 ans. C'est sa belle-mère, Mme Manse, qui inventa son pseudonyme ; en parlant de son gendre, elle disait : « Voilà le Fernand d'elle ! ».

Biographie

Né d'un père, Denis, employé de bureau et chanteur le dimanche au café-concert (Sined), et d'une mère comédienne amateur, Fernandel a deux frères (Auguste Marcel Sined son aîné de 6 ans avec lequel il sera un temps Fernand Sined, et Francis Fransined plus jeune que lui de 11 ans) ainsi qu'une sœur. C'est par une dizaine d'années de petits boulots alimentaires, de 1915 à 1925 (essentiellement comme garçon de course dans les banques marseillaises), que commence sa vie professionnelle -en 1915, il a douze ans !-. En parallèle, il monte sur scène comme chanteur, comique troupier dans les cafés-concerts, où il surprend par son profil "à tête de cheval". Andrex, comédien et ami de l'acteur, raconte à son propos dans le Sélection du Reader's Digest de mai 1973 : "Fernandel, qui n'était alors que Fernand, fit ses débuts sur scène à cinq ans en chantant le répertoire militaire avec son frère aîné, Marcel. Il connut son premier grand succès à sept ans, un jour où, paralysé par le trac, il fut propulsé sur la scène par son père, d'un grand coup de pied au derrière ; il s'empêtra dans son sabre et s'étala de tout son long sous une tempête de rires. Par la suite, il n'eut plus jamais peur d'affronter le public." Le 4 avril 1925, il épouse Henriette Manse, la sœur d'un inséparable copain. Ils auront trois enfants, Josette en 1926, Janine en 1930 et Franck en 1935. Ses débuts au cinéma datent de 1931, où il joue un rôle de groom dans le film Le Blanc et le noir, dont Raimu est la vedette principale. La même année, Jean Renoir lui confie un rôle plus important dans On purge bébé, d'après une pièce de Georges Feydeau. Toujours en 1931, il est la vedette du film de Bernard Deschamps Le Rosier de Madame Husson, où il interprète un rôle qu'on lui confiera souvent par la suite : celui d'un jeune homme niais, en l'occurrence ici un puceau qui perd sa virginité dans un lieu de plaisir. Par la suite, ses triomphes se multiplient, notamment dans les films de Christian-Jaque Un de la légion et François I (1936), mais surtout dans ceux de Marcel Pagnol : Angèle (1934), Regain (1937), Le Schpountz (1938), la Fille du puisatier (1940), et plus tard Topaze (1950). Les succès cinématographiques n'empêchent pas Fernandel de continuer une carrière de chanteur. Il joue dans de nombreuses comédies musicales, le plus souvent transformées en films par la suite. Certaines des chansons qui y sont interprétées deviennent des « tubes », comme Ignace ou Simplet, ou encore Félicie aussi. Dans l'ensemble, les films des années 1940 ne laisseront pas un souvenir inoubliable. Mais tout change dans les années 1950, grâce à Julien Duvivier et à la série des Don Camillo, tirés de l'œuvre de Giovanni Guareschi, où un curé et un maire communiste se livrent une lutte d'influence dans un petit village en Italie : Le Petit monde de Don Camillo (1951), Le Retour de Don Camillo (1953). Puis, avec d'autres réalisateurs, la Grande bagarre de Don Camillo (1955), Don Camillo Monseigneur (1961), Don Camillo en Russie (1965) et enfin Don Camillo et les contestataires, film qu'il commence à tourner en 1970 mais qu'il ne pourra achever, victime de la maladie (kyste cancéreux) qui allait l'emporter. Parmi les autres grands succès cinématographiques de Fernandel, notons aussi Ali Baba et les quarante voleurs (1954), film de Jacques Becker et surtout La Vache et le Prisonnier, film d'Henri Verneuil tourné en 1959. Il a fondé avec Jean Gabin la société de production Gafer en 1963. Fernandel a également remporté un grand succès avec les enregistrements des textes des Lettres de mon moulin d'Alphonse Daudet comme La Chèvre de Monsieur Seguin, Les Trois Messes basses, Le Secret de Maître Cornille ou Le sous-préfet aux champs. Fernandel a aussi été réalisateur de films : Simplet en 1942, Adrien 1943 et Adhémar ou le jouet de la fatalité en 1951 En terminant, Sacha Guitry lui a rendu cet hommage peu commun : "Moi, on m'admire; vous, on vous aime." Quant à sa popularité sous la soutane de Don Camillo, un jour qu'il était à Rome, Pie XII le pria de venir au Vatican afin, dit-il, de faire la connaissance "du plus connu des prêtres de la chrétienté après le pape" !... Fernandel est inhumé au cimetière de Passy.

Filmographie : longs-métrages

note : Les différences d'années qui peuvent apparaître sont dûes aux tournages et aux sorties en salle. Exemple Le Schpountz tourné en 1937 est sorti en 1938, ce qui permet de le considérer comme un film de 1938.

Années 1930-1939

- 1930 : Le Blanc et le noir de Robert Florey : Le groom vierge
- 1931 : On purge bébé de Jean Renoir : Le cousin Horace Truchet
- 1931 : Paris Béguin d'Augusto Genina : Ficelle, un petit truand
- 1931 : Cœur de lilas d'Anatole Litvak : Le garçon d'honneur
- 1931 : Le Rosier de Madame Husson de Bernard Deschamp : Isidore, le rosier
- 1932 : Pas de femmes de Mario Bonnard : Casimir
- 1932 : Un homme sans nom de Gustav Uschiki : Julot
- 1932 : Les Gaietés de l'escadron de Maurice Tourneur : Le soldat Vanderague, le brimé
- 1932 : le Jugement de minuit ou Le Vengeur d'Alexandre Esway : Sam Hackitt
- 1933 : Le Coq du régiment de Maurice Cammage : Le soldat Médard
- 1933 : L'Ordonnance de Victor Tourjansky : Étienne
- 1933 : D'amour et d'eau fraîche de Félix Gandéra : Eloi, le chauffeur
- 1933 : La Garnison amoureuse de Max de Vaucorbeil : Le deuxième classe Frédéric
- 1933 : Ademaï aviateur de Jean Tarride : Méchelet, le camarade d'Adémaï
- 1933 : La Porteuse de pain de René Sti : Billenbuis, un boulanger
- 1934 : Une nuit de folies de Maurice Cammage : Fernand, le barman
- 1934 : Le Chéri de sa concierge de Guarino-Glavany : Eugène Crochard
- 1934 : L'Hôtel du libre échange de Marc Allégret : Boulot, le garçon d'étage
- 1934 : Le Train de 8 heures 47 d'Henry Wulschleger : Le cavalier Croquebol
- 1934 : Angèle de Marcel Pagnol : Saturnin, le valet de ferme
- 1934 : Les Bleus de la marine de Maurice Cammage : Lafraise, un marin du "Victorieux"
- 1934 : Le Cavalier Lafleur de Pierre-Jean Ducis : Fernand, Gaëtan Lafleur, le réserviste
- 1935 : Ferdinand le noceur de René Sti : Fernand Piat, préparateur en pharmacie
- 1935 : Jim la houlette d'André Berthomieu : Jacques Moluchet, écrivain "nègre"
- 1935 : Les Gaietés de la finance ou Bengali VII de Jack Forrester : Le banquier Marivol et le tailleur Lambinet
- 1936 : Un de la légion de Christian-Jaque : Fernand, Esculape, Siméon Espitalion
- 1936 : Josette de Christian-Jaque : Albert Durandal
- 1936 : François I ou Les Amours de la Ferronnière de Christian-Jaque : Honorin, régisseur de théâtre et Honorin des Meldeuses
- 1937 : Les Dégourdis de la 11ème de Christian-Jaque : L'ordonnace Patard, le premier dégourdi
- 1937 : Ignace de Pierre Colombier : Ignace Boitaclou, jeune paysan incorporé
- 1937 : Un carnet de bal de Julien Duvivier : Fabien Coutissol, le coiffeur
- 1937 : Les Rois du sport de Pierre Colombier : Fernand, garçon de café
- 1937 : Regain ou Arsule de Marcel Pagnol : Urbain Gédémus, le rémouleur
- 1937 : Le Schpountz ou La Fausse vocation de Marcel Pagnol : Irénée Fabre, commis-épicier
- 1937 : Hercule ou L'Incorruptible d'Alexandre Esway : Hercule Maffre, pêcheur provençal, héritant d'un grand journal
- 1938 : Barnabé d'Alexandre Esway : Barnabé, flûtiste occasionnel
- 1938 : Ernest le rebelle de Christian-Jaque : Ernest Pic, steward, accordéoniste à bord d'un navire
- 1938 : Tricoche et Cacolet de Pierre Colombier : Tricoche, détective privé
- 1938 : Les Cinq sous de Lavarède de Maurice Cammage : Armand Lavarède, le cousin de Mr Richard
- 1938 : Raphaël le tatoué ou C'était moi de Christian-Jaque : Modeste Manosque, veilleur de nuit alias : Raphaël
- 1939 : Berlingot et compagnie de Fernand Rivers : François, marchand de berlingots
- 1939 : Fric-Frac de Maurice Lehmann : Marcel, l'employé de la bijouterie
- 1939 : L'Héritier des Mondésir ou C'est un mystère d'Albert Valentin : Bien-Aimé, le facteur - Le baron de Mondésir et ses aïeux

Années 1940-1949

- 1940 : Monsieur Hector ou Le Nègre du Negresco de Maurice Cammage : Hector, le valet de chambre
- 1940 : L'Acrobate de Jean Boyer : Ernest Sauce, maître d'hôtel
- 1940 : La Fille du puisatier de Marcel Pagnol : Félipe Rambert, l'assistant de Pascal
- 1940 : Un Chapeau de paille d’Italie de Maurice Cammage : Fadinard, le jeune marié
- 1940 : La Nuit merveilleuse de Jean-Paul Paulin : Le berger
- 1941 : Les Petits riens de Raymond Leboursier : Mr Astier
- 1941 : Le Club des soupirants de Maurice Gleize : Antoine Valoisir, chasseur de papillons
- 1942 : Simplet de Fernandel : Simplet, le "fada" de Miéjour
- 1942 : La Bonne étoile de Jean Boyer : Auguste dit "Guste", pêcheur provençal
- 1942 : Ne le criez pas sur les toits de Jacques Daniel-Norman : Vincent Fleuret, préparateur du professeur Léonard
- 1943 : Une vie de chien ou Médor de Maurice Cammage : Gustave Bourdillon, professeur dans un institut
- 1943 : La Cavalcade des heures d'Yvan Noé : Antonin
- 1943 : Adrien de Fernandel : Adrien Moulinet, encaisseur à la banque Nortier
- 1944 : Le Mystère Saint-Val de René Le Hénaff : Désiré, Henri Le Sec, détective
- 1945 : Naïs ou Toine de Raymond Leboursier : Toine, l'ouvrier agricole bossu
- 1945 : Les Gueux au paradis de René Le Hénaff : Pons, un joyeux drille
- 1945 : L'Aventure de Cabassou de Gilles Grangier : Marius Cabassou, architecte
- 1946 : Petrus de Marc Allégret : Pétrus, photographe
- 1946 : Cœur de coq ou Affaires de cœur de Maurice Cloche : Tulipe Barbaroux, ouvrier imprimeur
- 1947 : Emile l'africain de Robert Vernay : Emile Boulard, accessoiriste
- 1948 : Si ça peut vous faire plaisir de Jacques Daniel-Norman : Martial Gonfaron, aboyeur à la salle des ventes de Cassis
- 1948 : L'Armoire volante de Carlo Rim : Alfred Puc, percepteur
- 1949 : L'Héroïque monsieur Boniface de Maurice Labro : Mr Boniface, étalagiste
- 1949 : On demande un assassin de Ernest Neubach : Bob Laurent, le fils de famille
- 1949 : Je suis de la revue (Botta e riposta) de Mario Soldati : Fernand

Années 1950-1959

- 1950 : Casimir de Richard Pottier - Casimir, représentant en aspirateurs
- 1950 : Meurtres de Richard Pottier - Noël Annequin, paysan et mari d'Isabelle
- 1950 : Tu m'as sauvé la vie de Sacha Guitry - Fortuné Richard, clochard
- 1950 : Uniformes et grandes manœuvres de René Le Hénaff - Luc, portier du "Miramar", et André Duroc
- 1950 : Topaze de Marcel Pagnol - Albert Topaze, professeur à l'institution "Muche"
- 1950 : Boniface Somnambule de Maurice Labro - Victor Boniface, détective dans un grand magasin
- 1951 : Adhémar ou le jouet de la fatalité de Fernandel - Adhémar Pomme, ordonnateur de pompes funèbres, garde malade, souffleur...
- 1951 : L'Auberge rouge - Le moine
- 1951 : La Table aux crevés d'Henri Verneuil - Urbain Coindet, paysan et conseiller municipal
- 1951 : Le Petit monde de Don Camillo de Julien Duvivier - Don Camillo, le curé
- 1952 : Coiffeur pour dames de Jean Boyer - Marius dit: Mario, coiffeur pour dames
- 1952 : Le Fruit défendu d'Henri Verneuil - Le docteur Charles Pellegrin
- 1952 : Le Boulanger de Valorgue d'Henri Verneuil - Félicien Hébrard, boulanger
- 1952 : Le Retour de Don Camillo de Julien Duvivier - Don Camillo, le curé
- 1953 : Carnaval ou Dardamelle d'Henri Verneuil - Dardamelle, l'architecte
- 1953 : L'Ennemi public numéro un d'Henri Verneuil - Joé Calvet, l'américain myope
- 1953 : Mam'zelle Nitouche (Santarellina) d'Yves Allégret - Célestin Floridor, professeur de musique
- 1954 : Le Mouton à cinq pattes d'Henri Verneuil - Edouard Saint-Forget, le père - Alain, le fils esthéticien - Désiré, le fils laveur de vitres - Étienne, le fils loup de mer - Bernard, le fils journaliste et Charles, le fils abbé
- 1954 : Ali Baba et les quarante voleurs de Jacques Becker - Ali Baba, le serviteur de Cassim
- 1954 : Le Printemps, l'automne et l'amour de Gilles Grangier - Fernand "Noël" Sarrazin, patron nougatier
- 1955 : La Grande bagarre de Don Camillo de Carmine Gallone - Don Camillo, le curé
- 1955 : Don Juan (El amor de Don Juan) de John Berry - Sganarelle, le valet de Don Juan
- 1956 : Le Couturier de ces dames de Jean Boyer - Fernand Vignard, couturier pour dames
- 1956 : Sous le ciel de Provence de Mario Soldati, adaptation du roman Quatre pas dans les nuages (Quattro passi fra le nuvole) d'Alessandro Blasetti - Paul Verdier, représentant en chocolat
- 1956 : Honoré de Marseille de Maurice Regamey - Protis, le guerrier grec, Honorius, le romain et Honoré
- 1956 : Le Tour du monde en 80 jours de Michael Anderson... d'après le roman éponyme de Jules Verne - Le cocher de fiacre à Paris
- 1956 : L'Homme à l'imperméable de Julien Duvivier - Albert Constantin, clarinettiste
- 1957 : Sénéchal le magnifique de Jean Boyer - Sénéchal, comédien d'une troupe théâtrale
- 1957 : A Paris tous les deux (Paris Holiday) de Gerd Oswald - Fernydel, l'artiste français
- 1957 : Le Chômeur de Clochemerle de Jean Boyer - Baptiste Lachaud dit: "Titin", chômeur
- 1957 : La Loi, c'est la loi de Christian-Jaque - Ferdinand Pastorelli, douanier français
- 1958 : La Vie à deux de Clément Duhour - Marcel Gaboufigue, mari de Marguerite
- 1958 : Les Vignes du seigneur de Jean Boyer - Henri Levrier, l'ami de la famille
- 1958 : Le Grand Chef d'Henri Verneuil - Antoine Venturen, employé d'une station-service
- 1958 : Le Confident de ces dames de Jean Boyer - Guiliano Goberti, vétérinaire
- 1959 : La Vache et le Prisonnier d'Henri Verneuil - Charles Bailly, prisonnier de guerre

Années 1960-1970

- 1960 : Crésus de Jean Giono - Jules, le berger de Provence
- 1960 : Le Caïd de Bernard Borderie - Justin Migonet professeur de philosophie
- 1960 : Cocagne de Maurice Cloche - Marc- Antoine, chauffeur de benne de nettoiement
- 1961 : Le Jugement dernier (Il giudizio universale) de Vittorio De Sica - Le veuf
- 1961 : Dynamite Jack de Jean Bastia - Antoine Espérendieu, collecteur d'impôts et Dynamite Jack, le bandit
- 1961 : Don Camillo Monseigneur de Carmine Gallone - Don Camillo, évêque
- 1961 : L'Assassin est dans l'annuaire de Léo Joannon - Albert Rimoldi, timide employé de banque
- 1962 : Le Diable et les Dix Commandements de Julien Duvivier - L'homme qui se prend pour Dieu
- 1962 : En avant la musique de Georges Bianchi - Attilio Capellaro, aubergiste
- 1962 : Le Voyage à Biarritz de Gilles Grangier - Guillaume Dodut, chef de gare de Puget-sur-Var
- 1963 : Blague dans le coin de Maurice Labro - Jeff Burlington, le comique
- 1963 : Le Bon roi Dagobert de Pierre Chevalier - Mr Pelletan et le roi Dagobert
- 1963 : La Cuisine au beurre de Gilles Grangier - Fernand Jouvin, prisonnier de guerre
- 1964 : Relaxe-toi chérie de Jean Boyer - François Faustin
- 1964 : L'Âge ingrat de Gilles Grangier - Adolphe Lartigue, le père d'Antoine
- 1965 : Don Camillo en Russie de Luigi Comencini - Don Camillo, le curé
- 1965 : La Bourse et la vie de Jean-Pierre Mocky - Charles Migue, un collègue de Pelepan
- 1966 : Le Voyage du père de Denys de La Patellière - Mr Quantin, fermier Jurassien
- 1967 : L'Homme à la Buick de Gilles Grangier - Armand Favrot, alias Monsieur Jo, contrebandier
- 1969 : Heureux qui comme Ulysse d'Henri Colpi - Antonin, modeste garçon de ferme
- 1970 : Don Camillo et les contestataires de Christian-Jaque - Le tournage de ce film (entre Juillet et Aout 1970 à Brescia) ne fut pas achevé en raison de la maladie de Fernandel; La production le fit cependant terminer par Mario Camerini et d'autres acteurs. (nb: six de ses films ont été colorisés (les 4 premières fois pour des versions télévisées et VHS), dont quatre qu'il tourna avec Henri Verneuil: L'Auberge rouge, Le Boulanger de Valorgue, L'Ennemi public numéro un, Le Couturier de ces dames, Le Grand Chef, et La Vache et le Prisonnier en 1990, 1 film français traité par procédé électronique)

Filmographie : courts-métrages

- 1930 : La Meilleure bobone (ou Les 4 Jambes) de Marc Allégret et Claude Heymann - Lucien Pivoine
- 1930 : J'ai quelque chose à vous dire de Marc Allégret - Pierre Deneige, l'amant
- 1931 : Attaque nocturne de Marc Allégret et Jean de Marguenat - Le commissaire
- 1931 : La Fine combine d'André Chotin - Joseph, le valet de chambre
- 1931 : Bric-a-brac et compagnie d'André Chotin - Fernand
- 1931 : Vive la classe (ou les gaietés de l'escouade) de Maurice Cammage - Moussin
- 1931 : Pas un mot à ma femme d'André Chotin - Jules
- 1931 : Une brune piquante (ou La femme à barbe) de Serge de Poligny -
- 1932 : Quand tu nous tiens, Amour! de Maurice Cammage -
- 1932 : La Terreur de la Pampa de Maurice Cammage - Bill Forster, plongeur à Hollywood
- 1932 : Ordonnance malgré lui de Maurice Cammage - Alfred Leneveux, chauffeur du colonel
- 1932 : Un beau jour de noces de Maurice Cammage - Gustave Dupied, le marié
- 1932 : Comme une carpe (ou Le muet de Marseille) de Claude Heymann - Chatelard, le mari volage
- 1932 : Par habitude de Maurice Cammage - Valentin Bourgeasse, l'homme qui fait vœu d'ivresse
- 1932 : Restez dîner (ou Maruche) de Robert Péguy - Maruche, un ami de Blondel
- 1932 : La Claque de Robert Péguy
- 1932 : Cunégonde "chanson filmée"
- 1932 : Elle disait non "chanson filmée"
- 1933 : Ça colle de Christian-Jaque -
- 1933 : Lidoire de Maurice Tourneur - Le cavalier Lidoire
- 1933 : La veine d'Anatole ou (Le gros lot) de Maurice Cammage -
- 1943 : Guignol, marionnette de France de Maurice Cammage (Commentaire et présentation uniquement...)
- 1946 : Comédiens ambulants de Jean Canolle -
- 1947 : Irma la voyante (Vedettes et ritournelles) de Antoine Toé "chanson filmée" - La voyante et son client
- 1947 : La caissière du grand café (Vedettes et ritournelles) de Antoine Toé "chanson filmée" - Interprète la chanson en costume d'époque
- 1947 : Elle a de la barbe ou (Adoré de Philomène) - (Vedettes et ritournelles) de Antoine Toé "chanson filmée" - Le tourlourou amoureux de la femme à barbe
- 1947 : Attente (Vedettes et ritournelles) de Antoine Toé "chanson filmée" - L'amoureux qui attend celle qu'il aime
- 1947 : Escale au soleil d'Henri Verneuil - Le guide qui présente et commente le film
- 1950 : La nuit des étoiles de Louis Fehr-Lutz - Participation au bal des petits lits blancs de Monte-Carlo
- 1950 : La Chèvre de Monsieur Seguin de Francis Gir - Commentaire du film
- 1956 : L'Art d'être papa (ou Le téléphone) de Maurice Regamey
- 1969 : Tel est Franck de Jean-Paul Sassy (26') (une chanson en duo, sur l'amour, avec son fils) Fernandel tourna également de rares publicités cinématographiques, comme en 1945 pour vanter le Cinéma dans le cadre d'une tombola, ou en 1965 avec Le discours au gâteau d'anniversaire (30"), pour l'apéritif Dubonnet

Télévision

- 1967 : L'amateur ou S.O.S Fernand série télévisée en 7 épisodes de 26 min :
- -1- Le somnambule de Jean-Pierre Decourt
- -2- La valise de Jean-Pierre Decourt
- -3- Le sculpteur de Maurice Delbez
- -4- La cleptomane de Louis Grospierre
- -5- Le coup de fil de Jacques Pinoteau
- -6- La princesse russe de Maurice Delbez
- -7- La vicomtesse de Quentin Lawrence "rôle de Fernand dans les 7 épisodes"
- 1969 : Freddy pièce de Robert Thomas réalisé pour la télévision par Igor Barrère et Alexandre Tarta - Freddy, le clown De 1975 à 1999, l'imitateur André Aubert devint le petit curé de campagne provençal Don Patillo pour une célèbre marque de pâtes, écrivant même un livre à leur sujet en 1997 (éd. du Cherche Midi). En 2007, des extraits d'Honoré de Marseille servent encore et toujours d'illustrations (N & B) pour le petit écran, pour une huile d'olive provençale cette fois...

Discographie

-

Récompenses

- 1914 : second du Concours Comœdia de la Chanson organisé au théâtre du Châtelet (devenu Capitole) de Marseille (derrière un certain Larquet, .. mais lui permettant de débuter au cabaret du Palais de Cristal)
- 1949 : Grand prix mondial du Rire pour On demande un assassin
- 1952 : Ruban d'argent du meilleur acteur étranger dans un film italien décerné par le syndicat des critiques cinématographiques italiens
- 1952 : Victoire du meilleur acteur pour Le Petit monde de Don Camillo
- 1953 : Chevalier de la légion d'honneur (introduit par Marcel Pagnol)
- 1953 : Chevalier du Mérite et de la Courtoisie
- 1953 : Grand prix de l'Académie du disque pour Les lettres de mon moulin
- 1954 : Médaille de l'acteur le plus populaire en Belgique (puis 9 oscars de la popularité en Belgique wallonne)
- 1957 : Citoyen d'honneur de la ville de Cassino (Italie)
- 1960 : Chevalier des Arts et des Lettres
- 1960 : Oscar européen de la Popularité
- 1964 : Médaille d'or du mérite civique
- 1964 : Prix Georges Courteline de l'humour remis par son co-lauréat Bourvil
- 1964 : Prix Orange de l'acteur le plus coopératif de l'année par la presse
- 1964 : Orphée d'or du disque lyrique pour Mam'zelle Nitouche
- 1968 : Intronisation au grand Conseil des Vins de Bordeaux
- 1968 : Grand prix de l'Académie du disque pour Les lettres de mon moulin
- 1970 : Grand prix du cinéma français (Nuit du Cinéma) remis par Claude Dauphin
- 2005 : il est classé 13 des "100 plus grands français de tous les temps", grâce à France 2, encore 34 ans après sa mort. (grâce à ses six rôles, Le Mouton à cinq pattes est Léopard d'or au Festival de Locarno en 1954)

Box office

- 1945 : Naïs : 3, 47 millions d'entrées
- 1950 : Le Petit Monde de Don Camillo : 12, 79 millions d'entrées
- 1952 : Le Retour de Don Camillo : 7, 43 millions d'entrées
- 1954 : Le Mouton à cinq pattes : 4, 14 millions d'entrées
- 1954 : Ali Baba et les quarante voleurs : 4, 12 millions d'entrées
- 1955 : La Grande bagarre de Don Camillo : 5, 08 millions d'entrées
- 1959 : La Vache et le Prisonnier : 8, 84 millions d'entrées
- 1964 : L'Âge ingrat : 2, 86 millions d'entrées

Citation(s)

Le pastis, c'est comme les seins. Un c'est pas assez et trois c'est trop. »
- (À propos de son personnage de Don Camillo) " Si je l'ai aimé ? Pensez donc ! J'avais Jésus-Christ comme partenaire."
- (Le Général de Gaulle à son propos, l'ayant invité le 3 mai 1968 à l'Élysée devant un parterre de notables) "C'est le seul français qui soit, dans le monde, plus célèbre que moi!" ((nb: d'où probablement l'expression dérivée à usage francophone cette fois "Mon seul rival international, c'est Tintin!")

Documentaires

- 1991 : Fernandel, de père en fils: Fernandel raconté par son fils, réalisateur André Halimi, 25'
- 1996 : Fernandel, réalisateur Jacques Pessis, 90'
- 2004 : Fernandel raconté par Franck et Vincent Fernandel, interviewés par Patrick Plessis, 60' (TVOR/Médiaset/StudioCanal)

Bibliographie

-
- Auxquels il faut rajouter le rare et précurseur Fernandel par Carlo Rim, éd. Calmann-Levy, coll.Masques et Visages de Roger Gaillard, en 1952
- Les merveilleuses aventures de Fernandel - Laurel et Hardy etc, éd. S.E.I.N.E, 1946 (bande dessinée brochée) ==
Sujets connexes
Acteur   Adhémar ou le jouet de la fatalité   Adrien (film)   Albert Valentin   Alessandro Blasetti   Ali Baba et les quarante voleurs   Ali Baba et les quarante voleurs (film)   Alphonse Daudet   Anatole Litvak   Andrex   André Berthomieu   André Halimi   Angèle (film, 1934)   Années 1940   Années 1950   Attaque nocturne   Augusto Genina   Barnabé (film)   Berlingot et compagnie   Bernard Borderie   Blague dans le coin   Boniface Somnambule   Bourvil   Bric-a-brac et compagnie   Café-concert   Carlo Rim   Carmine Gallone   Casimir (film)   Chanteur   Christian-Jaque   Cimetière de Passy   Cinéma   Claude Dauphin (acteur)   Claude Heymann   Clément Duhour   Cocagne (film)   Coiffeur pour dames   Comme une carpe   Comédie musicale   Crésus (film)   D'amour et d'eau fraîche   Denys de La Patellière   Don Camillo   Don Camillo Monseigneur   Don Camillo en Russie   Don Camillo et les contestataires   Don Juan (film, 1956)   Dynamite Jack   En avant la musique   Ernest le rebelle (film)   Escale au soleil   Ferdinand le noceur   France 2   François Ier (film)   Fric-Frac   Gafer   Georges Feydeau   Gilles Grangier   Henri Colpi   Henri Verneuil   Henry Wulschleger   Heureux qui comme Ulysse   Honoré de Marseille   Ignace (film)   Igor Barrère   Italie   J'ai quelque chose à vous dire   Jacques Becker   Jacques Daniel-Norman   Je suis de la revue   Jean-Pierre Mocky   Jean Bastia   Jean Boyer (réalisateur)   Jean Gabin   Jean Giono   Jean Renoir   Jim la houlette   John Berry   Josette (film, 1936)   Jules Verne   Julien Duvivier   L'Acrobate (film, 1940)   L'Armoire volante   L'Auberge rouge   L'Auberge rouge (film, 1951)   L'Aventure de Cabassou   L'Ennemi public numéro un   L'Homme à l'imperméable   L'Homme à la Buick   L'Héritier des Mondésir   L'Hôtel du libre échange   L'Ordonnance   L'Âge ingrat   L'Âge ingrat (film, 1964)   La Cavalcade des heures   La Cuisine au beurre   La Fille du puisatier   La Garnison amoureuse   La Nuit merveilleuse   La Table aux crevés (film)   La Vache et le Prisonnier   La Vie à deux   Le Boulanger de Valorgue   Le Cavalier Lafleur   Le Caïd (Film)   Le Chéri de sa concierge   Le Chômeur de Clochemerle   Le Club des soupirants   Le Confident de ces dames   Le Coq du régiment   Le Couturier de ces dames   Le Diable et les Dix Commandements   Le Fruit défendu   Le Grand Chef   Le Grand Chef (film, 1959)   Le Jugement de minuit   Le Mouton à cinq pattes   Le Mystère Saint-Val   Le Petit Monde de Don Camillo   Le Printemps, l'automne et l'amour   Le Retour de Don Camillo   Le Rosier de Madame Husson (film, 1932)   Le Tour du monde en 80 jours (film, 1957)   Le Train de 8 heures 47   Le Voyage du père   Le Voyage à Biarritz   Les Bleus de la marine   Les Cinq sous de Lavarède   Les Dégourdis de la 11ème   Les Gaietés de l'escadron   Les Gaietés de la finance   Les Gueux au paradis   Les Rois du sport   Les Vignes du seigneur   Lidoire   Louis Grospierre   Luigi Comencini   Légion d'honneur   Léo Joannon   Mam'zelle Nitouche (film, 1954)   Marc Allégret   Marcel Pagnol   Mario Camerini   Mario Soldati   Marseille   Maurice Cammage   Maurice Cloche   Maurice Delbez   Maurice Gleize   Maurice Labro   Maurice Lehmann   Maurice Regamey   Maurice Tourneur   Max de Vaucorbeil   Michael Anderson   Monsieur Hector   Naïs   Naïs (Pagnol)   Ne le criez pas sur les toits   On demande un assassin   On purge bébé (film,1931)   Ordonnance malgré lui   Palais de l'Élysée   Par habitude   Paris   Paris Béguin   Pas de femmes   Pas un mot à ma femme   Petrus   Pierre Chevalier (réalisateur)   Pierre Colombier   Pseudonyme   Raimu   Raphaël le tatoué   Raymond Leboursier   Regain (film)   Relaxe-toi chérie   René Le Hénaff   René Sti   Restez dîner   Richard Pottier   Robert Florey   Robert Péguy   Robert Thomas   Robert Vernay   Ruban d'argent   Réalisateur   Sacha Guitry   Serge de Poligny   Si ça peut vous faire plaisir   Simplet   Sous le ciel de Provence   Sénéchal le magnifique   Topaze (film,1950)   Tricoche et Cacolet   Tu m'as sauvé la vie   Télévision suisse romande   Un beau jour de noces   Un carnet de bal   Un de la légion   Un homme sans nom   Une brune piquante   Une nuit de folies   Une vie de chien (film, 1943)   Uniformes et grandes manœuvres   Vittorio De Sica   Vive la classe   Yvan Noé   Yves Allégret  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^