Université de Montréal

Infos
L'Université de Montréal est l'un des quatre établissements d'enseignement supérieur de Montréal au Québec. Elle est l'une des dix grandes universités du Canada (la deuxième en terme du nombre d'étudiants) en plus d'être l'une des trois plus importantes au Québec. Selon une firme de consultants externes , l'Université de Montréal est considéré comme la 2 université en importance en terme de recherche en 2006.
Université de Montréal

L'Université de Montréal est l'un des quatre établissements d'enseignement supérieur de Montréal au Québec. Elle est l'une des dix grandes universités du Canada (la deuxième en terme du nombre d'étudiants) en plus d'être l'une des trois plus importantes au Québec. Selon une firme de consultants externes , l'Université de Montréal est considéré comme la 2 université en importance en terme de recherche en 2006.

Historique

En 1878, l'Université Laval de Québec ouvre une annexe à Montréal avec une charte papale. C'est la première université francophone de Montréal et elle compte trois facultés, toutes situées dans le Vieux-Montréal:
-théologie (au Grand Séminaire de Montréal);
-droit (au Cabinet de lecture des Sulpiciens);
-médecine (au château Ramezay). Le prélat de Québec a ainsi prévalu sur celui de Montréal (M Bourget) qui, lui, voulait une université autonome dans sa ville . L'éducation au Québec suivait le modèle français et le niveau secondaire s'effectuait dans des collèges classiques. Ces derniers variaient grandement en qualité, forçant l'Université Laval à Montréal à ouvrir un collège préparatoire pour harmoniser le niveau de ses élèves en 1887. Ce dernier deviendra plus tard la faculté des Arts en 1927 et sera l'ancêtre des CÉGEPs. En 1873, l'université se dote d'une faculté de génie qu'on nomme l'École polytechnique et en 1907, l'École des hautes études commerciales (HEC) est fondée. Le , l'Université ouvre le portes de son nouvel immeuble rue Saint-Denis dans ce qui deviendra le Quartier latin de Montréal. Toutes ses composantes ouvrent ou émigrent vers ce secteur où elles demeureront durant plus de quarante ans. Ces édifices, ainsi que de nouveaux dans le même arrondissement, serviront par la suite à la seconde université francophone de Montréal : l'Université du Québec à Montréal (UQAM). Dès 1889, le Vatican donne une autonomie administrative à cette succursale de l'université Laval qui peut désormais choisir ses professeurs et accorder ses propres diplômes. M Buchési réussit à obtenir du Saint-Siège l'autonomie totale de l’université le et qui sera désormais connue sous le nom de Université de Montréal. Le , une loi provinciale officialise le tout. La métropole devient enfin indépendante de la capitale. Cet enfantement se fait dans la douleur puisque trois incendies frappent les édifices de l'université entre 1919 et 1921, ce qui force à utiliser une partie des fonds levés par souscription pour la reconstruction. Malgré tout, sept nouvelles facultés : philosophie, lettres, sciences, médecine vétérinaire, chirurgie dentaire, pharmacie et sciences sociales, économiques et politiques sont fondées et les écoles affiliées sont intégrées entre 1920 et 1925. Selon son nouveau statut, elle est une université civile et Édouard Montpetit est le premier laïc à fonder une faculté : celle des sciences sociales. Contrairement aux universités anglophones comme l'Université McGill, l'UdeM avait des problèmes à faire des levées de fonds pour deux raisons: la pauvreté relative de la population francophone de Montréal et la direction de l'université depuis Québec. L'autonomie aida grandement sur ce point en développant un sentiment d'appartenance des Montréalais. Assez de fonds sont accumulés pour permettre en 1930 de démarrer la construction du nouvel édifice de l'UdeM sur le mont Royal selon les plans de l'architecte Ernest Cormier. L'université, maintenant à l'étroit dans le Quartier latin, doit y déménager ses pénates mais la crise économique des années 1930 met un frein à la construction dès 1931 et la direction songe même à vendre le bâtiment pour payer les salaires de ses employés et enseignants. En 1939, à cause des problèmes financiers, l'université est mise sous tutelle par le gouvernement provincial et ce dernier injecte des fonds qui mèneront au redémarrage de la construction en 1941. Elle ne s'installe donc sur le flanc du mont Royal qu'en 1943, 300 ans après que Maisonneuve y ait planté sa croix. Ses locaux partiellement inhabités servent à d'autres fins durant la Seconde Guerre mondiale. De 1943 à 1945, dans l'aile ouest du bâtiment principal, des scientifiques travaillent en secret sur un réacteur nucléaire dans le cadre du projet Manhattan. En 1965, Roger Gaudry, dont le pavillon principal porte aujourd'hui le nom, devient le premier recteur laïc et procède à la réorientation d'une université en plein essor. Avec le baby-boom et la Révolution tranquille, la communauté universitaire a plusieurs défis à relever. Le nombre d'étudiants passe de en 1942, en 1965 et à plus de aujourd'hui. Un événement marquant des dernières années à l'UdeM est certainement la tuerie de l’École polytechnique de Montréal. Ce jour-là, le , un homme, fusil-mitrailleur au poing, s’introduit dans les bâtiments et abat sauvagement 14 personnes avant de s’enlever la vie. Treize étudiantes et une employée sont tuées, toutes des femmes, en lien avec sa profonde haine du féminisme. Depuis, le 6 décembre de chaque année, Polytechnique se souvient. Une fondation assure la commémoration annuelle de la tragédie, qui fit également une quinzaine de blessées. Une plaque sur la façade de l’immeuble rappelle en permanence le nom des victimes et la place du 6-décembre-1989, angle Decelles et Queen-Mary, souligne la réalité de la violence faite aux femmes. En 2007, l'université affiche un déficit record de 19 millions de dollars.

Recteurs

Institutions

L'Université de Montréal est composée des quinze facultés suivantes :
- Faculté d'aménagement
- Faculté des arts et des sciences
- Faculté de droit
- Faculté de l'éducation permanente
- Faculté des études supérieures et postdoctorales
- Faculté de médecine
- Faculté de médecine dentaire
- Faculté de médecine vétérinaire
- Faculté de musique
- Faculté de pharmacie
- Faculté des sciences de l'éducation
- Faculté des sciences infirmières
- Faculté de théologie et de sciences des religions
- Département de kinésiologie
- École d'optométrie Elle compte également deux écoles affiliées :
- École polytechnique
- École des hautes études commerciales de Montréal (HEC Montréal) Et plusieurs centres de recherche dont le :
-
-
- Centre d'études et de recherches internationales de l'Université de Montréal (CÉRIUM)
- Centre de recherches mathématiques (CRM)

Département des sciences économiques

Son département des sciences économiques se distingue particulièrement. Selon une récente étude indépendante (financée par l'European Economic Association), le Département de sciences économiques de l'Université de Montréal se classe parmi les deux premiers départements d’économie au Canada, au premier rang mondial parmi les départements francophones, et au deuxième rang mondial parmi les universités non-anglophones.

Bibliothèques

L'Université de Montréal compte les dix-huit bibliothèques suivantes :
- Aménagement
- Bibliothéconomie et sciences de l'information
- Botanique
- Chimie
- Droit
- Didacthèque
- É.P.C.-Biologie (Éducation, psychologie, psychoéducation, communication, biologie)
- Géographie
- Kinésiologie
- Lettres et sciences humaines
- Livres rares et collections spéciales
- Mathématiques et informatique
- Médecine vétérinaire
- Musique
- Optométrie
- Paramédicale
- Physique
- Santé Elle compte également une bibliothèque associée :
- Centre de documentation Robert-Garry qui fait partie du Centre d'études de l'Asie de l'Est (CÉTASE) Ainsi que deux bibliothèques partenaires :
- Bibliothèque Myriam et J.-Robert Ouimet (HEC Montréal)
- Bibliothèque de l'École Polytechnique de Montréal

Pavillons

Campus de la montagne

Le campus principal de l'Université de Montréal est composé des quarante pavillons suivants :

Pavillons hors du campus principal

Établissements hospitaliers affiliés

Futur campus Outremont

Le plan directeur des espaces de l'Université de Montréal prévoit la construction de nouveaux espaces institutionnels dans l'arrondissement montréalais d'Outremont. Ce nouveau campus, accessible par le métro Outremont, sera composé notamment de salles d'enseignement, de recherche ainsi que de résidences étudiantes. Les lieux seront aménagés en accord avec l'écocertification LEED. Pour plus de renseignements, consulter le .

Pionniers

L'Université de Montréal a profité de son 125 anniversaire (en 2003) pour souligner l'excellence de la contribution de certains de ses pionniers qui ne sont plus à son service et qui ont particulièrement marqué son histoire depuis 1878.

Anciens étudiants célèbres

L'Ordre du Mérite est remis annuellement pour souligner la réussite de certains anciens. Parmi les diplômés célèbres de l'Université, on note:
-Louise Arbour, juge à la Cour suprême du Canada (1999–2004), Haut commissaire à l'ONU pour les Droits de l'Homme (2004–présent)
-Denys Arcand, cinéaste
-Michel Bastarache, juge à la Cour suprême du Canada (1997–présent)
-Ahmed Benbitour (1984), économiste, sénateur d'Algérie, ancien premier ministre de l'Algérie.
-Jean-Jacques Bertrand, premier ministre du Québec (1968–1970)
-André Boisclair (1986-1988), homme politique, député de Pointe-aux-Trembles (2006-présent) et chef du Parti Québécois (2005-2007)
-Robert Bourassa, premier ministre du Québec (1970-1976 et 1985–1994)
-Marie Deschamps, juge à la Cour suprême du Canada (2002–présent)
-Maurice Duplessis, premier ministre du Québec (1936–1939 et 1944–1959)
-Dédé Fortin, chanteur
-Armand Frappier, médecin, fondateur et directeur de l'Institut de microbiologie et d'hygiène de Montréal (1938-1974)
-Lomer Gouin, premier ministre du Québec (1905–1920)
-Roger Guillemin, prix Nobel (Médecine, 1977)
-Michaëlle Jean, journaliste, Gouverneure générale du Canada
-Daniel Johnson (fils), premier ministre du Québec (1994)
-Daniel Johnson (père), premier ministre du Québec (1966–1968)
-Pierre-Marc Johnson, premier ministre du Québec (1985)
-Antonio Lamer, Juge-en-chef de la Cour suprême du Canada (1990–2000)
-Blanche Lamontagne-Beauregard, première poétesse du Québec (1911-1943)
-Bernard Landry, premier ministre du Québec (2001–2003)
-Georges-Émile Lapalme, chef du Parti Libéral du Québec (1950–1958)
-Pierre Lassonde (Polytechnique Montréal), fondateur et président de Newmount
-Charles Mallory (1990), économiste, directeur de Santé Canada
-Henri Massé, syndicaliste, président de la FTQ (1998-présent)
-Claude Meunier, comédien
-Anne Montminy, athlète olympique (médailles en plongeon, 2000), avocate
-Jacques Parizeau, premier ministre du Québec (1994–1996)
-Pierre-Karl Péladeau, président-directeur général de Quebecor
-Hubert Reeves, astrophysicien, écrivain, vulgarisateur scientifique
-Paul Sauvé, premier ministre du Québec (1959–1960)
-Pierre Elliott Trudeau, premier ministre du Canada (1968–1979 et 1980–1984)
-Manuel Werner (1985), économiste, président d'InformeDecisions, Montréal

Équipes sportives

L'ensemble des équipes sportives de l'Université de Montréal se nomment les Carabins . L'Université de Montréal possède 10 équipes sportives différentes :
- Badminton
- Football
- Golf
- Natation
- Ski alpin
- Soccer féminin
- Soccer masculin
- Tennis
- Volleyball féminin
- Volleyball masculin

Médias

L'université de Montréal publie un hebdomadaire d'information institutionnelle et de vulgarisation scientifique, le journal , distribué dans tous les pavillons et disponible sur le site Internet.

Notes

Voir aussi

- Liste des institutions du Québec
- Université du Québec à Montréal ===
Sujets connexes
Ahmed Benbitour   André Aisenstadt   André Boisclair   André Caillé   Anne Montminy   Antonio Lamer   Armand Frappier   Bernard Landry   Blanche Lamontagne-Beauregard   CISM-FM   Canada   Centre d'études et de recherches internationales de l'Université de Montréal   Centre de recherches mathématiques   Centre hospitalier universitaire Sainte-Justine   Claude Meunier   Cour suprême du Canada   CÉGEP   Daniel Johnson (fils)   Daniel Johnson (père)   Denys Arcand   Dollar canadien   Ernest Cormier   Faculté des arts et des sciences de l'Université de Montréal   Français   Fédération des associations étudiantes du campus de l'Université de Montréal   Georges-Émile Lapalme   Georges Gauthier   Gilles Cloutier   Henri Massé   Hubert Reeves   Ignace Bourget   Institut de recherches cliniques de Montréal   Jacques Parizeau   Jean-Jacques Bertrand   Laïc   Le Devoir   Leadership in Energy and Environmental Design   Liste des institutions du Québec   Lomer Gouin   Louis-Joseph-Napoléon-Paul Bruchési   Louise Arbour   Luc Vinet   Marie Deschamps   Maurice Duplessis   Michaëlle Jean   Michel Bastarache   Mont Royal   Montréal   Olivier Maurault   Ordre du Mérite (Québec)   Organisation des Nations unies   Outremont   Outremont (métro de Montréal)   Parc   Paul Chomedey de Maisonneuve   Paul Sauvé   Pierre Elliott Trudeau   Pierre Lassonde   Premier ministre du Québec   Projet Manhattan   Quartier Libre (journal)   Quartier latin de Montréal   Québec   Québec (ville)   René J.A. Lévesque   Robert Bourassa   Robert Lacroix   Roger Gaudry   Roger Guillemin   Révolution tranquille   Saint-Siège   Seconde Guerre mondiale   Tuerie de l'école polytechnique de Montréal   Université Laval   Université McGill   Université du Québec à Montréal   Urbain   Vatican   Vieux-Montréal  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^