Festival d'Avignon

Infos
Representation principale du festival dans la Cour d'Honneur du Palais des Papes en 2006 Le Festival d'Avignon, est un festival annuel de théatre fondé en 1947 par Jean Vilar, à la suite d'une rencontre avec le poète René Char. Il a lieu chaque été en juillet dans les rues et multiples théatres du centre historique d'Avignon en Provence. C'est incontestablement la plus importante manifestation de l'art théâtral et du spectacle vivant en France par le nombre des créati
Festival d'Avignon

Representation principale du festival dans la Cour d'Honneur du Palais des Papes en 2006 Le Festival d'Avignon, est un festival annuel de théatre fondé en 1947 par Jean Vilar, à la suite d'une rencontre avec le poète René Char. Il a lieu chaque été en juillet dans les rues et multiples théatres du centre historique d'Avignon en Provence. C'est incontestablement la plus importante manifestation de l'art théâtral et du spectacle vivant en France par le nombre des créations et des spectateurs , et l'une des grandes manifestations artistiques décentralisées les plus anciennes.

Naissance du festival

Dans le cadre d'une exposition intitulée Une semaine d'Art en Avignon, Jean Vilar, acteur, metteur en scène, directeur de Théâtre, programme du 4 au 10 septembre 1947, dans trois lieux (la Cour d'Honneur du Palais des Papes, le Théâtre municipal et le Verger d'Urbain V), La semaine d'art dramatique en Avignon. Sept représentations y sont données, dont 3 créations :
- La Tragédie du roi Richard II, de Shakespeare, une pièce méconnue en France, avec Jean Vilar dans le rôle-titre, Germaine Montero, Jean Leuvrais, Bernard Noël, ... Jeanne Moreau ;
- La Terrasse de midi, de Maurice Clavel, avec Dagmar Gérard, ... Jeanne Moreau, Michel Bouquet.
- L’Histoire de Tobie et Sara, de Paul Claudel, mise en scène par Maurice Cazeneuve, avec Jean Vilar, Silvia Montfort, Béatrix Dussane, Jean Négroni, Alain Cuny, ... Jeanne Moreau. Le Festival d'Avignon est né. Jean Vilar s'attache une troupe d'acteurs qui viendra désormais chaque année réunir un public de plus en plus nombreux et de plus en plus fidèle. Ces jeunes talents, ce sont notamment1952, Le Prince de Hombourg Jean Négroni, Germaine Montero, Alain Cuny, Michel Bouquet, Jean-Pierre Jorris, Silvia Montfort, Jeanne Moreau, Daniel Sorano, Maria Casarès, Philippe Noiret, Monique Chaumette, Jean Le Poulain, Charles Denner, Jean Deschamps, Georges Wilson... Gérard Philipe, déjà célèbre à l'écran, les rejoindra en 1951 ; il en est resté l'icône, avec ses rôles fameux du Cid, (Corneille) et du Prince de Hombourg (d'Heinrich von Kleist). Jean Vilar dirige le Festival jusqu'à sa mort en 1971. De 1971 à 1979, Paul Puaux poursuit l’œuvre engagée. Depuis 1980, le Festival est une association régie par la loi de 1901. Chacune des collectivités publiques qui subventionne le Festival : État, Ville d'Avignon, Département de Vaucluse, Région Provence-Alpes-Côte d'Azur, est représentée au conseil d'administration qui compte aussi sept personnalités qualifiées. Sous l’impulsion de Bernard Faivre d’Arcier (1980-1984 et 1993-2003), et d’Alain Crombecque (1985-1992), le festival professionnalise sa gestion et accroit sa notoriété. En septembre 2003, Hortense Archambault et Vincent Baudriller prennent la direction du Festival.

Le festival aujourd'hui

60 années ont passées depuis la création de La semaine d’art dramatique, tout ou presque a changé :
- la durée :
d'une semaine à l'origine, avec quelques spectacles, le festival se déroule désormais pendant 3 à 4 semaines chaque été.
- les lieux :
le Festival a essaimé ses représentations dans d'autres lieux que la mythique Cour d’Honneur du Palais des Papes, dans vingt théâtres d'Avignon ainsi que dans une quarantaine de sites aménagés pour la circonstance (écoles, chapelles, gymnases, etc.). Ces lieux se situent la plus grande partie dans Avignon intra-muros (à l'intérieur des remparts) ou sont disséminés dans la ville. D'autres communes accueillent le festival, Chartreuse de Villeneuve-lez-Avignon (Gard), carrière de Boulbon (Bouches-du-Rhône), etc.
- la nature du festival :
à l’origine festival de théâtre classique, Avignon s'est ouvert à la création contemporaine, à d’autres arts, notamment à la danse contemporaine, (Maurice Béjart dès 1966), au mime, aux marionnettes, au théâtre musical, au spectacle équestre (Zingaro), aux arts de la rue etc.
- l'audience du festival d'Avignon :
on peut dire qu'Avignon a inventé en 1947 le concept de Festival. Ce sont depuis des milliers de festivals qui se tiennent chaque année (en été pour la plupart). L'ambition initiale du festival de réunir le meilleur du théâtre français en un lieu s’est élargie au fil des années pour atteindre une audience internationale, un nombre croissant de compagnies non françaises venant chaque année se produire à Avignon. L'association foi et culture collabore au festival en proposant des thématiques d'histoire religieuse de la France. Tout ou presque a changé, mais subsistent les célèbres trompettes de Maurice Jarre qui annoncent chaque été dans la Cour d'Honneur qu'un spectacle va commencer...

Festival Off

Affiches du festival Off en 2007 En marge du festival officiel, et à l'initiative de la Nouvelle Compagnie fondée par André Benedetto qui jouera pour la première fois en 1964, se tiennent depuis 1967/1968 des dizaines (des centaines, maintenant) d'autres spectacles - 38 spectacles sont proposés en marge du festival en 1971, plus de 700 troupes inscrites en 2003- et 539 en 2004 pour donner 667 spectacles et ce sans compter les spectacles de rue, etc. (Festival Off). Depuis le conflit des intermittents en 2003, le Festival off traverse des turbulences sérieuses, et plusieurs structures et associations sont en concurrence. De 1982 à 2005, l' association "Avignon Public Off" sous l'impulsion d'Alain Léonard a édité un programme exhaustif des spectacles proposés en association avec tous les partenaires du OFF. En 2006 :
-400 compagnies et la plupart des théâtres du OFF, soit prés de 500 structures se sont associés paritairement pour devenir Avignon Festival et Compagnies (AF&C) sous la présidence d'André BENEDETTO Depuis juillet 2007, AF&C accompagne seul un festival OFF unifié et apaisé. "Le festival Off en chiffre" en 2006 le festival off a vu sa fréquentation atteindre 735 000 spectateurs pour un nombre cumulé de spectacles quotidiens de 856.

L’annulation de l’édition 2003

Sept cent cinquante spectacles étaient prévus en 2003. La grève des intermittents du spectacle -acteurs, techniciens…- qui visait à protester contre la réforme des régimes d'indemnisation Assedic a conduit à l’annulation du festival IN 2003 et d'une centaine de spectacles du OFF. Cette lutte débuta en février 2003, et est encore vive en 2007. Elle vise à protéger le statut de l'intermittence. En 2003, le public défila dans les rues avec les métiers du spectacle vivant. De nombreux collectifs régionaux se créèrent et une coordination nationale se réunit depuis régulièrement.

Controverse 2005

Pour l'édition 2005, certains spectacles du festival in ont vu un grand nombre de spectateurs quitter leur place durant la représentation. Le Figaro lance la controverse dans la presse, jugeant dans plusieurs articles l'édition 2005 comme un « catastrophique désastre artistique et moral », tandis que France Inter parle de « catastrophe avignonnaise » et La Provence de « grogne du public ». Libération reprend la critique en des termes plus mesurés, défendant le festival, tout comme le ministre de la Culture.

Le festival 2006 en chiffres

billets ont été délivrés lors de cette 60 édition d'Avignon, sur une jauge de places. Le taux de fréquentation est donc de 88 %, ce qui place cette édition au niveau des années « historiques » (il était en 2005 de 85 %). entrées ont aussi été enregistrées aux manifestations gratuites telles que expositions, lectures, rencontres, films, etc. Les billets délivrés aux jeunes de moins de 25 ans ou étudiants ont représenté une part en progression, qui a atteint 12 %. Un spectacle a dopé la fréquentation du festival : Battuta, de Bartabas et son Théâtre équestre Zingaro, qui a enregistré un taux de fréquentation de 98 % : 28.000 spectateurs en 22 représentations, soit plus de 20 % du total.Source : Le Monde du 29 juillet 2006..

L'édition 2007

Le festival 2007 dont l'artiste associé est Frederic Fisbach

Le festival 2008

Le festival 2008 ...

Fonds documentaire de la Maison Jean-Vilar

Le travail de Jean Vilar et la totalité des 3000 manifestations programmées au Festival d'Avignon depuis ses débuts en 1947 sont accessibles à la Maison Jean-Vilar (bibliothèque, vidéothèque, expositions, base de données...)
- 8, rue Mons, Montée Paul Puaux, 84000 Avignon
-

Accueil et logement

Dès l'origine du festival, il a fallu trouver des solutions pour accueillir le public des jeunes à Avignon. Les années cinquante ont vu se développer des "Rencontres Internationales" dont l'organisation et l'encadrement ont été confiés aux CEMEA (Centre d'entraînement aux méthodes d'éducation active). Ainsi est née, en 1959, l'Association "Centres de Jeunes et de Séjour du Festival d'Avignon". Elle rassemble trois partenaires fondateurs : le Festival d'Avignon, la ville d'Avignon et les CEMEA. L'association a pour objet de donner à des jeunes et des adultes la possibilité d'être accueillis à Avignon dans les conditions telles qu'ils puissent tirer tout le profit possible des spectacles du festival, de l'intérêt culturel présenté par Avignon et ses environs, des échanges de vues entre participants de tous pays. ==
Sujets connexes
Alain Crombecque   Alain Cuny   Avignon   Bernard Noël   Bouches-du-Rhône   Boulbon   Béatrix Dussane   Charles Denner   Daniel Sorano   Danse contemporaine   France Inter   Gard   Georges Wilson   Gérard Philipe   Heinrich von Kleist   Jean-Pierre Jorris   Jean Deschamps (acteur)   Jean Le Poulain   Jean Négroni   Jean Vilar   Jeanne Moreau   Le Cid (Corneille)   Le Figaro   Libération (journal)   Maria Casarès   Marionnette   Maurice Béjart   Maurice Clavel   Maurice Jarre   Michel Bouquet   Mime   Monique Chaumette   Palais des Papes   Paul Claudel   Paul Puaux   Philippe Noiret   Provence   René Char   Septembre 2003   Théâtre   William Shakespeare  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^