Centesimus Annus

Infos
L'encyclique Centesimus Annus (1991) a été publiée pour le centenaire de l'encyclique Rerum Novarum (1891), par le pape Jean-Paul II.
Centesimus Annus

L'encyclique Centesimus Annus (1991) a été publiée pour le centenaire de l'encyclique Rerum Novarum (1891), par le pape Jean-Paul II.

Idées générales

L'encyclique insiste sur l'importance de la propriété de la connaissance, de la technique et du savoir.

Texte de l'encyclique

L'Encyclique est disponible sur le web dans la plupart des langues. On peut accéder facilement aux encycliques par le lien suivant : .

Principales idées développées

Titre I : Introduction

- no 1 : Jean Paul II se place dans le prolongement de l'encyclique "Rerum novarum" de Léon XIII
- no 2 : Cette encyclique est posée dans l'axe de celle de Léon XIII et a fondé la doctrine sociale de l'Eglise.
- no 3 : C'est une relecture de l'histoire de la société occidentale qui est proposée à la lumière de l'encyclique de Léon XIII et un appel à la créativité pour faire face à un futur "lourd d'inconnu, mais aussi de promesses". Cet acte permet de soutenir la valeur permanente de cet enseignement (de Léon XIII). Il s'inscrit dans un "mouvement de défense de la personne humaine" illuminé par la Tradition de l'Eglise, un trésor dans lequel il est toujours possible de puiser. Cela sera illustré par une "analyse de certains évènements de l'histoire". Nous nous référons au titre IV, la propriété privée et la destination universelle des biens.
- n°30 : rappel du droit à la propriété privée et à la destination commune des biens,
- n°31 : rôle du travail humain,
- n°32 : propriété de la connaissance, de la technique et du savoir, à l'époque actuelle,
- n°33 : difficulté pour beaucoup d'hommes à acquérir les connaissances de base qui permettent d'exprimer leur créativité et de développer leurs capacités, et à entrer dans le réseau de connaissances et d'intercommunications qui leur permettraient de voir apprécier et utiliser leurs qualités.
- n°34 : suprématie du marché libre,
- n°35 : société du travail libre, de l'entreprise et de la participation, entreprise comme communauté de personnes ,
- n°36 : répondre à une demande de qualité, plutôt que de quantité,
- n°37 : question de l'écologie,
- n°38 : destruction du milieu humain,
- n°39 : famille fondée sur le mariage,
- n°40 : l'État a le devoir d'assurer la défense et la protection des biens collectifs que sont le milieu naturel et le milieu humain
- n°41 : aliénation, invesion entre les moyens et les fins,
- n°42 : risques d'un capitalisme radical,
- n°43 : doctrine sociale de l'Église comme orientation intellectuelle indispensable, développement intégral de la personne humaine, vaste mouvement associatif des travailleurs? ==
Sujets connexes
Encyclique   Gestion des connaissances   Jean-Paul II   Mondialisation   Pape   Propriété intellectuelle   Rerum Novarum  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^