Mazara del Vallo

Infos
Mazàra del Vallo est une ville italienne de la province de Trapani en Sicile. Le vieux centre historique, enceint à l'origine par les murailles normandes, est composé de nombreuses églises, certaines datant du ainsi qu'un quartier de plan arabe, typique des "médinas", appelé « Casbah », et caractérisé par un ensemble de petites rues étroites et sinueuses.
Mazara del Vallo

Mazàra del Vallo est une ville italienne de la province de Trapani en Sicile. Le vieux centre historique, enceint à l'origine par les murailles normandes, est composé de nombreuses églises, certaines datant du ainsi qu'un quartier de plan arabe, typique des "médinas", appelé « Casbah », et caractérisé par un ensemble de petites rues étroites et sinueuses.

Géographie

Mazara del Vallo est située en bordure de la Mer Méditerranée, à l'embouchure du fleuve Màzaro, à moins de 200km des côtes tunisiennes et du Nord de l'Afrique.

Histoire

En raison de sa position stratégique, Mazara del Vallo a connu au cours des siècles toute une série de dominations : Phéniciens, Grecs, Carthaginois, Romains, Byzantins, Arabo-Berbères, Normands, Souabes, Angevins, Aragons et Bourbons. L'origine du site, comme le prouvent plusieurs découvertes archéologiques datées de 12 000 ans av JC, pourrait remonter au paléolithique supérieur. Les Phéniciens, peuple de commerçants et de marins, font de Mazara un important emporium marchand au , et la baptisent Mazar, ou la citadelle ("rocca"). Au elle entre dans l'orbite de la colonie grecque voisine Sélinonte, dont elle devient un important avant-poste. En 406 av JC elle passe sous la domination de Segeste, qui avec l'aide des Carthaginois conduits par Hannibal, battent Sélinonte. En 392 av JC Mazara passe sous la domination de Syracuse, mais en 378 av JC elle est reconquise par les Carthaginois qui la tiennent jusqu'en 210 av JC. Après la première guerre punique, le territoire de Mazara est administré par les Romains. Avant de passer sous la domination byzantine en 535, Mazara connaît aussi l'occupation des Vandales et des Goths. En 827 la conquête de la Sicile de la part des Arabo-Berbères commençe par Capo Granitola sur le territoire de Mazara del Vallo. Par la suite, la Sicile est partagée en trois circonscriptions : Val di Mazara, la plus étendu, Val Demone et Val di Noto. Grâce à l'introduction de nouvelles cultures apportées par les musulmans, comme les citronniers, les orangers et de nouvelles techniques d'irrigation, l'agriculture recommence à se développer. L'activité portuaire redevient importante pour les échanges commerciaux avec les pays africains et espagnols. Avec le gouvernement de Ibn Mankut, Mazara devient un important centre d'études islamiques pour l'enseignement de la littérature, de la poésie, du droit et de la religion. Le réseau routier du centre historique, connu comme Casbah, encore visible aujourd'hui, rappelle les origines arabes de la ville. Avec la domination des Normands (1072) commandés par Ruggero d'Altavilla, la diocèse de Mazara est institué. Après la mort de Federico II di Svevia (1250) Mazara passe aux mains angevines, ensuit au royaume d'Aragon. L'âge des aragonaises (1282-1409) était caractérisé par la décadence politique, économique et démographique du territoire de Mazara. En vertu du traité de paix d'Utrecht, la Sicile (et donc Mazara aussi) passait à la Maison de Savoie. Les piémontaises gardaient la domination sous l'isle soulement pour cinq ans. En l'an 1718, les espagnols entreprennent une campagne militaire pour reprendre la Sicile à l'Autriche. Après soixante ans de domination autrichienne, Charles de Bourbon réunie la Sicile et le Royaume de Naples en 1734. Pendant la domination des Bourbons, de nombreuses installations résidentielles naissent le long des trazzere royales, et sur les bords du fleuve Mázaro, se développent des entreprises pour l'élevage du poisson et pour la viticulture.

Économie

Les activités économiques de la ville sont essentiellement la pêche, l'agriculture et l'industrie navale et alimentaire, en particulier celle du poisson. C'est un port de pêche très important en Italie, avec une flotte de 350 grands bateaux de pêche ("grandi motopescherecci d'altura") et environ 4 000 pêcheurs.

Démographie

La population de Mazara est composée environ de 3 000 immigrés, en provenance surtout du Nord de l'Afrique, employés depuis plus de 25 ans dans les activités piscicoles, agricoles et artisanales de la ville.

Anecdotes

Mazara a défrayé la chronique quand, en mars 1997, un pêcheur sous le commandement du capitaine Francesco Adragna, a fait remonter depuis 480 mètres de profondeur dans les eaux du détroit de Sicile une sculpture de bronze de deux mètres connue sous le nom de Satyre dansant (Satiro danzante). La statue, après avoir été restaurée et exposée quelque temps à Rome, au Montecitorio, est revenue à Mazara avant de repartir quelque temps pour être exposée à l'Expo 2005 à Aichi, au Japon, au pavillon d'Italie, du 25 mars 2005 au 25 septembre 2005. Depuis la deuxième moitié du mois d'octobre 2005, le Satyre dansant est de nouveau exposé à Mazara au musée régional de Sant'Egidio situé place du Plebiscito. Aujourd'hui, Mazara est le plus important port de pêche de toute l'Italie, qui emploie presque exclusivement de la main-d'œuvre nord-africaine. C'est la pêche qui entraîne toute l'économie locale. La production viticole, des agrumes et des olives est d'une iportance égale avec le tourisme.

Personnalités

-Saint Vit, mort pendant les persécution de Dioclétien (n. 290)
-(Sidi) Al Imam Al Mazari, théologien arabien (n. 1060)
-Pietro Consagra, sculpteur (1920 - 2005)
- Denise Pipitone, enfant disparue en 2004

Administration

Hameaux

Borgata Costiera, Mazara Due

Communes limitrophes

Campobello di Mazara, Castelvetrano, Marsala, Petrosino, Salemi

Voir aussi

- Liste des villes italiennes de plus de 25 000 habitants ==
Sujets connexes
Angevin   Anjou   Arabes   Berbères   Campobello di Mazara   Casbah (homonymie)   Castelvetrano   Colonisation grecque   Dioclétien   Expo 2005   Goths   Guy, Modeste et Crescence   Hameau italien   Japon   L'Olivier   Liste des villes italiennes de plus de 25 000 habitants   Maison capétienne de Bourbon en Espagne   Maison de Savoie   Maison des libertés   Marsala   Mer Méditerranée   Normands   Olive   Paléolithique supérieur   Petrosino   Pietro Consagra   Province de Trapani   Préfecture d'Aichi   Rome   Royaume d'Aragon   Salemi   Satyre de Mazara del Vallo   Sicile   Souabe   Sélinonte   Utrecht   Vandales  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^