Jacques Rigaut

Infos
Écrivain dadaïste français né en 1898 et mort en 1929.
Jacques Rigaut

Écrivain dadaïste français né en 1898 et mort en 1929.

Biographie

D’abord élève brillant au lycée Montaigne où il obtient un prix de récitation et de français, il devient passable et dissipé au lycée Louis-le-Grand et se fait remarquer par son excentricité. En décembre 1916, il devance l'appel et s'engage dans l'armée. D'abord affecté au service automobile à Paris, il part au front, en Lorraine, au début de l'année 1918. Après l'armistice, il reste sous les drapeaux jusque fin 1919. De retour à Paris, il commence à fréquenter les milieux littéraires et devient l'ami de Drieu La Rochelle qui en fera le héros de La Valise vide, puis du Feu follet et de L'Adieu à Gonzague. Il rencontre le peintre mondain Jacques-Émile Blanche qui l'engage comme secrétaire. Ses premiers écrits, Propos Amorphes, sont publiés en 1920 alors qu'il entre en contact avec les membres du groupe Dada. Dandy sans argent, vivant chez ses parents, il devient un grand consommateur d’opium, de cocaïne et d'héroïne. En 1922, il rejoint Tristan Tzara et quitte les surréalistes. En 1924, il rencontre Gladys Barber, une jeune américaine fortunée qu’il suit à New York. Il rentre à Paris peu après, avant de repartir pour New York début 1925. Il épouse Gladys Barber en janvier 1926, mais elle le quitte rapidement, lassée de sa toxicomanie. Il vit misérablement à New York jusqu’en novembre 1928, date à laquelle il revient à Paris et reprend une vie mondaine dans une maison prêtée par le surréaliste Paul Chadourne. Il commence une série de cures de désintoxications. Le 6 novembre 1929, dans une maison de repos de Châtenay-Malabry (Hauts-de-Seine), appelée « La Maison aux loups » Jacques Rigaut se suicide d’une balle tirée en plein cœur.

Regard sur l'Œuvres

Jacques Rigaut est à bien des égards un précurseur d'une forme d'écriture fragmentaire. On le verra notamment dans la publication de ses aphorismes dans la revue "Little review" en 1923.

Œuvres

- Lord Patchogue. La Nouvelle Revue Française n°203, août 1930, Paris.
- Papiers Posthumes. Sans Pareil, février 1934, Paris.
- Agence Générale du Suicide. J.J. Pauvert, 1959, Paris.
- Agence Générale du Suicide. Loesfeld, 1967, Paris.
- Écrits. Édition établie et présentée par Martin Kay. N.R.F. Gallimard, 1970, Paris.
- Et puis merde !, Paul Chadourne – Pierre Drieu La Rochelle - Jacques Rigaut, Les Libraires Entre Les Lignes, 1998, Paris. Ce cadavre exquis, écrit à six mains, date sans doute de 1926. On le suppose rédigé lors d'une nuit arrosée au Café de Madrid à Guéthary. Dédié au , ce court texte multiplie provocations et impertinences diverses.

Peinture

Quoi, Qui, Quand, trois tableaux exposés au salon Dada de 1921.

Cinéma

- Emak Bakia. Film 35 mm, noir et blanc. Durée 7 minutes. Réalisé par Man Ray. Interprété par Rose Wheeler, Kiki et Jacques Rigaut. 1926.

Quelques Citations de l'auteur

Le merveilleux n'est pas rare, l'incrédulité est plus forte que les miracles. Essayez, si vous le pouvez, d'arrêter un homme qui voyage avec son suicide à la boutonnière. On n'a qu'une chose à soi, c'est son désir. Les amours de mes amis sont mes amours. La vie ne vaut pas le coup qu’on se donne la peine de la quitter. Je serai un grand mort.

Liens

-
- de Jacques Rigaut
- Un blog consacré à Jacques Rigaut par son biographe Jean-luc Bitton : http://www.rigaut.blogspot.com/ Catégorie:Dadaïsme Catégorie:Surréalisme Catégorie:Naissance en 1898 Catégorie:Décès en 1929 en:Jacques Rigaut eo:Jacques Rigaut
Sujets connexes
Cadavre exquis   Cocaïne   Guéthary   Héroïne   Jacques-Émile Blanche   Lycée Louis-le-Grand   Lycée Montaigne   Man Ray   New York   Pierre Drieu La Rochelle   Toxicomanie   Tristan Tzara  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^