Cora Vaucaire

Infos
Cora Vaucaire, de son vrai nom Geneviève Collin, née en 1921 à Marseille, est une chanteuse française, surnommée La Dame Blanche de Saint-Germain-des-Prés. Elle est la veuve de Michel Vaucaire. Longtemps habituée à défendre les textes de Jacques Prévert sur scène (elle est la créatrice des Feuilles mortes), elle s'est peu à peu imposée comme une des plus subtiles interprètes de la chanson française, faisant connaître Barbara (Dis quand revien
Cora Vaucaire

Cora Vaucaire, de son vrai nom Geneviève Collin, née en 1921 à Marseille, est une chanteuse française, surnommée La Dame Blanche de Saint-Germain-des-Prés. Elle est la veuve de Michel Vaucaire. Longtemps habituée à défendre les textes de Jacques Prévert sur scène (elle est la créatrice des Feuilles mortes), elle s'est peu à peu imposée comme une des plus subtiles interprètes de la chanson française, faisant connaître Barbara (Dis quand reviendras-tu ?), Léo Ferré (Les Forains) ainsi que le québécois Raymond Lévesque (Quand les hommes vivront d'amour). Défendant un répertoire sans concession, elle reprend telle chanson du Moyen Âge (La Complainte du Roy Renaud), interprète Trois Petites notes de musique dans le film "Une aussi longue absence" (Henri Colpi sur un scénario de Jarlot et Duras, palme d'or à Festival de Cannes en 1961) ou La Complainte de la butte dans le film "French Cancan", par Jean Renoir, en 1955. C'est ce film qui l'a fait sortir d'une période particulièrement sombre en l'obligeant à réunir en quelques heures (le film étant bouclé) les forces qui lui restaient pour chanter avec réalisme la fameuse complainte qui avait pourtant été déjà intégrée au film avec une autre interprète. Elle se plaît aussi à chanter tel vaudeville de Fragson (Je ne peux pas), Yvette Guilbert (Quand on vous aime comme ça), mais aussi à reprendre Le Temps des cerises, elle qui a chanté L'Internationale devant des usines en grève ! Accueillie au Japon dans les années 80, elle se produisait toujours dans les années 90 (Théâtre Libertaire de Paris - Théâtre Déjazet 1992, Théâtre des Bouffes du Nord 1999), dans un dépouillement au sommet de son art. Citons encore Le Pont Mirabeau ( Apollinaire / Ferré), Maintenant que la jeunesse (Aragon / Leonardi) ou L'Echarpe (Maurice Fanon).

Sources

- Entretien France Inter, En avant la zizique ! mai 1995) / Interview France Culture mai 92.

Liens

- Catégorie:Naissance en 1921 Catégorie:Chanteuse française
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^