Draisienne

Infos
Draisienne Une draisienne est un véhicule à deux roues alignées que l'on fait avancer en poussant sur le sol avec ses pieds. Elle est munie d'une sorte de guidon qui permet juste de poser les mains et d'un dirigeoir, sorte de levier permettant d'orienter la roue avant. La draisienne fut inventée en 1817 par un Allemand, le Baron Von Drais d'où son nom, probablement à partir d'un cheval de bois. Il établit un premier record le 12 juillet 1817, parcourant 14, 4 km e
Draisienne

Draisienne Une draisienne est un véhicule à deux roues alignées que l'on fait avancer en poussant sur le sol avec ses pieds. Elle est munie d'une sorte de guidon qui permet juste de poser les mains et d'un dirigeoir, sorte de levier permettant d'orienter la roue avant. La draisienne fut inventée en 1817 par un Allemand, le Baron Von Drais d'où son nom, probablement à partir d'un cheval de bois. Il établit un premier record le 12 juillet 1817, parcourant 14, 4 km en 1 heure. On commercialisa cette invention en France sous le nom de vélocipède. On considère la draisienne comme l'ancètre de la moto et du vélo. Après une courte période de succès, la draisienne disparut pratiquement, remplacée par des modèles à pédales (Michaux). Cependant, à l'heure actuelle, on commercialise toujours des draisiennes, fabriquées avec les technologies modernes, essentiellement comme jouets.

Voir aussi

-Célérifère, un pseudo ancêtre français du vélo inventé après la défaite de la France lors de la guerre franco-allemande de 1870. Catégorie:Deux-roues de:Draisine en:Draisine it:Draisine hu:Hajtány nl:Draisine pl:Drezyna ru:Дрезина uk:Дрезина Catégorie:Véhicule d'avant 1900
Sujets connexes
Cheval de bois   Comte Mede de Sivrac   France   Guerre franco-allemande   Karl Drais   Motocyclette   Vélocipède  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^