De viris illustribus (Lhomond)

Infos
Le De viris illustribus urbis Romæ a Romulo ad Augustum ou, plus simplement, De viris illustribus est un manuel de latin à l'usage des classes de sixième (première classe du collège) rédigé par l'abbé Lhomond au , qui est resté en usage en France jusqu'au milieu du .
De viris illustribus (Lhomond)

Le De viris illustribus urbis Romæ a Romulo ad Augustum ou, plus simplement, De viris illustribus est un manuel de latin à l'usage des classes de sixième (première classe du collège) rédigé par l'abbé Lhomond au , qui est resté en usage en France jusqu'au milieu du .

But de l'ouvrage

Selon la préface de l'abbé Lhomond, le De viris veut pallier le manque d'auteurs latins pour les classes de sixième. En effet, à l'époque, les auteurs sont abordés selon un programme précis : Virgile, Ovide et Cornélius Népos sont étudiés en cinquième ; Eutrope et Aurelius Victor en quatrième, Salluste et Florus en humanités (équivalent de la seconde actuelle française) et Tite-Live en rhétorique (équivalent de l'actuelle première française) — Cicéron est étudié dans toutes les classes, la sixième étant consacrée à l'apprentissage de la grammaire du latin. L'abbé Lhomond entend donc fournir aux jeunes élèves des extraits de textes latins soigneusement sélectionnés pour leur simplicité de lecture. Dans ce cadre, il est appelé à retoucher ses textes : Mais il s'agit également d'éducation morale : Lhomond s'inscrit dans la tradition des exempla, biographies héroïques et édifiantes. Il faut aux enfants des faits, et des faits qui les intéressent : l'histoire romaine est une source riche et féconde où l'on peut puiser à discrétion. Tite-Live, Valère Maxime, Florus, etc., fournissent abondamment à un compilateur, et le fond des choses et la propriété des expressions. Il n'était pas difficile de se décider sur le choix des faits : l'on sent aisément que je n'ai pas dû charger ce recueil de longues descriptions de batailles ; les principales circonstances suffisaient à mon but. Des traits de valeur, de clémence, de désintéressement, de grandeur d'âme, de bienveillance, sont plus propres à piquer la curiosité des enfants et à former leurs mœurs. Très vite réédité, le De viris a été adopté par la III République qui le place au panthéon de l'école républicaine avec la plume Sergent-Major et l'encre violette. L'ouvrage occupe une bonne place dans Le Temps des secrets, récit par Marcel Pagnol de ses premières années au lycée Thiers de Marseille.

Contenu

Le De viris entreprend donc de conter l'histoire romaine de Rhéa Silvia, mère de Romulus et Rémus, jusqu'à l'empereur Auguste, en sept chapitres :
- le début de l'histoire de Rome : Romulus, Numa Pompilius, Tullus Hostilius, Ancus Marcius, Tarquin l'Ancien, Servius Tullius, Tarquin le Superbe ;
- les débuts de la République : Lucius Junius Brutus, Horatius Coclès, Caius Mucius Scaevola, la vierge Clélie, Publius Valerius Publicola, les Fabii, Aulus Postumius, Menenius Agrippa, Quinctius Cincinnatus, Coriolan, Lucius Virginius, Caius Licinius Stolon, Marcus Furius Camillus, Titus Manlius Torquatus, Publius Decius Mus, Valerius Corvinus, Spurius Posthumius, Lucius Papirius Cursor ;
- la guerre contre Pyrrhus : Publius Valerius Laevinus, Caius Fabricius, Manius Curius Dentatus ;
- la première guerre Punique : Appius Claudius Caudex, Caius Duilius Nepos, Aulus Atilius Calatinus, Marcus Atilius Regulus, Appius Claudius Pulcher, Caius Lutatius ;
- la deuxième guerre Punique : Fabius Maximus, Paul Émile, Terentius Varron, Marcus Claudius Marcellus, Claudius Néron, Marcus Livius Salinator, Scipion l'Africain, Scipion l'Asiatique, Publius Cornelius Scipio Nasica, Caton l'Ancien, Titus Quinctius Flamininus, Paul Émile le Macédonien, Gaius Popilius Laenas, Scipion Émilien ;
- la première guerre civile : les Gracques, Lucius Mummius Achaicus, Quintus Metellus Macedonicus, Quintus Metellus Numidicus, Marcus Aemilius Scaurus, Publius Rutilius Rufus, Drusus, Marius, Sylla, Lucullus, Quintus Sertorius, Pompée ;
- la seconde guerre civile : Jules César, Caton d'Utique, Cicéron, Marcus Junius Brutus, Auguste ;
- la bataille d'Actium.

Éditions

-Abbé Lhomond, De Viris. Les grands hommes de Rome, traduit et présenté par Jacques Gaillard, Arles, Actes Sud, 1995 (coll. Babel n°164) .
-, the latin library. Catégorie:Littérature latine Catégorie:Enseignement Catégorie:Manuel scolaire it:De viris illustribus urbis Romae a Romulo ad Augustum la:De viris illustribus urbis Romae
Sujets connexes
Ancus Marcius   Appius Claudius Caudex   Appius Claudius Pulcher   Auguste   Aurelius Victor   Bataille d'Actium   Caius Licinius Stolon   Caius Mucius Scaevola   Caton d'Utique   Caton l'Ancien   Charles François Lhomond   Cicéron   Clélie   Collège   Coriolan   Cornélius Népos   Eutrope (historien)   Fabiens   Florus   Gaius Popilius Laenas   Gracques   Horatius Coclès   Jules César   Le Temps des secrets   Lucius Aemilius Paullus (Paul Émile)   Lucius Junius Brutus   Lucius Mummius Achaicus   Lucius Papirius Cursor   Lucullus   Lycée Thiers   Marcel Pagnol   Marcus Aemilius Scaurus   Marcus Atilius Regulus   Marcus Claudius Marcellus   Marcus Furius Camillus   Marcus Junius Brutus   Marcus Livius Salinator   Marseille   Numa Pompilius   Ovide   Pompée   Publius Cornelius Scipio Nasica   Publius Decius Mus (consul en -340)   Publius Rutilius Rufus   Publius Valerius Laevinus   Publius Valerius Publicola   Pyrrhus Ier   Quintus Caecilius Metellus Macedonicus   Quintus Caecilius Metellus Numidicus   Rhéa Silvia   Salluste   Scipion l'Africain   Scipion l'Asiatique   Scipion Émilien   Sertorius   Servius Tullius   Sylla   Tarquin l'Ancien   Tarquin le Superbe   Tite-Live   Titus Manlius Torquatus   Titus Quinctius Flamininus   Tullus Hostilius   Valère Maxime   Virgile  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^