Triplet pythagoricien

Infos
Triplet pythagoricien

Définitions

Un triplet pythagoricien est un triplet d'entiers naturels non nuls (x, y, z) vérifiant la relation de Pythagore : :x2 + y2 = z2

Triplets primitifs

Nous dirons qu'un triplet pythagoricien est primitif si les 3 naturels x, y, z sont premiers entre eux. Remarque: Cette définition équivaut à l'affirmation: 2 des naturels x, y, z sont premiers entre eux (immédiat puisque un diviseur premier commun de 2 des nombres divisera le troisième). Il est évident qu'on obtiendra tous les triplets pythagoriciens par multiplication des 3 nombres par un naturel non nul. On peut donc se contenter d'obtenir les triplets primitifs. Remarquons que si on divise par z2, on obtient : : \frac + \frac = 1 C’est-à-dire que les triplets pythagoriciens permettent de trouver les points à coordonnées rationnelles (donnés par \frac, \frac) sur le cercle unité.

Lemme préliminaire

Si (x, y, z) est un triplet pythagoricien primitif, alors x et y sont de parités différentes. En effet x et y ne peuvent être tous deux pairs en vertu de la remarque ci-dessus. D'autre part, s'ils étaient tous deux impairs en posant x=2s+1 et y=2t+1 on voit que z^2=x^2+y^2 serait de la forme 4m+2, ce qui est impossible puisqu'un tel naturel ne peut être un carré (un naturel pair qui est un carré ne peut être que le carré d'un nombre pair 2q et ce carré 4q^2 est multiple de 4).

Comment en obtenir?

Prenons x un entier naturel supérieur ou égal à 3, dont on cherche un triplet pythagoricien primitif x;y;z tel que x²+y² = z², avec xq , p et q premiers entre eux et de parités différentes tels que
-\quad x=p^2-q^2
-\quad y=2pq
-\quad z=p^2+q^2

Démonstration

-
(i)\Rightarrow(ii) y étant pair, posons y=2u (u \in \mathbb N^
-). On a donc z2-x2=4u2, soit (z+x)(z-x)=4u2. Comme z+x et z-x sont pairs (
x et z impair), posons z+x=2s et z-x=2t (s et t \in N^
-). Il vient alors : x=s-t, z=s+t, st=u 2.
s et t sont premiers entre eux. En effet tout diviseur premier commun de s et t diviserait s+t=z, s-t=x et 2 √st=y, ce qui est impossible (cf. remarque sur les triplets primitifs). Chaque diviseur premier de st=u2 ne peut donc diviser à la fois s et t et, comme u2 est un carré, l'exposant de ce diviseur premier est pair dans celui des 2 nombres s et t où ce diviseur premier figure. Il en résulte que s et t sont des carrés de naturels (non nuls) puisque chacun de leurs diviseurs communs a un exposant pair. On peut donc poser s=p2 et t=q2. On a donc bien x=p2-q2 et z=p2+q2. De plus st=u2, soit p2q2=u2 et donc u=pq d'où y=2pq. Comme s et t sont premiers entre eux, il en est de même de p et q. Comme x>0 on a p>q. Enfin p et q ne peuvent être de même parité puisque alors x=p2-q2 serait pair.
-(ii)\Rightarrow(i) (ii) entraîne immédiatement par un simple calcul que x2+y2=z2. D'autre part, comme p et q sont de parités différentes, x est nécessairement impair. Si x et z avaient un diviseur premier commun, ce diviseur diviserait z+x et z-x, soit 2p2 et 2q2. Comme ce diviseur premier ne peut être 2 (x impair), il diviserait p2 et q2 et donc p et q, ce qui est impossible puisque p et q sont premiers entre eux. CQFD

Exemples de triplets primitifs

Faits intéressants

Dans un triplet pythagoricien primitif ou a et b sont les cathètes et c est l'hypoténuse: c est toujours impair. Soit c - a ou c - b est un carré parfait. Soit a + c ou b + c est un carré parfait. Soit a ou b est un multiple de 3. Soit a ou b est un multiple de 4. Soit a ou b, a + b , ou b - a est un multiple de 7. Par exemple, dans le triplet pythagoricien 65 - 72 - 97, ou a = 65, b = 72 et c = 97: 97 est impair, 97 - 72 = 25, qui est un carré parfait (5 x 5), 97 + 72 = 169, qui est aussi un carré parfait (13 x 13), 72 est un multiple de 3, 72 est un multiple de 4, 72 - 65 = 7 , qui est un multiple de 7. Information trouvée dans le livre Math Power, par Robert Stanton, Éditions KAPLAN.

Voir aussi

- Théorème de Pythagore
- Théorème de Fermat
- Démonstrations du dernier théorème de Fermat Catégorie:Arithmétique modulaire Catégorie:Équation diophantienne be-x-old:Піфагорава тройка bg:Питагоров триъгълник da:Pythagoræiske tal de:Pythagoreisches Tripel en:Pythagorean triple eo:Pitagora triopo es:Terna pitagórica fi:Pythagoraan kolmikko he:שלשה פיתגורית hu:Pitagoraszi számhármasok is:Pýþagórískur þríhyrningur it:Terna pitagorica ko:피타고라스 수 nl:Pythagorese drietallen pl:Trójki pitagorejskie pt:Terno pitagórico ru:Пифагоровы числа scn:Terna pitagòrica sl:Pitagorejska trojica sv:Pythagoreisk trippel zh:勾股数
Sujets connexes
Démonstrations du dernier théorème de Fermat   Entier naturel   Théorème de Fermat   Théorème de Pythagore  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^