Multiplication asexuée

Infos
La multiplication asexuée (par opposition à la reproduction sexuée) correspond à la capacité des organismes vivants de se multiplier seuls (sans partenaire), c'est-à-dire sans faire intervenir la fusion de deux gamètes de sexes opposés Dictionnaire raisonné de biologie, Jean-Louis Morère et Raymond Pujol, editions Frison-Roche, 2003.. La multiplication asexuée peut faire intervenir des cellules de la reproduction ou non. On observe la multiplication asexuée chez l
Multiplication asexuée

La multiplication asexuée (par opposition à la reproduction sexuée) correspond à la capacité des organismes vivants de se multiplier seuls (sans partenaire), c'est-à-dire sans faire intervenir la fusion de deux gamètes de sexes opposés Dictionnaire raisonné de biologie, Jean-Louis Morère et Raymond Pujol, editions Frison-Roche, 2003.. La multiplication asexuée peut faire intervenir des cellules de la reproduction ou non. On observe la multiplication asexuée chez les pluricellulaires (animaux et végétaux) ou chez les bactéries et unicellulaires. Il peut s'agir d'une division binaire grâce à laquelle une cellule mère donne deux cellules filles (chez les bactéries) ou (chez les pluricellulaires) de la libération de petits groupes de cellules (propagules par exemple chez les végétaux ou bourgeons chez une hydre) ou même de cellules isolées (spores par exemple) qui reprennent le développement de l'organisme depuis le point de départ pour donner naissance à un nouvel individu complet. Dans un certain nombre de cas, les organismes vont strictement reproduire le patrimoine génétique, aux erreurs près (petites possibilités de mutation). C'est notamment le cas de la reproduction par fragmentation et de la division cellulaire de type mitose, dans les clonages, et dans la parthénogenèse. La multiplication asexuée permet la colonisation rapide des milieux mais génère une variation génétique désordonnée conduisant à l’extinction probable des clones par accumulation de mutations létales.

Fission binaire

La fission binaire est un mode de multiplication notamment employé par les bactéries. C'est une division cellulaire avec apparition d'un sillon de séparation. Cette multiplication fait qu'une cellule mère devient deux cellules filles. On peut calculer au bout de N génération le nombre d'individu créé par la règle de 2^N.

Clonage

Le clonage est un mode de multiplication asexuée qui consiste à copier le bagage génétique d'un individu pour en créer une copie conforme en un autre individu. Le mode s'applique facilement au monde bactérien ou végétal où il est naturel, mais beaucoup moins bien au monde animal (sauf certains d'entre eux) (et particulier aux êtres humains).

Voir aussi

- Apomixie
- Parthénogenèse
- Clonage
- Multiplication végétative

Références

Catégorie:Reproduction cs:Nepohlavní rozmnožování da:Ukønnet formering de:Ungeschlechtliche Vermehrung en:Asexual reproduction es:Reproducción asexual he:רבייה אל זוויגית ia:Reproduction asexual nl:Ongeslachtelijke voortplanting ja: 無性生殖 no:Ukjønnet formering pl:Rozmnażanie bezpłciowe ru:Бесполое размножение simple:Asexual reproduction sv:Asexuell förökning
Sujets connexes
Animal   Apomixie   Clonage   Division cellulaire   Hydre (zoologie)   Mitose   Multiplication asexuée   Multiplication végétative   Parthénogenèse   Propagule   Reproduction (biologie)   Spore   Unicellulaire  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^