Bilbao

Infos
Bilbao (Bilbo en basque) est une ville du nord de l'Espagne d'environ 350 000 habitants (900 000 habitants dans l'agglomération), capitale de la province de Biscaye (Bizkaia) et de la comarque du Grand Bilbao. C'est la ville la plus importante du Pays basque (Euskal Herria) et du nord de la péninsule ibérique. La ville le centre de la la 5 agglomération du pays et l'un de ses principaux centres économiques. Elle est située au fond
Bilbao

Bilbao (Bilbo en basque) est une ville du nord de l'Espagne d'environ 350 000 habitants (900 000 habitants dans l'agglomération), capitale de la province de Biscaye (Bizkaia) et de la comarque du Grand Bilbao. C'est la ville la plus importante du Pays basque (Euskal Herria) et du nord de la péninsule ibérique. La ville le centre de la la 5 agglomération du pays et l'un de ses principaux centres économiques. Elle est située au fond de l'estuaire du fleuve Nervión, à 14 km de la Mer cantabrique. Vue de la ville.

Géographie

La ville de Bilbao est un important port et centre industriel, situé sur le rivière nervion, dont la banlieue s'étend jusqu'au golf de Biscaye. Au nord, la ville est contigu aux communes d'Erandio, Sondika et Derio, à l'est les communes de Zamudio et Etxebarri. Le sud de la ville est bordé par Basauri et Arrigorriaga et à l'ouest, Barakaldo et Alonsotegi. La partie urbanisée de la ville est limitée par deux petites montagnes: Pagasarri (au sud) et Artxanda (au nord), qui donne à la ville son surnom, "el botxo" (le creux en français).

Districts

La ville de Bilbao est divisée en 8 districts: localisation des districts
- 1 District (Deusto): Deusto, San Ignacio, Ibarrekolanda, Arangoiti, Ribera de Deusto/Zorrozaurre
- 2 District (Uribarri): Uribarri, Matiko, Castaños, Zurbaranbarri and Ciudad Jardin
- 3 District (Otxarkoaga-Txurdinaga): Otxarkoaga and Txurdinaga
- 4 District (Begoña): Begoña, Santutxu and Bolueta
- 5 District (Ibaiondo): Casco Viejo, Bilbao La Vieja, San Francisco, Zabala, Atxuri, Iturrialde, Solokoetxe, Abusu and the newly developed neighbourhood of Miribilla.
- 6 District (Abando): Abando and Indautxu.
- 7 District (Rekalde): Rekalde, El Peñascal, Ametzola, Iralabarri and San Adrián,
- 8 District (Basurto-Zorrotza): Basurto, Altamira, Masustegi, Olabeaga and Zorrotza.

Climat

left Bilbao a un climat océanique, généralement doux, sans température extrêmes. En Janvier la température moyenne est de 9°C et de 21°C en Juillet. Les précipitations sont d'environ 1200mm par an, essentiellement de la pluie, mais aussi 3 jours de neige en moyenne chaque hiver http://www.aavbae.net/meteo/bilbao.php. Les chaleurs extrêmes sont aussi communes quelques jours chaque été, principalement quand des vents du sud souffle à travers les montagne et que les températures montent à cause de l'effet de foehn. Les températures records observées sont de 42.0ºC au maximum (26 juillet 1947) et - 8.6ºC au minimum (3 février 1963). Les précipitations maximales observées furent de 225.6 mm le 26 février 1983 quand d'importantes inondations furent provoquées par le fleuve Nervion.

Démographie

En 1970, c'était la sixième ville la plus peuplée d'Espagne, avec quelques 410 000 habitants, et la 3 plus grande aire métropolitaine. En 1981, la population atteignit 433 115 habitants, ce fut le plus haut niveau de population atteint, ensuite la population décrut pour atteindre 353 173 habitants en 2003. Démographie de Bilbao (1900–2005) La population de la ville déclina intensément quand les communes environnantes qui furent annexés pendant les années 40 et 60 retrouvèrent leur indépendance.

Décroissement de population

Alors que l'aire métropolitaine de Bilbao à une population qui continue à s'accroitre , la ville centre a connu une baisse notable de sa population. Cette situation est le résultat de la migration des populations vers les villes côtières de la banlieue depuis le début des années 90 résultant d'une flambée des prix de l'immobilier et pour gagner en confort de vie pour les familles. Bilbao est l'une des villes les plus chères d'Espagne, quatrième après Madrid, Barcelone et Saint- Sebastien. Les zones industrialisées ont été délaissées en faveur des côtes. En effet, sur les 18 villes dans les alentours de Bilbao de plus de 10 000 habitants, seulement huit - Amorebieta-Etxano, Arrigorriaga, Durango, Guernica, Getxo, Leioa, Mungia and Sopelana - ont augmentés leur nombre d'habitant. Sestao a même diminué sa population de presque 11% en huit ans.

Immigration

left Depuis 2001, le nombre d'immigrant a augmenté chaque année, résultant de l'augmentation de la population immigrée en Espagne. En 2000, 2% de la population de Bilbao était considérée comme immigrée, et elle est aujourd'hui de 6.7%. Ainsi en 2006, il y avait 23, 762 immigrants. Les populations immigrées sont principalement présentes dans les vieux quartier de la ville comme San Francisco, Bilbao La Vieja et les sept rues (Casco Viejo).

Histoire

La ville a été fondée par Don Diego Lopez V de Haro, seigneur de Biscaye (qui donne son nom à l'une des artères principales de la ville, Gran Via) le 15 juin 1300. Un village et un port préexistait avant cette date sur la rive droite du Nervion et des traces de peuplement datant d'environ 2000 ans ont été retrouvé près du promontoire Montmalsim. monument consacré au fondateur de la ville, Don Diego Lopez

1300-1600

Au moment de la fondation de la ville, la ville de compte que trois rues autour d'une église (à l'emplacement de l'actuelle cathédrale) entourées par une muraille et un port. L'église est édifié en l'honneur de St Jacques (Santiago en castillan) dont l'un des chemins de pèlerinage qui lui est consacré, Camino del Norte du Pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle , passe par la ville. La ville grandi lentement mais sans discontinué dans le zone actuelle du quartier des sept rues, et bénéficient des privilèges accordés par les seigneurs de biscaye, au 15 siècle la ville compte environ 3 000 habitants. En 1511, Jeanne Ire d'Espagne crée le consulado de Bilbao, un organe influant chargé de la gestion du port de Bilbao et donc du commerce qui s'y opére.

1600-1900

En 1602, la ville devient capitale de Biscaye succédant à la ville de Bermeo. Des gisements de fer abondants sont découverts dans les collines entourant la ville permettant à la ville de diversifier son commerce qui était auparavant basé sur les produits issus de l'agriculture. La révolution industrielle, au XIX siècle, permettent d'exploiter les mines de fer à grande échelle permettant de développer les industries métallurgiques et sidérurgiques. La croissance de la ville et le développement du commerce lié à la révolution industrielle entraine le développement des activités de soutien (création de Banco de Bilbao en 1857, de la bourse de Bilbao en 1890, première ligne de chemin de fer pour le transport du minerai en 1865...). En matière d'urbanisme la croissance de la ville entraine la planification de la construction d'un nouveau quartier, lensanche, au moment de l'annexation du village d'Abando en 1876 qui permet de doubler la superficie de la ville. Enfin en 1886 l'Université Deusto, la première université de la ville est établie. La richesse économique de la ville explique pourquoi la ville fut assiégée à quatre reprise lors des guerres carlistes, mais elle ne fut jamais conquise.

le 20 siècle

Au début du XX siècle, la ville est l'une des plus riches d'Espagne ou de nombreuse grandes compagnies s'établissent: Euskalduna en 1900 (construction de bateau), Hidroeléctrica Ibérica (l'actuel Iberdrola, qui apporterait l'énergie électrique dans la ville en 1904), Altos Hornos de Viscaya en 1902 ( appartenant actuellement au groupe Arcelor depuis la disparition d'Aceralia)... De plus, la ville s'étend progressivement par l'annexion de communes environnantes, notamment Deusto en 1925 et de nouveaux quartiers sont aménagés comme Basurto ou Begona. La Guerre civil mets un frein au développement vertueux de la ville et la crise industrielle des années 80 a jusqu'à récemment donnée à Bilbao l'image d'une ville polluée et constitué de nombreuses friches industrielle conséquence des difficultés des entreprises dont les activités étaient basées sur la métallurgies et la sidérurgie. La municipalité a entreprit de nombreux programme parallèles à la reconversion économique vers les activités de services et les activités industrielles à plus forte valeur ajouté, pour gommer cette image avec succès.

Renouveau urbain

Le musée Guggenheim. La municipalité a lancé un vaste programme de renouvellement urbain, notamment afin de revivifier les berges du Nervión. Les éléments les plus visibles de ce changement sont la construction d'un métro conçu par Norman Foster, celle du musée Guggenheim dessiné par Frank Gehry, le Palacio Euskalduna en 1999 à l'emplacement des anciens chantiers navals Euskalduna, le tramway (Euskotren) en 2002 ou la tour Iberdrola (gratte ciel en construction de César Pelli qui doit devenir le siège de la compagnie Iberdrola). Actuellement Bilbao est principalement un centre administratif et de services, et ce sont les communes environnantes qui abritent l'activité industrielle (sidérurgie, construction navale, parc technologique de Zamudio...). Le relief et l'hydrographie de la région déterminent le développement urbain et économique. Image:San_Francisco.JPG|Eglise Saint François d'Assise Image:San_Anton.JPG|Eglise Saint-Antoine Image:Bilbao_gare.JPG|Vitraux de la gare Abando de Bilbao Image:Mercado.JPG|Marché de la Ribera Image:Blbao kiosque.JPG Image:Casco_viejo.JPG|Vieille ville de Bilbao Image:Bilbao_Jeff_Koons_Puppy.jpg|Jeff Koons Puppy Image:Atletico Bilbao Stadion.jpg|Athletic Bilbao Stadium "San Mames"

Titres de la ville

La ville de Bilbao possède les titres de Muy Noble y Muy Leal e Invicta. En 1475 les Rois Catholiques le titre de ville noble et en 1603 Philippe III lui donna celuit de Muy Noble y Muy Leal. La reine María Cristina lui accorda, en 1837, celui de "Invicta" pour avoir résister à l'attaque de l'armée carliste.

Patrimoine

-Vieille ville (casco viejo) Moyen Âge et Renaissance dite des Sept Rues (Siete Calles) débouchant toutes sur la place du marché couvert.
-Nombreuses églises des et .
-Le vaste quartier du occupe toute la rive droite de la Ria de Bilbao et comporte de très nombreux témoignages de l'architecture de la Belle époque.

Économie

Après avoir traversé une grosse crise liée à l'abandon progressif de la construction navale et des activités minières, la ville a su se tourner vers les activités de service et de haute technologique (par la création du parc technologique de Bizkaia par exemple). Bilbao est l'une des seules villes d'Espagne en dehors de la capitale Madrid à abriter des sièges de multinationales : Iberdrola dans le domaine de l'énergie et BBVA (Banco Bilbao Vizcaya Argentaria) dans la banque, en se plaçant dans une activité de niche est très dynamique. De plus le port est l'un des plus important de l'arc atlantique, le principal de la cote cantabrique avec 38 millions de tonnes en transit en 2005.

Personnes célèbres

-Luis de Pablo (1930), compositeur.
- Jon Juaristi
- Blas de Otero, poète
- Kepa Junkera, joueur de trikitixa
- Alex de la Iglesia
- Omano Comparootii (1941), danseur

Culture

Musées

-Musée Guggenheim
- Museo de Bellas Artes
- Museo del Pais Vasco

Fêtes Locales

- la Grande Semaine de Bilbao (ou Semana grande en castillan et Aste Nagusia en euskera), est la principale fête de Bilbao. Elle a lieu tout les ans pendant 9 jours et 8 nuits, elle débute le premier samedi après le 15 août, le point culminant de cette semaine étant le vendredi suivant appelé "dia grande". Cette manifestation en tant que telle existe depuis 1978 mais auparavant la ville avait pour habitude de recevoir des cirques et d'organiser des foires pendant le mois d'août. Actuellement, pendant cette manifestation ont lieu des spectacle de rue (traditionnels et contemporains), des corridas, des foires, des concerts...
- 5 février, Santa Águeda.
- 15 juin, commémoration de la fondation de la ville.
- 25 juillet, festivité de Santiago (Patron de la ville).
- 31 juillet, San Ignacio de Loyola (ancien Saint patron de la ville)
- 11 Octobre, festivité de Nuestra Señora de Begoña.
- 21 décembre, Saint Thomas (foire dans le vieux Bilbao).

Transports

Infrastructures routières

La ville est connecté au réseau routier international avec l' A8 menant à Saint-Sébastien et la France vers l'Est, Santander puis les Asturies vers l'Ouest. Vers le sud l'autoroute A68 permet de rejoindre Vitoria, Pampelune, Burgos, Madrid et Saragosse. A l'intérieur de la ville 13 ponts permettent de relier les deux rives de la rivière Nervion, tandis qu'en aval seul deux moyens permettent de relier les deux rives le pont de Biscaye et un pont autoroutier qui a une fonction de périphérique pour la ville. Avec pour point de départ la gare routière nommée Termibus la ville est reliée aux principales villes espagnoles (une vingtaine d'aller/retour avec Madrid par exemple) et certaines villes européennes par des lignes régulières d'autocar.

Aéroport

En 2000, à l'est de la ville l'aéroport internationalde Loiu a été inauguré. Ce nouvel aéroport a permise d'accroitre largement les capacités de trafic aérien avec notamment l'arrivée de compagnie low-cost comme Vueling ou easyJet. En 2006, l'aéroport a accueillit environ 4 millions de passagers.

Port

Le ferry Pride of Bilbao, de la compagnie P&O, relie Santurtzi (à 15 km au nord-ouest de la ville où se situe l'actuel port de Bilbao) à Portsmouth .

Transports Urbain

L'ensemble des transports urbain de l'agglomération de Bilbao (découpée en zones tarifaires) sont accessibles avec un Pass uniformisé, le nommé Creditrans. Un autobus de Bilbobus
- lignes de bus: La ville est desservie par les bilbobus (bus de couleur rouge géré par la mairie). Ce réseau est constitué de 43 lignes (28 lignes ordinaires, 7 lignes avec des micro-bus pour désservir les zones non accésibles par les bus du fait de la géographie de la ville et 8 lignes nocturnes). En 2006 le réseau a transporté 27 millions de passager et a reçu un prix pour son efficience et sa qualité de service. D'autre part, la ville est très bien desservie par les bizkaibus (Autocar jaune, blanc et noir) qui permet de rejoindre la plupart des communes et lieux intéressant de la Province de Biscaye. Ce réseau, composé d'une centaine de ligne, est géré par le gouvernement de la province de Biscaye mais exploité par des compagnies privées. L'ouverture du métro a relégué au second plan l'importance de ce réseau mais il continue a transporter plus de 36 millions de passagers par an. Un autobus du réseau Bizkaibus
- Funiculaire d'Artxanda: Ce funiculaire, inauguré en 1915, permet de relier la ville à la montagne d'Artxanda où se situe un parc, un complexe sportif et quelques habitations. Il est fréquenté annuellement par 450 000 voyageurs qui pour l'essentiel veulent acséder au panorama qu'offre le site.
- Métro: En 1995, un réseau de métro a été inauguré. Ce réseau est composé de deux lignes chacune sur l'une des rives du Nervion qui se rejoignent dans la ville de Bilbao (station San Inazio) à partir de là les deux lignes empruntent le même tronçon pour désservir la ville et le sud-ouest de l'agglomération. Le réseau de 38 Km est fréquenté par environ 78 millions de passagers par an et une troisième ligne est en projet. le tramway de Bilbao, l'Euskotran
-Tramway: En 2002, une ligne de Tramway nommé Euskotran a été inaugurée. La ligne actuelle est d'une longueur de 4, 4 km et se compose de 12 stations de Basurto à San Mames, les stations San Mames et Abando sont interconnectées avec des stations de métro. La ligne longe principalement le fleuve Nervion reprenant partiellement le tracé d'une ancienne ligne de chemin de fer, elle désert notamment le Musée Guggenheim. Des projets avancés d'extension de la ligne reliant les deux terminus actuel, en formant un cercle, pour désservir les quartiers ouest de la ville.

Transports Ferroviaires

La ville est désservie par trois compagnies ferroviaires:
- RENFE: la compagnie y exploite la principale gare de la ville, la Gare d'Abando. De cette gare partent les quelques trains grandes lignes exploité par la compagnie désservant la ville ( à destination de Madrid, Barcelone, Saragosse, Salamanque...) mais surtout les 3 lignes de cercanias désservant la région métropolitaine de Bilbao. Ces trois lignes sont: la ligne C-1 Abando-Santurtzi, la ligne C-2 Abando-Muskiz et la ligne C-3 Abando-Orduña
- Euskotren: la compagnie ferroviaire du gouvernement basque exploite trois lignes à voie étroites qui désservent la Gare d'Atxuri. Ces lignes sont: la ET-1 Atxuri-Ermua-Saint-Sébastien, la ET-3 Atxuri-Bermeo et la ET-4 Deusto-Lezama, .
- FEVE: la compagnie espagnole exploite la ligne a voie étroite régionale Bilbao-Balmaseda et la ligne interégionale Bilbao-Santander. Elle utilise la gare de concordia qui est collé à la gare RENFE d'Abando. A l'horizon 2020 la ville sera desservie par une ligne de train à grande vitesse (le Y basque qui doit relié entres elles les 3 capitales de provinces basques), l'arrivée de cette ligne est choisie comme opportunité pour réorganisée les gares de Bilbao qui sont à moins de 500 m les unes des autres mais dans des bâtiments distincts.

Sports

La ville est représentée par le club de football de l'Athletic Bilbao, qui joue dans un stade surnommé la Cathédrale à San Mamés. La ville a accueilli, du 31 octobre 2007 au 3 novembre 2007, les quatrièmes Championnats du monde de sport Kin-Ball.

Hébergement

L'auberge de jeunesse. Grande auberge de jeunesse inaugurée en 1998 située à l'Est, sur les hauteurs de la ville.

Éducation

Deux universités au sein de la ville :
-l'Université du Pays basque (Universidad del Pais Vasco/Euskal Herriko Unibertsitatea), l'université publique basque dont Bilbao est l'un des trois campus avec Vitoria et San Sebastian. Le principal campus est situé à Leioa, une ville au nord de Bilbao mais au sein de la ville on retrouve la faculté de Sciences économiques et les écoles d'ingénieur et de Commerce.
- l'Université de Deusto au bord du Nervion, est l'université privée, l'une des meilleures d'Espagne. À noter qu'il y existe un Collège français.

Jumelage

- Buenos Aires, Argentine
- Bordeaux, Aquitaine, France, (accord de coopération)
- Medellín, Colombie
- Pittsburgh, Pensylvanie, États-Unis
- Qingdao, Shandong, Chine
- Rosario (Argentina)|Rosario, Santa Fe, Argentine
-20px San Adrián de Besós, Catalogne, Espagne
- Tiflis, Georgie

Démographie

source Institut national de statistique . En 1982, forte baisse de population lié à la désannexion de Erandio, Sondica et Derio, soit une diminution de plus de 15 000 habitants.

Voir aussi

===
Sujets connexes
Aceralia   Alonsotegi   Amorebieta-Etxano   Aquitaine   Arcelor   Architecture Renaissance   Argentine   Arrigorriaga   Asturies   Athletic Bilbao   Auberge de jeunesse   Autoroute espagnole AP-8   Aéroport international de Bilbao   Balmaseda   Barakaldo   Barcelone   Basauri   Basque   Bermeo   Bilbao   Biscaye   Bordeaux   Buenos Aires   Burgos   Camino del Norte   Catalogne   Championnats du monde de sport Kin-Ball   Colombie   César Pelli   Derio   Durango   EasyJet   Effet de foehn   Erandio   Ermua   Espagne   Etxebarri   France   Frank Gehry   Funiculaire   Getxo   Grand Bilbao   Guernica   Géorgie (pays)   Iberdrola   Jacques de Zébédée (apôtre)   Jeanne Ire d'Espagne   Kepa Junkera   Leioa   Luis de Pablo   Madrid   Medellín   Moyen Âge   Mungia   Muskiz   Musée Guggenheim   Musée Guggenheim (Bilbao)   Métro de Bilbao   Norman Foster (architecte)   Orduña   Pampelune   Parti national basque   Pittsburgh   Pont de Biscaye   Portsmouth   Pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle   Qingdao   République populaire de Chine   Révolution industrielle   Saint-Sébastien (Espagne)   Salamanque   Santa Fe   Santander   Santander (Espagne)   Santurtzi   Saragosse   Sestao   Shandong   Sondika   Sopelana   Stade San Mamés   Tramway   Trikitixa   Université Deusto   Université du Pays basque   Urbanisme   Zamudio  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^