Givry (Saône-et-Loire)

Infos
Givry est une commune française, située dans le département de Saône-et-Loire et la région Bourgogne. Ses habitants s'appellent les Givrotins. Entrée / Eglise
Givry (Saône-et-Loire)

Givry est une commune française, située dans le département de Saône-et-Loire et la région Bourgogne. Ses habitants s'appellent les Givrotins. Entrée / Eglise

Géographie

Chef-lieu de canton, située à 10 km de Chalon-sur-Saône, Givry est une petite ville agréable, célèbre pour ses monuments classés et pour ses vins. Bordée au sud-est par la superbe forêt communale et à l'ouest par les coteaux viticoles et les chaumes, Givry compte 3 charmants hameaux essentiellement viticoles : Cortiambles, Poncey et Russilly.

Histoire

La fondation de la ville remonte à l'époque gallo-romaine et ses fortifications au Moyen Age. C'est à partir du que se construit un très bel ensemble architectural, exceptionnel pour une cité de la taille de Givry. Le vin d'appellation Givry est un des fleurons de la Côte chalonnaise. De tout temps, le vin du terroir givrotin a fait le régal des Grands de ce monde. On raconte ainsi que le roi Henri IV en aurait fait son préféré. La population de Givry augmente régulièrement, la commune étant un site résidentiel fort prisé. Tournée vers le tourisme, la ville est traversée par la voie verte et offre également aux amoureux de la nature de nombreux sentiers balisés.

Héraldique

Blason - Porche de l'Hôtel de Ville coté intérieur ville Blasonnement : d'azur à la gerbe d'or liée de gueules Ces armes sont celles de Givry au moins depuis le D'après .

Administration

Liste des Maires

Démographie

Lieux et monuments

Hôtel de ville L'Hôtel de ville fut construit de 1759 à 1771 dans une ancienne porte de la ville. Le bâtiment est l'œuvre de Gauthey et Dumorey. Classée depuis 1931, la mairie de Givry figure parmi les plus beaux hôtels de ville de France. A l’étage se trouve la grande salle où se tenaient les assemblées communales et où sont maintenant célébrés les mariages. Givry possède un document exceptionnel appelé « le plus vieil État civil ou registre paroissial de France ». C’est en fait un livre de comptes tenu par les prêtres du lieu et où sont répertoriés les baptêmes, les mariages et les sépultures entre 1303 et 1357. Il nous renseigne sur les ravages de la Peste noire de 1348. L'église St Pierre et St Paul de Givry se situe en dehors des remparts, sur l'emplacement d'une ancienne église qui s'écroulait au XVIIIe siècle. Édifiée de 1772 à 1791, elle est l'œuvre d'Emiland Gauthey.(l'ingénieur du Canal du Centre ); Construite en pierre de Givry (rouge-rosé à l'extérieur et blanche à l'intérieur), l'église est orientée au sud car les habitants voulaient une belle entrée sur la route. Elle apparaît comme un bâtiment peu commun dans cette région où prédomine le style roman. Le néoclassicisme trouve ici sa pleine illustration à travers les formes pyramidales, les frontons et les coupoles. Le clocher qui repose sur un simple porche carré est percé de quatre ouvertures à colonnes avec sur chaque face un fronton circulaire ; sa flèche pyramidale culmine à 47 mètres du sol. Halle ronde La halle ronde, située au centre de la ville, était à l'origine un marché aux grains. Cet édifice de forme circulaire, dû à l'architecte chalonnais Narjoux, fut édifié de 1825 à 1830. Située près de la Halle ronde, la Fontaine aux Dauphins, classée, n'a pris sa forme actuelle qu'en 1776 grâce au talent des architectes Gauthey et Dumorey. La vasque semi-circulaire, la coquille Saint Jacques (style Louis XV) et les 2 dauphins sont surmontés par une pyramide gravée de 11 signes du zodiaque et d'une méridienne. Fontaine aux Dauphins La Fontaine du dauphin (Boulevard de Verdun), oeuvre de Narjoux, a été édifiée en 1829. L'église St Martin de Cortiambles fut construite dans la 1 moitié du XIIe siècle. De ce bel édifice roman ne subsistent que 2 travées : l'une qui supporte le clocher et l'autre flanquée de 2 chapelles ajoutées au XVe siècle par les seigneurs locaux (l'abside, la nef et la sacristie ont été démontées à la fin du XIXe siècle). La flèche du clocher, de forme pyramidale, culmine à 22 m au dessus du chœur. Depuis 1997, celle qui était l'église paroissiale des hameaux est heureusement en restauration. L'église de Russilly qui date de 1768 n'est pas l'église primitive des lieux. Cette dernière se trouvait à 300 mètres à l'ouest du village. Le transept, voûté d'arêtes, est surmonté d'un petit clocher carré. Le chœur, plat, est voûté en berceau. A l'intérieur, on note la présence de pierres tumulaires datant des XVIe, XVIIe et XVIIIe siècles. La couverture en laves a hélas été remplacée par des tuiles. A Cortiambles se trouve un lavoir très original en impluvium (1829) et à Russilly un charmant four à pain (1829) à toit de laves. A Poncey, on peut admirer d’anciennes maisons de caractère du XVIIe siècle ainsi qu’une église pittoresque entourée de vignes.

Personnalités liées à la commune

Dominique Vivant, baron Denon, dit Vivant Denon ou Dominique-Vivant Denon, qui y est né le 4 janvier 1747.

Evénements

Marché chaque jeudi matin. Chine et brocante en plein air sont au goût du jour chaque premier dimanche du mois. La Halle Ronde est devenue un lieu d'expositions d'art et de produits régionaux pendant la période estivale. Fin Juin le Festival "Les Musicaves", allie les saveurs de la musique aux plaisirs de la gastronomie et de la dégustation de vins. Fin Juillet a lieu La Fête Champêtre de Russilly. Le premier week end de Septembre, a lieu "Givry en Fête", anciennement appelé "La Fête de la Vigne". Durant deux jours, l'esprit médiéval s'empare du cœur de la ville qui bat au rythme des jongleries, joutes et divertissements d'autrefois…pour le plus grand bonheur des grands comme des petits. Un rendez-vous à ne pas manquer! Le Tour de France est passé à Givry, dans son centre ville le Vendredi 13 Juillet 2007 . (6e étape du Tour de France 2007)

Vins, Vignes, Vignerons

Vignes Si la vigne est arrivée ici à l'époque des conquêtes romaines, c'est au Moyen-Age que le vignoble se développa sous l'influence des religieux de Chalon-sur-Saône, Cluny ou la Ferté. A la fin du XIXe siècle, alors que les vins de la Côte Chalonnaise étaient déjà très estimés par les experts, la crise du phylloxéra ruina le vignoble. Les ceps malades furent arrachés; on planta des plants américains résistants sur lesquels furent greffés les cépages bourguignons. Plus tard, la qualité des vins fut reconnue par l'attribution de l'Appellation d'Origine Contrôlée (AOC): Givry en 1946 et Bourgogne-Côte Chalonnaise en 1992. Le terroir fournit essentiellement des vins rouges (pinot noir) mais les blancs (chardonnay ) sont aussi bien présents. De l'harmonie entre le climat, les sols et les cépages sont issus des vins réputés. Premier cru (Bourgogne)

La voie verte

La Voie Verte est le lieu idéal pour pratiquer la marche, le vélo ou le roller. Cette ancienne voie ferrée a été transformée en itinéraire sécurisé pour les sorties familiales ou sportives.

Jumelage

Voir aussi

- Communes de Saône-et-Loire ==
Sujets connexes
Architecture romane   Arrondissement de Chalon-sur-Saône   Bourgogne   Canton de Givry   Chardonnay (cépage)   Chef-lieu   Communes de Saône-et-Loire   France   Le grand Chalon   Peste noire   Phylloxéra   Pinot noir   Premier cru (Bourgogne)   Saône-et-Loire   Vivant Denon  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^