Dauphiné

Infos
Blason du Dauphiné Carte du Dauphiné Le Dauphiné de Viennois est une ancienne province française, qui correspond aux départements de l'Isère, de la Drôme et des Hautes-Alpes.
Dauphiné

Blason du Dauphiné Carte du Dauphiné Le Dauphiné de Viennois est une ancienne province française, qui correspond aux départements de l'Isère, de la Drôme et des Hautes-Alpes.

Géographie

La province d'ancien Régime avait pour limite, au nord, le Rhône qui la séparait de La Bresse (Brêsse) et du Bugey (Bugê). À l'est, venaient la Savoie et le Piémont, et au sud le Comtat Venaissin et la Provence. La limite occidentale était marquée par le Rhône au sud de Lyon. Le Dauphiné s'étendait jusqu'aux faubourgs de Lyon. On le divisait en Haut Dauphiné (alpin) et Bas Dauphiné ou Dauphiné du Midi (préalpes et moyenne vallée du rhône). Dans le premier, on distinguait :
- le Grésivaudan,
- le Royans,
- le Champsaur,
- le Trièves,
- le Briançonnais,
- le Queyras,
- l'Embrunais,
- le Gapençais,
- le Dévoluy,
- le Vercors,
- le Bochaine,
- les Baronnies Dans le deuxième :
- le Viennois,
- le comté de Valentinois avec la ville de Valence, annexé par Charles VI en 1404,
- le comté du Diois, autour de la cité épiscopale de Die, également annexé en 1404,
- le Tricastin
- la principauté d'Orange qui fut annexée au Dauphiné, (en 1793 elle fut comprise dans le département de Vaucluse). Il faut ajouter l'actuel Dauphiné italien et piémontais qui appartenait à la France et au Briançonnais jusqu'en 1713. L'usage du français s'y est maintenu jusqu'au :
- les vallées d'Oulx,
- le Pragela,
- la Castelade de Châteaudauphin (Casteldelfino). Grenoble fut sa capitale à partir du .

Histoire

Antiquité et Moyen-Âge

Le Dauphiné fut jadis occupé par les tribus gauloises des Allobroges, les Ségovellaunes, les Voconces et les Tricastins. Durant le Moyen-Âge, il a d'abord été un État indépendant, faisant partie du Saint Empire romain germanique. Son souverain portait alors le titre de dauphin de Viennois. Le dernier dauphin indépendant, Humbert II, sans héritier, vendit sa province au roi de France, Philippe VI, le 30 mars 1349, par le traité de Romans (1349), habilement négocié par son protonotaire, Amblard de Beaumont. À cette époque, Humbert II portait également les titres de « prince du Briançonnais, duc de Champsaur, marquis de Cézanne, comte de Vienne, d'Albon, de Grésivaudan, d'Embrun et de Gapençais, baron palatin de La Tour, de la Valbonne, de Montauban et de Mévouillon, qu'il transmet également à la France. À partir ce cette époque, le Dauphiné est réservé à l'héritier du trône de France, qui portait le titre de Dauphin. Le premier Dauphin français fut le petit-fils de Philippe VI, Charles de Normandie : le futur Charles V le Sage. Louis XI fut le seul Dauphin de France à résider dans sa province et à la gouverner. Cette période fut en fait son école du pouvoir.

Époque moderne

Le Dauphiné fut une étape et un cantonnement militaire sur la route de l'Italie, où les prétentions des Français se firent grandissantes, ainsi qu'un foyer du protestantisme lors des guerres de Religion (1562-1598). En 1562, le duc Emmanuel-Philibert prit les armes contre les calvinistes, qui dévastaient le midi de la France et menaçaient ses états. Il nomma Charles de La Forest, baron de Rumilly lieutenant général en Dauphiné. A la tête d'un corps de troupes, ce dernier combattit François de Beaumont, baron des Adrets, le chef le plus habile et le plus sanguinaire du parti protestant, mais « fust tué les armes en mains, sous les murs de Vienne, dans une rencontre avec les huguenocts l’an 1565 »La baronnie de Divonne et ses seigneurs (1123-1930). ; Albert de La Forest-Divonne, comte; Toulouse, E. Privat, 1930. . En 1572, lorsque la nouvelle du massacre de la Saint-Barthélemy se répandit, elle provoqua de nouveaux massacres en province (août-octobre 1572). Le lieutenant général du roi Gordes y protèga les protestants, p 287. Le fut une période de prospérité et de croissance économique pour le Dauphiné, dont la bourgeoisie, qui en récolta les fruits, fut à la tête du mouvement de contestation qui aboutit à la Révolution. En effet, le 21 août 1787, la province fut la première à réclamer la tenue des états généraux.Les députés dauphinois Antoine Barnave et Jean-Joseph Mounier furent des acteurs importants de la Révolution

Époque contemporaine

En 1790 le Dauphiné donna naissance à 3 départements : l'Isère, les Hautes-Alpes et la Drôme dont les chefs-lieux sont respectivement Grenoble, Gap et Valence. Pendant la Seconde Guerre mondiale, le caractère alpin de la région permit la constitution de bases solides pour la Résistance, notamment dans le massif du Vercors.

Devise

« Dauphiné en avant »

Gastronomie

Le Dauphiné est réputé pour certaines spécialités culinaires :
- le gratin dauphinois
- la pogne
- le saint-marcellin
- le saint-félicien (à l'origine fromage de chèvre ardéchois dont l'appellation a été déposée pour un fromage de vache dauphinois).
- le picodon
- les ravioles du Dauphiné
- le (auparavant bleu de Sassenage).
- le nougat de Montélimar
- la pétafine ... et pour ses produits du terroir :
- La défarde crestoise
- la Caillette de Chabeuil
- la noix de Grenoble (en fait de toute la vallée de l'Isère)
- l'agneau de Savournon
- les Coteaux du Tricastin
- la clairette de Die
- La Chartreuse (verte, jaune, etc...)
- le crozes-hermitage
- l'hermitage

Autres significations

Le Dauphiné libéré est un quotidien dont le siège est à Grenoble, et qui est diffusé dans tout Rhône-Alpes et dans le nord de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Voir aussi

- Dauphinois.
- Sept merveilles du Dauphiné Économie : voir Houillères du Dauphiné ==
Sujets connexes
Albon   Allobroges   Amblard de Beaumont   Antoine Barnave   Baronnies (Provence)   Briançon   Bugey   Caillette (paté)   Chabeuil   Champsaur   Charles VI de France   Charles V de France   Chartreuse (liqueur)   Clairette de Die   Comtat Venaissin   Comte palatin   Comté de Vienne   Coteaux du Tricastin   Dauphin (titre)   Dauphinois   Die (Drôme)   Diois   Drôme (département)   Défarde   Embrun (Hautes-Alpes)   Emmanuel-Philibert de Savoie (1528-1580)   France   François de Beaumont, baron des Adrets   Gap   Gapençais   Gratin dauphinois   Grenoble   Hautes-Alpes   Hermitage (AOC)   Houillères du Dauphiné   Huguenot   Isère (département)   Jean-Joseph Mounier   La Bresse   La Guillotière   Le Dauphiné libéré   Lyon   Massacre de la Saint-Barthélemy   Massif du Vercors   Montauban   Mévouillon   Oulx   Philippe VI de France   Picodon   Piémont   Pogne   Pragela   Principauté d'Orange   Provence   Provence-Alpes-Côte d'Azur   Pétafine   Queyras   Ravioles du Dauphiné   Rhône   Rhône-Alpes   Royans   Rumilly (Haute-Savoie)   Résistance (politique)   Saint-félicien   Saint-marcellin   Seconde Guerre mondiale   Sept merveilles du Dauphiné   Ségovellaunes   Traité de Romans (1349)   Tricastin   Trièves   Valbonne   Valence (Drôme)   Valentinois   Vienne (Isère)   Voconces  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^