Sambre

Infos
La Sambre à Merbes-le-Château Confluent Sambre-Meuse à Namur La Sambre (wa Sambe, nl Samber) est une rivière qui prend sa source en France, dans le bois de Cartignies, près du Nouvion-en-Thiérache sur le plateau de Saint-Quentin. Elle arrose Hautmont, Maubeuge, Jeumont (en France), puis Merbes-le-Château, Fontaine-Valmont, Lobbes, Thuin, Charleroi, Sambreville, Floreffe (en Wallonie, Belgique) et vient se jeter dans la Meuse à Namur. Son cours est long d'
Sambre

La Sambre à Merbes-le-Château Confluent Sambre-Meuse à Namur La Sambre (wa Sambe, nl Samber) est une rivière qui prend sa source en France, dans le bois de Cartignies, près du Nouvion-en-Thiérache sur le plateau de Saint-Quentin. Elle arrose Hautmont, Maubeuge, Jeumont (en France), puis Merbes-le-Château, Fontaine-Valmont, Lobbes, Thuin, Charleroi, Sambreville, Floreffe (en Wallonie, Belgique) et vient se jeter dans la Meuse à Namur. Son cours est long d'environ 180 km (88 km en France). Le bassin versant de la Sambre en France est de 1250 km². Sa pente moyenne en France est de 0, 2 ‰. La Sambre s'écoule d'abord depuis les contreforts des Ardennes, où elle prend sa source, au Nouvion-en-Thiérache. Arrivée à hauteur de Landrecies, elle est captée par l'ancien bassin d'avant-Pays du micro-continent Avalonnais. Ce bassin fut créé par ploiement du Brabant sous le poids de la chaîne Hercynienne. Il est d'orientation sud-ouest - nord-est. Il est marqué par ce que les géologues belges ont appelé la "faille du midi". Cette bordure nord des Ardennes forme donc un creux : au sud, le massif ardennais ou ses contreforts, au nord le bassin houiller carbonifère. Ce sillon dit de "Sambre et Meuse" se poursuit jusqu'à Namur (confluent avec la Meuse, qui à cet endroit s'engouffre à son tour dans le Sillon) et Liège. La Sambre est donc évidemment un passage obligé pour toute armée voulant contourner les Ardennes. Ceci explique l'histoire mouvementée de l'Entre-Sambre-et-Meuse. Elle est canalisée au gabarit Freycinet (250 t à 1, 8 m d'enfoncement) de Landrecies jusqu'à Monceau et au gabarit 1.350t en aval jusqu'à Namur. La Sambre compte de nombreux affluents : la Riviérette, la Tarsy, le Cligneux, le ruisseau d'Eclaibes la Flamenne, l'Helpe Mineure, l'Helpe Majeure, la Solre, la Hante, la Thure, la Biesmelle, l'Eau d'Heure et l'Acoz. Dans son parcours wallon, la Sambre quand elle se fait Basse-Sambre (autour des communes fusionnées sous le nom de Sambreville), un peu en amont de Namur, donne son nom à l'une des portions du bassin industriel wallon, notamment en raison de ses charbonnages, aujourd'hui fermés. La poétesse de langue wallonne Gabrielle Bernard a saisi avec finesse la dualité de cette région. Au sud de son lit et à l'ouest de celui de la Meuse, la Sambre et la Meuse donnent naissance à la région wallonne de l'Entre-Sambre-et-Meuse célèbre pour ses marches militaires où défilent de la fin du printemps à l'automne des soldats revêtus de l'uniforme napoléonien, les célèbres Marches de l'Entre-Sambre-et-Meuse. À l'oral, cette rivière est souvent confondue avec le poisson carnassier sandre. Le nom, suggestif, a été repris par une série de bandes dessinées de Yslaire, puis dans la mystérieuse chanson de Jean-Louis Murat Rouge est mon sommeil : « Comme le phacochère / Perdu dans la guerre / Rouge est la Sambre, amour ». La Sambre arrose Maubeuge, célèbre pour son clair de lune... D'autres le connaissent du chant militaire Sambre et Meuse.

Au confluent de la Sambre et de la Meuse

Le Grognon (lieu-dit), pointe de terre formée par la jonction des derniers mètres de la rive sud de la Sambre et de la rive ouest de la Meuse, que la Sambre rejoint à cet endroit. Dans le coin inférieur droit de celle-ci (le Grognon est au centre de la photo), on aperçoit une des ailes du parlement wallon. À la pointe du Grognon, il y a une statue équestre imposante du roi Albert Ier. Le Parlement wallon et les différents Gouvernements wallons ont décidé de déplacer vers le confluent de la Meuse et de la Sambre (endroit symbolique puisque ce sont les deux plus importants cours d'eau wallon, sur lesquels vit la majorité de la population wallonne, les deux axes principaux du Sillon industriel), les bâtiments de la puissance publique régionale (Parlement et Présidence du Gouvernement), mais il existe une opposition dans la population à Namur qui s'est opposée par référendum à un projet jugé trop grandiose de Parlement (réalisé par l'architecte catalan Botta).

Débit

Le débit moyen observé à Namur entre 1995 et 2004 est de 36 m³ par seconde, avec un maximum moyen de 54, 86 m³ en 2001, et un minimum moyen de 21, 76 en 2004 . ==
Sujets connexes
Acoz   Basse-Sambre   Bassin versant   Belgique   Botta   Brabant   Charleroi   Cligneux   Eau d'Heure   Entre-Sambre-et-Meuse   Flamenne   Floreffe   Fontaine-Valmont   France   Gabarit Freycinet   Gabrielle Bernard   Gouvernement wallon   Grognon   Hautmont   Helpe Majeure   Helpe Mineure   Jean-Louis Murat   Jeumont   Landrecies   Le Nouvion-en-Thiérache   Lobbes   Marches de l'Entre-Sambre-et-Meuse   Maubeuge   Merbes-le-Château   Meuse (fleuve)   Namur   Parlement wallon   Poisson   Rivière   Riviérette   Saint-Quentin   Sambreville   Sandre   Solre   Tarsy   Thuin   Thure   Wallonie   Yslaire  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^