Bataille d'Actium

Infos
Disposition des troupes lors de la bataille d'Actium Le 2 septembre de l'an 31 av. J.-C. pendant une guerre civile romaine, une grande bataille navale se déroule près d'Actium, sur la côte occidentale de la Grèce, dans le golfe ambracique, au sud de l'île de Corfou. Les descriptions de la bataille sont assez imprécises, voire contradictoires et ont toutes été écrites pour célébrer le vainqueur. La flotte d'Octave (ou Octavien), le neveu et fils adoptif de Jules César, commandée par
Bataille d'Actium

Disposition des troupes lors de la bataille d'Actium Le 2 septembre de l'an 31 av. J.-C. pendant une guerre civile romaine, une grande bataille navale se déroule près d'Actium, sur la côte occidentale de la Grèce, dans le golfe ambracique, au sud de l'île de Corfou. Les descriptions de la bataille sont assez imprécises, voire contradictoires et ont toutes été écrites pour célébrer le vainqueur. La flotte d'Octave (ou Octavien), le neveu et fils adoptif de Jules César, commandée par Agrippa, forte d'environ trois cent cinquante navires relativement légers forment une ligne de bataille face aux trois cents (sans doute moins, certains auteurs antiques indiquant 170 ou 180 unités) vaisseaux lourds (entre 500 et 1 000 tonnes métriques) équipés de catapultes de Marc Antoine et navires égyptiens plus mobiles de Cléopâtre VII, les amants les plus célèbres de l'Antiquité. La chaleur, la malaria et la soif poussent les coalisés à forcer le blocus d'Octave et engager le combat. Mais, piégés par des vents défavorables (les navires antiques ne savaient ni remonter au vent, ni louvoyer), ils ne parviennent pas à grouper leur attaque et un grand nombre de navires sont incendiés. Selon Plutarque, 5 000 hommes furent tués, selon Orose, 12 000 auxquels s'ajoutent 6 000 blessés dont 1 000 ne survécurent pas. Cela étant, la victoire d'Actium, incontestable, ne fut pas aussi nette que la propagande octavienne chercha à le faire croire. Ainsi une grosse partie de la flotte d'Antoine se rendit après la bataille avec une hâte si suspecte que certains ont parlé de trahison de ses chefs (dont Caius Sosius). Marc Antoine et Cléopâtre parviennent à s'enfuir mais se suicideront un an plus tard. Cette bataille marque la fin des troubles issus des guerres civiles qui ont secoué Rome depuis -50, et permet à Octave, le futur Auguste, de s'imposer comme maître absolu de l'empire naissant.

Notes et références

Voir aussi

Bibliographie

30px : source utilisée pour la rédaction de cet article

Auteurs de l’Antiquité

- Dion Cassius, Histoire romaine, livre L 30px
- Plutarque, Vie d'Antoine
- Velleius Paterculus, Histoire romaine, livre II 30px
- Virgile, L'Énéide, Livre VIII

Auteurs modernes

- Maurice Larrouy , Antoine et Cléopâtre. La bataille d'actium, Le Masque, 1934;
- Abbé Charles François Lhomond, De viris illustribus, ===
Sujets connexes
Actium   Antiquité   Auguste   Bataille navale   Caius Sosius   Charles François Lhomond   Cléopâtre VII   Corfou   De viris illustribus (Lhomond)   Dion Cassius   Empire romain   Golfe ambracique   Grèce   Guerre civile   Jules César   L'Énéide   Ligne de bataille   Louvoyer   Marc Antoine   Marcus Vipsanius Agrippa   Marine romaine   Nicopolis d'Épire   Plutarque   Rome antique   Velleius Paterculus   Virgile  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^