Cluny III

Infos
Cluny III fut la troisième abbatiale de l'abbaye de Cluny, construite en 1085, sous l'abbatiat d'Hugues de Semur. C'est alors un bâtiment d'une grandeur exceptionnelle, avec ses 187 m de longueur pour une largeur de 90 m au niveau du transept. L'édifice est le plus grand de la chrétienté, après Saint-Pierre de Rome, construite 5 siècles plus tard. La construction aurait pour origine le songe d'un moine, Gunzo, à qui saint Pierre aurait demandé de dire à Hugues de Sem
Cluny III

Cluny III fut la troisième abbatiale de l'abbaye de Cluny, construite en 1085, sous l'abbatiat d'Hugues de Semur. C'est alors un bâtiment d'une grandeur exceptionnelle, avec ses 187 m de longueur pour une largeur de 90 m au niveau du transept. L'édifice est le plus grand de la chrétienté, après Saint-Pierre de Rome, construite 5 siècles plus tard. La construction aurait pour origine le songe d'un moine, Gunzo, à qui saint Pierre aurait demandé de dire à Hugues de Semur de bâtir une nouvelle église. L'apôtre lui aurait inspiré le plan de la nouvelle abbaye, qui devait être apte à abriter un millier de moines. En fait le songe merveilleux permet de justifier un projet très orgueilleux pour un ordre religieux. L'Ordre de Cluny a toutefois les moyens de ses ambitions. C'est l'ordre le plus influent du Moyen Âge, qui intègre des établissements de toute l'Europe (Allemagne, Italie, Terre Sainte, angleterre). C'est même un appui indispensable pour les entreprises réformatrices du pape. De plus, il bénéficie d'un apport de dons en numéraire énorme, par les princes et rois, dont Ferdinand III et Alphonse X, qui assurent chaque années des quantités importantes d'or. L'église est consacrée en 1130, par le pape Innocent II.

Description

Cluny III L'édifice d'art roman doit beaucoup aux architectes Gauzon et Hézelon de Liège. Le plan fait état d'un édifice impressionnant, de 190 mètres de long, un déambulatoire orné de cinq chapelles rayonnantes, un double transept de 59 et 73 mètresMarcel Pacaut, Les ordres religieux au Moyen Âge, Nathan, 1970, p.74 comportant des absidioles sur les façades orientales, achevés en 1100. La nef est aussi grande que le grand transept, avec onze travées, et succède à un narthex (ou avant-nef, ou encore galilée) de cinq travées, ce qui prendra 12 ans à construire (1107-1115) et 6 ans à voûter. Les deux tours carrées des Barabans, hautes de 50 mètresMarcel Pacaut, Les ordres religieux au Moyen Âge, Nathan, 1970, p.74, en gardent l'entrée. Mais c'est la hauteur qui constitue l'élément le plus impressionnant. La nef est en effet élargie par des collatéraux doubles, mais sa voûte s'élève à 30 mètres sur trois niveaux. Sa voûte brisée est soutenue par des arcs doubleaux, et des contreforts évidés. La croisée du grand transept est surmontée d'une coupole de 40 mètres de haut, surmontée d'une tour carré, accompagnée de deux tours sur les côtés, à couvrement octogonal. De même, la croisée du petit transept est ornée d'un clocher d'un couvrement identique. Toutes les dimensions de l'abbatiale sont des multiples d’un module de base (100 pieds romains) et sont toutes des multiples de 7Marcel Pacaut, Les ordres religieux au Moyen Âge, Nathan, 1970, p.74.

Démantèlement

Voir aussi

Notes

Bibliographie

-Dominique Vingtain, L'abbaye de Cluny, Centre de l'Occident médiéval, Éditions du CNRS, 1998. ===
Sujets connexes
Abbatiale   Abbaye de Cluny   Alphonse X de Castille   Arc (architecture)   Architecture romane   Basilique Saint-Pierre   Cluny (Saône-et-Loire)   Cluny III   Contrefort   Déambulatoire   Ferdinand III de Castille   Hézelon de Liège   Innocent II   Monument historique (France)   Moyen Âge   Narthex   Nef   Ordre de Cluny   Pape   Pierre (apôtre)   Saint-Siège   Saône-et-Loire   Transept   Voûte  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^