Jizya

Infos
La jizyaarabe : jiz'ya, , capitation; tribut; taxe est l'impôt que devaient payer les hommes pubères dont les dhimmis vivant en terre d'Islam et qui étaient largement majoritaires dans les territoires nouvellement conquis par l'Islam. Cet impôt était relativement faible par rapport à l'impôt légal imposée aux musulmans seulement et faisant partie des cinq piliers de l'islam : la zakat qui était soustraite sur l'épargne, le bétail, les minerais et les m
Jizya

La jizyaarabe : jiz'ya, , capitation; tribut; taxe est l'impôt que devaient payer les hommes pubères dont les dhimmis vivant en terre d'Islam et qui étaient largement majoritaires dans les territoires nouvellement conquis par l'Islam. Cet impôt était relativement faible par rapport à l'impôt légal imposée aux musulmans seulement et faisant partie des cinq piliers de l'islam : la zakat qui était soustraite sur l'épargne, le bétail, les minerais et les marchandises. Cet impôt de capitation trouve son fondement dans le Coran : Faites la guerre à ceux qui ne croient point en Dieu ni au jour dernier, qui ne regardent point comme défendu ce que Dieu et son apôtre ont défendu, et à ceux d'entre les hommes des Écritures qui ne professent pas la vraie religion. Faites-leur la guerre jusqu'à ce qu'ils payent le tribut de leurs propres mains et qu'ils se soient soumisLe Coran, L'immunité IX, 29. Certains oulémas imposent toutefois la jizya à tous les non-musulmans, et défendent ainsi de les tuer en dehors du temps de guerreVoir une discussion des deux avis dans Ahkâmu ahl idh-dhimmah d'Ibn Al-Qayyim. L'attitude habituelle des dhimmis est, à plus ou moins long terme, la conversion sincère ou apparente, qui permet d'échapper à cet impôt. C'est une des raisons pour lesquelles tous les pays soumis à la Chariah voient leur population non musulmane disparaître, diminuant d'autant les rentrées fiscales, et encourageant à de nouvelles conquêtes.

Le cas indien

En Inde, l'empereur moghol Akbar, dans un souci de tolérance et d'harmonie supprima la Jizya, instaurée par le sultanat de Delhi, en 1564, mais son arrière petit-fils Aurangzeb la rétablit en 1679. Elle était prélevée sur les hindous qui étaient largement majoritaires, et polythéistes donc idolâtres, dans l'Empire moghol.

Notes

Catégorie:Vocabulaire de l'islam ar:جزية bg:Джизие de:Dschizya en:Jizya es:Yizya it:Jizya ja:ジズヤ nl:Jizya pl:Dżizja ru:Джизья sv:Jizya tr:Cizye ur:جزیہ
Sujets connexes
Akbar   Arabe   Aurangzeb   Capitation   Coran   Dhimmi   Empire moghol   Hindouisme   Inde   Islam   Sultanat de Delhi  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^