Meudon

Infos
Meudon est une commune francilienne des Hauts-de-Seine, située dans la banlieue sud-ouest de Paris, en France. Elle est célèbre pour sa tranquillité (sur les 990 hectares de la ville, 520 sont boisés : voir forêt de Meudon) et pour ses activités scientifiques. Le Bois de Meudon se trouve principalement au sud-ouest de la ville. Ses habitants sont les Meudonnais.
Meudon

Meudon est une commune francilienne des Hauts-de-Seine, située dans la banlieue sud-ouest de Paris, en France. Elle est célèbre pour sa tranquillité (sur les 990 hectares de la ville, 520 sont boisés : voir forêt de Meudon) et pour ses activités scientifiques. Le Bois de Meudon se trouve principalement au sud-ouest de la ville. Ses habitants sont les Meudonnais.

Toponymie

Le vieux mot gaulois dunos, château, forteresse, a laissé sa trace dans le nom de beaucoup de villes françaises même lorsque ceux-ci ont été latinisés par les Romains. Le plus souvent, il est associé au nom d’un chef gaulois comme à Meudon justement mais aussi à Verdun ou Loudun. Ou encore au nom de dieu gaulois le plus vénéré Lug comme c'est le cas à Laon et à Lyon dont les deux noms dérivent de Lugduno. À Châteaudun, on remarque que le nom de la ville dit donc deux fois la même chose la première fois en latin et la seconde en gaulois/celtique.

Géographie

Villages et quartiers

Comme beaucoup de villes, Meudon est composée de différents quartiers (Meudon-ville, Bellevue, le Val-Fleury, le Bas-Meudon et Meudon-la-Forêt), qui ont chacun ses caractéristiques et ambiance propres.

Le Val-Fleury

L'avenue du château relie le quartier de Bellevue à l'Observatoire de Paris Le quartier est essentiellement résidentiel et parsemé d'espaces verts, partant de la rue d'Arthelon (du nom du cours d'eau aujourd'hui disparu) où l'on trouve la gare de RER C Meudon - Val-Fleury, délimité par le viaduc, et remontant jusqu'aux hauteurs du bois de Meudon, sur la colline de Clamart. En contrebas du quartier se trouve le viaduc de Meudon sur lequel passe la ligne de chemin de fer Transilien Paris-Montparnasse. Construit en 1840 et d'une hauteur de 36 mètres, il permit la traversée de la vallée du ru d'Arthelon séparant les collines de Meudon de celles de Clamart, lors de la construction du chemin de fer reliant la gare Montparnasse à celle de Versailles. C'est sur cette ligne qu'a eu lieu, le 8 mai 1842 à Meudon, le premier accident grave de chemin de fer, dans lequel périt l'explorateur Jules Dumont d'Urville. Plus haut, on trouve le complexe sportif René Leduc (du nom de l'ancien maire de Meudon) équipé d'un stade de football, d'une piste d'athlétisme, du club de tennis de Meudon, d'un gymnase équipé de salles polyvalentes et de la piscine olympique municipale, baptisée en 2001 du nom de Guy Bey (ancien maire-adjoint en charge des sports à Meudon). Vue du quartier Val Fleury, prise des hauteurs de la terrasse de l'Observatoire Sur les hauteurs de Fleury s’impose une immense bâtisse néo-gothique qui fait face à la terrasse de l’Observatoire. Construite dans les années 1800 par la riche Duchesse de Galliera pour accueillir les orphelins et les frères des écoles chrétiennes, l’imposante demeure abrite de nos jours le « Village éducatif Saint-Philippe » géré par la Fondation des Orphelins d’Auteuil qui forme des jeunes en difficulté. Avec ses 33 000 m² d’espaces verts au cœur du quartier Val Fleury, le parc Paumier, du nom de son généreux donateur à la ville, est un véritable écrin de verdure sur les hauteurs de Meudon. Agrémenté d’un jardin d’enfants avec aire de jeux, d’un terrain de basket-ball et de tables de ping-pong, il offre une vue panoramique sur la terrasse de l’Observatoire et compte de nombreux arbres remarquables dont des catalpas et séquoias. Il abrite en outre des œuvres de sculpteurs de renom, Day Schnabel et François Stahly. En 1997, est inaugurée la Maison de la Nature. Structure d'éducation à l'environnement de la communauté d'agglomération, la démarche s'appuie sur un principe simple : on protége ce qu'on aime. La Maison de la Nature propose des expositions et animations pédagogiques pour les scolaires, ateliers pour les enfants et les adultes, des débats et conférences. À cela, s’ajoute un coin lecture proposant de nombreux documents sur la nature ou les problématiques environnementales et un jardin botanique. À la lisière du bois de Meudon, et jouxtant le complexe de l'ONERA, le lycée Rabelais regroupe le collège et le seul lycée public de la commune.

Le Bas-Meudon

Historiquement le quartier le plus populaire de Meudon. Dès l'antiquité ce quartier, situé au bords de Seine à la limite d'Issy-les-Moulineaux, accueille des briquetteries et autres tuileries qui bénéficient de la présence d'argile pour la matière première et du fleuve pour la logistique. Plus tard, ce seront les pêcheurs et les lavandières qui s'installeront au bord de la Seine, avant d'être délogés par une usine de verrerie lors de la révolution industrielle. Cette usine est revendue à Louis Renault qui y installe les usines qui portent son nom. Les Forges de Meudon et les Établissements Chausson suivront, attirant une population ouvrière aux provenances régionales et nationalités variées . Aujourd'hui le quartier est en pleine restructuration, comme le témoigne la volonté de certains de le rebaptiser Meudon-sur-Seine. Il s'ouvre aux entreprises et aux immeubles de logements. Cette restructuration s'est notamment enclenchée suite à la destruction et au réaménagement de l'Île Seguin, à laquelle le Bas-Meudon fait face.

Meudon-la-Forêt

René Leduc, le maire de l'époque, s'assure en 1957 du soutien financier du ministre de la Construction, Jacques Maziol, pour faire aménager sur le plateau forestier ce qui allait devenir Meudon-la-Forêt. C'est un architecte de 40 ans, Fernand Pouillon, qui s'attelle à la tâche. L'homme a déjà à son actif la réalisation de nombreuses cités de logements notamment en Afrique et en Asie. C'est en prenant modèle sur les étendues d'eau et les parcs de Versailles que Fernand Pouillon entend faire de « une cité heureuse, l'un des rares grands ensembles où la vie soit encore gaie et où les humbles soient traités en rois ». À partir de fin 2009, elle sera desservie par deux stations du T8 : Synagogue et Meudon-La-Forêt.

Histoire

- À environ 4 kilomètres au sud-ouest de Paris, cette commune est établie sur des collines et au sud d'une boucle de la Seine. Les emplacements archéologiques prouvent que Meudon a été peuplée depuis des périodes néolithiques. Les Gaulois nommaient ce lieu Mole-Dum (dun), les Romains l'appelèrent Moldunum.
- La cure de la paroisse Saint-Martin avait été attribuée en 1551 à François Rabelais.
- Au le cardinal Charles de Lorraine a construit à Meudon un château, qui a été détruit en 1803. Les restes actuels appartiennent à un bâtiment érigé par le Dauphin, fils de Louis XIV qui a brulé lors de la guerre franco-prussienne de 1870-1871.
- Meudon est une commune résidentielle bien desservie par le réseau ferré. En mai 1842, incendie du train Versailles-Paris. À l’époque les portes étaient fermées à clé par les chefs de trains, d’où un terrible bilan : 55 morts. Dès lors les portes durent rester ouvertes en marche et cette disposition ne disparut qu’en 2003. Un évêque français prononça une homélie retentissante sur cette leçon que Dieu donnait à l'arrogance des hommes, et y vit un courroux du ciel contre les chemins de fer. Hélas pour lui, le même mois, le Vatican se dotait précisément d'un train pontifical sur l'initiative du pape Grégoire XVI. Parmi les victimes se trouvait l'amiral Dumont d'Urville et sa famille. Parmi les rescapés, le grand père de Marguerite Yourcenar (récit dans Archives du Nord).
- Les établissements de Galliera, sur la colline de Fleury, ont été fondés par la duchesse de Galliera pour le soin des personnes âgées et des orphelins. Les bâtiments ont été construits en 1885.

Démographie

Administration

Meudon, ville fleurie Le canton de Meudon ne comprend qu'une partie de la commune. L'autre partie appartient au canton d'Issy-les-Moulineaux-Ouest.

Les maires de Meudon

Blason de Meudon

Jumelages

-
-
-
-
-
-

Transports

La ville est desservie par les gares :
- Meudon (Transilien Paris-Montparnasse)
- Bellevue (Transilien Paris-Montparnasse)
- Meudon - Val-Fleury (RER C)
- Meudon-sur-Seine (T2)

Monuments et curiosités

- Le Musée d'Art et d'Histoire est installé depuis 1943 dans l'ancienne maison d'Armande Béjart, qui avait été occupée au XVIe siècle par Ambroise Paré. Le parc attenant présente certains aspects de la sculpture des années 1950-1970.
- À proximité du Musée, un petit square porte désormais le nom d'Anna Marly, qui avait composé la musique et les paroles russes du Chant des partisans.
- Meudon abrite la tombe de Rodin ainsi que la Villa des Brillants, qui est devenue un musée comportant de nombreuses œuvres de l'artiste.
- Meudon a contribué au développement de l'aéronautique, par la création dès 1877 de Établissement Central de l'Aérostation Militaire au parc de Chalais. Ce fut le premier laboratoire d'essais et de recherche aéronautiques au monde. Le Hangar Y, construit avec les charpentes d'un pavillon de l'exposition universelle de Paris de 1878, fut le premier hangar à dirigeables au Monde.
- De 1921 à 1981, le musée de l'air a été localisé à Meudon jusqu'à ce qu'il se soit déplacé à l'aéroport du Bourget.
- On trouve à Meudon une branche de l'observatoire de Paris (avec la tour solaire de Meudon) fondée en 1877 sur les ruines du Château-Neuf.
- Le bois de Meudon abrite le Standard Athletic Club temple du cricket en France.
- Église Notre-Dame de l'Assomption dont l'organiste titulaire est Dominique Proust.
- Lotissement M R U de maisons industrialisées par l'architecte Jean Prouvé.
- Les carrières, sites pittoresques et scientifiques classée en 1986.Les carrières sont à l'honneur en 1989, lorsque se déroule à Meudon le 2 symposium international des carrières souterraines. Géologues, paléontologues, archéologues et historiens y mènent des fouilles. L'exploitation de certaines carrières de craie remonte au 18 siècle et s'est poursuivie jusqu'en 1925. Mélangée à de l'argile, la craie est employée dans la fabrication des chaux et ciments. Broyée, purifiée et montée en pains, elle fournit le Blanc de Meudon pour la composition de peintures et mastics, de produits de nettoyage et de cosmétiques. L'exploitation de la craie céda sa place à celle des champignons de Paris jusqu'en 1973. Pendant la guerre, les carrières furent réquisitionnées pour être transformée en usine d'aviation, qui ne fut jamais achevée et constitua en définitive un abri.Colline des Brillants :Huit kilomètres de galeries, mesurant 3 à 15 mètres de haut et 3 à 4 mètres de large, reliées entre elles par d'imposants piliers sur 4 à 5 niveaux, ont été ainsi creusées dans la colline des Brillants. Outre l'extraction de la craie, les galeries témoignent d'une prouesse architecturale, de l'évolution terrestre à l'ère tertiaire (cimetières d'oursins fossilisés, découverte d'une dent d'un animal semi-aquatique exposée au Muséum d'histoire naturelle....) et de phénomènes géologiques (draperies, stalactites, gours, perles des cavernes et rarissimes forêts d'argile).Aujourd'hui, ces carrières pourraient être encore adaptées à d'autres usages. Un laboratoire acoustique a révélé dans les carrières une étonnante qualité d'écoute digne de sites religieux ou de grandes salles de spectacles...
- Theo van Doesburg à construit à Meudon sa maison atelier, qui sert toujours de résidence d'artiste.

Personnalités

Buste de Rabelais à Meudon
- François Rabelais (1494-1553) fut curé de Meudon de 1551 à 1553 (bien qu'il n'y ait probablement jamais mis les pieds)
- Armande Béjart (1642-1700)
- Alexandre Guilmant (1837-1911) y vécut et mourut
- Richard Wagner y composa son "Vaisseau Fantôme" en 1840/1841
- le sculpteur Auguste Rodin (1840-1917)
- L'artiste néerlandais Theo van Doesburg (1883-1931); Hans Arp (ou Jean Arp) (1886-1966), peintre, sculpteur et poète; ainsi que Sophie Taeuber (1889-1943) ont vécu à Meudon de 1929 à 1940
- l'écrivain Louis-Ferdinand Céline (1894-1961) a vécu à Meudon et y est enterré
- José de Bérys (1883-1957), écrivain, a vécu à Meudon des années 1940 à sa mort
- Francine Bloch (1916-2005), critique littéraire et musicologue, fille de José de Bérys et épouse d'Émile Danoën, a vécu à Meudon des années 1940 à sa mort
- Anna Marly, compositrice, poète, qui a composé la musique et les paroles russes du Chant des partisans.
- Émile Danoën (1920-1999), écrivain, a vécu à Meudon de 1973 à sa mort
- Lionel Jospin est né à Meudon en 1937
- Philippe Gloaguen, né en 1951, fondateur du Guide du routard a vécu à Meudon où son père était directeur de l'école Saint-Edmond
- Clémence Poésy, y étant née en 1982, actrice
- Fabien Galthié, l'entraîneur du Stade Français Paris CASG, résidant à Meudon
- Alexandre Albouy, joueur du Stade Français, réside à Meudon.
- Charles Renard (1847-1905), pionnier de l'aérostation, est décédé à Meudon.
- Renaud Séchan (1952-), chanteur, a vécu à Meudon
- André Hunebelle, réalisateur qui a fait connaître Louis de Funès, naquit à Meudon le 1896
- François André Gaupillat, industriel français, qui s'est installer à Meudon en 1835
- Jules Dumont d'Urville est décédé le dans le premier accident de chemin de fer français près de Meudon
- Mohammed Dib , (21 juillet 1920 - 2 mai 2003) est un écrivain algérien de langue française, auteur de romans, de nouvelles, de pièces de théâtre, de contes pour enfants, et de poésie, s'installe dans la région parisienne, à Meudon en 1964.

Recherche et enseignement

De nombreux établissements publics scientifiques et de recherche y sont également installés (CNRS, ONERA et Observatoire de Paris).

Voir aussi

===
Sujets connexes
Alexandre Albouy   Alexandre Guilmant   Algérien   Ambroise Paré   André Hunebelle   Anna Marly   Archives du Nord   Armande Béjart   Arrondissement de Boulogne-Billancourt   Auguste Rodin   Aéronautique   Aéroport du Bourget   Aérostation   Canton d'Issy-les-Moulineaux-Ouest   Canton de Meudon   Carrière (géologie)   Centre national de la recherche scientifique   Charles Renard   Chef-lieu   Château de Meudon   Châteaudun   Clémence Poésy   Communauté d'agglomération Arc de Seine   Commune française   Communes des Hauts-de-Seine   Cricket   Dominique Proust   Dun (forteresse)   Exposition universelle de Paris de 1878   Fabien Galthié   Fernand Pouillon   Forêt de Meudon   France   Francine Bloch   François Rabelais   Gare de Bellevue   Gare de Meudon   Gare de Meudon - Val Fleury   Gentilé   Grégoire XVI   Guide du routard   Hangar Y   Hauts-de-Seine   Hervé Marseille   Industrie   Issy-les-Moulineaux   Jacques Maziol   Jean Arp   Jean Prouvé   José de Bérys   Jules Dumont d'Urville   Laon   Latin   Ligne C du RER d'Île-de-France   Lionel Jospin   Liste des principales forêts de France   Loudun   Louis-Ferdinand Céline   Louis Renault (industriel)   Louis de Funès   Lug (dieu)   Lyon   Maisons industrialisées à Meudon   Marguerite Yourcenar   Maria de Brignole-Sale   Meudon   Meudon-sur-Seine (station tramway de Paris)   Mohammed Dib   Musée de l'air et de l'espace   Néolithique   Observatoire de Paris   Paris   Philippe Gloaguen   Richard Wagner   Rome antique   Seine   Standard Athletic Club   Theo van Doesburg   Tour solaire de Meudon   Transilien Paris-Montparnasse   Vatican   Verdun (Meuse)   XVIe siècle  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^